Sécheresse, loups et pesticides: Didier Guillaume face aux angoisses d
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Sécheresse, loups et pesticides: Didier Guillaume face aux angoisses d

Cours temps réel: 5 674,09  0,55%

PX1


moicmoi
30/08/2019 19:45:36
3

Quand j’étais encore en activité, l’un de mes clients me disait que s’il le pouvait, (autorisation soumise à quotas) il mettrait TOUTES ses terres en jachères, et qu’il gagnerait plus.

Pas de pigeons et corbeaux voraces, pas de sangliers laboureurs, pas de conditions climatiques, pas de traitements, pas de re-semailles, économie de carburant et de temps, etc....Juste les primes à encaisser , (alors que les terres cultivables se font de plus en plus rares. Va comprendre, Charles. …. comprendre la logique du système.)

  
Répondre
JCROIPLU
30/08/2019 18:58:37
3

Mets une cabane dans un arbre avec chiotte bio, papier cul avec salade verte, pour les bobos écolos de la ville rapporte plus que 100 hectares de céréales, et réservé et complet des semaines voir des mois avant....

Quelques poules en bas pour quelques œufs et le chant du coq et bingo.

  
Répondre
waine70
30/08/2019 18:21:59
3

J'avais seme 6ha de maïs au printemps.


Les corneilles m'en on bouffé 2 ronds totalisant 2 ha en moins plus des ronds ca et là .


J'avais seme cette céréale tôt au printemps et cela faisait un met de choix pour ces volatiles.


Et tu peux mettre canon, épouvantail, cerf volant, rien n'y a fait.

Qd la bestiole à faim, elle a faim.


On ne peut plus non plus semer tournesols et soja pour les mêmes raisons avec les palombes et pigeons.


Les chevreuils détruisent régulièrement toutes nouvelles plantationsde fruitiers.


Un sanglier fait des ronds dans un autre champ de maïs non attaquépar les corneilles. ....


....


Oui, laissons la nature s auto reguler.


Comme je vous ai dit. G converti 10h en luzerne bio pour toucher 550 euros/ha sans rien faire.


Cette "pseudo" jachère fera mécaniquement monter le prix des céréales et plus de forêts seront brûlées.


Car plus on trouve de solutions pour la bio diversité ici, plus on trouve des anti solutions ailleurs


  
Répondre
deckard6
30/08/2019 13:56:55
0

Bien vu JCROIPLU, ils leur apprendront peut être à ne pas se manger entre eux et à agir pour le bien commun et dans l'intérêt de leurs congénères. Mais je ne crois pas qu'ils seront capables d'assimiler la leçon...


A Obywan : tu dis '' Si demain on arrête les battues il y aura une baisse de la population des gros gibiers ''

Peut être ou peut être pas. Je pense que la nature et le vivant sont capables de s'auto-réguler par eux mêmes.

Le souci c'est que l'humain(e) du XXI ème siècle se pense tellement puissant(e) et au-dessus de tout, qu'il(elle) croit que sa seule action sur toute chose est déterminante. Et c'est de là que découle l'écologie politique et quasi fasciste, qui, de nos jours veut tout réguler jusqu'au moindre détail de nos vies.


Si les écolos bobos qui font l'opinion veulent agir pour le bien de la planète, qu'ils militent pour l'arrêt du bétonnage à outrance, car c'est bien de cela que se meurt la planète, et non pas de leurs cibles privilégiées, puériles et sans fondement

  
Répondre
Obywan
30/08/2019 12:04:13
1

Le but de la réintroduction :


1 permet de rééquilibrer la faune et la flore sauvage.

2 de produire des trophées de chasse.


pas plus, ni moins !


on satisfait deux mondes :


le lobby des armes à feu, on cherche à redresser la courbe descendante du nombre de chasseurs etc..

l'écologie (qui nous est chère à tous)

.......


prenez en exemple :

le sanglier, le cerf, le daim (gros gibiers)

1 réintroduit pour l'écologie mais massivement nuisible aux cultures céréalières et forestières.

2 ont permis de rééquilibrer la demande de validation de chasse à la hausse chez les jeunes 20/50 ans contre une baisse dû à la vieillesse.


faisan, perdrix (petits gibiers)

1 réintroduction écologique etc...

2 animaux de tirs traditionnels


Bref.. pourtant très simple...


et je le redis le loup et l'ours ne sont pas des problématiques pour l'élevage, mais il n'y a aucune permission donner aux éleveurs pour effrayer les assaillants que ce soit des loups et ours et même des chiens errants ! (sans parler des renards etc..)


la chasse est mal vu certes, mais elle permet d'analyser avec intérêt ! et non pas penser avec son portefeuille !

Message complété le 30/08/2019 12:07:50 par son auteur.

si demain on arrête les battus il y'aura une baisse de la population des gros gibiers !

la raison :

moins de fric, donc + résultat étant donné que l'objectif est de diminuer les populations.

donc faire du tir sélectif, obliger les troupeaux de gibiers à se tenir proche des habitats des prédateurs et on rééquilibre le résultat (objectif)

mais aucune chance car ce seront des 10aines de milliards qui seront perdu !

