OK
Accueil  > Communauté   > Forum KKO International

News !

Cours temps réel: 0,095€  0,00%

ALKKO


ALEZE
06/08/2019 12:40:58
0

plus 11.11% ?

Message complété le 06/08/2019 12:41:34 par son auteur.

suspendu !

  
Répondre
ALEZE
06/08/2019 00:47:03
0

Le Ghana Cocoa Board (COCOBOD) et le Volcani Centre of Israel ont signé un protocole d’accord pour une collaboration de recherche scientifique en vue de trouver une solution immédiate et durable à la maladie du Cocoa Swollen Shoot Virus (CSSVD) qui affecte actuellement des centaines de milliers d’hectares d’exploitations de cacao au Ghana et les rend improductives.

Le Centre Volcani, créé en 1921, a été décrit comme le meilleur centre de recherche agricole au monde. Le succès de cet effort de recherche scientifique en collaboration aura des implications profondes pour la production locale de cacao et celle de toute la sous-région des pays producteurs de cacao, qui, comme le Ghana, sont également en proie depuis des années au CSSVD.

Il a déjà collaboré avec de nombreuses institutions pour trouver des solutions aux problèmes de l’agriculture et sa collaboration aidera certainement à améliorer la productivité du cacao afin de soutenir l’industrie du chocolat.

Bien qu’en tête de liste, la collaboration entre le COCOBOD et le Centre Volcani va au-delà de la recherche d’un remède au CSSVD et d’un contrôle efficace du vecteur de la maladie. Les scientifiques vont unir leurs forces et rechercher des moyens d’optimiser la nutrition, l’irrigation et la pollinisation du cacao ainsi que d’améliorer la santé et la résilience des plantules de cacao grâce à des solutions de bio-abris dans les pépinières et pendant la plantation.

Ils porteront une attention particulière à la création de solutions de lutte intégrée contre les ravageurs, en particulier les ravageurs porteurs d’agents pathogènes ainsi que les agents pathogènes qu’ils transportent. Les scientifiques mettront au point des souches de cacao résistantes au climat et aux ravageurs, présentant des profils aromatiques et sanitaires favorables.

D’autres sujets d’intérêt mutuel tels que les solutions intégrées d’ombrage/irrigation, le traitement et le stockage après récolte, la réduction des pertes après récolte font également partie de la collaboration.

Source : Peaccefrmonline & Israël Valley

https://www.peacefmonline.com/pages/local/news/201907/388047.php





  
Répondre
ALEZE
06/08/2019 00:33:37
0

EZE111
00:32

Accueil / Finances et Gestion / Indices et taux
Matières premières : chaos sur le marché du cacao ?
02 août 2019
Le chocolat n'est pour l'heure pas un produit de luxe mais il pourrait toutefois le devenir dans les années à venir. Ce scénario serait probable en cas d'une offre de cacao ne répondant pas à la demande mondiale, avec pour conséquence une hausse des prix du cacao, matière première dans la confection du chocolat. L'annonce de la Côte d'Ivoire et du Ghana de suspendre la commercialisation des récoltes de cacao afin d'obtenir un prix plancher de 2 600$ la tonne représente un risque pour ce marché. Il existe donc un risque inflationniste pour les pays importateurs de cacao tandis que de nouvelles menaces exogènes comme la sécheresse des terres et le réchauffement climatique pourraient accentuer ce
déséquilibre.

http://www.svp.com/article/matieres-premieres-chaos-sur-le-marc he-du-cacao-100010413

Message complété le 06/08/2019 00:34:32 par son auteur.

http://www.svp.com/article/matieres-premieres-chaos-sur-le-marche-du-cacao-100010413

  
Répondre
ALEZE
04/08/2019 00:44:15
0

cacao info

@info_cacao

1 août

Plus

Le @CICC_Cameroon déclare la perte de 400 000 tonnes de semence de #cacao. Analyse de @Benjamin_ombe sur @AFRICA24TV, Directeur exécutif du cabinet d'intelligence stratégique, @KC_founder et promoteur de @info_cacao. https://cacao-info.org/2019/08/01/cameroun-le-cicc-declare-la-perte-de-400-000-tonnes-de-semence-de-cacao/

  
Répondre
ALEZE
04/08/2019 00:12:52
0

Au Ghana, la récolte de cacao s’est chiffrée à 776 418 tonnes durant la campagne principale 2018/2019 achevée le 30 mai dernier. Il s’agit d’une baisse de 6% d’une année sur une autre et du niveau le plus faible de la production depuis trois ans, rapporte Bloomberg.

D’après les sources proches du Cocobod qui ont requis l’anonymat, cette contreperformance s’explique essentiellement par le Swollen Shoot qui conduit à une déformation des cabosses et à des pertes de rendement.

Cette maladie virale du cacaoyer a déjà poussé le pays à réviser ses prévisions de production à 800 000-850 000 tonnes contre 900 000 tonnes initialement.

Pour la campagne intermédiaire, les perspectives ne sont guère plus favorables. D’après les sources de Bloomberg, l’ex-Gold Coast pourrait rater son objectif escompté de 50 000 tonnes d’ici septembre.

