KORIAN - News - Reco - Forum Korian
OK
Accueil  > Communauté   > Forum Korian

KORIAN - News - Reco

Cours temps réel: 35,02€  0,34%

KORI


Ribo
25/06/2019 09:58:09
0

24/06/2019 | 16:00 ►Korian : un office canadien s'allège au capital

L'Office d'investissement des régimes de pensions du secteur public, contrôlé par l'Etat canadien, a déclaré à l'AMF avoir franchi en baisse, le 20 juin, les seuils de 10% du capital et des droits de vote de Korian et détenir 6,59% du capital et des droits de vote.

Ce franchissement de seuils résulte d'une cession d'actions Korian dans le cadre de la constitution d'un livre d'ordres accélérée.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com

  
Répondre
Ribo
18/06/2019 17:18:37
0

Le bureau d'études Oddo BHF confirme ce matin son conseil d'achat sur l'action du gestionnaire de maisons de retraite Korian, ainsi que son objectif de cours de 39 euros.

  
Répondre
ROSSANO
17/06/2019 10:41:53
0

-7% depuis l'annonce cependant !

  
Répondre
JD1976
13/06/2019 08:58:11
0

Korian : A suivre aujourd'hui

13/06/2019 | 08:08

Korian annonce l'acquisition d'un portefeuille de six maisons de retraite dans les Iles Baléares, auprès de Grupo 5, opérateur de services de soins spécialisé dans les domaines de la santé mentale, de la réadaptation neurologique et de la réinsertion sociale. Les détails financiers de la transaction n’ont pas été révélés.

Ces six établissements, situés sur l'île de Majorque, comptent au total près de 700 lits et disposent en sus de 130 places d'accueil de jour. Ces maisons sont exploitées dans le cadre de contrats de concession, d'une durée moyenne de 27 ans, associés à des accords de lits concertés pour une même durée.

Au total, grâce à cette nouvelle acquisition, le groupe Korian dispose désormais en Espagne d'une plateforme forte de 15 établissements comprenant 2 160 lits, pour un chiffre d'affaires d'environ 34 millions d'euros.


Copyright 2019 AOF

  
Répondre
Ribo
08/05/2019 16:08:18
0
Ribo
23/04/2019 11:58:53
0

(AOF) - 23/04/2019 | 07:39 ► Korian : A suivre aujourd'hui

Korian vient de réaliser son point d’activité au titre du premier trimestre 2019.

Ainsi, le gestionnaire de maisons de retraite médicalisées a publié un chiffre d'affaires de 871,6 millions d'euros sur la période, en hausse de 8,1% par rapport à l'année précédente et en croissance organique de 3,8%. Cette dynamique positive concerne l’ensemble des activités et des zones géographiques, explique le groupe. Elle bénéficie notamment des acquisitions ciblées (10 opérations réalisées en 2018 et 5 au 1er trimestre 2019).

Le chiffre d'affaires en France progresse de 6,1% (contre 3% au 1er trimestre 2018) à 424,8 millions d'euros, tiré par une croissance organique de 3%.

Compte tenu de ses performances de début d'année, Korian a confirmé ses objectifs 2019 de croissance et de marge d'Ebitda qui ont été actualisés lors de la présentation des résultats annuels de l'exercice 2018, à savoir une croissance du chiffre d'affaires supérieure ou égale à 8% et une marge opérationnelle supérieure ou égale à 14,5%.

Pour rappel, le groupe a également relevé les objectifs du plan stratégique K-2020 et vise désormais pour 2021 un chiffre d'affaires d'au moins 4,2 milliards d'euros, soit une croissance moyenne annuelle supérieure ou égale à 8% sur la période 2019-2021, et une marge d'Ebitda à 15,5%.

Copyright 2019 AOF

  
Répondre
Ribo
04/04/2019 19:28:29
0

04/04/2019 | 17:27 France-Intoxication alimentaire probable pour les morts de l'Ehpad

TOULOUSE, 4 avril (Reuters) - L'hypothèse de l'intoxication alimentaire semble se confirmer dans la mort des cinq résidents de l’Ehpad "La Chêneraie" décédés entre dimanche soir et lundi matin, a annoncé jeudi le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari.

"L'hypothèse d'une intoxication alimentaire semble être confortée par les premiers résultats d'analyse", a indiqué le chef du parquet. "Une toxi-infection alimentaire a été objectivée du fait de la présence de bactéries dans différents ingrédients retrouvés dans des repas témoins saisis, y compris avant le jour des décès."

