OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

Agribashing et conséquences ...



waine70
05/11/2019 18:00:28
1

Entre autre Deckard6


Mais surtout;


POUR QU'ON NOUS LAISSE BOSSER TRANQUILLE ! !!!


J'aurai bien aimé que l'agriculteur qui s'est fait agresser dans son champ dans l'Ain ça soit moi.

Je pense que je lui aurait démonté la tête et sans clé à molette .....

  
Répondre
deckard6
05/11/2019 15:32:20
1

P'tain je viens de comprendre pourquoi chacun '' lutte '' dans son petit coin.

En fait les GJ se battent pour leur pouvoir d'achat et les agriculteurs se '' battent '' pour qu'on les aime.

Autant pour moi les gars je m'esquive sur la pointe des pieds...


https://www.abcbourse.com/marches/les-agriculteurs-manifestent-a-nice-contre-le-denigrement-de-leur-metier_486693

Message complété le 05/11/2019 15:34:11 par son auteur.


Oh p'tain même les loups les aiment pas...

  
Répondre
Obywan
05/11/2019 15:11:33
0

Parce que tu crois que c'est l'action d'un seul qui va changer la mesure ?

Toi David contre eux Goliath ?


Si l'économie ne change pas (et ce sera probablement le cas encore dans le futur), et bien l'agriculteur disparaîtra au profit d'une science agricole artificielle (sans besoin de passer par les agriculteurs)


J'ai ce sentiment !

Et plus vite les terres seront libres, plus vite il y'aura du gain à faire sur un autre secteur (bâtiment & attachés)


L'alimentation était à une époque importante pour satisfaire un peuple demandeur ! (souvent la cause d'une guerre)


A ce jour, plus besoin, on 'a de quoi de faire scientifiquement parlant !

Donc OUI, soit on va dans le schéma expliqué par Gars d'Ain, soit on va vers celui que je résume !


Et comme il y'a une majorité de plus de 45 ans dans l'agriculture, bah ce n'est pas près de changer !

Et comme les consommateurs s'en contre fiche de son assiette, bah il y'aura encore de + en + de prix à la baisse !


Et en attendant la loi anti gaspillage permet de défiscaliser les grandes surfaces soit disant bienfaitrice (sur le dos des agriculteurs)


Mais bon si tu penses que je n'essaie pas de te faire comprendre ou de faire comprendre à certains... et bien effectivement :


des "si" et "il y'a que"... c'est palabre etc.....


Et le Bio.... bah ce n'est que marketing ! Car non local + emballage.. bah c'est du non sens !


Une AR (respectueux) + local + aucun emballage = propre (du moins sans nous prendre pour des truffes)

  
Répondre
Luncyan
05/11/2019 14:24:24
0
deckard6
05/11/2019 14:20:36
0

Ok waine70, tu n'as pas saisi le sens de mon intervention initiale. C'est pas grave.


En tant qu'observateur je constate une chose, c'est qu'à râler et lutter ( mollement ) chacun dans son coin, on s'appauvrit ensemble...

En définitive la solidarité se retrouve dans l'appauvrissement progressif...

  
Répondre
gars d'ain
05/11/2019 14:16:16
2

Le coeur du problème, c'est que chaque fois, que l'on fait des politiques d'orientations sectorielles de production de denrées agricoles : en général, ça finit toujours mal.


Les exemples se comptent à la pelle depuis le début de la PAC fin 70 et ça arrive maintenant dans le bio : Orienter une production se résume souvent sans concertation à finir par aboutir à une surproduction, suivi d'une baisse de valorisation et donc à un effondrement des cours de vente allant jusqu'à une prime pour arrêter.


Je me souviens encore des camions de pommes et autres denrées qu'on arrosait au gasoil pour les rendre impropre à la consommation...

Les intances agricoles sont stupides et ça date pas d'aujourd'hui hélas. On fera mieux de gérer les équilibres de production au niveau régional pour équilibrer les surfaces, puis de favoriser les échanges inter-régions.

ça aurait l'avantage de limiter le recours aux importations.

  
Répondre
waine70
05/11/2019 13:52:01
1

Là oby,



On est dans le "y a qu'à " et "il faut que " ....


Et puis des conseils et des changements, j'en ai suivit .

Pourquoi les tiens seraient meilleurs que ceux que j'ai fait.


Un exemple ; le bio, le bio, le bio ! Et bien la pomme bio ça sature déjà.

Investir plus de 45000 euros l'hectare en plantation et voir le cours passer de 1 à 0.60 euros le kilo bord verger, ça fait une belle baisse ...


Donc, mettre du bon sens dans une économie qui n'en a pas ....?....

Vente direct pareil ....

  
Répondre
Obywan
05/11/2019 13:11:28
1

Me concernant ce n'est pas de l'agribashing !


Mais j'essaie de manière simple et souvent "dur" de faire comprendre que le piège se referme, et que tant qu'il y'aura des agriculteurs s'abreuvant des subventions et des consommateurs à bas prix... il n'y aura qu'une seule issue !


C'est pourtant simple !