Au Ghana, cette situation peu reluisante pour la filière, devrait creuser un peu plus l’écart avec son voisin ivoirien qui l’a supplanté depuis 1977/1978 et réalise déjà plus du double de sa récolte.

Source : Espoir Olodo (Agence Ecofin)


  
Répondre
ALEZE
04/08/2019 00:01:33
0

Cacao : 100 million € de la BAD pour l'appui aux activités préalables à l'exportation et à la chaine de valeur du cacao en Côte d'Ivoire

07-juin-2019

Ce projet est dans la droite ligne des objectifs de la BAD, qui entend favoriser une croissance inclusive, tout en répondant aux priorités opérationnelles pour le développement du secteur privé. La facilité, qui constitue une source de financement stable, permettra à SUCDEN CI de disposer des liquidités nécessaires pour préfinancer ses fournisseurs et soutenir les coopératives locales partenaires. De plus, ce financement permettra d'accroitre les exportations de cacao de la Côte d'Ivoire, et aidera à renforcer les capacités des fournisseurs et des coopératives locales. La ligne de crédit servira à offrir des préfinancements à des dizaines de coopératives et aidera à renforcer la chaîne d'approvisionnement du cacao, promouvant par là le développement du secteur privé en Côte d'Ivoire.

La valeur ajoutée de la BAD, institution de premier plan de financement du développement, découle de son rôle majeur pour la promotion des exportations. Tandis que les banques commerciales internationales ont tendance à se focaliser sur leurs principaux marchés et que les banques locales sont freinées par la taille de leurs bilans, le soutien de la BAD à un secteur que d'autres institutions financières perçoivent comme à "haut risque", prend tout son sens : la Banque est déterminée à appuyer les secteurs clés pour la croissance. Son aide au secteur du cacao en Côte d'Ivoire, un secteur crucial au plan économique, permet de réduire le déficit de financement qui le caractérise. Mais c'est aussi un signal fort à d'autres institutions financières, pour les encourager à faire de même, tant pour le cacao que pour le secteur de l'agroalimentaire en général.

À propos de SUCDEN

Le groupe privé Sucres & Denrées a été fondé par Maurice Varsano, en 1952. Le groupe, qui a son siège à Paris, est aujourd'hui dirigé par le fils du fondateur, Serge Varsano. Sucres & Denrées est un leader reconnu dans le secteur mondial du sucre. Au fil des ans, le groupe a élargi son champ d'activités au-delà du sucre, vers d'autres produits et services, tels que la gestion des chaines d'approvisionnement de fèves de cacao et produits de cacao, des grains de café et de l'éthanol, ainsi que vers l'intermédiation financière dans les matières premières agricoles. Avec une équipe entrepreneuriale de plus de 4 000 employés dans plus de 30 pays dans le monde, Sucres & Denrées s'efforce de servir ses clients avec le souci de la qualité et de l'intégrité. http://www.sucden.com/

  
Répondre
ALEZE
01/08/2019 12:08:59
0

aller plus 5.71% manque de volume !

  
Répondre
ALEZE
31/07/2019 21:46:11
0

ta de la chance moi je l ai u a 0.074 hier

mais pas grave d ici fin septembre je vise minimum 0.120 voir 0.150 ?

  
Répondre
starox
31/07/2019 17:42:16
0

tout compte fait, je t'ai repris une ligne à 0.073

  
Répondre
ALEZE
31/07/2019 17:19:16
0

plus 1.33 % ,

  
Répondre
ALEZE
30/07/2019 21:19:00
0


La campagne de commercialisation du cacao en Côte d'Ivoire commence en Octobre et se termine le 30 Septembre de chaque année.

La récolte du cacao consiste à cueillir les cabosses mures, à les ouvrir, à en extraire les graines, les laisser fermenter de préférence à l'air libre et au soleil. Le produit séché est mis en sac et commercialisé en tant que fèves de cacao.

La Côte d'Ivoire, qui a une saison sèche et une saison humide bien prononcées fait partie des pays producteurs qui enregistrent deux récolte de cacao par an : une récolte principale allant du mois d'octobre au mois de mars, et une récolte intermédiaire appelée encore la petite traite d'avril à août.



Date de création: 26 juillet 2019 14:03



(Agence Ecofin) - A New York, les cours du cacao sont attendus à la hausse, d'ici la fin 2019.

Selon des négociants et analystes de marché, interrogés par Reuters, la tonne de fèves devrait atteindre 2 515 $ sur la place boursière, soit 2% de plus que le cours de clôture d'hier et un gain de 4% par rapport au début d'année.

D'après le pool d'experts, cette amélioration résultera principalement du déficit de 80 000 tonnes que devrait connaître le marché en 2019/2020 contre l'excédent de 36 000 tonnes prévu en 2018/2019 par l'Organisation internationale du cacao (Icco).
La Côte d'Ivoire devrait produire 2,4 millions de tonnes de fèves alors que le Ghana s'achemine vers une récolte de 868 500 tonnes de cacao, en 2019/2020.

