A la RATP, une grève monstre contre la réforme des retraites
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

A la RATP, une grève monstre contre la réforme des retraites

Cours temps réel: 5 673,07  -0,42%

PX1


Pedru
16/09/2019 12:22:37
0

J’ai fait une carrière professionnelle dans la prospection pétrolière, pourquoi ma retraite n’a pas été calculée comme la retraite de la SNCF ou de la RATP ? quel exploit ont-ils fait ? il me semble avoir pris beaucoup plus de risques et de sacrifices qu’eux

  
Répondre
mika57
16/09/2019 09:33:29
0

Moicmoi,


Désolé de ma réponse tardive

Ma réponse s'adressait à Fibopivots qui parlait de la retraite des 600000 élus

  
Répondre
ljacobus
15/09/2019 14:12:46
2

@Moicmoic

Je suis d'accord avec toi à 150 %. En 1983, j'étais en license d'éco. Et notre prof qui était une sommité soupirait, surpris que Mitterrand ait donné la possibilité de "partir à 60" alors que les prévisions de l'INSEE était de 4 actifs pour 1 retraité en 1990, 2 actifs pour 1 retraité en 2010 et de un actif pour un retraité en 2030... sur la base de la natalité de l'époque ! L'état et les hommes politiques n'ont jamais eu les couil.... de dire la vérité. On a compté un temps sur l'apport de l'immigration, mais c'était plutôt une fausse bonne idée. Pas de miracle, on est dans la m.... qu'on a nous même généré...

Manif ou pas manif, je ne vois pas ce qui pourra rendre au pays ce qui lui manque: des bébés et des jeunes actifs...

  
Répondre
Luncyan
15/09/2019 12:19:45
0

Voila

  
Répondre
Luncyan
15/09/2019 12:02:58
0

Je ne vois pas comment on peut nommer un truc « caisse de retraite » alors que l’argent qui y rentre le 30 y sort entierement le 1er.


Tu doutes du fait que je puisse avoir un diplome d’ingenieur ?

  
Répondre
moicmoi
15/09/2019 11:52:50
2

Luncyan

« « ce mot de "cotisant", vous vous le repetez a vous meme comme si il y avait une quelquonque cotisation a quelquechose, » »

Oui, cela est présenté comme une cotisation. Et qu’elle est sensée alimenter les caisses de retraites.
Certes, on peut douter de la réalité ce principe , et s’imaginer que l’état se serve au passage, + ou – de temps en temps.
« « C'est marrant a votre age d'y lire le deni d'une gamine de 16 ans » »
Oui, j’avoue raisonner comme une gamine de 16 ans.
Mais avoue que c’est quand même mieux que de ne pas raisonner, comme toi qui se prétend détenteur d’ un diplôme d’ingénieur.
Sur le terme « Cotisant » ou « ponctionné », il est vrai que tous les prélèvements obligatoire sont des ponctions. Mais ce sont des maux nécessaires, si l’on veut avoir un minimum de social.
Encore que ces ponctions ne soient pas trop élevées pour assurer un train de vie princier de nos z’élites.
Mais sans parler des z’élites, demande aux chômeurs, aux accidentés de la vie, aux malades, …..s’ils n’apprécient pas le social qui leur est attribué.
Tu sembles ne pas connaître grand-chose de la vie, et tu ne réfléchis pas beaucoup. Mais que fais-tu pour changer les choses ? Rien de plus que les « vieux » ?

Pour ta culture , voici la définition du LAROUSSE du mot cotisation:

Définitions selon LAROUSSE

Action de cotiser, de se cotiser : La cotisation à la mutuelle n'est pas obligatoire.
Somme versée en vue de contribuer à une dépense commune ; quotepart : Payer sa cotisation.
Contribution des salariés et/ou de leurs employeurs versée aux différents organismes qui assurent la protection sociale (la Sécurité sociale, l'assurance chômage, etc.).

  
Répondre
ACCART
15/09/2019 11:43:23
0

Ci-dessous une petite analyse qui te donnera peut-être à réfléchir, si tu sais faire.

Avant de critiquer les vieux en retraite, bosse autant qu’ils l’ont fait, et ensuite, tu pourras causer.


Je me demande encore comment j'ai pu le prendre pour moi ?

  
Répondre
Luncyan
15/09/2019 11:35:02
0

Perso mes vieux ne m'ont jamais aidé financierement. Et a noel ils me filaient quand j'etais petit des cheques a virgule pour que en franc ça fasse un chiffre rond.

Message complété le 15/09/2019 11:35:34 par son auteur.

