OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

1929, 2007, 2019.. Les leçons non retenues des crises



Luncyan
14/08/2019 10:12:57
0

Sinon la Hongrie a publié un PIB à +5% (ah pardon 4,9%)

Message complété le 14/08/2019 10:13:15 par son auteur.

Trompé de fil

  
Répondre
mika57
14/08/2019 10:07:50
0

Pas besoin d'une forte inflation pour éponger la dette

Je l'ai dis maintes fois, il suffit "simplement" que l'Etat ait le courage (L.O.L) d’empêcher que 80 milliards d'euros d'impôts potentiels s'échappent de France et se planquent dans les paradis fiscaux

80 milliards, c'est 120% du déficit annuel moyen, et le double des intérêts de la dette payés en 2017

C'est avec ça que la dette sera remboursée

L'inflation est un concept dépassé, surtout dans une économie tertiarisée, dont les variations de coût et autres sont beaucoup moins volatiles que dans l'industrie


  
Répondre
CRI74
13/08/2019 20:48:05
1

MMManson , vous déformez la réalité .

Ce n'est pas du tout ou rien avec le Brexit . Pas plus qu'avec d'autres pays avec lesquels on passe des accords commerciaux .

Prenez déjà les flux en Euros rapatriés , vous verrez que le solde est particulièrement positif pour l'Europe ; et les cas sont déjà et seront très nombreux .

Les anglais devront continuer à commercer sous d'autres schémas , d'autres accords , et c'est là qu'ils seront perdants .Mais avec un volume toujours fourni .

Par ailleurs , les USA très opportunistes ont bien compris la nouvelle faiblesse qui les atteint et se pressent au portillon pour profiter de l'aubaine .

Royal ce Brexit , non ...?

  
Répondre
MMManson
13/08/2019 19:57:14
0

CRI74

Je crois que tu as compris ce que je vous dire, non ?

  
Répondre
CRI74
13/08/2019 19:55:44
0

On va dire que les exemples existants ne sont pas forcément en droite ligne avec la théorie qui devrait s'appliquer .

L'économie est assez vaste pour provoquer des cas divers et variés sur des thèmes pourtant peu variables au départ mais sous influence d'autres paramètres influents .

Tort ou raison , les deux , suivant les cas justement .

  
Répondre
MMManson
13/08/2019 19:50:01
0

CRI74

"Il n'y aura pas d'effondrement mais un net repli "

Comme tu veux...😒😒😒 je n'essaye pas de prouver quelque chose, je pense sur ce qui se passe, et ce qui se passera bientôt, plutôt logiquement que toi...

Message complété le 13/08/2019 19:56:01 par son auteur.

Par exemple, imagines (CRI74) chaque jour je te donne 100€ parce que tu n'as pas de travail, donc tu dépend de moi. C'est grâce à ce 100€ que tu achetes la nourriture, les vêtements et etc..

Si un jour, je décide de ne plus te donner 100€ pour tout ça, eh bah, tu es dans la m...e
C'est pareil entre l'UE et l'Angleterre

  
Répondre
Luncyan
13/08/2019 19:49:05
1

Je n’arrive pas à savoir si tu me donnes tort sur le risque inflationniste ou si tu penses que j’ai raison mais pour les mauvaises raison ?

Message complété le 13/08/2019 19:50:28 par son auteur.

En tout cas je vie le plaisir d’echanger avec toi, au début ça a été difficile mais au final on s’habitue .. à moi !

  
Répondre
CRI74
13/08/2019 19:42:13
1

Luncyan , l'économie des libéraux dans toute sa splendeur avec les résultats qui en découlent en Argentine

  
Répondre
CRI74
13/08/2019 19:38:48
0

Il n'y aura pas d'effondrement mais un net repli .Les industries restantes en Grande Bretagne auront une monnaie faible pour les soutenir et des accords commerciaux , bien moins favorables mais existants . La pays tournera mais sera affaibli .

Et Trump entrevoit déjà les failles , opportunes pour les USA !


Message complété le 13/08/2019 19:39:51 par son auteur.

@ MMManson 1

  
Répondre
Luncyan
13/08/2019 19:26:14
1

L'argentine a dette en $, ce serait pas pareil si la dette etait en monnaie locale.

De toute façon ils vont faire defaut, encore

  
Répondre
MMManson
13/08/2019 19:21:03
0

CRI74

L'Europe affaiblie par le Brexit ? Ah bon ... ???

C'est peut-être toi qui n'es pas affaiblie pas le Brexit, eh bien moi non plus mais c'est temporaire. Moi, je pense à la France. L'Angleterre fait parti de l'UE il y a des années et donc l'économie de l'UE est liée avec celle de l'Angleterre... A cause de Brexit, l'économie de l'UE (y compris aussi la France) risque de s'effondrer...