Interdire la spéculation sur les denrées alimentaires, interdire la vente de denrées produites à l'importation qui est produite sur le territoire !

Et d'instaurer un échange commerciale alimentaire selon les origines.

Et non pas faire un échange : Voiture contre Viande etc... où est la logique ?


Inonder les étales de produits périssables, où est la réussite ?

Pourquoi trouver sur les étales : du FR, du ESP, du ITA, Belge etc.. ? (même produit, grosse variation des prix ?)


A quoi sert les produits phtyo ? (herbicides et insecticides) ?

A pouvoir produire en quantité suffisante afin d'être concurrentiel.. tout en baissant son froc !

(et non pas à avoir à manger à la fin du mois, car ne vous inquiétez pas, il y'a de quoi faire vu le nombre de produit qui se jette chaque jour)


Sincèrement si on veut réellement changer les choses, il va falloir se sortir les doigts du Q !


Sinon je me répète :


Pourquoi interdire le libre échange.... ? vu que l'on fait exactement ce que l'on dénonce !

  
Répondre
waine70
05/11/2019 12:35:43
2

A deckard6


Le pouvoir d'achat par l'augmentation du revenu je suis pas trop pour.


Le pouvoir d'achat par la baisse des charges. ..?... Peut être.

La plus grosse charge d'un ménage n'est elle pas l'habitation ?

....


Pour les autres donneurs d'explications qui n'iront pas voir le film et chez qui l'herbe est plus verte chez eux; pourquoi ne pas nous faire voir comment ils feraient de l'agriculture .?...


A oby


Je critique pas ceux qui ont mieux réussi que moi. Dans notre métier ça ne vient pas tout seul.

Je suis d'accord sur l'idée qu'il pourrait y avoir un.meilleur partage des aides. Pour ma part ces dernières baisses d'année en annee sauf conversion bio.


Et si des gros gagnent tant, c'est bien la preuve qu'on est encore trop nombreux


94 agriculteurs arrêtent leur profession chaque semaine


Soyez un peu patients les agribashers, votre victoire n'est qu'une question de temps ....




Il n'en restera qu'un ! !!!


  
Répondre
Obywan
05/11/2019 12:14:35
2

J'avoue qu'il serait temps que certains agriculteurs arrêtent de se prendre pour les nourricières des français !

Quand je vois la PAC qui fait des contrôles de + en + massif sur les exploitations qui s'abreuvent de subventions, c'est bien qu'il y'a certains agriculteurs qui apprécient l'hélicoptère monnaie !

Donc certains sont tout de même bien d'accord pour que la concurrence ne se tasse pas et donc s'en contre foutent des dégâts qu'ils produiront !

....

Cela dit tant qu'il y'aura des consommateurs léchant le cul des grandes surfaces, s'abreuvant des produits nauséeux à bas prix et se jetant sur les produits gratuits (loi anti gaspillage) afin de pouvoir jouir de leurs deniers (dans diverses loisirs) et bien le système alimentaire profitera aux multinationales, continuera à créer des suicides chez les agriculteurs, laisseront faire les plus réticents à continuer à produire de manière irrationnel.


Bref palabre, palabre.. en attendant rien ne change... et ce sera pire dans les décennies à venir !


Vive la décadence... d'un système capitaliste bien huilé.. qu'il soit de gauche ou de droite !

  
Répondre
HD-MAICO
05/11/2019 11:58:33
2

Merci d'ouvrir les yeux sur vos problèmes.

Et ne pas faire porter votre propre responsabilité sur les épaules des autres.

Parle en à tes coopératives multi-nationales.

Là où est votre argent, sans que personne ne sache réellement ce qui s'y passe.







  
Répondre
deckard6
05/11/2019 11:47:15
1

C'est tout à fait normal que tu demandes du respect pour ton travail waine70.


Quand tu dis que le mouvement des GJ, s'il restait purement français, induirait un suicide économique national, je ne te suis pas là dessus.

Je pense que tu fais référence aux commerçants qui imputent la baisse de leur chiffre d'affaire aux GJ.

Si on ne peux pas nier que pour les commerces de certains centres villes cela ait pu être une réalité lors de certains samedis, il faut être réalistes.

Si les CA des commerçants baissent ( depuis des années et non pas depuis le mouvement des GJ ), c'est surtout à cause de la baisse du pouvoir d'achat de la plupart des citoyens et non pas à cause des GJ qui eux pour le coup sont de parfaits boucs émissaires.

C'est cette baisse du pouvoir d'achat qui a mis les GJ dans la rue.

Donc les responsables du suicide économique national, sont ils à chercher chez les GJ, ou chez ceux qui les ont mis dans les rues en faisant baisser leur pouvoir d'achat ?


Par ailleurs, tu es solidaire des éleveurs alors que tu es arboriculteur, c'est tout à ton honneur. Mais ces petites luttes de chapelles, chacun dans son coin, ne servent à rien.

Autant se faire une raison et se contenter de ce qu'on a. De toutes façons, en dernier recours ( et ils y sont ), ils font donner la garde prétorienne pour défoncer des gens sans défense dans un Quick...





