OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Forum Cac 40

Cours temps réel: 5 830,65  0,01%



mika57 mika57
21/05/2019 12:08:12
0

Sfumato :

Non, l’économie américaine n'est pas florissante

Seuls les chiffres le disent...

Financer une croissance à crédit, creuser les déficits publics comme jamais, augmenter tous les budgets non nécessaires (défense = 716 milliards) et diminuer ceux jugés vitaux (environnement) est une énorme erreur que les américains ne paieront, certes, pas dans l'immédiat (sauf au niveau du pouvoir d'achat sur les produits chinois).

La dette explose à plus de 22 000 milliards de dollars, 13% du budget est destiné à payer les 600 milliards d’intérêts à l'année sur un budget affolant de 4700 milliards

Plus de 90 millions de personnes en age de travailler ne sont même pas comptabilisées dans les statistiques du chômage...

Les salaires n'augmentent que lentement

Les prêts immobiliers étouffent la population, avec 13 500 milliards de dettes des ménages

Le nombre de personnes bénéficiant de l'aide alimentaire explose, à plus de 40 millions de personnes...

Etc, etc...


L'économie américaine va tout sauf bien, et s'il y a un problème, il dira "c'est pas moi, c'est Obama"


https://www.latribune.fr/economie/la-dette-americaine-franchit-un-nouveau-sommet-807784.html

https://www.capital.fr/economie-politique/la-dette-americaine-pourrait-devenir-insoutenable-en-2024-1337273

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/2024-lannee-de-tous-les-dangers-pour-la-dette-americaine-1016224

http://www.economiematin.fr/news-etats-unis-taux-chomage-travail

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/2024-lannee-de-tous-les-dangers-pour-la-dette-americaine-1016224

  
Répondre
phenix phenix
21/05/2019 11:22:58
1
C'est une leçon pour nous dans l'avenir. Maintenant on sait qu'avec Trump, qu'il y a qu'une seule voie, fais ce qu'il dit sinon ....
Et nous, après la Chine, ce sera notre tour. A-t-on les moyens pour discuter égal à égal les contrats commerciales dans l'avenir? N'est ce pas un avertissement qu'il nous envoie?
A méditer .... !!!
  
Répondre
sfumato sfumato
21/05/2019 11:14:55
0

Bonjour,

Non, Trump ne déconsidère pas l'Amérique !

Comprenne qui voudra et cela est peut-être dur à accepter, mais sur le plan des affaires, la politique actuelle des USA et surtout leur attitude paie : l'économie américaine est florissante !

Ils sont loin du "tendre l'autre joue" des pays européens et surtout de l'Europe dans sa globalité !

Cordialement

  
Répondre
jamariuscky jamariuscky
21/05/2019 10:07:47
0
L'analyse faite par les américains sur les comportements chinois n'est vraisemblablement pas erronée. (ils savent d'autant mieux de quoi ils parlent qu'ils sont loin d'être immaculés) Je pense que leur réaction est tardive. Les entreprises US ont largement profité de la main d'oeuvre chinoise pour se remplir les poches, mais il était inéluctable que les transferts de technologie se fassent en même temps. Maintenant, la puissance chinoise est en marche et je vois mal les US contrecarrer longtemps les visées impérialistes de la Chine, surtout en ouvrant des fronts multiples, y compris contre leurs alliés.
  
Répondre
papygaga papygaga
21/05/2019 07:44:22
1
Huawei : premier à déposer de brevets dans le monde, Google 4ème seulement.

Ceci explique peut être cela.

Ce n'est pas la peine d'agiter le chiffon rouge devant le taureau, le canard est en train de déconsidérer l'Amérique comme jamais personne ne l'a fait.
  
Répondre
papygaga papygaga
21/05/2019 07:44:22
0

Le fondateur de Huawei Ren Zhengfei au Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 22 janvier 2015 (AFP/Archives/FABRICE COFFRINI)

Huawei réplique: son patron a averti mardi les Etats-Unis qu'ils "sous-estimaient" son entreprise, alors que le président américain Donald Trump fait tout depuis plusieurs mois pour bloquer les ambitions internationales du géant chinois des télécoms.

Ren Zhengfei s'exprimait près d'une semaine après que Washington a décidé d'interdire aux groupes américains de commercer dans les télécommunications avec les sociétés étrangères jugées "à risque" pour la sécurité nationale -- dont Huawei.

