OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

Boris Johnson: Lénorme opportunité économique du Brexit



gerard0348
29/07/2019 22:05:13
1

Les britaniques, enfin tous sauf l'Irlande et l'Ecosse, c'est à se demander s'ils ne sont pas... crédules en matière de politique. Nous, français, nous savons que les promesses n'engagent que ceux qui les écoute (et on est bien placés pour le savoir). Pourtant rien n'y a fait ! Dire que l'instigateur de ce merdier anglais est maintenant élu au Parlement Européen et que Boris est devenu Premier Ministre ( on ne change pas une équipe qui gagne...) c'est à se demander si les anglais se réveilleront un jour !

  
Répondre
Pedru
29/07/2019 20:15:49
0

Whatelse

Tu dois avoir raison

1 à 0 c’est toi qui gagne


  
Répondre
MMManson
29/07/2019 19:25:44
0

whatelse

Malheureusement, c'est vrai.

C'est la mentalité du XXI siècle...

  
Répondre
whatelse
29/07/2019 17:59:32
2

salut jipes,

Quel est le parti qui ne magouille pas ? Le problème des politiques c'est qu'ils ne sont pas là pour appliquer un programme, mais avoir le pouvoir, durer le plus longtemps possible et s'en mettre plein les poches. Et cela concerne TOUS les partis.

  
Répondre
jipes
29/07/2019 17:29:48
0

Salut Pedru,


Et tu ne crois pas que les Britanniques qui ont voté pour le Brexit avaient et ont toujours gardé leur confiance en l'Union Européenne ? N'auraient-ils pas été trompés à leur tour par cette institution ?

  
Répondre
jipes
29/07/2019 16:30:29
0

Salut Alexandre,


Qui a fait surgir des démagogues et des populistes de tout poil comme tu les nommes,

cette caste politique qui est censée diriger et conduire vers un mieux vivre tous les ressortissants faisant partie de l'Union Européenne.

Mais quand on s'aperçoit des manipulations, des magouillages tels que l'UMPS les pratique en France, la CDU et la CSU en Allemagne, la Démocratie Chrétienne et les Socialistes en Italie, on ne peut en arriver pour retrouver du simple bon sens qu'à l'émergence de ce que tu rejettes.

  
Répondre
alexandre
29/07/2019 16:15:26
3

Il est tout de même incroyable que tant de gens se laissent berner de nos jours par des discours ultra conservateur.

C'est à se demander si le simple bon sens existe dans ce monde.

Face à des démagogues, populistes de tout poil.


  
Répondre
Pedru
29/07/2019 15:54:02
2

jipes

J’appelle menteur quelqu’un qui n’hésite pas à mentir

Je ne respecte pas les truqueurs, les manipulateurs, les désinformateurs

C’est incontestablement le cas de Johnson, les Britanniques ont été trompés par ce monsieur, mais il n’est pas le seul


  
Répondre
CRI74
29/07/2019 14:10:15
0

L'opportunité économique ?

A priori , les premiers acteurs concernés en Grande Bretagne voient exactement l'inverse

==> La principale organisation patronale britannique, la CBI, a prévenu lundi qu'un Brexit sans accord devenait plus probable et a pressé les entreprises d'accélérer les préparatifs pour faire face à cette issue redoutée par-dessus tout des milieux d'affaires.

"Même s'il n'est pas possible de rendre notre économie imperméable à tous les dégâts que causera l'inondation du +no deal+, nous pouvons poser des sacs de sable et nous protéger autant que nous pouvons", explique la directrice générale du CBI Carolyn Fairbairn dans le quotidien The Times .

  
Répondre
Alain07
29/07/2019 13:22:26
0

Il ne serait pas le premier dirigeant à vouloir favoriser les gens qui ont votée pour lui.

Mais pour cela, il faut de l'argent.

Et l'exode qui a commencé, tant au niveau des personnes que des sociétés, ça lui fera immanquablement des recettes en moins.

L'équation ne sera pas simple.

  
Répondre
jipes
28/07/2019 11:51:16
0

Pedru,


Pourquoi ce manque de respect ?

  
Répondre
Pedru
28/07/2019 09:56:27
1

Johnson le menteur fait des promesses, c’est facile et cela ne coute rien

Un individu pareil est il crédible ?

Les britanniques méritent mieux que ce clown


  
Répondre
MMManson
27/07/2019 22:08:17
0

Oui, c'est vrai, mais je voulais dire que c'est qui qui habite dans ces régions qui ont voté pour le Brexit ? Ce sont des anglais qui habitent dans ces régions-là,non ?