A noel, mais j'avais pas de banque. Enfin quand je dis petit je devais avoir 14 ans

Message complété le 15/09/2019 11:36:46 par son auteur.

de memoire c'etait 30,47 euros. surement pour faire 200 francs

  
Répondre
moicmoi
15/09/2019 11:28:12
2

ACCART

« « Il faut être vraiment tordu ou obnubilé pour voir une critique des retraités dans mes propos. » »

Mon analyse s’adressait SURTOUT à ceux qui sont vent debout contre la réforme, et à ceux qui « dénoncent » les retraités actuels comme étant les fossoyeurs des retraites futures. (genre Lucyan pour ne pas le nommer, mais il n'est pas le seul).

Les retraités actuels pas concernés ?

Le gel des retraites depuis qqs années ne les concernent pas ? L’augmentation de 25 % de la CSG s’appliquant aux seuls retraités ne les concernent pas ? La future et prévisible augmentation de la taxe Foncière , qui le plus souvent est un patrimoine-complément de retraite, ne les concernent pas ?
Et va savoir si d’autres mesures ne sont pas dans les tuyaux, sur le principe macronien « place aux actifs » qui sous-entendrait recul du pouvoir d’achat des retraités.
Je ne connais pas le document complet de Delevoye, mais je crains que les syndicats inconséquents, irréfléchis et mortifères fassent trop reculer le Gvt, qui en fin de compte ne mettra qu’un sparadrap sur une jambe de bois.

  
Répondre
Luncyan
15/09/2019 11:19:04
0

J'aime ce mot de "cotisant", vous vous le repetez a vous meme comme si il y avait une quelquonque cotisation a quelquechose, un compte quelquepart ou se trouve son argent.


C'est marrant a votre age d'y lire le deni d'une gamine de 16 ans

Message complété le 15/09/2019 11:19:30 par son auteur.

ou se trouve l'argent*

Message complété le 15/09/2019 11:20:03 par son auteur.

Je prefere remplacé le mot cotisan par "ponctionné"

  
Répondre
Dubaisan
15/09/2019 11:08:38
0

"Notre Temps", c'est vrai s'adresse a un lectorat de seniors. Mais affirmer: quasi tous retraites ??? , cela reste d'abord a quantifier... Par ailleurs, la presse avait deja revele nombre des aspects de cette reforme, donc ce n'est pas sans connaissances de cause que les gens y ont repondu.

Par contre dire qu'ils ne seront pas concernes par la reforme, la, je ne suis pas du tout d'accord, car meme si les retraites actuelles devraient en principe "etre garanties" dans leur montant rien n'indique qu'elles le seront reellement;

En effet le systeme sera toujours un systeme base sur la repartition donc dependante du ratio actif/ retraite qui determinera la "valeur du point". Si ce ratio, et cela devrait etre le cas si l'on en croit les projections, vient a baisser dans les prochaines annees, l'ajustement se fera bien evidemment sur le montant des retraites qui ne seront pas revalorisees nonobstant le souhait de Mr Delevoye de maintenir un Budget pour les retraites representant 14% du PIB....

Sauf a inverser la courbe d'esperance de vie et comme le suggere MoicMoi, d'euthanasier les vieux a partir d'un certain seuil...

Il n'empeche, je prefere les resultats du sondage de "Notre temps" malgre ses imperfections statistiques (tout le monde ne maitrise pas la Loi de Poisson ,ni la distribution gaussienne d'un echantillon, ni calculer l'ecart type de la moyenne de ce meme echantillon...etc...) que celui d'Odoxa qui lui me semble carremment malhonnete.

Maintenant, je comprends que vous puissiez defendre des interets personnels qui rejoignent ceux de certains groupes de pression notamment dans les professions liberales. Vous avez donc tout a fait raison de vous interesser a la Bourse...




  
Répondre
ACCART
15/09/2019 09:45:08
0

Il faut être vraiment tordu ou obnubilé pour voir une critique des retraités dans mes propos.

  
Répondre
moicmoi
15/09/2019 09:41:00
1

ACCART

« « Demander l'opinion des séniors quasi tous retraités, qui ne sont pas concernés par la réforme, » »

Ci-dessous une petite analyse qui te donnera peut-être à réfléchir, si tu sais faire.
Avant de critiquer les vieux en retraite, bosse autant qu’ils l’ont fait, et ensuite, tu pourras causer.

