OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Japon: un satellite lanceur de météorites sur orbite pour un spectacle

Cours temps réel: 5 300,79  1,22%

PX1


Ribo
18/01/2019 12:00:21
0

>>> "Quand vous apprenez qu'il y a plus de personne âgées dans les prisons que de détenus en age de travailler et que ces vieux y vont en commettant des vols de nourriture pour se faire intentionnellement arrêter parce qu'ils n'ont pas de quoi se nourrir et se soigner c'est quand même grave."

<<< c'est ça le libéralisme, chacun pour sa gueule !

  
Répondre
Coco85
18/01/2019 11:57:24
3

Je soupçonne les Japonais de faire maigrir Carlos pour l’envoyer plus facilement faire un tour autour de la terre.

  
Répondre
Yatsé
18/01/2019 11:49:39
0

Bah pour lui c'est plutôt l'opposé vu qu'il vivait comme un millionnaire, avec nourriture et soin a volonté

  
Répondre
Dubaisan
18/01/2019 11:42:04
1

C'est Goshn qui a du souci a se faire alors... deja qu'il est vieux

  
Répondre
Yatsé
18/01/2019 11:25:46
0

Le gouvernement Japonais ainsi que la société Japonaise dans son ensemble ferai bien mieux de s'occuper de leur population vieillissante qui s’appauvrit de plus en plus.


Quand vous apprenez qu'il y a plus de personne âgées dans les prisons que de détenus en age de travailler et que ces vieux y vont en commettant des vols de nourriture pour se faire intentionnellement arrêter parce qu'ils n'ont pas de quoi se nourrir et se soigner c'est quand même grave.

  
Répondre
Coco85
18/01/2019 11:10:44
1

@Ver5gérorix.

Les Japonais n’en sont pas encore à lancer des baleines en orbite.

Il n’empêche que placer autour de la terre des trucs complètement inutiles est une pollution qui peut se révéler dangereuse pour les satellites existants et futurs.

C’est du grand n’importe quoi. A bannir.

  
Répondre
Ver5gétorix
18/01/2019 09:57:38
1
Futile gaspillage plus que démonstration d'une quelconque capacité nouvelle. Ce-ci n'est pas rigolo. On attend mieux de ces mangeurs de baleines, d'abord de se presser pour la conservation du patrimoine, eh oui la baleine a sans doute encore beaucoup de choses à nous apprendre avec sa fine connaissance des courants et des fronts océaniques. Alors que nous pouvons mettre au musée les sauvages qui pensent, après des millénaires de développement, que pour la bouffe, plus c'est gros plus on affirme sa supériorité. Non messieurs et mesdames, plus c'est déséquilibré plus on s'encroûte dans une bétise et un abrutissement tutélaire. Aujourd'hui on n'a aucun mérite à tuer une baleine ou un autre cétacé; ce n'est pas une tradition à faire perdurer, ce n'est que mépriser la nature et les autres hommes. Je reste poli, je pourrais à juste titre avancer d'autres comparaisons avec d'autres qui ont voulu montrer leur force au reste du monde et porter au plus haut leur soi-disant pureté en écrasant le reste de l'humanité et du monde.

Message complété le 18/01/2019 10:01:31 par son auteur.

Peut-être pourrait-on les cantonner à leur eaux territoriales plus ZEE au lieu d'accepter avec faiblesse leur chasse et leur pêche ailleurs dans le monde.

  
Répondre
Ver5gétorix
18/01/2019 09:57:39
0

Une étoile filante traverse le ciel au dessus de la mer du Nord, près de Pilsum, dans le nord ouest de l'Allemagne, le 13 août 2015 (DPA/AFP/MATTHIAS BALK)

Une petite fusée japonaise a placé vendredi en orbite sept mini-satellites, dont un destiné à créer une pluie artificielle de météorites, sorte de feu d'artifice spatial.

L'idée de ce spectacle céleste inédit revient à une jeune société basée à Tokyo qui a mis au point le dispositif.

L'engin, qu'a largué dans l'univers interstellaire le petit lanceur Epsilon-4, doit libérer 400 minuscules boules qui brilleront lorsqu'elles traverseront l'atmosphère en début d'année prochaine au-dessus de Hiroshima.

La fusée, qui a décollé vendredi matin du centre spatial d'Uchinoura, embarquait un total de sept ultra-petits satellites démonstrateurs de diverses technologies "innovantes", selon Nobuyoshi Fujimoto, porte-parole de l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (Jaxa).

Les engins ont bien été placés en orbite comme prévu, un succès non négligeable pour Epsilon.


La fusée japonaise Epsilon-4 décolle de son pas de tir le 18 janvier 2019 avec à son bord un satellite chargé de créer une pluie artificielle de météorites pour un spectacle spatial inedit (JIJI PRESS/AFP/JIJI PRESS)

"J'étais trop émue, sans mot", a déclaré à l'agence de presse japonaise Jiji Lena Okajima, présidente de la firme ALE, à l'origine du projet d'averses de fausses météorites, qui sera répété 20 à 30 fois.

Le satellite d’ALE, en orbite à 500 kilomètres au-dessus de la Terre, descendra progressivement à 400 kilomètres au cours de la prochaine année. Un autre est censé le rejoindre dans quelques mois.

ALE voudrait faire rêver "le monde entier" avec "ses étoiles filantes sur commande" éjectées au bon endroit, à la bonne vitesse et dans la bonne direction, selon un procédé technique gardé bien secret.

Les étoiles (de diverses couleurs) devraient briller pendant plusieurs secondes avant d'être complètement consumées. Si tout se passe bien et que le ciel est dégagé, l'événement de 2020 pourrait être visible par des millions de personnes, y compris dans des zones urbaines distantes et à forte pollution lumineuse comme Tokyo, selon la firme.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201901181200 670815
Ma liste