OK
Accueil > Communauté > Forum Forum général

OR et ICHIMOKU



MITTE
08/08/2019 22:13:45
0

Deux mots sur le certificat qui clôture à 123,15 € en baisse de - 0,80 %. A noter : petite baisse dans peu de volume.

Respiration, à - 0,80 % en mi journée, ramenée à - 0,40 % en clôture, d'où cette bougie, à la fois harami baissier et/ou pendu ( encore que le pendu est plutôt situé tout en haut de la montée ) Un peu emmerdant quand même.

Bon, on remet ça dans le contexte, on a un gap en-dessous, qui peut amortir, on a une belle zone de support mensuelle en-dessous qui est à 117/120, on a deux bougies qui se sont déjà assises dessus, on a la tenkan à 120,5, le kijun à 119,25 donc on peut voir venir. Le certificat peut respirer normalement.

Y a le CCI qui fout un peu sa merde,qui diverge, mais ce n'est pas nouveau, il est nerveux paraît-il. La MACD elle, par contre semble ok avec les cours.

Bon on est haut perché, donc faut faire attention, et en plus de cela, au journal de France 2 ils ont parlé de l'or ce soir ...

  
Répondre
MITTE
08/08/2019 12:49:03
0

Je n'ai pas tes connaissances, mais j'ai bien lu, sur mon prospectus, que les investissements dans ce certificat peuvent, à la suite de fluctuations importantes des cours, entraîner pour les investisseurs des pertes partielles ou intégrales en capital.

Donc je " fais avec " et je prends ( j'essaye de prendre ) régulièrement mes bénéfices sur des montants, somme toute, pas très importants. ( l'or devant représenter au + 5 % du patrimoine et j'en suis encore très très loin.

Dans l'Or il y a aussi les once d'or, donc or physique celui-là. Plus ça va monter et plus je baisserai dans les lingotins achetés : de l'once je passerai aux 20 grammes etc ...

Pour revenir au Certificat 100% or Nl0006454928, je trouve que, même non couvert contre le risque de change dollar/euro, il se comporte bien. Il est vrai que c'est plus la hausse en elle-même de la relique que les fluctuations du dollar et de l'euro qui fait le boulot.

Donc voilà.

  
Répondre
Luncyan
08/08/2019 12:22:08
0

Le certificat or pour moi c’est l’actif le plus bizarre de la bourse. Je m’explique.


Jouer la hausse de l’or c’est un peu jouer « contre le systeme ». Si par exemple l’or fait vraiment une « hausse vertigineuse », ça voudra dire que des banques vont couler,

Quid du certificat dans ce cas là, 130,200,250, 0 !

  
Répondre
MITTE
08/08/2019 11:39:28
0

Certificat 100 % OR - NL0006454928 en ICHIMOKU

Consolidation salutaire, courte ? moyenne ? longue ?

On verra bien, l'essentiel est que ça consolide un peu, que ça respire : les cours réintègrent les BB, c'est bien, la tenkan et le kijun passent plates , a priori ce serait transitoire, le temps que les cours soufflent. Ce qui est bien c'est que la kijun passe plate sur le niveau de 120,5 € juste au-dessus de la zone 117 € / 120 € devenue maintenant zone de support après avoir été résistance.

Donc pas d'inquiétude, plutôt que du bon, techniquement et graphiquement parlant.

Financièrement, on en est qu'au début, non ? ( allez on plaisante ! )

Après faut toujours savoir raison garder. Mais la raison dit que les marchés se disent : " ils " ont, " on a " tout essayé : les obligations, les QE, la dette, voyons voir l'OR, non ?

  
Répondre
MITTE
07/08/2019 17:59:01
0

Je regarde mon graph, mes graphs sur L'OR, j'écarquille les yeux, je me les frotte je me pince, une fois, deux fois, trois fois, il n'y a rien à faire, je vois bien mon certificat NL0006454928 tapé ce soir les 123,45 € l'once d'or, enchaînant hausse sur hausse, enchaînant des bulles et des T1, T2, T3 etc ... à tire larigot, enchaînant gap sur gap, avec des BB droites comme des gratte-ciels etc ...

Plus haussier que cela tu meurs.

Encore 1,90 % ce jour.

Prendre ses bénéfices alors même qu'ils annoncent maintenant les 1800 $ l'once, que les taux us, allemands et français s'effondrent etc ... ?

Non, même pas en rêve, même que j'en remets au pot, des pontes de WS, des vieux de la vielle annonçant des chiffres à peine croyables ...

En matière d'or physique : on enchaîne: achat fort: 1317 € puis 1330 €, puis ce matin 1379 €, les onces d'or prennent 5 % en deux jours. Commandées à la banque portugaise, livrées en 2/3 jours.

