OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Philippe demande à ses ministres "le renforcement des actions" pour la

Cours temps réel: 4 909,51  0,41%

PX1


Christophe70100
09/09/2019 20:16:06
0

Un bordel monumental pour une simple Clause sur l'Irlande se prépare.

BRAVO, M. le Président !

  
Répondre
Christophe70100
09/09/2019 20:07:51
0

Sur le rosbeef Aromatisé MAYO ?

  
Répondre
CRI74
09/09/2019 20:00:57
0

Demandez donc aux anglais s'ils vont se restreindre sur les spécialités françaises et européennes ?

  
Répondre
ALEZE
09/09/2019 19:43:56
0

fini les achats de pinard en France ?


  
Répondre
CRI74
09/09/2019 19:39:01
0

4MDS de compensation à trouver pour les GB sur un budget de 155MDS , effort colossal ?

Par contre , il me semble que la sortie est facturée à hauteur de plus de 55 MDS , payable en Euros non ?

  
Répondre
lfdp
09/09/2019 19:27:37
1
- fiscalité renforcée en prévision, donc, le Royaume -Uni étant contributeur net dont il faudra compenser l'absence.
  
Répondre
lfdp
09/09/2019 19:27:37
0

Le Premier ministre Édouard Philippe, à Paris le 4 septembre 2019 (POOL/AFP/LUDOVIC MARIN)

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a demandé lundi aux ministères "le renforcement des actions afin d'inciter les opérateurs économiques et les particuliers à intensifier leur préparation" à un Brexit sans accord, a annoncé Matignon à l'issue d'une réunion de préparation.

Dimanche, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a exclu tout nouveau report du Brexit, prévu pour le 31 octobre, alors que la situation politique britannique demeure incertaine.

"Une sortie sans accord entraînerait nécessairement un certain niveau de perturbation dans les relations actuelles avec le Royaume-Uni", a fait valoir Matignon dans un communiqué.

"Le Premier ministre a demandé aux ministères le renforcement des actions de communication et d'information à destination des citoyens et des entreprises, afin d'inciter les opérateurs économiques et les particuliers à intensifier leur préparation à un retrait sans accord", a indiqué Matignon.

Concernant les contrôles aux frontières, "le dispositif est donc désormais en place" et que "des tests en conditions réelles" seront organisés dans les prochaines semaines, ajoute Matignon, rappelant que des effectifs supplémentaires ont été affectés pour réaliser aux frontières les contrôles douaniers (600 douaniers), sanitaires et phytosanitaires (200 experts vétérinaires).

Edouard Philippe a rappelé que le site www.brexit.gouv.fr, opérationnel depuis le 1er décembre 2018, permettait de "répondre aux interrogations des citoyens français installés au Royaume-Uni, des ressortissants britanniques installés en France et des entreprises qui commercent avec le Royaume-Uni".

"Le Premier ministre souhaite que les ministères se mettent en situation de répondre rapidement à toutes les questions posées par les entreprises et les particuliers", a ajouté Matignon, en précisant que "le ministère de l’Intérieur lancera dans le courant du mois d'octobre une plateforme d'enregistrement en ligne des demandes de titres pour les ressortissants britanniques vivant en France".

Édouard Philippe a, en outre, demandé aux ministres concernés et aux services de l'État "d'assurer une concertation permanente et étroite avec les élus locaux et les acteurs économiques sur le terrain", et nommé le préfet des Hauts-de-France, Michel Lalande, coordonnateur national pour la préparation locale à la sortie du Royaume-Uni.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201909092016 711969
Ma liste