OK
Accueil  > Communauté   > Forum Total

TOTAL - News - Reco

Cours temps réel: 46,11€  -2,69%

FP


Ribo
22/01/2020 11:49:05
1

22/01/2020 | 08:36►Véhicules électriques :

Total va installer et exploiter jusqu'à 20 000 nouveaux points de charge dans la Région Métropolitaine d'Amsterdam

Total (Paris:FP) (LSE:TTA) (NYSE:TOT) a remporté le plus grand marché public de recharge pour véhicules électriques en Europe auprès la Région Métropolitaine d’Amsterdam (Metropoolregio Amsterdam Elektrisch - MRA-E). Dans le cadre de ce contrat, Total installera et exploitera jusqu’à 20 000 nouveaux points de charge publics aux Pays-Bas, dans les provinces de Hollande-Septentrionale, de Flevoland et d’Utrecht*.

https://www.businesswire.com/news/home/20200121006206/fr/

Message complété le 22/01/2020 11:50:03 par son auteur.

"Dans le cadre de cette concession, l’électricité qui alimentera ce réseau de recharge sera à 100% d’origine renouvelable (solaire, éolien, …), fournie par Total Netherlands et produite aux Pays-Bas."

  
Répondre
Ribo
21/01/2020 14:22:19
1

PARIS (Agefi-Dow Jones) - 21/01/2020 | 11:19

Les majors du pétrole foulent le pré carré des utilities (Plus Europe - Olivier Pinaud, L'Agefi)

C'est un nouvel exemple de la concurrence grandissante des majors du pétrole pour les utilities. Total a annoncé ce week-end avoir gagné un appel d'offres, avec le japonais Murabeni, pour construire une centrale solaire au Qatar. D'une puissance de 800 mégawatts-crète (MWc), cette centrale représente un investissement de 500 millions de dollars (450 millions d'euros).

L'intérêt des groupes pétroliers pour les énergies renouvelables n'est pas nouveau. Total a notamment mis la main sur Eren RE en 2017. L'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a prévu de mobiliser 2 à 3 milliards de dollars par an pour développer sa division dans les activités bas carbone. Pourtant, ces efforts restent faibles au regard des cash-flows et des budgets d'investissement des majors.

Selon l'Agence internationale de l'Energie, en cumulé, les grands groupes pétroliers consacrent à peine 1% de leurs investissements dans les activités bas carbone. Elle n'a recensé que 2 milliards d'investissements dans ce domaine de leur part en 2019.

Les analystes d'UBS n'excluent toutefois pas une vague d'investissements des majors du pétrole vers les énergies renouvelables dans les prochaines années. Selon eux, compte tenu des politiques mises en place dans le monde en faveur du climat, donc contre les énergies fossiles, les majors vont se retrouver d'ici à 2050 avec 10.000 milliards de dollars d'investissements disponibles qu'elles auraient intérêt à rapidement réorienter vers les renouvelables.

Ce basculement créerait une concurrence sévère pour les utilities : l'afflux de candidats, qui plus est aux poches profondes, sur les appels d'offres entraînerait vers le bas le retour sur investissement des projets. Et même si la création de valeur actuelle des projets renouvelables est sans commune mesure avec celle des pétroliers (30% contre 106% selon UBS), les majors retomberaient sur leurs pieds en gagnant sur la longueur des investissements et surtout grâce à un coût du capital nettement plus intéressant dans les énergies vertes que fossiles.

"Si les pétroliers décident d'investir sérieusement dans les renouvelables, une période difficile pourrait suivre pour les leaders de l'éolien ou du solaire", prévient UBS, selon lequel le marché n'a pas encore intégré cette menace potentielle.

Ce mouvement pourrait conduire à une convergence des deux secteurs, pourquoi pas par consolidation, poursuivent les analystes de la banque suisse. A ce jeu, vu leur capitalisation boursière, les majors sont parfaitement armées.

-Olivier Pinaud, L'Agefi

  
Répondre
Ribo
20/01/2020 21:57:23
1

20/01/2020 | 17:06►PSA: Feu vert du conseil pour participer à l'Airbus des batteries

Le conseil de surveillance de PSA a donné lundi son feu vert à l'étude d'une coentreprise de batteries avec Total et sa filiale Saft devant permettre à l'Europe de rattraper son retard sur l'Asie en matière de stockage d'électricité pour les véhicules.

"Le conseil de surveillance a donné mandat pour poursuivre les travaux en vue de la création d'une JV PSA-Opel-Total-Saft pour la conception, fabrication et commercialisation de modules de batteries pour le secteur automobile", a dit un porte-parole du constructeur français.

Il a précisé que la décision de lancer ou non cette JV, associée à un projet franco-allemand d'usines de batteries, ne serait prise qu'à l'issue des travaux engagés.