Folie pure ?

Les QE, ce n'était pas de la folie pure, non ?

Alors à chacun son tour, non ?

Lâchez-vous, n'hésitez pas.


  
Répondre
Luncyan
07/08/2019 16:17:29
0

Bon l’or nous a depassé les 1500$ - et l’argent les 17$. Journée historique !

Go 3000$ et 50$

  
Répondre
0PHENIX0
07/08/2019 09:24:40
0

"On y sera rapidement, non ?"


A la grâce de Maboulito ...

  
Répondre
MITTE
07/08/2019 08:40:34
0

En euros maintenant :


Cours de l'or :

1 once (31.1 grammes): €1,328.85


1 kilogramme: €42,723.52

1 gramme : €42.72

Record du mois d'octobre 2012 : 1372 € l'once. On y sera rapidement, non ?

  
Répondre
MITTE
07/08/2019 08:36:03
0


Décollage de la fusée ...

1800 $ en objectif

Futures or - Déc 2019 (GCZ9)

CFD en temps réel

1.501,15 +16,95 +1,14%


08:34:07 - Temps Réel CFD. Devise en USD ( Responsabilité )

  
Répondre
MITTE
07/08/2019 08:31:37
0


1500 $ l'once tapé !

Futures or - Déc 2019 (GCZ9)

CFD en temps réel


1.499,85 +15,65 +1,05%
08:29:19 - Temps Réel CFD. Devise en USD ( Responsabilité )
Type: Matière première
Groupe: Métaux
Unité: 1 Once Troy

Clôture précédente: 1.484,20 Ouverture: 1.486,50 Ecart journalier: 1.484,25 - 1.502,25


  
Répondre
MITTE
06/08/2019 20:42:19
0

Goldman Sachs aurait-il pris des positions longues sur l'Or ?

Parce que ce serait bien ce qu'entraînerait une ou plusieurs baisses de taux aux US, non ?


Le conflit Chine-USA entraine GS à anticiper encore 2 baisses de taux cette année

EconomieIl y a 5 heures (06/08/2019 15:13)


© Reuters. © Reuters.

Investing.com – Face à la récente escalade de la guerre commerciale Chine-USA, Goldman Sachs (NYSE:GS) n'estime désormais plus que les deux plus grandes économies du monde seront en mesure de parvenir à un accord définitif avant les élections présidentielles américaines de l'an prochain.

Rappelons que le président Trump a annoncé par surprise jeudi dernier de nouvelles taxes douanières contre la Chine sensées entrer en vigueur le 1er septembre, ce à quoi la Chine a riposté en abaissant la fourchette de variation du Yuan, et en demandant aux entreprises d'Etat de ne plus acheteur de produits agricoles US. Le dernier épisode de cet escalade a eu lieu hier soir, lorsque les Etats-Unis ont officiellement qualifié la Chine de pays manipulateur de devises.

Les analystes de Goldman Sachs ont donc déclaré dans une note de recherche publiée lundi soir qu'ils avaient anticipé ce mouvement.

"Les nouvelles depuis l'annonce des tarifs douaniers par le président Trump jeudi dernier indiquent que les décideurs politiques américains et chinois adoptent une position plus dure et que nous ne nous attendons plus à un accord commercial avant les élections de 2020", ce qui renvoie de fait la possibilité d'un accord à après les élections.

"Alors que nous avions précédemment supposé que le président Trump considérerait qu'un accord serait plus avantageux pour ses perspectives de réélection en 2020, nous sommes maintenant moins sûrs que c'est son opinion", ont déclaré les analystes de Goldman Sachs.

La banque d'investissement a ajouté que la décision de la Chine de suspendre ses achats de produits agricoles américains et sa décision de permettre au yuan de franchir le seuil psychologiquement important de 7 dollars par dollar "ont constitué une réponse rapide et significative" à la dernière menace tarifaire de Trump.

Citant des rapports selon lesquels les décideurs politiques chinois sont de plus en plus enclins à ne pas faire de concessions majeures et sont plutôt prêts à attendre après l'élection présidentielle de 2020 pour régler le différend si nécessaire, la banque a déclaré qu'un accord commercial semblait maintenant lointain.

L'aggravation de la guerre commerciale influence les anticipations au sujet de la Fed

Les analystes de Goldman Sachs ont également mis à jour leurs prévisions de taux d'intérêt aux Etats-Unis pour les prochains mois.