  
Répondre
waine70
05/11/2019 10:53:19
1

@ derka6


Je ne parlerai qu'en mon nom.


Je suis lucide sur la situation de mon métier. Qd je manifeste, c'est souvent par solidarité comme il y a 2 ans pour les éleveurs alors que je suis arboriculteur.

Toutefois, je sais qu'on est encore trop nombreux. .....?.....

Je ne demande pas à être sauvé mais plutôt du respect pour notre métier ou beaucoup s'y sacrifient et surtout qu'on ne serve pas de bouc emissaire aux problèmes de notre société.


De plus, concernant les gilets jaunes, pour la démarche soit utile, à mes yeux, il faudrait que le mouvement soit mondial sinon c'est un suicide économique national. ...?....

  
Répondre
deckard6
05/11/2019 10:26:52
0

Le suicide plutôt que la lutte. Pourquoi pas ? C''est un concept qui se défend...

  
Répondre
gars d'ain
05/11/2019 10:20:02
1

@ Wayne !


Cinéma : « Le film traduit la réalité, celle d’un suicide d’agriculteur par jour »


Solidarité Paysans accompagne la sortie du film Au nom de la terre par des projections débat. De son côté, le réalisateur Édouard Bergeon a souhaité qu’une partie des recettes de ce dimanche 29 septembre soit reversée à l’association de lutte contre la détresse d’agriculteurs.

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2019/09/29/le-film-traduit-la-realite-celle-d-un-suicide-d-agriculteur-par-jour

  
Répondre
gars d'ain
05/11/2019 10:19:00
0

Pour les suicidés, 3 dans un rayon de 20 km vers chez mes parents...


Et sinon quelques feuilles de choux...


Deux agriculteurs et un apprenti se sont suicidés en Bresse cette année

https://www.lejsl.com/edition-bresse/2019/10/21/deux-agriculteurs-et-un-apprenti-se-suicident-en-bresse


En difficultes un agriculteur se suicide

https://www.leprogres.fr/faits-divers/2016/03/30/en-difficultes-un-agriculteur-se-suicide


Le suicide agricole et ses survivants exposés dans un livre

Silence, on meurt. Avec « Tu m’as laissée en vie », Camille Beaurain et Antoine Jeandey livrent un témoignage poignant sur un sujet qui reste tabou dans les campagnes.

https://abonne.lest-eclair.fr/id95796/article/2019-09-23/le-suicide-agricole-et-ses-survivants-exposes-dans-un-livre


TÉMOIGNAGE - Son mari, agriculteur dans la Somme, s'est suicidé : “Il a décidé de ne plus souffrir”

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/somme/temoignage-son-mari-agriculteur-somme-s-est-suicide-il-decide-ne-plus-souffrir-1732813.html

  
Répondre
deckard6
05/11/2019 09:54:54
0

Salut à tous, bref passage


'' Au nom de la terre '' : super film à ne pas manquer. Surtout pour ceux, qui ici, vivent de la terre.


Concernant vos difficultés, que je ne met absolument pas en cause, j'ai quelques questions :

pourquoi ne pas vous être unis aux gilets jaunes ?

Pourquoi chaque corporation vit-elle ses difficultés dans son coin ?

Pourquoi si peu de solidarité entre les divers secteurs qui souffrent ?

Ne pensez vous pas que des engins agricoles et des agriculteurs en renfort des GJ au plus fort des samedis de contestation des GJ, auraient été plus efficace que de se plaindre chacun dans son coin.

Ne connaissez vous pas le dicton '' l'union fait la force '' ?

  
Répondre
waine70
05/11/2019 09:51:05
0

Bien sur ... des loups !



https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/video-mon-pere-ne-voulait-pas-mourir-le-realisateur-edouard-bergeon-parle-de-la-descente-aux-enfers-de-son-pere-agriculteur_3626215.html


Tu es autorisé à aller voir le film.


Ensuite, g un suicidé à 10 km de chez moi. Si t'as les couilles bien placé, je t'invite çà venir voir sa veuve et à lui expliquer que ce sont de loups ...



  
Répondre
HD-MAICO
05/11/2019 09:37:37
0

Quand les loups se font passer pour les moutons.

Les agriculteurs sont les premières victimes des instances agricoles.

Alors merci de pointer votre fusil sur les bonnes cibles.

Les écolos et autres bobos ne se servent pas dans la caisse.

  
Répondre
gars d'ain
05/11/2019 09:21:32
1

Il repasse vers chez Dimanche à 17 H 00, j'irais...


Je voulais y aller il y a 3 semaines, la séance affichait complet 15 minutes avant projection car c'est un cinéma GRAAC Art et Essai et en plus, il avait un débat après le film.


Du coup, ils l'ont reprogrammé sur novembre !


Rien que la bande annonce me rappelle pleins de choses...

Des bonnes, des moins bonnes et des douloureuses... aussi.




Message complété le 05/11/2019 09:33:11 par son auteur.

Message ayant rapport au film : "Au nom de la terre "

  
Répondre

Forum de discussion General

201911051800 714718
Ma liste