Luncyan a raison en disant que "c’est parce que tu penses à toi, mais pense plutôt à l’état."

Je m'en fous si les anglais veulent quitter l'UE ou rester... je pense aux résultats, qui peuvent être, en quelque sorte, "décisifs" pour la France !

  
Répondre
CRI74
13/08/2019 19:19:38
0

Absolument pas Luncyan .

Il s'agit de la mécanique mise en oeuvre avec l'inflation .

Première conséquence directe , stopper la consommation et augmenter le taux des émissions des emprunts ,plus généralement , remonter le taux moyen .

Si les impôts directs ne rentrent plus ou mal , que les emprunts augmentent et que la monnaie s'affaisse , expliquez ce qu'on y gagne .

Démo en direct : l'Argentine , même s'il on ne peut extrapoler , elle donne une idée pratique et non théorique

  
Répondre
Luncyan
13/08/2019 19:02:17
0

<<Une forte inflation ?


Elle n'aurait comme "atout" que de nous vider les poches encore plus vite au profit d'un état qui n'en profiterait nullement pour rembourser ses traites liées à l'endettement.

On se demande donc qui pourrait-elle sauver en définitive sinon nous appauvrir bien plus rapidement encore>>


CRI74, ça c’est parce que tu penses à toi, mais pense plutôt à l’état. Et l’état joue contre toi.

  
Répondre
Luncyan
13/08/2019 18:52:25
1
Alexandre, je t'invite à nous partager ton point de vue sur l'effet de l'inflation sur chacun des actifs :)
  
Répondre
alexandre
13/08/2019 18:44:20
0
CRI74
13/08/2019 18:41:24
0

Hum , pas toujours en accord pour les écritures .

L'Europe affaiblie par le Brexit ?

Ah bon ... ???

Les anglais ont trouvé un continent bien uni pour refuser leurs exigences et récupère en très grande partie les exilés d'outre Manche ( branches de multinationales et finance , parmi tant d'autres ).

Et le Brexit n'est pas encore actif ; attendez la suite pour voir le mouvement s'accélérer , ne serait-ce que le passeport européen (=> les flux de capitaux) pour la finance

Des parties perdantes comme celle là , j'en espère tous les jours !

  
Répondre
MMManson
13/08/2019 18:28:28
0

Selon LesEchos, les marchés sont un peu soulagés parce que Les Etats-Unis reporteront à décembre des droits de douane de 10% sur certains produits chinois importés...

Peut-être que Trump vient de lire ce que j'ai publié...😆😆😆

Trump ne va pas "supprimer" les taxes comme ça, peu importe le pourcentage: Il va obtenir quelque chose en échange 😎

  
Répondre
CRI74
13/08/2019 18:18:31
0

Une forte inflation ?

Elle n'aurait comme "atout" que de nous vider les poches encore plus vite au profit d'un état qui n'en profiterait nullement pour rembourser ses traites liées à l'endettement .

On se demande donc qui pourrait-elle sauver en définitive sinon nous appauvrir bien plus rapidement encore

  
Répondre
Luncyan
13/08/2019 17:57:25
0

Il n’y a qu’une forte inflation (dans les 15%) pour nous sauver, seul moyen d’eponger la dette sans entrainer une vague de defauts et de licenciements. Sous 2 ans c’est suffisant pour reduire suffisament la dette pour qu’on puisse remonter sereinement les taux. Hey, si j’y pense, c’est peut etre qu’ils ont deja prevu le coup ?

  
Répondre
mika57
13/08/2019 15:28:21
1
"A-t-on vraiment retenu les leçons de 1929 ?"


Et celles de 2008 ?


==> Non

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/le-congres-americain-assouplit-la-loi-dodd-frank-de-regulation-bancaire-779295.html


https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/crise-financiere/crise-des-subprimes/regulation-financiere-americaine-vers-la-fin-de-la-loi-dodd-frank/


Message complété le 13/08/2019 15:33:13 par son auteur.

Depuis 1929, il y a eu quelques "soubresauts"
Krach de 1980 suite à la flambée du pétrole
Krach de 1987 suite à l'effondrement du pétrole
Krach obligataire de 1994 suite à la trop forte remontée des taux d'intérêts
Explosion de la bulle internet de 2001

Et après 2008 :
24 août 2015, panique liée à la dévaluation du Yuan de 2%

Tous les 7 ans

Mais avec les politiques actuelles, on peut même dire tous les 3 ans :
- 2011-2012 : Crise de la dette
- 2015 : Chine
- 2018 : Crise liée au "ralentissement" en Chine

  
Répondre

Forum de discussion General

201908141012 708263
Ma liste