OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Forum Cac 40

Cours temps réel: 5 703,22  -1,39%



tirelire19 tirelire19
07/03/2019 16:30:33
0

D' après vous , pourquoi la BCE reste très accomodante dans sa politique monétaire ?

Parce que le ralentissement de la croissance est présent,qu'il pèse et qu' elle ne peut plus sortir de cette politique de taux d' intérêt bas , de production de fausse monnaie à perpétuité .

Quand une banque centrale rentre dans ce manège là , il lui est impossible d' en sortir , sera obligée d' acheter des actions comme le fait la banque du Japon depuis des années.

La bourse est devenue le paradis des tricheurs et de la malhonnêteté d' autant plus que le pilotage est robotisé, la meilleur preuve est le petit canal haussier mis en place depuis le 28 décembre dernier.


  
Répondre
fraxinus fraxinus
07/03/2019 16:05:53
0

Bonjour à toutes et à tous,

"" restaure l'optimisme "" ;mauvaise perception, alors: incompétent ou tricheur?

  
Répondre
tirelire19 tirelire19
07/03/2019 15:34:26
0
Repasse furtivement les 5300 points le temps de vendre la nouvelle
  
Répondre
tirelire19 tirelire19
07/03/2019 15:34:26
0
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a renversé la vapeur à la hausse ce jeudi, remontant de -0,4% vers +0,3% (à 5.306) alors que la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) restaure l'optimisme sur le soutien qu'elle accorde à l'économie.

La BCE a maintenu son directeur inchangé à 0% et devrait garder le cap jusqu'à fin 2019 puisqu'elle revoit à la baisse la croissance de l'Eurozone à +1,1% contre 1,7% en 2019 précédemment.

La BCE abaisse également de +1,7% à +1,6% le PIB pour 2020 et maintient son estimation à 1,5% pour 2021.

La BCE réduit également sa prévision d'inflation pour 2019 de 1,6% à 1,2%, tandis que celle de 2020 est réduite de 1,7% à 1,5% et celle de 2021 de 2021, de -0,2% également à 1,6%.
La BCE s'engage par ailleurs à écarter toute hausse de taux jusqu'à au moins la fin de l'année (elle ne s'était engagée que jusqu'à l'été dans sa précédente réuion) et les marchés croient deviner que les taux resteront stables jusqu'en avril 2020, ce qui explique largement le rebond du CAC40 au-delà des 5.300.
La BCE va également remettre en oeuvre un TLTRO destiné aux banques de la zone euro, conformément aux attentes des opérateurs qui anticipaient un TLTRO '2.0' en remplacement de celui offert de septembre 2014 à mars 2015 (maturité 5 ans).

C'est rassurant puisque certains professionnels doutaient: 'il n'est pas certain que la BCE assouplisse sa politique monétaire actuelle en usant de TLTRO (...) supplémentaires qui fourniraient aux banques un financement bon marché', prévient les équipes de gestion d'Ethenea Independent Investors.

'Bien que la croissance économique ait nettement ralenti, les indicateurs économiques récents ont montré une activité d'une vigueur surprenante dans le secteur des services de la zone euro', ajoute le gestionnaire d'actifs.

'La BCE pourrait donc s'abstenir de prendre des mesures immédiates et attendre des données supplémentaires', avertissait Ethenea.

Sur le marché des changes, l'euro se tasse nettement (-0,5%) face au dollar en direction de 1,1250 contre 1,1310 ce matin.

Pour les analystes de Kiplink, le potentiel du marché parisien reste intact à moyen terme, avec un possible test des 5.450 points dans les séances qui viennent.

Le gestionnaire parisien aurait toutefois tendance à considérer une éventuelle cassure des 5.185 et surtout de 5.150 points comme 'une marque de changement de tendance'.

Du côté des statistiques, la productivité non agricole des États-Unis a augmenté de +1,9% en rythme annualisé au quatrième trimestre 2018 (battant un consensus de +1,6%), d'après une estimation du Département du Travail.

Cette hausse un peu plus forte qu'anticipé de la production non agricole par heure travaillée, traduit une augmentation de 3,1% de la production pour une croissance de 1,2% seulement du nombre d'heures travaillées.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage se réduisent de -3.000 à 223.000.

Chiffres également en Europe: le PIB corrigé des variations saisonnières a progressé de 0,2% dans la zone euro au T4 (+1,1% sur 12 mois) et de 0,3% dans l'UE par rapport au trimestre précédent, selon l'estimation rapide publiée ce jour par Eurostat.

Par rapport à sa deuxième estimation de mi-février, l'office de statistiques confirme ainsi le chiffre indiqué pour la zone euro, mais augmente de 0,1 point celui donné pour l'ensemble de l'Union européenne.

Dans l'actualité des valeurs, les investisseurs apprécient les résultats de Somfy (+0,9%) et JCDecaux (+2,3%). Ils délaissent en revanche ceux de Latécoère (-3,3%) et Manitou (-3,2%).


Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201903071630 681989
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.