Le nombre de chômeurs en nette baisse de 1,1% (-42.000) au 4e trimestr
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Le nombre de chômeurs en nette baisse de 1,1% (-42.000) au 4e trimestr

Cours temps réel: 5 521,71  -0,12%

PX1


Fibopivots
27/01/2019 14:51:56
0

On pourrait imaginer 4200 centres de trading ayant chacun 1000 employés...

Mais nous ne sommes pas un paradis fiscal.

  
Répondre
Fibopivots
27/01/2019 14:23:00
0

Imaginons une baisse de 10%.

Soit 420000 emplois créés.

Sur la base du nombre de salariés d'une grosse entreprise de 500 salariés, cela représente 80 usines.

Un beau petit paquet. Inaccessible ?

Message complété le 27/01/2019 14:24:33 par son auteur.

Sorry. C'est encore bien pire.
840 entreprises.
À 100%, c'est 8400 entreprises !!

  
Répondre
colet
25/01/2019 18:49:51
1

aux us, ils savent sortir les chiffres toutes les semaines

nous on ne sait plus les sortir qu'au trimestre !

çà c'est du suivi de la gestion !!!

pas dupe !

  
Répondre
Izecson
25/01/2019 13:55:14
0
"nette baisse" ou "sensiblement diminué". Vous allez nous faire croire qu'ici on ne sait pas distinguer 1.1% d'un 1.1 pts ? Vous pourriez faire autre chose que reprendre les communiqués de presse de l'Elysée ..
  
Répondre
Izecson
25/01/2019 13:55:15
0

Le nombre de chômeurs a sensiblement diminué au 4e trimestre 2018 (- 42.000 ou -1,1%) pour s'établir à 3,676 millions de personnes (AFP/Archives/PASCAL GUYOT)

Le nombre de chômeurs a sensiblement diminué au 4e trimestre 2018 (- 42.000 ou -1,1%) pour s'établir à 3,676 millions de personnes en France entière, son plus bas niveau depuis la mi-2014, selon des chiffres publiés vendredi par Pôle emploi.

Le nombre de personnes inscrites, avec ou sans activité, a lui diminué de 0,8% (- 47.000) à 5,916 millions. Depuis l'éclatement de la crise de 2008-2009, ce n'est que la deuxième fois que ce chiffre (catégories A-B-C) diminue.

Si on ne prend en compte que les demandeurs d’emploi en activité réduite (catégories B et C), c'est même la première baisse depuis dix ans (-0,3%).

Cette baisse du nombre de chômeurs intervient après deux trimestres de petite hausse (+0,4% au 3e, +0,2% au 2e).

Sur un an, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans activité) est en baisse de 1,4% et le nombre de demandeurs avec ou sans activité de 0,2%.


Le chômage en France (AFP/)

En métropole, la baisse concerne davantage les hommes que les femmes (-1,4% contre -0,8%) et bénéficie avant tout aux moins de 25 ans (-2,9% sur le trimestre). Elle est de 1,1% pour ceux âgés de 25 à 49 ans, et seulement de 0,2% pour ceux âgés de 50 ans et plus.

Le chômage de longue durée reste lui en hausse: en incluant les demandeurs d'emploi ayant exercé une activité, 2,648 millions étaient inscrits depuis plus d'un an. Un chiffre en hausse de 0,4% sur le trimestre et de 5% sur un an. A l'inverse, celui des inscrits de moins d'un an diminue de 1,8% (4,6% sur un an).

En métropole, le nombre de chômeurs a diminué dans toutes les régions, sauf en Corse. La plus forte baisse est de 1,9% en Bretagne. Outremer, les chiffres varient entre -0,9% à La Réunion et -3,3% en Guyane.

Le nombre moyen d'entrées à Pôle emploi a diminué en catégories A, B, C de 2,7% tandis le nombre de sorties des mêmes listes de l'opérateur public a lui augmenté de 1,4%.

Le nombre de personnes inscrites en catégorie D, qui comprend notamment celles en formation, augmente lui de 14.700.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201901271451 672297
Ma liste