Pour autant, le chef du parquet a précisé que, s'agissant des cinq victimes décédées, il n'y avait pas de manière définitive et formelle une détermination de la cause de la mort.

"Il s'agit de personnes dépendantes, très fragilisées, qui ont subi "un choc toxique". "Deux sont décédées à la suite d'une défaillance cardiovasculaire-respiratoire après un choc toxique, compatible avec une intoxication alimentaire", a ajouté Dominique Alzeari.

Ces cinq résidents de l’Ehpad "La Chêneraie" de Lherm, en Haute-Garonne, quatre femmes, âgées de 72 ans à 95 ans, et un homme de 93 ans sont morts entre dimanche soir, après le dîner et lundi matin.

Le parquet de Toulouse a ouvert lundi une enquête de flagrance des chefs d'homicides involontaires et blessures involontaires et envisage l'ouverture d'une information judiciaire "dans un délai assez rapide".

Au total, 26 personnes, dont les cinq personnes décédées, ont été infectées, a précise le chef du parquet. Quatre des personnes décédés avaient consommé des "repas mixés ou lissés".

"TROP TÔT" POUR ETABLIR LES RESPONSABILITES

A ce jour, treize plaintes au total ont été déposées, dix pour "homicides involontaires" et trois pour "blessures involontaires".

Le procureur a précisé que les repas des résidents étaient bien préparés sur place à partir d'ingrédients commandés chez Sodexo et des producteurs locaux, contrairement à des informations qui avaient été données à des familles de victimes.

L'Ehpad "La Chêneraie" qui fait partie de la société toulousaine Omega, rachetée le 18 février dernier par le groupe Korian, avait été contrôlé en 2013 et avait fait l'objet d'une "remise à niveau et de mises en demeure qui ont été exécutées", a précisé Dominique Alzeari en indiquant qu'il était encore "trop tôt pour rechercher des responsabilités pénales directes" dans cette enquête.

Ouvert en 2006, l'établissement hébergeait 82 résidents, dont 17 personnes en unité protégée, souffrant principalement de la maladie d'Alzheimer.

Le groupe Korian se présente comme le "premier réseau européen de maisons de retraite médicalisées, de cliniques spécialisées, de résidences services, de soins et d’hospitalisation à domicile" avec plus de 800 établissements, qui reçoivent 300.000 patients.

Implanté dans cinq pays, la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Italie et l’Espagne, il emploie quelque 50.000 collaborateurs et a généré en 2018 un chiffre d'affaires de 3,33 milliards d'euros.

Né en 2003 de la fusion des quatre sociétés de maisons de retraite Finagest, Sérience, Réacti-malt et Medidep, le groupe est entré en bourse en 2006.

(Johanna Decorse, édité par Yves Clarisse) © Thomson Reuters 2019

  
Répondre
Ribo
02/04/2019 15:36:56
0

02/04/2019 | 13:25 Intoxications mortelles dans un Ehpad : la ministre de la Santé veut "comprendre", premières plaintes

Toulouse (AFP) -- La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a martelé mardi sa volonté de "comprendre" les circonstances du décès, probablement à la suite d'une intoxication alimentaire, de cinq résidents d'une maison de retraite à Lherm, près de Toulouse, tandis que trois premières plaintes ont été déposées par des familles.

"Nous ne comprenons pas exactement ce qu'il s'est passé, donc l'urgence est de comprendre" pour que "toute la lumière apparaisse et que je puisse prendre des décisions éventuelles", a affirmé la ministre à sa sortie d'une réunion à la mairie de Lherm pour faire le point sur la gestion du drame, survenu dimanche soir.

L'enquête, ouverte par le parquet, doit déterminer "si c'est un accident, un défaut de prise en charge ou une faute", a ajouté la ministre devant les caméras. Elle a réaffirmé que la suspicion était celle d'une intoxication alimentaire, mais sans "encore de preuves".

Trois plaintes émanant de familles de victimes avaient par ailleurs été déposées en début d'après-midi à la gendarmerie de Muret, chargée des investigations, a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

Parmi ces plaignants, Emmanuel Courvoisier, qui a perdu sa mère et est venu s'entretenir avec les aides-soignantes. "C'est une lourde décision d'envoyer un proche en maison de retraite, et, là, la confiance a été rompue", affirme-t-il, s'étonnant aussi de ne pas avoir été prévenu, dit-il, de la venue de la ministre.