D'après le baromètre des taux de la Fed Investing.com, le marché anticipe une probabilité de 75.4% qu'une baisse de taux de 0.25% ait lieu lors de la prochaine réunion de la Fed au mois de septembre, et une probabilité de près de 90% que cette baisse de taux soit suivie d'une autre avant la fin de l'année.

Goldman Sachs a quant à elle relevé que la Fed avait été "de plus en plus sensible" cette année aux menaces de guerre commerciale, aux attentes du marché obligataire et aux inquiétudes sur la croissance mondiale.

« Compte tenu des risques croissants en matière de politique commerciale, des anticipations du marché concernant des baisses de taux beaucoup plus importantes et de l'augmentation du risque mondial lié à la possibilité d'un Brexit sans accord, nous prévoyons maintenant une troisième baisse de 25 points de base en octobre, pour un total de 75 points de base » sur l'ensemble de l'année 2019.

Les analystes de la banque ont estimé qu'il y a désormais 75 % de chances d'une baisse de taux d'un quart de point en septembre, 15 % de chances d'une baisse de 50 points de base et seulement 10 % de chances que la Fed n'abaisse pas ses taux.

Pour octobre, ils perçoivent une probabilité de 50 % d'une réduction de 25 points de base, de 10 % d'une réduction de 50 points de base et de 40 % d'une absence de baisse de taux.



Futures or - Déc 2019 (GCZ9)

CFD en temps réel

1.482,30 +5,80 +0,39%

20:40:52 - Temps Réel CFD. Devise en USD ( Responsabilité )

Type: Matière première

Groupe: Métaux

Unité: 1 Once Troy

Clôture précédente: 1.476,50 - Ouverture: 1.475,60 Ecart journalier: 1.468,55 - 1.486,75


  
Répondre
MITTE
06/08/2019 17:11:09
0

Certificat OR NL0006454928

A cet " t " :

+ 0,75 %

on côte à 121,35 €

zone de résistance 117/120 dépassée, pas ( pour le moment ) de throwback sur les 120 €

plus haut d'octobre 2012 : 135 €

Que dire de plus ?

Une seule : regardez le graph et " écoutez le vent " ... le vent d'EST ...

Ne ratez pas le train pour Tomstone, il a déjà sifflé au-moins une fois !

Message complété le 06/08/2019 17:15:17 par son auteur.

L'OR en $ : hier : + 1,75 %, ce jour : encore 1,11 %

On est à 1476 $ l'once, bientôt les 1500 $ ?

  
Répondre
MITTE
06/08/2019 12:39:35
0

OR / CERTIFICAT 100% OR NL0006454928

Je vous mets juste le graph, sans commentaires, le graph parle de lui-même.

Zone des 117/120 dépassée et on tient au-dessus. On est à 120,45 €.

Ah oui, à l'achat d'or papier, bien entendu on diversifie et on complète par de l'or physique : pour le moment once d'or et pièces.

Small car " small is beautiful ". Ça permet d'écouler plus facilement lors de la revente. On n'y est pas encore.

Alan Greenspan ne jure que par l'Or ...

  
Répondre
MITTE
05/08/2019 11:30:33
0

Certificat 100 % OR - NL 0006454928


Et la hausse continue ..... Ça y est la zone de résistance 117/120 est franchie. Le plus haut ( sauf erreur ) de la cotation sur ce certificat c'est 135 € les 2 et 8 octobre 2012.

Il y aura quelques paliers, mais c'est comme si c'était fait, non ?

Pour le moment ça grimpe, la tenkan et le kijun, à bonne distance, appuient la hausse des cours. Les SSA et SSB du nuage pointent plein nord, le SAR vert est encore loin des cours, la structure des bougies devraient encore alimenter la hausse de la tenkan et du kijun, la BB inférieure est à 116, pas trop trop loin en bas, permettant une consolidation pas trop forte.

Toutefois, on est actuellement en bulle et on devrait/pourrait réintégrer : le 20 juin ça s'était fait tout doux, par contre le 25 juin on avait bien " respirer " mais pour mieux repartir.

La zone des 117/120 pourrait donc être travaillée " avant de laisser repartir les fauves, non ?

  
Répondre
MITTE
05/08/2019 09:05:09
0

Bonne nouvelle aussi pour l'OR ?

"
Commerce: la monnaie chinoise chute après les menaces de Trump


Plus de 7 yuans pour un dollar. La devise chinoise dévissait lundi face au billet vert, alimentant les spéculations sur un geste délibéré de Pékin pour soutenir ses exportations en pleine guerre commerciale avec l'Amérique de Donald Trump.

.../...

Pékin s'efforçait jusqu'ici de soutenir sa monnaie "pour ne pas compromettre" les négociations commerciales avec les Etats-Unis, relève Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.