1er cas : Le vieux qui a commencé en 1961. Il faisait 45 heures/sem. (54 avec les heures sup.) et disposait de 3 semaines de congés.
En 68, il a obtenu une 4ème semaine de congés, et a vu ses heures de travail hebdo diminuer progressivement à 44 h,….puis à 42 ,...puis à 40 .
En 1982, c’était les 39 heures/sem, et la 5ème semaine de congés.Et en 2 000, ce furent les 35 h. et les RTT (perso, je ne sais toujours pas en quoi cela consiste).
Notre vieux, pilleur des deniers publics (pour lesquels il a cotisé et payé des impôts) et exploiteur des jeunes, a donc bossé et cotisé environ 81 000 heures (sans compter les heures sup.)

2éme cas : Le jeune qui a commencé en 2 000 :
45 h/sem, X 47 semaines X 45 ans = 74 000 heures.

Soit 7 000 heures de moins que les vieux ! Soit 200 semaines de moins que les vieux ! Soit 4 ans et 12 semaines de moins que les vieux !

Lequel des deux a le droit légitime de se plaindre. ?
Lequel des deux devrait avoir honte de gueuler. ?

Et n’oublies pas que les vieux profiteurs aident financièrement leurs enfants , qu’ils leur paye des études que EUX n’ont pas pu se payer, qu’ils essayent de « mettre de côté » pour leurs enfants, et que les dits enfants quittent le douillet nid familial de plus en plus tard (je crois dans les 31 ou 32 ans).

Dois-je rajoute un petit détail mineur ?

Dans les années 60/80, c’était le plein emploi. Il y avait 3 cotisants pour un retraité.
Aujourd’hui, il y a un peu plus de 1 cotisant pour 1 retraité. Et bientôt, ce sera 0,80 cotisant pour 1 retraité.

Inutile de préciser que le régime de retraite coure à la faillite si rien n’est fait. Pour' équilibrer + ou - , il faudra :

soit augmenter fortement les cotisations (X2) - soit limiter le versement des retraites à 10 ans - soit euthanasier les citoyens à 70 ans. - soit ne pas équilibrer et abandonner purement et simplement la retraite. (à chacun de souscrire une assurance privée).

Cela fait 40 ans que j’attends cette réforme, qui, faite à l’époque, passait en douceur. (et encore, je ne supposais pas les progrès de la médecine qui ramène l’âge du « départ » de la vie de plus en plus tard.)

Les politiques et les syndicalistes ont fait montre d’une inconséquence totale.

  
Répondre
ACCART
15/09/2019 06:15:40
0

Demander l'opinion des séniors quasi tous retraités, qui ne sont pas concernés par la réforme, est en effet digne d'intérêt, et d'une juste et pertinente représentativité.

Et là où les sondés sont très forts c'est qu'ils se sont exprimés le jour de la remise du rapport.

  
Répondre
Dubaisan
15/09/2019 04:31:31
0

Il s’agit d’un sondage du magazine auprès de ses lecteurs. Qu’il ait été fait il y a 2 mois ne change, à mon sens, pas grand chose et ses résultats me semblent plus pertinents et proche de l'opinion du pays réel, que ceux de celui d’Odoxa Dentsu qui est totalement orienté pour ne pas dire dirigé.

D’ailleurs, la question du sondage d’Odoxa est complètement biaisée car le problème n’est pas de savoir si les gens pensent ou pas que le 1er Ministre proposera....etc.., mais de savoir si la refonte du système des retraites telle que proposée dans le rapport Delevoye est nécessaire ou non, ce qui n’est pas du tout pareil.

Mais comme ils le disent très bien, ils « éditorialisent » leur résultats pour leurs clients....c.a.d. qu’ils « fabriquent » l’opinion.


  
Répondre
ACCART
14/09/2019 22:58:30
0

Merci pour ces précisions bien imprécises.

Bel intérêt de présenter un sondage daté d'il y a deux mois et émanant de quel institut ?

  
Répondre
Dubaisan
14/09/2019 15:10:44
0

Petite précision quant au sondeur Odoxa - Dentsu:

L’institut ODOXA ( Gael Sliman et Céline bracq) semble avoir une conception pour le moins ambigüe du métier de sondeur, celle qui consiste à dégager les bons pourcentages pour les bons clients, au lieu de refléter l’opinion du pays réel : « Notre spécificité est d’apporter des réponses claires et « éditorialisées » à nos clients…. » comme l’indique leur site internet…

Quant à « Dentsu Aegis Network France », filiale d’un grand groupe japonais, c’est une SAS dont le président est M. Thierry Jadot, frère de Yannick, le dirigeant EELV du même nom, spécialisée dans les activités des agences de publicité mais aussi de conseil aux entreprises et dont la devise est : « Il faut plus de 20 ans pour construire une réputation et 5 minutes pour la détruire ».