- "Rassurer" -

Fils d'une nonagénaire décédée, Alain Lapeyre avait aussi indiqué à l'AFP qu'il allait porter plainte dans la journée: "ma mère est morte, et on ne peut plus la faire revenir, mais je fais cela aussi pour que ça ne se reproduise plus".

Au total quatre femmes, âgées de 72 ans à 95 ans, et un homme de 93 ans sont morts après avoir dîné. Douze résidents ayant souffert de vomissements et diarrhées restaient aussi hospitalisés mardi matin sans indication de pronostic vital engagé, a indiqué l'Agence régionale de santé (ARS).

Ouvert en 2006, la Chêneraie hébergeait 82 résidents, dont 17 personnes en unité protégée (souffrant de la maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées).

"La visite de la ministre ne m'apporte rien, c'est pour les médias", a jugé M. Lapeyre, qui avait fait part lundi de sa "colère".

Huguette Héroux, dont la belle-mère a été intoxiquée, n'attendait elle non plus "pas grand-chose" de la visite de Mme Buzyn.

"Je ne vois pas ce qu'elle peut apporter de plus pour l'instant, à part peut-être rassurer et soutenir ceux qui ont perdu un parent", ajoute cette fonctionnaire de la mairie de Lherm, qui a elle aussi annoncé vouloir porter plainte.

Le procureur Dominique Alzeari a prévenu que l'enquête, ouverte pour "homicides involontaires et blessures involontaires", sera longue, en raison de "mesures d'investigations complexes".

- Les repas en question -

Des prélèvements en vue d'analyses toxicologiques et biologiques ont été réalisés et l'autopsie des victimes rapidement pratiquée.

Les investigations portent notamment sur la question de savoir si les repas étaient préparés en interne ou apportés de l'extérieur.

L'établissement, qui fait partie du Groupe Oméga, repris par le groupe Korian le 18 février, "produit les repas sur place avec ses propres équipes de cuisine", a assuré lundi Korian, numéro un européen des maisons de retraite dans un communiqué.

La version a été réaffirmée mardi par la maison de retraite, après deux témoignages de proches de résidents. Ces derniers, dont M. Lapeyre, avaient affirmé tenir du médecin traitant de l'établissement l'information selon laquelle les repas incriminés de dimanche soir avaient été livrés de l'extérieur.

Selon une autre parente, le problème aurait été provoqué par les repas mixés, réservés aux personnes dépendantes.

"Il y a eu peut-être deux chaînes de fabrication, deux ou plusieurs chaînes de fabrication", a affirmé à la presse Michel Melvot, le fils d'une résidente dépendante, relevant que sa mère, qui avait mangé "un repas mouliné" n'avait souffert d'aucun trouble.

La cuisine étant sous scellés depuis lundi, la Chêneraie a indiqué qu'"à titre exceptionnel" l'alimentation des pensionnaires serait assurée par la société Sodexo.

"Aucune préparation d'aliments ne sera plus réalisée sur place tant que les résultats des analyses ne seront pas connus", a précisé l'établissement.

Agefi-Dow Jones The financial newswire

  
Répondre
Ribo
02/04/2019 10:52:36
0

02/04/2019 | 09:42 Korian : Portzamparc se veut prudent sur le dossier

Portzamparc revient ce matin sur le dossier Korian, pénalisé en Bourse (- 4,8% hier, - 1% ce matin) après l'annonce de plusieurs décès qui seraient liés à une intoxication alimentaire présumée dans un de ses établissements situé en Haute Garonne. Le bureau d'études se veut 'prudent' tout en conseillant de 'renforcer' la ligne, avec un objectif de 36 euros.

Les analystes rapportent les éléments suivants : 'L'établissement (de La Chêneraie, à Lherm, ndlr) repris par le groupe le 18 février dernier fait partie du Groupe Oméga. Selon le communiqué, le dernier contrôle réglementaire d'hygiène était conforme et l'établissement produit les repas sur place avec ses propres équipes de cuisine. Une version actuellement démentie par certaines familles de victimes dénonçant un dîner incriminé livré de l'extérieur.'

Portzamparc rappelle que Korian avait dû faire face, début 2017, à 13 décès dans l'un de ses établissements à la suite de l'épidémie saisonnière de grippe. 'Selon le rapport rendu à l'époque, aucun manquement à la législation n'avait été relevé malgré un taux de vaccination jugé insuffisant par l'IGAS', souligne une note. Même si en attendant d'en savoir plus sur l'affaire de Lherm, Portzamparc 'joue la carte de la prudence' sur le dossier Korian.