Laisser filer la devise sous les 7 yuans montre que les autorités chinoises "ont pratiquement abandonné tout espoir d'un accord commercial" avec Washington, estime-t-il.

.../...

"Nous avions anticipé le fait que la banque centrale finirait par dévaluer le yuan en réaction aux tensions commerciales, mais nous ne nous attendions pas à ce qu'elle survienne aussi rapidement", a ajouté M. Evans-Pritchard, envisageant à présent un taux de 7,30 yuans pour un dollar d'ici la fin de l'année.

Les Etats-Unis reprochent à la Chine d'être largement responsable de leur énorme déficit commercial. Ils réclament à Pékin des réformes structurelles pour interdire par exemple les subventions aux entreprises publiques, les transferts de technologie imposés aux entreprises étrangères et le "vol" de la propriété intellectuelle américaine. Ils exigent aussi l'achat de davantage de produits américains, notamment agricoles.

Mais en représailles aux dernières menaces de Donald Trump, Pékin a semble-t-il demandé à ses entreprises publiques de cesser l'achat de produits agricoles américains, a rapporté lundi l'agence d'information financière Bloomberg sans nommer ses sources.

Dans sa riposte à Washington, la Chine viserait ainsi les agriculteurs américains, très dépendants du marché chinois et qui constituent une importante base électorale pour Donald Trump à l'approche de la présidentielle de 2020.

De son côté, l'euro s'échangeait à la mi-journée contre 7,7928 yuans, soit près d'un yuan de plus par rapport à il y a quatre ans.


Alors TRUMP aurait-il vraiment tout faux ?

En tous les cas, l'incertitude te la croissance mondiale ne sont pas prêtes de diminuer.

  
Répondre
MITTE
04/08/2019 12:22:33
0

Bonne nouvelle pour l'OR ?


"
Guerre commerciale: l'économie chinoise touchée, mais pas à genoux

Actualités
Marchés
Economie


AFP , 04/08/2019 06:15:20

En menaçant d'imposer des droits de douane supplémentaires à toutes les importations en provenance de Chine, le président américain Donald Trump espère faire plier le géant asiatique et le contraindre à un accord commercial

"L'économie de la Chine s'effondre", assure régulièrement Donald Trump. En menaçant d'imposer des droits de douane supplémentaires à toutes les importations en provenance de Chine, le président américain espère faire plier le géant asiatique et le contraindre à un accord commercial.

La guerre commerciale s'est ajoutée aux nombreux défis auxquels la deuxième économie du monde fait déjà face: ralentissement de la croissance, surendettement, entreprises publiques inefficaces et déficitaires...

Dans ce contexte, les nouvelles sanctions promises par Donald Trump pourraient durement frapper l'économie chinoise, observent des analystes, qui s'attendent cependant à ce que Pékin fasse le dos rond en attendant des jours meilleurs.

Avant même les nouvelles menaces de Donald Trump, le président chinois Xi Jinping avait admis lundi dernier une situation "complexe" et appelé à "résister".

"Chaque fois que le Parti communiste chinois admet quelque chose, la réalité est généralement bien pire", estime dans une note le cabinet d'expertise SinoInsider.

Xi Jinping assure bien que "le navire de l'économie chinoise (peut) affronter les vagues". Mais la croissance s'est essoufflée au second trimestre, signant sa plus faible performance depuis au moins 27 ans, à 6,2%.

Pire, "il y a de fortes chances que l'économie chinoise se porte en fait beaucoup plus mal", croit savoir SinoInsider, doutant comme de nombreux experts de la fiabilité des statistiques nationales.

- "Licenciements massifs" -

Or, comme pour donner raison à Donald Trump, les derniers chiffres n'ont rien d'encourageant.

En juillet, l'activité manufacturière s'est contractée pour le troisième mois consécutif, plombée par les commandes à l'exportation.

Dans le même temps, le marché de l'emploi s'est dégradé au rythme le plus rapide depuis cinq mois, les entreprises diminuant les effectifs pour réduire leurs coûts, selon le groupe de médias financiers Caixin.

Signe de l'inquiétude du régime communiste, toujours obsédé par "la stabilité sociale", le Premier ministre Li Keqiang a appelé la semaine dernière à prendre davantage de mesures pour soutenir l'emploi et prévenir "les risques de licenciements massifs et de chômage".

Mais les sanctions commerciales américaines ne sont pas seules en cause.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine relancée

"Contrairement aux affirmations de Trump, le ralentissement de l'économie chinoise est principalement dû à des facteurs intérieurs", tempère Max J. Zenglein, du Mercator Institute for China Studies (Allemagne).