Message complété le 30/08/2019 12:16:47 par son auteur.

Sans oublier le Bouquetin (faut le rappeler)

réintroduit pour équilibrer la flore dans les montagnes... mais un fléau pour les vignerons...

un super trophée pour les gros neuneus...

  
Répondre
JCROIPLU
30/08/2019 11:43:50
3

Le plus simple pour savoir la vérité sur le loup et pour que les parlementaires puissent bien voter est de mettre pendant les séances parlementaires sur 1 semaine de débats une meute de loups au sein de l'hémicycle.

Après on jugera des faits et non de supputations.

  
Répondre
deckard6
30/08/2019 11:32:16
2

Précision supplémentaire : On nous montre régulièrement de ci de là des photos de moutons gisant avec des blessures attribuées aux loups.


Rejeter la faute sur un loup solitaire est impossible. Un loup solitaire tue et dévore sa proie dans la foulée. Il n'a ni du temps, ni de l'énergie à perdre pour jouer avec la nourriture. Il laisse ça aux humains.

Donc pas de carcasses tuées et non dévorées après son passage.


Rejeter la faute sur une meute de loups est impossible : Une meute tue selon ses besoins et dévore, sa ou ses proies dans la foulée. Pour les mêmes raisons, pas de carcasses non dévorées après son passage.


Les chiens errants, eux, peuvent tuer pour tuer et ne pas dévorer.

Mais je crois que pas d'indemnisation si pertes du fait de chiens errants.

Toute la différence est là

  
Répondre
deckard6
30/08/2019 11:03:12
0

Bonjour à tous,


Concernant les loups qui tueraient, voire massacreraient les troupeaux, laissez moi vous dire c'est du pur enfumage.... dans quel but ( sonnant et trébuchant ) ? Allez savoir...


Le loup est un animal sauvage, qui dans la nature, fonctionne à l'économie. Il tue sa proie en meute ( plus rarement seul ), et passe à table. Il n'a, ni le temps d'attendre de manger, ni l'envie de gaspiller son énergie à décimer un troupeau.


Les chiens errants, tout comme les chiens domestiqués aux mains de personnes, disons, pas très nettes, ont en revanche cette culture de l'entrainement par la masse et du carnage ( tout comme l'être humain d'ailleurs ).


Maintenant, que les troupeaux, craintifs et laissés sans surveillance, sentant la présence de loups, prennent peur et dérochent, ça c'est bien possible.

Mais il y a toutes sortes de solutions pour éviter cela. Pour commencer en faisant son travail de berger ( comme le fit mon oncle en son temps ).

Bien sûr, si on préfère rester devant son ordi et gérer son cheptel à distance et plus s'économiser le coût d'un ou deux patous, il sera toujours plus aisé et rémunérateur de jeter sa propre responsabilité sur le loup


  
Répondre
Obywan
30/08/2019 10:23:11
0

Pour les poules en semi liberté : (même totale liberté)


Je peux te dire que ce n'est pas systématique.


Pour que les poules puissent éviter ce genre d'attaques il faut qu'il y'ai des chiens et de qu'elles puissent se percher !


En fait revoir les méthodes d'élevages serait pas si mal !


Je parle en connaissance de cause !


ps : le seul risque même perché se sont les genettes des bois (rare), belette (très rare) et les fouines (rare) !

  
Répondre
Obywan
30/08/2019 10:17:07
0

Voilà une solution qui aurait déjà du être appliqué pour aider et faire fuir les prédateurs de bétails :

"Je souhaiterais un décret pris par le Premier ministre ou la ministre de la Transition écologique, non pas pour tuer, mais pour effaroucher, que l'éleveur qui a le permis de chasse puisse défendre son troupeau" a dit le ministre sur CNews


https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/le-ministre-de-l-agriculture-veut-effaroucher-les-loups-dans-le-parc-national-des-ecrins_136762?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0CziMansGe2o1C0aHBHcgsnPj2p_42_KPmQNe8PuLy7mR0ZYRwmdMT8YU#Echobox=1567152419

  
Répondre
gars d'ain
30/08/2019 09:40:27
0

mon message d'hier était juste pour dire qu'une bête où qu'elle soit reste une bête si belle qu'elle soit certains...


concernant le message d'obywan, je n'ai jamais prôné l'éradication totale des choses : l'article très récent, montre que l'homme moderne (urbain, écolo, bobo) a tendance à tenir une vision absconne de la vie sauvage en occultant tout le côté sauvage et féroce de certaines actions animales liées à la survie de l'espèce.


je ne suis pas forcément pour l'éradiction du loup, mais voir ses animaux régulièrement attaqués et tués, c'est pas non plus acceptable. On en parle moins, mais les poules élévés en semi liberté totale sont souvent victimes des Renards, martres belettes et chiens errants...


Concernant la préservation des chaines alimentaires, je pense que le loup est un prédateur utile quand il ne chasse pas par facilité la brebis dans le frigo sur l'alpage.