"Le personnel politique américain, par ses façons de faire à l'heure actuelle, montre qu'il sous-estime notre force", a indiqué M. Ren dans un entretien avec la presse, retranscrit en direct via l'application mobile de la télévision d'Etat CCTV.

Dans un contexte de guerre commerciale et de rivalité technologique entre Pékin et Washington, le numéro deux mondial des smartphones et leader de la 5G (cinquième génération de technologie mobile) est dans le collimateur de l'administration Trump depuis 2018.

"La 5G de Huawei ne sera absolument pas affectée (par tout cela). En matière de technologie 5G, ce n'est pas en deux-trois ans que les autres entreprises pourront rattraper Huawei", a promis Ren Zhengfei en référence aux groupes américains et européens.

Depuis le placement de Huawei sur liste noire par Donald Trump, le géant informatique Google -- dont le système Android équipe l'immense majorité des smartphones dans le monde -- a annoncé qu'il allait devoir couper les ponts avec le groupe chinois.

Ce dernier pourrait ainsi ne plus pouvoir accéder à certains services d'Android et à ses applications Gmail ou Google Maps.

- 'Pas nous isoler' -

La décision de Washington touche aussi de nombreuses entreprises américaines. Et de grands fabricants de semi-conducteurs comme Qualcomm ou Intel ont informé leurs employés qu'ils cesseraient, eux aussi, de fournir Huawei, selon l'agence Bloomberg.

"Nous n'allons pas, à la légère et sur un coup de tête, nous passer désormais des puces américaines. Nous devons grandir ensemble (avec ces compagnies)", a plaidé mardi Ren Zhengfei.

"Mais en cas de difficulté d'approvisionnement, nous avons des solutions de rechange. En période de paix (avant la guerre commerciale, NDLR), nous nous fournissions pour moitié en puces venant des Etats-Unis et pour moitié venant de Huawei. On ne pourra pas nous isoler du reste du monde", a-t-il martelé.


Le logo de Huawei dans un magasin de Tokyo le 20 mai 2019 (AFP/FRED DUFOUR)

L'interdiction de commercer imposée par les Etats-Unis pourrait porter un coup dur aux grandes entreprises américaines fournissant des semi-conducteurs au groupe chinois, notent de nombreux experts du secteur.

"Cela pourrait aussi avoir un effet paralysant sur Huawei", estime Roger Kay, analyste chez Endpoint Technologies Associates. "S'ils n'ont pas les reins solides financièrement, cela pourrait les entraîner dans un cercle fatal. Si en revanche ils ont les poches pleines, ils pourront peut-être s'en sortir."

Dans le monde entier, beaucoup d'utilisateurs de smartphones Huawei s'interrogent: pourront-ils toujours accéder aux services Google sur leur appareil?

- Délai de 90 jours -

Face aux inquiétudes, Washington a semblé vouloir calmer le jeu, en décrétant lundi un délai de 90 jours avant d'imposer les sanctions.

Une décision jugée mardi "sans grande signification" par Ren Zhengfei, qui a annoncé que son groupe était déjà "en discussion" avec Google afin de chercher des solutions face à l'interdiction de commercer.

Huawei est depuis 2018 dans le viseur de Washington, qui dit soupçonner le groupe de permettre aux services de renseignements chinois d'utiliser son matériel pour espionner les communications sur les réseaux mobiles dans le monde.

Mais pour le géant des télécoms, Donald Trump cherche avant tout à enrayer le développement d'une entreprise jugée trop avancée technologiquement.

Au Canada, allié historique des Etats-Unis, Huawei est également au coeur d'une crise diplomatique depuis l'arrestation en décembre, à la demande de Washington, de la directrice financière du groupe chinois, Meng Wanzhou.

Soupçonnée de violation des sanctions américaines en Iran, la responsable est également la propre fille de Ren Zhengfei.

"Nous avons sacrifié une personne, une famille. Cela en vue d'un idéal: atteindre les sommets mondiaux", a souligné mardi le fondateur de Huawei. "Et pour atteindre cet idéal, un conflit avec les Etats-Unis devait arriver tôt ou tard."

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201905211208 695487

Investir en Bourse avec Internet