Pour autant, la prochaine salve de droits de douane, promise pour le 1er septembre, "va être un électrochoc" pour le secteur manufacturier, déjà très éprouvé par la guerre commerciale, relève Rajiv Biswas du cabinet IHS Markit, rappelant que les Etats-Unis sont le premier débouché des exportations chinoises.

"Le domaine de l'électronique est particulièrement vulnérable, car de nombreux produits exportés vers les États-Unis, comme les smartphones, seront soumis à cette nouvelle série de surtaxes douanières", prévient-il.

- Un dilemme -

Si l'économie souffre, rien ne dit cependant que Pékin cédera aux exigences de Washington, dont certaines, comme la fin des subventions aux entreprises publiques, risqueraient de saper la structure même du régime communiste.

Le gouvernement chinois devrait donc chercher à gagner du temps, en espérant --commme l'en accuse Donald Trump-- qu'un nouveau président plus accommodant soit élu l'an prochain.

Pékin pourrait ainsi choisir de laisser filer sa monnaie afin de soutenir les exportations. Il s'agirait d'un "levier" supplémentaire dans les négociations avec Washington, souligne Ken Cheung, stratège à Mizuho Bank.

La Chine dispose d'une autre option --écartée jusqu'à présent par les autorités: une politique de relance avec des investissements massifs.

Le danger est que cela "augmente les risques financiers", fait remarquer Shi Yinhong, professeur de relations internationales à l'Université du peuple à Pékin, rappelant la priorité donnée par Pékin au désendettement.

"C'est un dilemme (...) il n'y a pas beaucoup de façons de maintenir la croissance".

Pour moins dépendre des exportations, Pékin tente plus généralement de changer son modèle de croissance, en mettant davantage l'accent sur la consommation intérieure.

Mais cette stratégie "ne peut fonctionner qu'en augmentant les salaires" et elle nuirait à la compétitivité, remarque l'économiste Raymond Yeung, de la banque ANZ.

Pour échapper aux surtaxes douanières, certaines entreprises présentes en Chine ont déjà commencé à déplacer leur production vers d'autres pays, comme le Vietnam, où la main-d'?uvre est moins chère.

Et politiquement, à l'approche du 70e anniversaire de la fondation de la Chine communiste le 1er octobre, il semble difficile pour Xi Jinping de céder à Trump.

Avec ses nouvelles menaces, le président américain a "réduit la probabilité d'un accord" avec la Chine, estime Louis Kuijs, du cabinet Oxford Economics. Au contraire, Pékin va se montrer "plus déterminé à se préparer à des tensions économiques à long terme".

  
Répondre
MITTE
03/08/2019 22:51:42
0

" Petite rectification:

j'ai dit sur une autre file que la "PBOC continuerait à acheter de l'or sur les marchés afin de couvrir ses réserves monétaires, mais à un rythme moins soutenu., et que "cette tendance devrait se poursuivre tout au long du second semestre".


je n'ai pas dit qu'elle "venait de terminer ses achats d'or".


Dont act, j'ai lu trop vite.

Mais c'est encore mieux comme ça et la lecture des graphiques atteste bien qu'il y a des investissements réguliers sur l'or et pas des petits. Le RSI en atteste aussi.

Merci de ta précision.


  
Répondre
Luncyan
03/08/2019 20:52:54
0

Un peu d’or, physique, un peu de devises, physiques ! Et on est pret pour le reboot du systeme

  
Répondre
Dubaisan
03/08/2019 20:30:09
0

Petite rectification:

j'ai dit sur une autre file que la "PBOC continuerait à acheter de l'or sur les marchés afin de couvrir ses réserves monétaires, mais à un rythme moins soutenu., et que "cette tendance devrait se poursuivre tout au long du second semestre".


je n'ai pas dit qu'elle "venait de terminer ses achats d'or".




  
Répondre
MITTE
02/08/2019 20:28:59
0

En version Jour maintenant et avec l'habillage de chez ProRealTime :

- clôture par un T1

- bien assise sur sa tenkan, le kijun s'aplatit un peu mais pourrait reprendre une petite hausse, sans trop d'évènements particuliers )

- les divergences baissières sur le CCI et la MACD ont quasiment disparu,

- le RSI est sur les 74 depuis début juin, simple traduction de la stabilité du mouvement sur de hauts niveaux.

Pour que ça craque, faudrait que Donald et Kim sortent en boite ensemble, que Boris Johnson et Barnier en fassent de même et que les pasdaran se mettent à ramener au pays le fils du défunt shah d'Iran.

Allez bon week end, quand même.


  
Répondre

Forum de discussion Forum général

201908082213 705178
Ma liste