ca craint vraiment - Forum CAC 40
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

ca craint vraiment

Cours temps réel: 5 696,29  -0,10%

PX1


Fibopivots
24/08/2019 09:57:04
0

Un petit match de boxe au G7 ?

Les deux qui viennent de sortir du bois.

  
Répondre
doudouneuf
24/08/2019 06:30:30
1

faudra m'expliquer comment un tel climat de tension économique est un facteur favorable à la poursuite de la croissance mondiale.

Trump relève vraiment de la psychothérapie...et on peut se demander si le narcissisme qui l'affecte est guérissable.

  
Répondre
doudouneuf
24/08/2019 06:27:06
0

Le sommet s’ouvre samedi matin, jusqu’à lundi, au moment où Trump «ordonne» aux entreprises américaines de quitter la Chine.

La tension est brusquement montée vendredi 23 août à la veille du G7 de Biarritz, avec des Européens mobilisés face aux incendies en forêt amazonienne - Emmanuel Macron accusant son homologue brésilien d’avoir « menti » sur ses engagements - et une guerre commerciale USA-Chine qui repart de plus belle après des propos belliqueux de Donald Trump.

Devant « l’inaction de Jair Bolsonaro face au changement climatique, y compris sur les incendies », la France dira « non » au traité de libre-échange controversé entre l’UE et le Mercosur, a fait savoir le président Macron à la veille du sommet du G7 de Biarritz, qui se tient de samedi à lundi dans le Sud-Ouest de la France.

Ce coup de semonce français - qui bloquerait le traité - n’a pas été du goût de Berlin, où un porte-parole du gouvernement a jugé que n’était « pas la réponse appropriée ».

L’ampleur des feux qui sévissent dans la plus vaste forêt tropicale de la planète - quelque 700 nouveaux feux enregistrés en 24 heures jeudi - inquiète au plus haut point la communauté internationale, qui a passé outre aux accusations d’ingérence « colonialiste » du président brésilien et a décidé de se saisir du problème.

Cette « situation d’urgence aiguë » doit figurer au menu des discussions du G7, a réclamé la chancelière allemande Angela Merkel. « Il s’agit d’une crise internationale », a tweeté le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Face à l’urgence, le G7 va tenter de faire émerger « des initiatives concrètes pour l’Amazonie », a assuré Paris.

Sous pression, le président Bolsonaro « penchait » vendredi pour l’envoi de l’armée afin d’enrayer la propagation de ces incendies, qui ont suscité une série de manifestations à travers l’Europe.

Le sort du « poumon de la planète » s’ajoute à la liste des sujets de friction qui seront abordés par les Sept entre le dîner d’ouverture samedi et la conférence de presse finale lundi après-midi.

De l’Iran au commerce en passant par le Brexit, les lignes de fracture sont en effet multiples, entre un Donald Trump imprévisible, déjà en campagne pour sa réélection, un Boris Johnson volontiers provocateur, et les cinq autres leaders.

Trump «ordonne» aux entreprises américaines de quitter la Chine

L’autre dossier qui est soudainement devenu brûlant à quelques heures du sommet est celui de la guerre commerciale entre les USA et la Chine.

Dans une série de tweets à la tonalité particulièrement agressive, Donald Trump a promis vendredi de « répondre » avec force aux nouveaux droits de douane imposés par Pékin, une escalade qui a fait tousser les Bourses mondiales, sur fond de craintes pour la croissance mondiale.

Propos de campagne en vue de la prochaine élection présidentielle, ou véritable déclaration de guerre commerciale, Donald Trump a « ordonné » vendredi aux compagnes américaines de quitter purement et simplement la Chine.

«Nos formidables entreprises américaines ont pour ordre de chercher immédiatement une alternative à la Chine, y compris en ramenant vos entreprises à la maison et en fabriquant vos produits aux Etats-Unis», a écrit le président américain sur Twitter.


  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201908240957 709676
Ma liste