OK
Accueil  > Communauté   > Forum KKO International

News !

Cours temps réel: 0,16€  -1,84%

ALKKO


ALEZE
09/09/2019 13:15:57
0

6.81 % doucement mais surement !

  
Répondre
ALEZE
09/09/2019 00:48:56
0

$ 2600 les fèves...

Les géants du cacao acceptent de payer $ 2600 les fèves de Côte d'Ivoire et du Ghana

Pour nous cela represente une hausse de notre chiffre d affaire de plus de 25% a production égale. Si en plus nous arrivons a nos prevision pour 2019 cela represente pres de 80% de hausse de notre CA.

Je pense que le prix fixé sera pres de 1000 fcfa le kg , hausse due à une prevision de production en baisse de la ci et ghana ( 60% de la production mondiale) du fait du retard des pluies qui joue sur la fleuraison des cacaoyers Ceci est une consequence du climate change , chose à laquelle nous faisons face en partie due à notre choix d irriguer nos plantations Nous seront donc tres peu voire pas du tout affecté par ce phenomene.

- Remy ALLEMANE (ra@kko-international.com

Follow @kko_int

  
Répondre
ALEZE
06/09/2019 23:25:38
0
ALEZE
04/09/2019 20:38:20
0


Olam équipe ses acheteurs cacao du capteur moléculaire de poche SCiO

Olam a annoncé équiper ses acheteurs de cacao bord champ et ses responsables dans les points de collecte de fèves du premier capteur moléculaire de poche, SCiO, développé par la start-up israélienne Consumer Physics (lire La Chronique Matières premières agricoles du 25 avril 2019).

De façon générale, le SCio permet de mesurer la composition moléculaire d'un produit que ce soit la teneur en gras ou en protéine des aliments ou encore la teneur en cacao d'une barre de chocolat (cf. https://www.youtube.com/watch?v=n0G4cC6ZcgQ). Il repose sur la technologie de spectroscopie proche infrarouge, largement employée dans la recherche scientifique. Consumer Physics à miniaturisé la configuration et à réduit son coût de production pour en faire un produit presque grand public.

En l'occurrence et s'agissant d'Olam, l'utilisation du SCiO, qui est connecté au cloud, permet d'obtenir de suite un ensemble de données par rapport au cacao ainsi vérifié, que ce soit en termes de qualités intrinsèques, notamment de taux d'humidité, ou de traçabilité. Selon le patron d'Olam Indonésie, Vijay K. Karunakaran, ceci devrait aussi permettre au planteur d'obtenir le meilleur prix pour son produit de la façon la plus équitable et transparente.

Or, des prix plus rémunérateurs devraient conduire les producteurs à accroître leur productivité au lieu d'accroître leurs superficies, réduisant, in fine, le taux de déboisement, rappelle-t-il. A cette occasion, Olam rappelle son engagement réitéré en mars de restaurer et préserver 460 000 ha de forêts classées en Côte d'Ivoire.

Mais surtout, le cacao n'a donc pas besoin d'arriver aux lieux d'entreposage pour être analysé. "Cela aide à différencier entre les petits cacaoculteurs, entre ceux qui produisent de la belle qualité de fèves et ceux qui ne le font pas", explique-t-il encore. Cela permet aussi de réduire les intermédiaires et donc les coûts.
Mots-clés:
technologie
Cacao
olam
SCiO
capteur
NTIC

  
Répondre
ALEZE
02/09/2019 20:23:25
0

Cacao
Cacao : l’ICCO abaisse pour la seconde fois ses prévisions de surplus en 2018/2019


Date de création: 02 septembre 2019 12:19
Dernière modification le: 02 septembre 2019 12:22



(Agence Ecofin) - En 2018/2019, le surplus mondial de cacao devrait s’établir à 18 000 tonnes contre un volume de 36 000 tonnes, anticipé en juin dernier. C’est ce qu’a indiqué l’Organisation internationale du cacao (ICCO), dans une note publiée le 30 août dernier.

D’après l’organisation, cette seconde révision à la baisse des prévisions trouve son origine dans l’évolution des taux de broyages mondiaux, élément qui reflète la demande globale de cacao à moyen et long terme.

Ceux-ci devraient augmenter de 4 % à 4,78 millions de tonnes, grâce notamment à la vigueur de l’activité en Asie.

Cette région du monde enregistrera la plus forte progression de ses broyages, en glissement annuel, soit 11 %, à 1,16 million de tonnes de cacao. Elle sera suivie par les Amériques (4 % à 903 000 tonnes), l’Afrique (3 % à 991 000 tonnes) et l’Europe (1 % à 1,72 million de tonnes).

La production mondiale du cacao devrait désormais se chiffrer à 4,84 millions de tonnes en 2018/2019 avec le continent africain qui fournira 3,7 millions de tonnes, indique l’ICCO

https://www.agenceecofin.com/cacao/0209-68833-cacao-l-icco-abaisse-pour-la-seconde-fois-ses-previsions-de-surplus-en-2018/2019


Message complété le 02/09/2019 20:28:43 par son auteur.

http://www.commodafrica.com/02-09-2019-moindre-abondance-de-cacao-pour-la-campagne-201819-selon-licco

  
Répondre
ALEZE
31/08/2019 02:10:20
0


L’Amérique latine envisage à son tour d’augmenter le prix minimum de son cacao

les deux géants du cacao, aient inspiré certains pays d’Amérique latine dans leur politique de fixation des prix. A l’initiative du Pérou, les principaux exportateurs d’Amérique latine (Pérou, Colombie, République Dominicaine et Equateur) envisagent de revoir à la hausse leur prix minimum et de fixer aux alentours de $ 3 200 minimum la tonne de cacao, souligne Reuters.