Pour les analystes, les facteurs pouvant influencer les prix comprennent notamment les conditions météorologiques en Afrique de l'Ouest et l'évolution de la collaboration entre le Ghana et la Côte d'Ivoire.

Pour rappel, les prix du cacao ont progressé de 25% en 2018 à New York et à Londres.

  
Répondre
ALEZE
30/07/2019 18:20:33
0

petit volumes sur support ?

  
Répondre
ALEZE
27/07/2019 19:06:57
0

mpagnes / Recoltes
E-mail
Print
PDF

La campagne de commercialisation du cacao en Côte d'Ivoire commence en Octobre et se termine le 30 Septembre de chaque année.

La récolte du cacao consiste à cueillir les cabosses mures, à les ouvrir, à en extraire les graines, les laisser fermenter de préférence à l'air libre et au soleil. Le produit séché est mis en sac et commercialisé en tant que fèves de cacao.

La Côte d'Ivoire, qui a une saison sèche et une saison humide bien prononcées fait partie des pays producteurs qui enregistrent deux récolte de cacao par an : une récolte principale allant du mois d'octobre au mois de mars, et une récolte intermédiaire appelée encore la petite traite d'avril à août.

Date de création: 26 juillet 2019 14:03

email
facebook
linkedin
twitter

(Agence Ecofin) - A New York, les cours du cacao sont attendus à la hausse, d'ici la fin 2019.

Selon des négociants et analystes de marché, interrogés par Reuters, la tonne de fèves devrait atteindre 2 515 $ sur la place boursière, soit 2% de plus que le cours de clôture d'hier et un gain de 4% par rapport au début d'année.

D'après le pool d'experts, cette amélioration résultera principalement du déficit de 80 000 tonnes que devrait connaître le marché en 2019/2020 contre l'excédent de 36 000 tonnes prévu en 2018/2019 par l'Organisation internationale du cacao (Icco).
La Côte d'Ivoire devrait produire 2,4 millions de tonnes de fèves alors que le Ghana s'achemine vers une récolte de 868 500 tonnes de cacao, en 2019/2020.

Pour les analystes, les facteurs pouvant influencer les prix comprennent notamment les conditions météorologiques en Afrique de l'Ouest et l'évolution de la collaboration entre le Ghana et la Côte d'Ivoire.

Pour rappel, les prix du cacao ont progressé de 25% en 2018 à New York et à Londres.
Signaler un abus


  
Répondre
ALEZE
24/07/2019 13:04:03
0

c est les soldes !

  
Répondre
MONVIER
23/07/2019 16:32:10
0

Nada !!!

  
Répondre
ALEZE
23/07/2019 15:28:25
0

que passa ?

  
Répondre
ALEZE
22/07/2019 11:45:18
0

plus 3.66 %

j attend le déclic a voir !

  
Répondre
sonydios
17/07/2019 10:54:37
1

Bonjour,

Une nouvelle du jour :

La Côte d'Ivoire et le Ghana, les deux premiers producteurs mondiaux de cacao, qui avaient annoncé mi-juin suspendre leurs ventes des récoltes de 2020/2021, ont décidé la levée de cette mesure, dans un communiqué transmis à l'AFP mardi soir.

"Les deux pays décident de la levée de la suspension des ventes de la récolte 2020/2021 à compter de ce jour 16 juillet", annoncent dans ce texte le directeur général du Conseil Café-Cacao de Côte d'Ivoire Yves Kone-Brahima et le chef exécutif du Ghana Cocoa Board, Hon Joseph Boahen Aidoo.

Le 12 juin, dans une décision "historique" présentée comme un moyen de mieux rémunérer les agriculteurs, les deux pays avaient suspendu la vente de leurs récoltes, secouant les marchés pour préparer la mise en place d'un prix minimum.

Lors d'une réunion entre les parties prenantes à Abidjan le 3 juillet, "la Côte d'Ivoire et le Ghana ont mis en oeuvre un concept de prix plancher par l'instauration d'un différentiel de revenu décent de 400 dollars par tonne pour tout contrat de vente de cacao auprès de deux pays pour la récolte de 2020/2021", explique le communiqué.

Le Ghana et la Côte d'Ivoire, voisins et "jumeaux" par la géographie, le peuplement et l'agriculture, représentent plus de 60% de la production mondiale de cacao.

Toutefois, selon un rapport de la Banque mondiale de juillet sur la Côte d'Ivoire, plus de la moitié des producteurs vivent en deçà du seuil de pauvreté, avec moins de 757 francs CFA (1,2 dollar) par jour.

Près de 80% des gains de la filière sont concentrés au niveau de la deuxième transformation (celle de la pâte de chocolat) et de la distribution des produits finis aux consommateurs, deux étapes où la Côte d’Ivoire ne joue pas de rôle important.

La Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial de cacao avec une production d'environ 2 millions de tonnes par an, dont elle ne transforme que moins de 500.000 tonnes.


  
Répondre
ALEZE
17/07/2019 10:46:29
0

plus 3.54% a suivre !

  
Répondre
ALEZE
10/07/2019 17:43:22
0

j ai fini la journée a fond !

joli clôture .....

  
Répondre

Forum de discussion KKO International

201908061240 682741
Ma liste