OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Incendie de Rouen: Didier Guillaume promet une indemnisation totale au

Cours temps réel: 7 068,59  -1,75%



gars d'ain gars d'ain
01/10/2019 12:35:55
1

mon cher fpeucham,


Faudrait voir à vous documenter un peu...


Concernant les oiseaux... et donc la disparition inquétiante des oiseaux...

https://www.priartem.fr/Deces-des-embryons-de-poulet.html


Conernant l'embryon humain...

http://www.bebe-sans-ondes.com/25-danger-des-ondes-sur-la-sante-de-votre-bebe


Manifestement, il faudrait voir à écarter votre portable pour préserver les neurons qui restent...

Message complété le 01/10/2019 12:38:06 par son auteur.

En complément vu que certains me prennent toujours pour un imbécile à ce sujet...
https://www.parents.fr/grossesse/sante/wi-fi-3g-4g-les-ondes-sont-elles-dangereuses-pendant-la-grossesse-13217

  
Répondre
frêne commun frêne commun
01/10/2019 12:06:40
0

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour à fpeucham,

Il y a toujours une part de vérité ailleurs.

Voilà un cas concret, c'est du vécu.

Je connais un pylône électrique en béton haut d'une douzaine de mètres qui portait une ligne de 20 000/3000 volts. Le lierre grimpant l'avait envahit jusqu'à 2/3 de sa hauteur. Cette situation durait depuis des années.

Il y a une douzaine d'annees cette ligne a été déposée et mise en souterrain. Le lierre a envahi le pylône jusqu'à son sommet. Comme nous y avons installé un nid de cigognes nous sommes obligés d'intervenir tous les 3/4 ans pour le dégager .

Bon appétit.

Vous en ferez ce que vous en voudrez mais je tenais à vous faire part de cette expérience.

Message complété le 01/10/2019 12:26:10 par son auteur.

20 000/30 000 volts

  
Répondre
mika57 mika57
01/10/2019 11:34:45
1

Message à fpeucham :

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA


Nan sérieusement, vous habitez pas près d'un pylône pour sortir ce genre de phrase à mon avis

Parce que si vous fouillez un peu, vous pourrez trouver nombre de témoignage de particuliers sur le sujet

  
Répondre
fpeucham fpeucham
01/10/2019 11:28:11
0
Message à gard d'Ain : la nocivité des ondes générées par les antennes relais est véhiculée par les militants anti tout qui n'y connaissent absolument rien.
Quand on voit la faune qui vit dans les pylônes, on peut en déduire qu'il n'y a pas péril en la demeure...
  
Répondre
b26crest b26crest
01/10/2019 07:29:06
0
Un Ministre qui caresse toujours sa clientèle dans le sens du poil.
Il juge le Glyphosate indispensable, le vin étant un alcool 'pas comme les autres'
assiste à la torture d'animaux traditionelle, appellé corrida et dispense généreusement des aides, pour éviter que des questions soient posées.
Encore un gouvernement qui n'a d'écologique dans la parole que pour les élections, mais plie dès la moindre contestation du monde agricole, et tant pis pour la pollution et le climat - à l'occurence, ils donneront des aides.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
30/09/2019 19:43:22
1
Du grand n'importe quoi comme d'habitude...

Y'a plein de choses bien plus dangereuses que la colonne de fumée de cet incendie et pour lesquelles il n'y absolument rien de fait...


Est-ce qu'un agriculteur qui gagne 300 euros par moi va pouvoir attendre ? Comme il devrait pas passer l'hiver... Vous devinez la réponse...

Par contre, y a personne pour dénoncer les risques sanitaires avec des champs électromagnétiques des ondes des antennes relais par exemple. c'est vrai que la téléphonie, ça rapporte un max de TVA à 20,6%.... et que les batiment loués par les mairies équilibrent un peu les dépenses somptuaires...

: (
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
30/09/2019 19:43:22
0

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume à Rennes le 10 septembre 2019 (AFP/Sebastien SALOM-GOMIS)

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a promis lundi une indemnisation totale aux agriculteurs dont la production est affectée par les retombées de suie de l'incendie de l'usine chimique Lubrizol de Rouen.

"Vous devrez être indemnisés en totalité, d'abord par des avances", a déclaré M. Guillaume à des éleveurs laitiers, lors de la visite de leur exploitation à Bois-Guillaume, près de Rouen. Le ministre a promis des "avances de trésorerie rapides".

"Vous êtes des victimes. C'est pas les victimes qui doivent mettre la clé sous la porte", a-t-il lancé au couple d'éleveurs, Noémie et Frédéric Dutot. "Il faudra appliquer le principe du pollueur-payeur, il faudra que les entreprises responsables de cela payent", a-t-il ajouté.

L’éleveur, Frédéric Dutot, a dit jeter 2.500 litres de lait par jours depuis jeudi, ce qui représente une perte quotidienne de 1.000 euros. Il doit en outre puiser dans ses réserves de fourrage pour l'hiver car ses 95 vaches ne peuvent pas sortir.

"C'est la double peine", a-t-il dit.

La récolte des cultures et des denrées alimentaires d'origine animale est interdite dans une centaine de communes en raison des retombées de suie occasionnées par le nuage. Le lait, le miel et les œufs d'élevage en plein air pondus depuis jeudi sont visés "jusqu'à l'obtention de garanties sanitaires sur les productions", selon des arrêtés préfectoraux.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201910011235 715402

Investir en Bourse avec Internet