La Commission européenne a lancé fin 2017 une initiative connue sous le nom "d'Airbus des batteries". L'écrasante majorité des batteries lithium-ion pour les voitures vient actuellement de Corée et de Chine, alors que ce composant est appelé à jouer un rôle stratégique sur un marché des véhicules de plus en plus électrifié.

(Gilles Guillaume, édité par Bertrand Boucey)

  
Répondre
Ribo
20/01/2020 16:50:59
1

Investir semaine 3

  
Répondre
Ribo
15/01/2020 15:39:36
1

Paris (awp/afp) - 15/01/2020 | 14:10►Opep: la demande mondiale de pétrole 2020 revue en hausse

L'Opep a revu en hausse mercredi sa prévision de la demande mondiale de pétrole brut cette année, grâce à des perspectives de croissance économique plus optimistes, tout en estimant que les pays en dehors du cartel allaient aussi plus produire.

L'organisation des pays exportateurs de pétrole pense désormais que la croissance de la demande atteindra 1,22 million de barils par jour (mbj) cette année par rapport à 2019, soit une révision en hausse de 0,14 mbj.

La demande mondiale de brut devrait ainsi passer de 99,77 mbj en 2019 à 100,98 en 2020, selon le rapport mensuel de l'organisation basée à Vienne.

Ce changement "reflète essentiellement une perspective économique améliorée pour 2020", explique-t-elle.

La croissance économique mondiale devrait ainsi accélérer à 3,1% cette année (+0,1 point par rapport à la prévision précédente), après 3,0% l'an dernier.

"L'environnement de taux d'intérêt bas devrait soutenir la croissance économique", explique l'Opep. "Des soutiens additionnels pourraient peut-être provenir de certains pays disposant de larges marges de manoeuvre budgétaires, qui peuvent emprunter à taux bas - et parfois à des taux négatifs - pour financer des projets d'infrastructure, ce qui devrait soutenir la demande pour le pétrole".

Du côté de l'offre, l'Opep a aussi revu en hausse de 0,18 mbj son estimation de la croissance de la production non-Opep cette année pour tenir compte d'une activité plus importante que prévu dans certains pays (Norvège, Mexique, Guyana). La croissance devrait ainsi atteindre 2,35 mbj, pour une production de 66,68 mbj.

Les pays de l'Opep et leurs alliés, dont la Russie, se sont engagés à réduire leur production afin de soutenir les cours. Les partenaires se sont engagés le 6 décembre à Vienne à limiter encore plus leurs extractions.

Cette collaboration "demeure essentielle pour maintenir la stabilité du marché pétrolier", souligne l'Opep mercredi.

Au mois de décembre 2019, la production totale de brut de l'Opep a chuté de 161'000 barils par jour par rapport à novembre, pour atteindre 29,444 mbj, selon des sources secondaires (indirectes) citées dans le rapport.

Le principal contributeur à cette baisse a été l'Arabie saoudite, plus gros producteur et chef de file de fait du cartel, dont la production a décliné de 111'000 barils par jour en décembre.

afp/jh

  
Répondre
Ribo
15/01/2020 12:36:25
1

(CF) - 15/01/2020 | 10:26 ►Total : Berenberg confirme sa recommandation 'achat'

L'analyste Berenberg confirme sa recommandation 'achat' sur le titre du groupe Total, malgré l'annonce ce matin d'une chute de la marge sur coûts variables, raffinage Europe (marge de raffinage), à 30,2 dollars par tonne au dernier trimestre 2019, contre 47,4 dollars au trimestre précédent et 40,8 dollars un an auparavant.

'La société reste bien positionnée en 2020, bénéficiant de la forte montée en puissance de la production jusqu'en 2019', apprécie le broker, qui ajuste néanmoins à la marge certaines de ses estimations.

Berenberg confirme également son objectif de cours sur la valeur, de 60 euros.

  
Répondre
Ribo
11/01/2020 10:55:09
1

►(Investir)

  
Répondre
JD1976
10/01/2020 10:36:02
1

je pinaille, tu pinailles, il pinaille...

Je chipote, tu chipotes, il chipote...

👀😀😀😀👀

  
Répondre
ZeuspanCrace13
10/01/2020 09:24:50
0

On dit et on écrit "par 1000m de fond".Sinon cela dénonce un logiciel de traduction trés indigent ou alors un traducteur pas du tout au fait de ce qu'il traduit, ce qui me surprend de votre part cher monsieur.

  
Répondre
JD1976
10/01/2020 09:06:30
1

Total : HSBC reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 53,30 à 57 EUR.