Au Canada, le problème actuel, ce sont la prolifération des raccon (raton laveurs, j'en ai vu des dizaines écrasés sur la routes et ils seraient vecteurs de tuberculose), les coyotes et les ours qui s'approchent maintenant beaucoup trop des habitations pour se nourrir par faciliter dans les poubelles beaucoup trp riches en denrées alimentaires gaspillées.

Dans certaines banlieues de lotissements de ville, il est même conseillé de laisser les maisons ouvertes afin de pourvoir se réfugier si un ours pénétre dans le lotissement...

Message complété le 30/08/2019 09:58:11 par son auteur.

CORRECTION : lire "pour dire qu'une bête où qu'elle soit reste une bête si belle qu'elle soit POUR certains".

  
Répondre
Obywan
30/08/2019 09:25:09
0

il est vrai que le touriste... aperçoit le loup et l'ours.... il est vrai....


il est vrai qu'en Europe le loup et l'ours sont des attractions....


ah ben non en fait ! ils sont plus nombreux qu'en France.. et pourtant moins de bruit dans des pays encore plus recentré sur l'agricole qu'ici.. en France..

  
Répondre
syjo
30/08/2019 09:16:16
0

les loups comme les ours ne sont là que pour appâter le touriste point barre. C'est juste qu'une question de fric!!

  
Répondre
Obywan
30/08/2019 09:14:16
1

bubu,


en France il est plus valorisant de créer des parcelles immobilières que de faire des terres cultivables.


et si on veut vendre de la technologie à l'étranger alors il faut acheter aussi la production agricole en échange !


c'est plus rentable à terme pour une Europe qui se recentre plus sur le tourisme que sur la culture intensive !


bref, vous parlez de compétitivité ! là est le problème !


  
Répondre
Obywan
30/08/2019 09:06:56
0

gars d'ain


un ours a tué et après ?

combien d'ours tué par l'être humain ?


on fait quoi demain avec les voitures ont les supprimes toutes ? y'a plus de morts par accidents de la route que d'ours qui tue un être humain !


combien d'attaques d'ours sur les êtres humains en Europe ?

combien d'attaques de loups sur les êtres humains en Europe ?

  
Répondre
CRI74
29/08/2019 23:45:23
0

Accident évitable dû à un manque de précautions : les canadiens connaissent bien les dangers des Grizzly pourtant ....

Sur les loups , je repose la question : quelqu'un a -t-il discuté directement avec les bergers de la région des Hautes Alpes ?


  
Répondre
gars d'ain
29/08/2019 23:19:38
0

A propos des gentilles bêtes sauvages de la nature et de certains bien-pensants...


Un Français tué par un ours au Canada

Julien a été attaqué par un grizzly, le 15 août, alors qu’il bivouaquait dans les territoires du Nord-Ouest au Canada.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-francais-tue-par-un-ours-au-canada-19-08-2019-8136024.php

  
Répondre
waine70
29/08/2019 22:11:33
4

De toute façon un constat est simple à faire en ce moment ;


Plus on enquiquine les paysans en France et en Europe, plus il y a des terres laissées à l'abandon, et plus les forêts vierges brûlent.


Alors l'écologie à 2 balles .....


Je suis à plus de 110 heures par semaine, mais je gagne bien ma vie cette année. .... .....Pour l'instant !



  
Répondre
fipuaa
29/08/2019 19:43:27
4

exact faudrait les foutre dans un alpage la nuit dans le Mercantour sans patous avec un simple bâton ces bobos dégénérés !

le genre d'individus qui "pensent avec leur tablette" en terrasse d'un restau branché parisien en avalant quelques morceaux d'agneau provenant de Nouvelle-Zélande !!

le Loup en France est une aberration qui va faire disparaître les alpages et donc l'entretien de ces espaces. Quand tout sera en friche les feux reprendront, super! Que dire des bergers qui vont perdre leur activité? Que dire des 15000 bêtes sacrifiées chaque année? Que dire des risques sur les populations vivant dans ces zones fréquentées par le loup? Quel coût pour la régulation de ce prédateur indésirable?

Le monde est dingo


  
Répondre
Ver5gétorix
29/08/2019 18:55:21
4

Il faudrait surtout proposer des stages aux écolos, pas aux vetos mais à tous les hommes et toutes les femmes dont les hautes exigences éthiques sont pour la réintroduction et la sauvegarde des loups dans le plus pur respect des autres: les autres gens (autres écolos sans doute), les autres loups, les autres temps... Le stage viserait le développement de la vie en symbiose avec les protégés (loups ou bien ours ou encore d'autres animaux). Pour ce faire par petites équipes les visiteurs éthiques iraient camper au milieu du troupeau dans les alpages. Ils pourraient se dresser dès l'entrée vérfiée du loup dans le parc herbager, pas avant. Ils pourraient ressentir le vécu du troupeau et du berger depuis le coeur de la cible et puis se montrer comme des hommes, debout, l'espèce sur laquelle le loup n'attaque pas, c'est bien connu. Leur témoignage serait essentiel pour faire évoluer les regards sur le loup, pour éviter les fausses questions et pour arriver à des conclusions plus affinées que jamais.

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201908301945 710453
Ma liste