Donc, lorsque ces 2 organismes interrogent principalement les membres de professions libérales (médecins, avocats, etc…) qui sont farouchement opposés à ce projet de réforme des retraites, sur un échantillonnage limité (environ 1000 personnes), il n’est pas très étonnant d’obtenir de tels scores…(72% d’opposants)

Quand de plus, les médias (Le Figaro et France Info dans ce cas précis), préfèrent inventer eux-mêmes une « actualité » à partir d’un sondage commandé par eux, on est face à la triste réalité d’un système médiatique dont le rôle n’est plus d’informer mais de vendre du papier et surtout de la pub tout en manipulant l’opinion pour le plus grand plaisir de leur commanditaires (groupes de pression des professions libérales)…


Plus neutre, un autre sondage donné par « Notre temps » du 18 Juil 2019 - Nombre de votants: 3994

Êtes-vous pour la réforme des retraites?

29.2% - Oui, c'est la seule solution pour équilibrer le système (1166 Votants)

29% - Oui, cela me semble plus simple et plus juste (1158 Votants)

22.1% - Non, il y aura trop de perdants (882 Votants)

19.7% - Non, pas question de travailler plus tard (788 Votants)

Soit 58.2% pour le projet…..



  
Répondre
ACCART
14/09/2019 11:46:56
0

Rame, rameur, ramer...

Avec 72% des français qui ne croient pas que ta réforme des retraites soit bonne, tu vas devoir en faire des JT sur France2, France3, M6, BFMTV, CNEWS, LCI.

  
Répondre
DonQuich
14/09/2019 10:06:59
2

"Je pense au contraire que le Roi pantin va nous la mettre. Il sait faire. Lui et sa bande de sponsors (patronat et finance)" 👍

en tout cas ILS ont encore gagné en divisant un peu plus...

plutôt que de sortir par le haut, précipitons tout le monde vers le bas !

Sauf Nous

  
Répondre
Dubaisan
13/09/2019 23:50:44
2

Frêne commun,

Dans votre post, tout est dit. Je relève en particulier:

"La France fabrique ses propres handicaps. Il faut faire quelque chose, ça ne peut plus continuer ainsi. Le monde a changé, la société a changé. Fini le temps des dinosaures.

Par ailleurs et vu la frilosité de certains à aborder l'aspect comptable, les retraites représentent, en France, 14 pour cent du PIB pour seulement 10 pour cent en moyenne dans d'autres pays".

Quand le système actuel a été crée au sortir de la 2èm guerre mondiale, les retraités n'étaient pas nombreux, ne vivaient pas vieux et étaient soutenus par un pays en forte croissance. Les régimes spéciaux, toutes les dérives du système depuis 50 ans et l'incurie des pouvoirs publics et politiques qui se sont succédés, ont contribué à sa perte; Cela n'est plus viable.

J'ai eu aussi l'occasion de lire quelques extraits du rapport sur les retraites de Mr Delevoye, c'est effectivement extrêmement complexe; les enjeux sont clairement exprimés et les propositions de Mr Delevoye repose sur un socle "d'égalité" de tous, tant au niveau des cotisations que de la retraite future qui sera par points.

Ce système, il ne faut pas l'oublier, sera le système de base garanti par les pouvoirs publics pour tous les français quelque soit leur métier, leur statut, leur niveau de rémunération...etc, et cela me convient parfaitement. Il sera également, si j'en ai bien compris certains aspects, modulable (en partie au moins) permettant à ceux qui veulent se prémunir plus de cotiser plus ou plus longtemps, donc bien plus souple que l'actuel.

Sur le plan financier, on peut s'attendre à un retour plus rapide vers des comptes équilibrés ce qui est indispensable, car on ne peut plus continuer à payer des retraites et équilibrer les comptes des différents régimes en empruntant sur les marchés financiers. C'est une véritable pyramide de Ponzi et une bombe pesant sur les retraites actuelles.

Au-delà de ce système de base, universel pour tous les français, rien n'empêche pour ceux qui le veulent, d'adhérer à des retraites privées, des assurances spécifiques, ou de s'assurer des revenus complémentaires en investissant dans la bourse ou dans l'immobilier. A chacun ses choix et à chacun ses risques.


Enfin, il devrait sur le plan économique exister une disposition identique à "l'Etat d'urgence" et permettant de déclarer illégales et interdisant ces grèves d'ordre politique ainsi que les organisations qui soutiennent de tels mouvements, afin de permettre à l'Etat d'imposer les réformes indispensables à ce pays, le droit de grève, la liberté de manifester, la "démocratie" etc... dussent - ils en souffrir pendant quelques temps.

Ce projet, comme d'ailleurs celui de la mensualisation de l'impôt (dont on ne parle plus du tout…) a tout mon soutien.


  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201909161222 712601
Ma liste