'La chose certaine est que ce nouveau drame vient s'ajouter à la longue liste des faits divers en Ehpad et ne va pas permettre d'endiguer une forme d''Ehpad bashing' que l'on observe depuis plusieurs années maintenant', terminent les spécialistes.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

  
Répondre
CRI74
01/04/2019 19:46:45
0

Si je me permets d'écrire sur Korian , c'est bien parce que j'en ai l'expérience , fâcheuse mais sans conséquence , heureusement .

Ce n'est malheureusement pas le cas pour tout le monde et , de nouveau , vient de faire des morts même si la reprise récente du groupe en cause ce jour diminue leur responsabilité .

Comme écrit ce matin , le modèle de gestion s'avère identique , à l'économie de personnel , de moyens et de compétences médicales .

Ce n'est pas le premier cas qui survient pour Korian et peu de mesures fortes ont été prises sur les points clés de la gestion des Ehpad .


Alors Mr Ribo et consorts, avant de laisser entendre que je puisse raconter des sornettes , commencez déjà par faire l'effort de vous renseigner avant .

J'ai averti depuis longtemps sur les risques encourus lors de l'investissement dans cette entreprise et les renouvelle (cf plus bas dans cette file , plusieurs posts )

C'est la seule attitude responsable à avoir .

Non actionnaire bien évidemment

  
Répondre
Ribo
01/04/2019 18:30:17
0

🦈 Nouveau nom pour la société afin d'avertir les investisseurs : GORIAN

  
Répondre
Ribo
01/04/2019 14:31:33
1

01/04/2019 | 13:31 Korian : Information Ehpad La Chêneraie

Regulatory News : Korian (Paris:KORI):

Hier, le 31 mars 2019, à partir de 19h40, 22 résidents de l’Ehpad La Chêneraie, situé sur la commune de Lherm en Haute Garonne, ont présenté des signes cliniques laissant supposer une grave intoxication alimentaire liée au repas du soir.

Dès l’apparition de ces premiers signes, la direction de l’établissement a immédiatement prévenu les services de secours et organisé leur transfert dans les hôpitaux les plus proches pour une prise en charge médicale. Une enquête interne a par ailleurs été diligentée.

5 résidents sont malheureusement décédés. 13 autres restent en observation à l’hôpital, 3 autres ayant pu revenir à la Chêneraie. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place au sein de l’établissement pour accompagner les résidents, leurs proches ainsi que leurs collaborateurs.

Nous adressons toutes nos condoléances aux familles des résidents décédés.

Le Groupe Korian et les équipes de l’établissement sont pleinement mobilisés et travaillent étroitement avec l’Agence Régionale de Santé, la Préfecture, les services du Procureur et le Conseil départemental dans le cadre de l’enquête ouverte pour déterminer la cause de cette intoxication supposée.

L’établissement, qui fait partie du Groupe Oméga, repris par le groupe Korian le 18 février dernier, produit les repas sur place avec ses propres équipes de cuisine. Le dernier contrôle réglementaire d’hygiène périodique, réalisé par un bureau d’étude externe, avait eu lieu le 12 février 2019. Les résultats de ce contrôle étaient conformes.

Le groupe Korian et toutes les équipes sont mobilisés auprès des résidents, des familles et des collaborateurs pour leur apporter tout le soutien nécessaire face à cette situation et assurer la continuité de la prise en charge.

[...]

Consultez la version source sur businesswire.com :

https://www.businesswire.com/news/home/20190401005424/fr/

© Business Wire 2019

  
Répondre
Ribo
01/04/2019 14:12:43
0

Salut 'BerMer',

j'en ai eu avec un bon rapport pour le peu de temps conservé :

26.04.17 au 18.05.17 +150.90 E NET
30.05.16 au 21.07.16 +585.74 E NET

pour ce qui est de 'l'accident', malheureux bien évidemment, on peut dire qu'ils ont pas la baraka !

On pourrait d'ailleurs orienter l'enquête sur l'emploi du temps de CRI74 qui déteste particulièrement cette société ! 🦈

Mais de là à jeter le bébé avec l'eau du bain ! Malheureusement je crains que cette nouvelle affaire ne grève pour longtemps le crédit de Korian qui était en recovery depuis le changement de direction. Mais, le marché ne s'occupant que peu de temps des dommages collatéraux, les investisseurs 'contrariants' pourraient trouver un intérêt à cette baisse du cours... Surveiller la dernière 1/2 heure de cotation de la séance ou bien l'ouverture de demain matin...

