OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Commerce: Trump dénonce l'attitude de Pékin, lance un ultimatum à Xi

Cours temps réel: 6 024,26  0,88%

PX1


Dubaisan
11/06/2019 09:23:28
1

" A mon avis, la Chine va conclure un accord, car ils seront contraints de le faire".

A mon avis, il n'a pas encore tres bien compris comment ca allait se passer.

1) Les chinois ne se font aucune illusion sur le personage. Ils se preparent avec resignation, mais ils n'ont pas le choix a la taxation sur les 300 Mds de produits encore non taxes.

2) Toutes les etudes montrent que la taxation totale affectera la croissance d'environ 0.8 a 1.2 points de croissance.

3) Pendant la periode menant aux nelles elections presidentielles US, la Chine s'abstiendra de mesures de retorsion dures, quels qu'en soient les couts. Son role n'est pas de souffler sur les flammes, mais d'eteindre le feu. Elle concentrera ses moyens sur le developpement, la croissance et la consummation interieures, tout en continuant de s'ouvrir aux entreprises etrangeres y compris americaines et d'ouvrir ses marches a ces entreprises.

4) Elle n'acceptera cependant aucun ultimatum, ni mesures qui porteraient atteinte a sa souverainete ou a sa dignite. En particulier, les mesures et sanctions extra-territoriales des USA sont dans le collimateur chinois qui elabore des contre- mesures particulieres.

5) Les USA peuvent aller jusqu'a sequestrer les avoirs d'entreprises chinoises a l'etranger, y compris les reserves financieres de la Chine detenues a l'etranger. Certains aux USA pronant egalement jusqu'a un embargo du petrole a destination de la Chine.

Sur ces 2 derniers points, il est clair que pour les chinois, cela reviendra a declarer la guerre a la Chine.

Et dans ce cas extreme, si cela devait arriver, je peux dire que tant qu'il restera un americain vivant, il n'y aura aucune fin de guerre pour les chinois ou qu'ils soient.

XJP s'est assure du total soutien de Poutine sur tous ces points ainsi que dans toute l'Asie centrale.

Le 20 Juin 2019 fera date dans l'histoire a venir. Deux blocs sont entrain de se former et de se dresser, dont un bloc occidental profondemment divise. Le gagnant ne sera peut etre pas celui auquel on pense.


  
Répondre
chatdoux
10/06/2019 19:43:15
1

Avec son jeu de poker menteur, TRUMP ressemble à TARTARIN DE TARASCON.

Et après avoir rencontré Poutine, AMHA XI le chinois, avare de mots, de tweet encore plus, va jouer un drôle de tour grave pour les USA. Genre échec et mat pour remettre TRUMP à sa place de TARTARIN...

  
Répondre
papygaga
10/06/2019 18:53:09
1
Quand on se comporte comme un laxatif, il ne faut pas s'étonner si on vous fait dessus.
  
Répondre
papygaga
10/06/2019 18:53:09
0

Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping en novembre 2017 à Pékin (AFP/Archives/Fred DUFOUR)

Le président américain Donald Trump a prononcé lundi une violente diatribe contre les pratiques de Pékin et lancé un ultimatum à son homologue Xi Jinping, renforçant encore l'incertitude sur l'issue du bras de fer commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

Accusant une nouvelle fois la Chine de manipuler sa monnaie, le milliardaire américain a menacé d'imposer de nouvelles taxes douanières si le tête-à-tête prévu avec Xi fin juin en marge du sommet du G20 à Osaka n'avait pas lieu.

Soufflant la chaud et le froid, comme à son habitude dans les négociations commerciales, l'imprévisible président s'est cependant montré confiant sur la tenue de la rencontre et a mis en avant ses excellentes relations avec l'homme fort de Pékin, "un type incroyable", un homme "très fort et très intelligent".

"Je pense qu'il se rendra sur place. Nous devons nous rencontrer. Si cela se fait, c'est très bien, si cela ne se fait pas, c'est très bien aussi", a-t-il déclaré sur CNBC, évoquant le sommet qui réunira les principales puissances économiques mondiales les 28 et 29 juin au Japon.

M. Trump a, par étapes au cours des mois écoulés, imposé des tarifs douaniers de 25% sur 250 milliards de produits chinois importés aux Etats-Unis. Et il menace régulièrement d'étendre ces droits de douane punitifs à 300 milliards de produits supplémentaires.

Washington veut non seulement réduire son gigantesque déficit commercial avec la Chine, mais aussi obtenir de Pékin une série d'engagements sur le respect de la propriété intellectuelle, la fin des transferts de technologie forcés, ou l'abandon de subventions aux entreprises d'Etat.

Défendant bec et ongles sa stratégie, le locataire de la Maison Blanche a insisté sur l'impact des tarifs punitifs sur l'économie chinoise, ce qui devrait selon lui pousser Pékin à conclure un accord.

"La Chine est véritablement décimée avec des entreprises qui quittent le pays et s'installent ailleurs car elles ne veulent pas payer les tarifs douaniers", a-t-il argué. "A mon avis, la Chine va conclure un accord car ils seront contraints de le faire".

- Xi fait "ce qu'il veut" -


Le président des Etats-Unis Donald Trump le 5 juin 2019 en Irlande (AFP/Archives/MANDEL NGAN)

Assurant que la Chine avait perdu "plusieurs milliards de milliards de dollars", il a jugé que son économie ne pourrait rattraper l'économie américaine. "Avec ma politique, ils ne nous rattraperont jamais", a-t-il martelé, estimant que l'équation aurait été complètement différente si sa rivale démocrate Hillary Clinton avait été élue à sa place en novembre 2016.

Reprenant une critique maintes fois formulée, M. Trump a accusé la Chine de faire chuter sa monnaie pour annuler l'effet des tarifs douaniers.

Et il en a profité pour se plaindre une nouvelle fois du fait que la banque centrale américaine (Fed) ait relevé les taux d'intérêt trop vite et ne l'écoute pas, alors que, a-t-il souligné, son homologue chinois, lui, dicte sa volonté à sa banque centrale.

"N'oubliez pas qu'en Chine, le patron de la Fed, c'est le président Xi, le président chinois", a-t-il lancé. "En tant que patron de la Fed, il peut faire ce qu'il veut".

Selon un récent rapport du Trésor américain, la Chine n'a pas manipulé sa devise ces six derniers mois.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201906110923 698905
Ma liste