  
Répondre
Ribo
09/01/2020 16:56:59
2

►Le Revenu

  
Répondre
Ribo
07/01/2020 13:52:01
0

PARIS (Agefi-Dow Jones) - 07/01/2020 | 13:36►Total et Apache font une découverte majeure de pétrole au large du Suriname

Total et son partenaire américain Apache ont annoncé mardi avoir fait une découverte majeure de pétrole sur le puits Maka-1 foré au large du Suriname sur le bloc 58, détenu à parité par les deux groupes pétroliers et situé dans le prolongement des découvertes réalisées dans le bloc adjacent guyanais de Stabroek.

Le forage du puits d'exploration Maka-1, situé sur le bloc 58 à une profondeur d'eau d'environ 1.000 mètres, a permis de confirmer la présence d'hydrocarbures, a indiqué Apache dans un communiqué. Cette découverte suggère un niveau "substantiel" de ressources a ajouté John Christmann, le directeur général du pétrolier américain.

[...]

  
Répondre
Ribo
07/01/2020 05:49:37
1

06/01/20 14:44

►Svante, LafargeHolcim, Oxy Low Carbon Ventures et Total étudient la faisabilité d’un dispositif industriel de captage et de valorisation du CO2 sur une installation américaine.

https://www.businesswire.com/news/home/20200106005564/fr/

  
Répondre
Ribo
02/01/2020 14:40:23
0

"l'espoir fait vivre" mais nourri pas son homme...

  
Répondre
JD1976
02/01/2020 14:39:27
0

Elle a quand même été à + de 60 € (il faut dire que ça fait longtemps) mais... 😎 l'espoir fait vivre 😁

Message complété le 02/01/2020 14:42:39 par son auteur.

C'est un fond de portefeuille, il faut le voir comme ça.

Message complété le 02/01/2020 16:58:18 par son auteur.

Oh oh ! plus assidue pour gérer mon portif, tu y crois toi ! 😁

  
Répondre
Ribo
02/01/2020 14:33:57
1

Salut JD ! Il neige aujourd'hui ? Pas de ski ?

Total ne sert qu'à faire du dividende car côté plus-value... il suffit de regarder la courbe sur 15 ans !

Message complété le 02/01/2020 14:37:54 par son auteur.

Pour les voeux, je te souhaite d'être plus assidue pour gérer ton portif !
Le reste viendra tout seul...
Amitiés également.

  
Répondre
JD1976
02/01/2020 14:31:03
1

Et non Ribo on ne va pas vendre , ( bien qu'elle fasse du "sur place") 😃 0.66 € tous les trois mois ça se laisse prendre 😃


Meilleurs voeux !

Santé, bonheur et joies de tout ordre.

Le tout arrosé d'amour et d'amitié !

Très belle année 2020 !

  
Répondre
Ribo
02/01/2020 14:17:13
0

Ne vendez pas !
06/01/2020 Détachement du dividende Montant : 0.66€ (Acompte)

  
Répondre
Ribo
31/12/2019 10:29:41
2

31/12/2019 ►MOSCOU ET KIEV SIGNENT UN ACCORD DE TRANSIT GAZIER DE 5 ANS

MOSCOU/KIEV - Des compagnies russe et ukrainienne ont signé un accord définitif de transit gazier qui permettra à la Russie de fournir l'Europe pendant au moins cinq années supplémentaires via l'Ukraine, ont annoncé lundi le géant gazier russe Gazprom et le président ukrainien Volodimir Zelenski.

Cet accord, finalisé à la veille de l'expiration du contrat actuel, permet d'éviter une potentielle interruption de la livraison de gaz russe en Europe et un coup dur pour la réputation de Moscou.

Il a été signé au terme de cinq jours de discussions minutieuses et intervient après que le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodimir Zelenski ont convenu des contours d'un accord sur la question lors de leur rencontre à Paris, début décembre, dans le cadre d'un sommet en "format Normandie".

L'accord marque une nouvelle avancée majeure dans la normalisation des rapports entre les deux pays, crispés par cinq années de conflit dans le Donbass et par l'annexion de la Crimée par la Russie.

  
Répondre
0PHENIX0
27/12/2019 20:27:05
0

IBADAN, Nigeria--La Nigerian National Petroleum Corp. et les autres actionnaires de Nigeria LNG Ltd. ont choisi vendredi d'aller de l'avant avec la construction du projet de train 7 de NLNG.

Les autres actionnaires qui ont approuvé la décision finale d'investissement sont Shell Gas BV, Total Gaz Electricite Holdings et Eni International, a déclaré NNPC. NNPC détient 49% des parts du projet, tandis que Shell Gas en détient 25,6%, Total Gaz 15% et ENI 10,4%.

Le projet Train 7 devrait augmenter la production de NLNG de 35% à 30 millions de tonnes par an et renforcer la compétitivité de l'entreprise sur le marché mondial, a déclaré Tony Attah, directeur général de NLNG.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)


  
Répondre

Forum de discussion Total

202001221149 696893
Ma liste