Message complété le 01/04/2019 14:17:27 par son auteur.

ps : pour ma part je n'en reprendrais pas car je trouve que l'endettement est très élevé en regard de l'EBITDA : Leverage = Levier financier = Dette Nette / EBITDA = 5.32 actuellement

Le levier financier mesure la capacité de l’entreprise à rembourser sa dette. Il exprime en combien d’années l’entreprise est capable de rembourser sa dette au moyen de son EBITDA.

Si ce ratio est supérieur à 5, on considère généralement que l’entreprise est trop endettée par rapport à sa capacité à générer de la richesse.

Message complété le 01/04/2019 14:21:09 par son auteur.

Ce risque pour l'investisseur n'est par ailleurs pas compensé par un rendement suffisant (1.79 actuellement). Il ne reste de positif que le niveau de sous-valorisation par rapport à ses pairs mais un PER relativement élevé de ce secteur par rapport à d'autres secteurs d'activités.

  
Répondre
BerMer
01/04/2019 13:57:42
0

Merci, Ribo, de vous dévouer pour faire connaître cette Société ... vous en avez peut-être un peu en portefeuille !
Moi aussi ! Nous pouvons heureusement constater que le cours remonte d'ores et déjà

  
Répondre
jflo1
01/04/2019 12:37:38
0

Le problème est double .

Endettement et ancienne gestion désastreuse .

LE MOINDRE COÛT va coûter très cher .

Cette société doit changer de nom elle porte la misère .

Après la finance n est pas la seule raison sûrement .

  
Répondre
Ribo
01/04/2019 12:37:21
0

On t'a déjà réservé une place chez KORIAN CRI74...

Joyeux 1er avril CRI74 !

  
Répondre
CRI74
01/04/2019 12:31:16
0

.... Jusqu'au prochain accident , inévitable vu le mode de gestion !!!

  
Répondre
BerMer
01/04/2019 12:13:15
1

On appelle ça - et c'est vraiment le cas de le dire - un cadavre dans le placard !
Comme l'usine AZF de Toulouse qui a explosé en septembre 2001 dont le groupe TOTAL venait de racheter la société quelques semaines auparavant ...
Pourquoi faire chuter le cours de KORIAN pour une affaire ponctuelle qui n'empêchera pas l'action d'atteindre les niveaux que lui promettent les efforts accomplis dans la gestion et le développement de la société.
C'est donc le moment d'acheter l'action puisqu'elle vaut aujourd'hui 7 ou 8% de moins que prévu tout en rappelant cependant à KORIAN que l'audit préalable au rachat de sociétés ne doit pas se limiter aux aspects comptable et financier ...

  
Répondre
CRI74
01/04/2019 11:16:11
0

5 décès dans un établissement du groupe


https://www.ladepeche.fr/2019/04/01/soupcons-dintoxication-alimentaire-dans-une-maison-de-retraite-pres-de-toulouse-quatre-morts,8103196.php


On ne va pas jeter la pierre à Korian qui vient seulement de racheter le groupe Omega propriétaire de cette maison mais souligner les ressemblances dans la gestion à l' économie qui apparaît comme source possible de cet accident .

Sachant que côté médical , la méthodologie demeure identique , on ne peut malheureusement exclure d'autres problèmes identiques . Un risque latent à sérieusement prendre en compte au moment d'investir .

  
Répondre
Ribo
22/03/2019 11:34:13
0

22/03/2019 | 11:15 Korian : Credit suisse porte son objectif à 45 euros

Toujours d'avis d'acheter ('surperformance') l'action Korian, Credit suisse a relevé ce matin son objectif de cours de 38 à 45 euros, augurant ainsi d'un potentiel de hausse de plus de 25%. Korian est aussi la valeur préférée des analystes dans le secteur.

Dans une note de recherche, les analystes ont relevé leurs estimations, en factorisant une croissance annuelle moyenne du CA de 8% d'ici 2021 (dont 4% en organique, et non plus 3%) et, à cette échéance, une amélioration de la marge d'EBITDA de 120 points de base (et non plus de 80 points), à 15,5%.

'Nous sommes d'avis que la stratégie différenciée de Korian - et notamment sa focalisation sur les soins les moins consommateurs de ressources et les parcours de patients intégrés - renforce les opportunités de croissance du groupe, tout en améliorant sa capacité à fixer ses prix', indique une note.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés

  
Répondre

Forum de discussion Korian

201906250958 674967
Ma liste