« Le prix minimum devrait être de $ 3 200 la tonne », souligne Luis Mendoza, président de l’Association péruvienne des producteurs de cacao (APPCACAO). Un objectif de prix bien supérieur aux $ 2 600 la tonne demandés par le Ghana et la Côte d’Ivoire et qui serait justifié par la qualité supérieur des fèves latino-américaine qui représente – rappelons-le – 18 % du marché mondial.

Cette démarche présente une issue incertaine tant l’obtention de ce prix minimum nécessite un plafonnement de la production afin d’endiguer tout risque de surproduction et surtout une harmonisation à l’échelle régionale des prix et des stratégies de commercialisation. Ceci témoigne toutefois du changement qui s'opère actuellement sur la scène mondiale des producteurs de fèves .http://www.commodafrica.com/30-08-2019-lamerique-latine-envisage-son-tour-daugmenter-le-prix-minimum-de-son-cacao


  
Répondre
ALEZE
31/08/2019 02:03:55
0

La Côte d'Ivoire aura la plus grande usine de broyage de cacao au monde


La Côte d’Ivoire intensifie la transformation de son cacao avec, notamment, les travaux d’extension de l’usine Micao du groupe Cargill.

« Au-delà d’être le premier producteur de fèves de cacao, la Côte d’Ivoire sera le premier pays broyeur au monde, avec la première usine ayant la capacité la plus importante », a déclaré Souleymane Diarrassouba, ministre du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, lors de la visite sur le site.

L’usine Micao portera ainsi ses capacités de broyage de 110 000 tonnes (t) à 170 000 t. Des travaux dont le coût avoisine les FCFA 72 milliards (€ 110 millions) et qui seront exécutés en deux parties : la première devrait s’achever en avril 2020 et la seconde en avril 2021. Une centaine d’emplois supplémentaires directs devraient être créés, et une autre centaine indirects ; le chiffre d’affaire devrait être porté à FCFA 130 milliards (€ 198 millions).

Rappelons que l'objectif gouvernemental est que le secteur privé transforme au moins 50 % de la production ivoirienne et a mis en place en 2017, pour ce faire, une incitation fiscale (lire nos informations). Il y a un an, Ivory Cocoa Products (ICP) prévoyait une nouvelle usine d’une capacité de 32 000 t à Abidjan à l’horizon 2019 (lire nos information]). En mars dernier Barry Callebaut inaugurait une nouvelle usine (lire nos informations]) et Sifca Coop déclarait en juin dernier ses projets de transformation de 50 000 t cacao à Abidjan (lire nos informations).

http://www.commodafrica.com/30-08-2019-la-cote-divoire-aura-la-plus-grande-usine-de-broyage-de-cacao-au-monde

  
Répondre
ALEZE
29/08/2019 14:07:49
1

sa sent la poudre ici ........

  
Répondre
ALEZE
29/08/2019 13:23:07
0

plus 5.33% résistance casser !

  
Répondre
ALEZE
29/08/2019 13:10:29
0

119 501 titres échangés les volumes arrive !

  
Répondre
ALEZE
29/08/2019 12:42:46
0

plus, 2.66% aller on y va doucement mais surement !

  
Répondre
ALEZE
27/08/2019 17:42:40
1

jolie clôture !

  
Répondre
ALEZE
27/08/2019 16:47:52
0

295 557 titres ça se passe .....

Message complété le 27/08/2019 17:06:39 par son auteur.

463 420 titres ?

  
Répondre
ALEZE
27/08/2019 16:02:31
0

plus 12.97%

  
Répondre
ALEZE
27/08/2019 15:52:19
0

les volumes arrivent !

  
Répondre
ALEZE
27/08/2019 15:41:45
0

manque de clients il sont chez spineway !

  
Répondre
MONVIER
27/08/2019 15:27:19
0

Re-belote

  
Répondre
ALEZE
27/08/2019 14:52:41
0

Pus 8.11% c est parti ?

  
Répondre
ALEZE
25/08/2019 19:36:55
0

Vendredi, 17 août 2018

Côte d'Ivoire : La liquidation de Saf Cacao compromet 240 millions € de dettes bancaires

APRNEWS- La décision de liquider le quatrième exportateur ivoirien de cacao inquiète les banques ouest-africaines, qui se sont regroupées pour contester le jugement. Selon les informations de Jeune Afrique Business+, une dizaine d’établissements détient une créance totale de 160 milliards de F CFA (244 millions €) sur Saf Cacao.

Le Conseil café-cacao (CCC), dirigé par l’ingénieur agronome de formation Yves Brahima Koné, n’a pas été tendre avec le groupe ivoirien Société Amer et frères Cacao (Saf Cacao). Le CCC a en effet obtenu le 18 juillet dernier, la liquidation de l’exportateur de cacao ivoirien, dans le cadre d’une procédure en recouvrement d’une dette estimée entre 7 et 8 milliards de F CFA (entre 10,7 millions et 12,2 millions €), représentant le préjudice contractuel de l’instance de gestion des filières café et cacao.

suite .......

https://apr-news.fr/fr/actualites/cote-divoire-la-liquidation-de-saf-cacao-compromet-240-millions-eu-de-dettes-bancaires

Les déboires de la société a commencé au cours de la saison 2016-2017, quand Saf Cacao a fait défaut dans l’exécution de contrats auprès du CCC sur plusieurs dizaines de milliers de tonnes de cacao. Et ce, consécutivement à la faillite de son principal client Transmar aux États-Unis.

  
Répondre
ALEZE
22/08/2019 23:23:06
0

cour cocoa

  
Répondre

Forum de discussion KKO International

201909091315 682741
Ma liste