Mais des régions qui non pas voté pour le Brexit sont aussi peuplées par les Anglais... du coup, il va faire tout pour les anglais (régions) qui ont voté pour Brexit et rien (ou un peu) pour les anglais (régions) qui n'ont pas voté pour Brexit

Généralement, j'ai compris ce qu'il voulait dire mais je crois qu'il pouvait dire cela autrement, c'est tout...

  
Répondre
JCROIPLU
27/07/2019 21:46:52
3

Il a évoqué les régions qui ont votées pour le Brexit et non pas les Anglais qui auraient votés pour le Brexit.

Je comprends qu'il analyse que les régions ayant voté pour le Brexit ont du être désavantagé et il souhaite compenser ce désavantage par un renforcement des investissements.

Cela me semble cohérent, ou du moins c'est une certaine approche que personnellement je comprends.

Je lui souhaite de réussir, non seulement pour lui, mais surtout pour tous ses concitoyens, et donc pour nous par la suite.





  
Répondre
CRI74
27/07/2019 21:02:28
0

Jipes , les constats sont nécessairement le reflets du réel , jamais des vues de l'esprit !

Et le constat concernant la Grande Bretagne , c'est l'exode des entreprises voire de certains britanniques eux mêmes

L'histoire indique aussi que chaque pays s'étant replié sur lui a rapidement dégringolé .

On vous laissera chercher les nombreux exemples qui vous échappent .... opportunément !!!

Message complété le 27/07/2019 23:17:56 par son auteur.

https://www.magazine-decideurs.com/news/brexit-ces-entreprises-qui-se-preparent-a-quitter-le-royaume-uni
Les so british se sauvent également ...CQFD

  
Répondre
jipes
27/07/2019 20:02:27
1

Et CRI, comme toujours, le regard porté sur l'étranger et rien sur son propre pays !

Tu parles de menteur patenté et toi, ta propre vérité est-elle vraie ou passablement tronquée ?


  
Répondre
CRI74
27/07/2019 19:27:48
1

Comment peuvent -ils accorder le moindre crédit à un menteur patenté qui dira demain l'inverse de ce jour ?

Pour le moment , l'opportunité de sortir de GB est quotidiennement saisie par les entreprises .Son problème majeur serait plutôt là car le mouvement va s'accélérer vu l'état futur de l'économie .

  
Répondre
MMManson
27/07/2019 19:15:10
0

des investissements nouveaux dans les régions qui ont voté pour le Brexit lors du référendum de 2016.

Je n'ai pas bien compris cette idée. En résumé, il veut dire qu'il va tout faire pour les anglais qui ont voté pour Brexit et va investir dans leurs régions et pour les autres anglais, il ne va rien faire ?

Je ne dirais pas cela sur mon pays. Peu importe dans quelle région on habite. Une personne qui habite en Alsace (comme moi) ou à Paris ou à lyon et etc sont les français pour moi...


  
Répondre
MMManson
27/07/2019 19:10:56
0

Boris Johnson était à Manchester ce samedi 27 juillet. A cette occasion, le nouveau Premier ministre britannique a prononcé un discours pour préciser les orientations de sa politique intérieure. L’ancien maire de Londres est notamment revenu sur le Brexit. Selon lui, « quitter l’Union européenne est une énorme opportunité économique pour faire des choses que nous n’avons jamais été autorisés à faire pendant des décennies ».

Interrogé sur les négociations liées au Brexit, Boris Johnson a dit qu’il était prêt à s’engager avec les partenaires de l’UE, mais seulement si le « backstop » - clause de sauvegarde qui permettrait d’éviter en dernier recours le retour d’une frontière physique entre l’Irlande, membre de l’UE, et l’Irlande du nord, britannique - était retiré de l’accord de divorce en vigueur conclu par Theresa May.

Ce discours de Manchester a par ailleurs permis au nouvel homme fort britannique d’annoncer des investissements nouveaux dans les régions qui ont voté pour le Brexit lors du référendum de 2016. Boris Johnson souhaite ainsi intensifier les négociations sur les accords commerciaux post-Brexit et mettre en place des ports francs pour stimuler l’économie.

Le Premier ministre a enfin promis de donner plus de pouvoirs aux communautés locales et de renforcer les infrastructures de télécommunications et de transport. Un fonds de 3,6 milliards de livres sterling (4 milliards d'euros), le « Towns' Fund » (« Fonds pour les villes ») va être levé pour soutenir 100 villes en difficulté, « afin qu'elles disposent des transports améliorés et des réseaux de télécommunications améliorés dont elles ont besoin ».


  
Répondre

Forum de discussion General

201907292205 706206

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste