OK
Accueil  > Communauté   > Forum Ubi Soft

Ubisoft: révise à la baisse ses objectifs 2019/2020

Cours temps réel: 68,12€  -2,27%

UBI


Invectus
26/07/2020 17:11:01
0

La hausse s'est reporté sur Guillemot

Message complété le 26/07/2020 17:11:10 par son auteur.

reportée

  
Répondre
JD1976
14/07/2020 09:43:56
0

Ubisoft : encore du rouge

14/07/2020 09:19

La pression reste forte sur Ubisoft qui perd encore plus de 3% à 71,2 euros dans les premiers échanges à Paris. Plusieurs analystes ont revu leur copie sur le dossier depuis hier à l'image de la SocGen et de Jefferies qui ont dégradé leur recommandation après que l'éditeur de jeux-vidéo eut annoncé le départ de plusieurs cadres dirigeants, dont Serge Hascoët, directeur de la création et considéré comme le numéro deux du groupe. Yannis Mallat, dirigeant des studios canadiens d'Ubisoft, et Cécile Cornet, responsable monde des ressources humaines, ont également quitté leur fonction après la conclusion d'une enquête interne sur fond d'accusations de harcèlement sexuel au sein de la société.

La présentation et l'annonce de la date de sortie de plusieurs jeux ont également déçu la communauté comme l'explique Charles-Louis Planade, analyste chez Midcap Partners : "Ubisoft n'a confirmé les dates de sortie que de trois titres triple A sur les cinq précédemment annoncés pour son exercice fiscal 2020-2021 et n'a donné aucune nouvelle du prochain Rainbow Six ou de sa nouvelle licence Gods and Monsters".

  
Répondre
JD1976
13/07/2020 17:11:27
0

NICOLAS GALLANT PUBLIÉ LE 13/07/2020

Ubisoft déçoit, hémorragie de dirigeants

Le géant des jeux vidéo Ubisoft Entertainment plonge en Bourse, suite à une présentation décevante et à de nombreux départs de cadres dirigeants qui interviennent après une multiplication des accusations de harcèlement sexuel et d’agressions.

Jefferies n’est plus positif sur l’action Ubisoft Entertainment (code ISIN FR0000054470 - code mnémonique UBI). Le bureau d’études abaisse sa recommandation d’acheter à conserver, tandis que son objectif de cours est ramené à 74 euros (soit seulement 2 euros de plus que le cours actuel) contre 89 euros précédemment. De son côté, LCM a confirmé sa recommandation “neutre” et son objectif de 75 euros sur Ubisoft. La présentation "Ubisoft forward " a été jugée décevante. Pour le courtier, elle a révélé quelques images intéressantes mais aussi beaucoup d'absences.

Par ailleurs, de nombreux cadres dirigeants sont sur le départ, après de nombreuses accusations de harcèlement sexuel et d’agressions. La responsable monde des ressources humaines va démissionner, tandis que le directeur de la création Serge Hascoët et le dirigeant des studios canadiens Yannis Mallat vont eux aussi tirer leur révérence. “Ubisoft n'a pas été en mesure de garantir à ses collaborateurs un environnement de travail sûr et inclusif. Ce n'est pas acceptable. Tout comportement toxique est en opposition totale avec les valeurs avec lesquelles je n'ai jamais transigé et avec lesquelles je ne transigerai pas. Je suis plus que jamais déterminé à mettre en œuvre des changements profonds”, a souligné le PDG Yves Guillemot.

Que dit l’analyse technique ?

Après avoir connu une longue période de croissance, “Ubisoft souffre depuis 2 ans, avec notamment un point bas atteint en octobre 2019. Le graphique en données hebdomadaires ci-dessous nous illustre la baisse du titre depuis ses plus hauts de 2018, ainsi que sa tentative de rebond depuis fin 2019”, indique Christophe Machinot, analyste indépendant et membre du bureau de l'AFATE (Association française des analystes techniques), qui souligne l'accélération baissière de l’action quand la droite de support en violet a été traversée.

Par la suite, le titre a arrêté sa chute en octobre 2019. “Malgré les périodes de crise, la pente haussière de la Moyenne Mobile à 200 semaines (moyenne, glissante, des cours de clôture des 200 dernières semaines) a toujours soutenu le titre. Notamment, la crise sanitaire de mars 2020 a eu un impact plus modéré pour Ubisoft (considéré comme une valeur “confinement”, à l’instar de Netflix ou d’Amazon, NDLR) que le reste du marché”, relève l’expert.

Ainsi, alors que le CAC perdait 40% (à mi-mars, au pire du choc boursier), “Ubisoft enregistrait une baisse contrôlée de 30%, inscrivant un plus bas à 51,16 euros. A cet épisode difficile il y a quelques mois vient se succéder une nouvelle vague de stress depuis quelques jours. Au moment où nous écrivons ces lignes, Ubisoft perd plus de 9% pour repasser sous les 70 euros. De par la violence du mouvement aujourd'hui, le momentum (la dynamique) baissier pourrait se poursuivre durant plusieurs jours”, avertit Christophe Machinot.

Les supports naturels seraient soit la Moyenne Mobile 200 (proche de 63 euros), soit l'oblique verte, c'est à dire des cours s'approchant des 60 euros, selon lui. “Si les cours se stabilisaient à ces niveaux, des achats opportunistes pourraient être envisagés, avec comme objectif de se rapprocher de l'oblique en violet. En effet, cette oblique, ancienne droite de support en 2018, fait désormais office de résistance (polarité) et devrait être une barrière difficile à franchir”, met-il en garde.

Enfin, quoi qu'il en soit, Ubisoft ne doit pas clôturer sous les plus bas de mars. “Un tel signal serait une alerte baissière forte pour tous les acheteurs récents qui entreraient alors en moins-value, avec le risque d’une panique vendeuse à la clé…”, avertit Christophe Machinot.

  
Répondre
LBWB
08/07/2020 22:58:07
0

MAJ

  
Répondre
LBWB
01/07/2020 19:13:19
0

attention à la sortie


Bonne résistance pendant les baisses

  
Répondre
tirelire19
14/11/2019 10:52:41
0
Analyse purement graphique à 2 ans qui ne tient pas compte des fondamentaux de la société.
Tendance baissière long et moyen terme , haussière à court terme depuis le récent plus bas à 39.89 euros pour ne pas dire 40 euros.
A signaler sur le graphique, comment peut on déterminer qu' un titre va se trouver en tendance baissière ?
Tout simplement , il suffit de regarder ce qui se passe à droite de la verticale pointillée noire du 8 août 2019 pour le RSI qui est entré en zone bleue synonyme de baisse .
Malgré le rebond du titre depuis les 40 euros vers les 54.50 euros première résistance identifiée , le RSI reste en zone bleue celle de la baisse autrement dit il est inutile d' acheter en ce moment au cours actuel , faudra donc attendre que le RSI passe en zone rose .
Peut être sommes nous en présence de création d' une zone de fondation entre 54.50 et 40 euros où des allers et retours sont envisageables si cela se confirme .
Pour passer haussier , il faudra franchir les 54.50 euros accompagnés de volumes étoffés .
En attendant , le bâteau Ubisoft naviguera sans gouvernail entre les bornes indiquées donc inutile de s' y placer , premier support baissier identifié à 49.80 euros en dessous ce sera 40 euros .
Rester à l' écart du titre , comprenez bien que si les Guillemot se sont désengagés eux savaient pourquoi ils l' ont fait.
  
Répondre
tirelire19
06/11/2019 17:31:16
1
Feuilleton graphique sur Ubisoft : après la violente sortie baissière en excès d' où la sortie de la bande basse de Bollinger , le miracle haussier du rebond technique s' est mis en marche pour atteindre les 54 euros point correspondant à la médiane du canal baissier devenu résistance .
Regardez maintenant le parcours des bandes ( haute et basse ) de Bollinger malgré la hausse du rebond , les bandes ont conservé leur parcours baissier , la baisse a donc repris , on peut donc espérer au minimum un retour sous les 40 euros .
  
Répondre
doudouneuf
06/11/2019 16:58:21
0

oui, c'était flagrant sur SOC GEN , ce 6 novembre !!!!!!

  
Répondre
tirelire19
29/10/2019 11:55:36
0
Dans cette vue à 3 mois , pour être clair, on a assisté à sur excès baissier en T1 en sortie de la bande basse basse de bollinger le 25 octobre puis en T2 on corrige l' excès pour ré intégrer la bande de bollinger : mission accomplie .
Maintenant si vous regardez la direction des deux bandes de Bollinger toutes les deux sont orientées à la baisse tant que la bande basse ne se retournera pas à la hausse , la baisse peut continuer c' est purement technique , le fondamental ne vaut plus rien , on peut dire ce que l' on veut c' est comme cela que çà se passe .
Pour le moment , bande haute et basse de Bollinger sont baissières et parallèles cela me suffit pour dire que la baisse va continuer , que les plus astucieux ont profité du rebond pour sortir définitivement de cette action donc clôturer leurs positions pour moi c' est aussi simple que cela .
Rappel : depuis quelques temps vous avez remarqué qu' au moindre dérapage d' objectif le marché sanctionne fortement le dérapage .
  
Répondre
tirelire19
29/10/2019 11:33:45
0
Ce qui n' a choqué personne dans l' histoire boursière d' Ubisoft c 'est tout simplement son plus haut historique à 107.90 euros en quelque sorte un arbre qui montait au ciel mais voilà que maintenant on est choqué par où est tombé son cours dernièrement sous 40 euros , là çà choque.
Maintenant imaginons ce qui pourrait arriver de pire après ce qui est arrivé d' anormal à la hausse :
Après une hausse stratosphérique du cours jusqu' à son plus haut première vague de correction H Orange pour revenir sur les 64 euros environ puis une vague de rebond dans le FLAG BAISSIER ROUGE puis reprise de la correction jusqu' à ce point bas des 39.90 euros .
Si l' on se trouve dans ce cas de figure chartiste , le report H Orange renvoie le cours à la sortie du FLAG toujours dans la zone des 28.50 euros c' est une hypothèse plausible à vérifier .
Je m' efforce donc de trouver le bon canal baissier dans lequel se trouve désormais le cours d' Ubisoft , pour moi il ne fait aucun doute que le point de départ de ce rebond à 39.90 euros est un point de passage d' un support oblique baissier ou haussier pas à écarter .
  
Répondre
tatabanke
29/10/2019 10:48:04
0

Tirelire moi aussi je vois bien une conso sur 28 mais bien sur ce n'est qu'un avis d’alcooliquement modéré (;o))


ceci est mon avis perso en aucun cas un conseil achat ou vente .. et il prend pas en compte l'actualité ni les fondamentaux de la société

Message complété le 29/10/2019 10:49:59 par son auteur.

pour le moment elle est bien calée entre 2 fibos 47.04 et 52.84


Message complété le 29/10/2019 10:49:59 par son auteur.

pour le moment elle est bien calée entre 2 fibos 47.04 et 52.84


  
Répondre
valcasse
29/10/2019 10:38:24
0

@tirelire19

Je ne retiens de votre démonstration que certains éléments de la conclusion, à savoir : les journées des 25 et 28 octobre constituent un rebond sur exagération baissière !
- le mot "technique" est pénalisant, il semble sous-entendre que le rebond ne serait pas "légitime" et, surtout, ne pourrait être qu'un soubresaut informatique ...
- quant à la bande basse de Bollinger ...

Ce rebond est donc à mon avis une réaction saine après une panique incompréhensible après des nouvelles un peu moins bonnes que prévu ... regardez les comptes d'Ubi Soft !

Ce qui me désole, c'est que vous voyez le cours à 28.50€ et que des gens mal informés vont vous croire parce que vous dessinez des courbes qu'ils ne comprennent pas et auxquelles on peut faire dire tout et son contraire !

  
Répondre
tirelire19
29/10/2019 09:00:36
3
Bonjour à tous
Voici mon explication technique au manège du cours d' Ubisoft.
C' est très simple à comprendre : vous aviez une figure chartiste en TRIANGLE RECTANGLE avec une hauteur H de rebond entre support et résistance du Triangle suivie d' une sortie baissière et qu' avons nous eu le REPORT H sous le support vert, mais pour expliquer le phénomène de rebond entre vendredi et lundi dernier c' est tout simplement une sortie excessive démesurée de la bande basse de bollinger située à 50 euros environ pour atteindre l' objectif de report H à 40 euros .
Il fallait un REBOND TECHNIQUE pour ré intégrer la bande basse de Bollinger , mission accomplie .
Parallèlement à cela la valeur était complètement sur vendue d' où le rebond pour permettre à certains de sortir définitivement de la valeur en profitant du rebond.
Moi je vois une reprise de la baisse , mon objectif final reste à 28.50 euros .
Au fait , vous ne parlez plus du pourquoi les Guillemot s' étaient désengagés.
Conclusion : les journées du 25 et 28 octobre constituent un rebond technique sur exagération baissière avec ré intégration de bande basse de Bollinger.
  
Répondre
valcasse
28/10/2019 22:44:37
1

@gars d'ain et @sioupeur,


Une chute de 28.76% (de la clôture à 56€ du jeudi 24 octobre au plus bas à 39.89€ du vendredi 25 octobre) certes ...

suivie d'une remontée de 11.76% dans la fin de journée du vendredi 25 octobre (de 39.89€ à 46.94€) ... suivie encore d'un beau 11.63% aujourd'hui, cela fait tout de même +31% en deux séances, du point bas du 25 octobre à 39.89€ à la clôture d'aujourd'hui à 52.40€ !

+31%, même sans faire des analyses à la journée, vous pensez vraiment, les gars, qu'on peut appeler ça un rebond technique, somme toute normal, après "l'essorage" subi ?

Quant au Price Earning Ratio (notre ami le PER), il joue au yoyo ou bien, il saute lui-même à l'élastique !

Juillet 2018, le titre Ubi Soft passe à 107.90€ et le PER s'établit à 12158 millions (capitalisation résultant de ce cours) sur 100 millions (résultat de 2018) ... 12158 / 100 = ... 121 !

le 24 octobre 2019, le titre clôture à 56€, le PER n'est plus que de 6310 / 100 = 63

au plus bas du 25 octobre, le titre tombe à 39.89€ et le PER se retrouve à : 4495 / 100 = 45

puis le titre remonte ce soir (28 octobre) à 52.40€ et le PER regrimpe à : 5904 / 100 = 59

Beaucoup d'analystes déterminent des paliers pour le PER entre 0 et 25, ensuite après 25 ils ne savent plus quoi dire et parlent d'effet spéculatif !
Alors, 121, 63, 59 ou même 45, cela ne veut plus rien dire et cela veut surtout dire que le PER n'a plus aucune pertinence dans le cas d'Ubi Soft ... et dans le cas de beaucoup d'autres valeurs (le PER de Danone est de 20 et celui d'Air Liquide de 22, à la limite de la surchauffe !)

La chute du 25 octobre est une sur-réaction consécutive à la fourniture de nouvelles certes mauvaises par Ubi, une sorte d'effet de panique qui n'est pas rare à la Bourse, en reprenant leurs esprits pendant le week-end - sans trop de pluie sur les bords de la Manche - les opérateurs et les ordinateurs ont permis la remontée en deux temps, encouragés par l'augmentation des volumes (loi de l'offre et de la demande) multipliés par 10 le 25 octobre et par 5 le 28 octobre ... des phénomènes qu'on oublie souvent de prendre en compte ...




  
Répondre
gars d'ain
28/10/2019 13:38:10
2

Concernant ce qui est écrit ci-dessous, on se demande bien où il voit un PER de 13 et on verra bien si avec un résultat net négatif, Ubisoft est encore trop bon marché...


UBISOFT : Berenberg réduit nettement sa valorisation


28/10/2019 | 11:50

Berenberg a confirmé sa recommandation d’Achat et réduit son objectif de cours de 95 euros à 70 euros sur Ubisoft après son avertissement. Le bureau d’études juge que ce n’est pas le moment d’abandonner son opinion positive sur la valeur.

" Tout au long de notre de la couverture d'Ubisoft, nous avons connu de nombreux hauts et des bas; depuis la surperformance financière sur plusieurs périodes aux ratés inexplicables. Cependant, c'est l'industrie du divertissement - un fait souvent négligé - et bien qu'Ubisoft a démontré à de nombreuses reprises qu'il était une ‘machine bien huilée', nous devons accepter que les goûts des consommateurs et que le marché des jeux évoluent, que des jeux passent à côté de la cible et que les leçons soient à en tirer ", écrit-il.

Avant d'ajouter : " A cet égard, Ubisoft n'est pas seul, et on aura du mal de trouver une entreprise de divertissement prospère qui n'a pas vécu cet apprentissage à de nombreuses reprises ".

L'analyste croit qu'il faudra un certain temps pour que la confiance des investisseurs revienne et le manque de catalyseurs évidents à court terme n'est pas favorable à une réévaluation importante au cours des prochaines semaines. Cependant, Il juge qu'étant donné son PER De 13, Ubisoft est beaucoup trop bon marché et si les investisseurs ne sont pas assez confiants pour payer plus cher, il pense qu'un tiers le sera, probablement en prenant une participation stratégique dans la société, plutôt que de lancer nécessairement une offre publique d'achat.

  
Répondre
gars d'ain
26/10/2019 13:40:47
2

Le potentiel résultat négatif de l'exercice qui vient de commencer (+6mois) n'est encore pas intégré dans le graphe. Et pour l'instant, on joue le rebond technique...


on vient juste d'intégrer la révision des objectifs, mais comme une bonne partie des investisseurs ne savent pas lire des chiffres comptables et encore moins les comparer. La présentation ci-dessous a toutes les chances de se matérialiser.

Parfaitement d'accord avec le graphe Sioupeur


Note à Valcasse :

On en reparle à publication du T3 en janvier ou février. Je fais pas des analyses à la journée sauf cas exceptionnel et à ce moment là, je suis en graphes 10 jours / 10 minutes. Vous n'exposez par ailleurs toujours aucun chiffre et graphe qui expliciterait ce que vous avancez...

Comme je vous l'ai précisé, l'épiaison ne fait la moisson...

  
Répondre
Sioupeur
26/10/2019 11:38:08
2
Bonjour

mon analyse de la situation sur Ubisoft: c'est baissier depuis 15 mois dans tous les horizons de temps, si ce n'est potentiellement un rebond technique de très CT compte tenu de "l'essorage" hier

L'obv nous montre des flux négatifs: les acheteurs ne sont plus là et ça ne devrait pas s'arranger dans les mois qui viennent

Enfin, les ratios de Fibonacci identifient 3 niveaux majeurs: 45, 35 & 30€

A+
  
Répondre
Sioupeur
26/10/2019 02:53:02
2

Cher Valcasse,

Je ne suis pas cité nommément, mais il semble bien que vous pensez à moi

Je vous précise que je ne "suis" personne, et que je suis un grand garçon. Je respecte Gars d'Ain, nous échangeons toujours agréablement, mais j'ai mes propres analyses, même si je suis moins présent sur le forum ces derniers temps et que je n'en fais pas part.

Je précise aussi que je n'en "rajoute" pas quand je parle d'un seuil possible à 30€. En effet, si vous tirez les fibo au sud, vous remarquerez que 35 & 30€ correspondent à des ratios importants. Et à des supports, subsidiairement..

En outre, ne croyez pas que la remontée progressive du cours tout au long de la journée est un signe de force pour la valeur. Il s'agit là d'un avertissement financier de grande ampleur qui aura un impact important, que vous le vouliez ou non. L' affection que l'on peut porter à une entreprise ne doit pas cacher son extrême faiblesse sur les Marchés. J'ai mille exemples à vous donner sur ce sujet.

Enfin, je ne suis pas actionnaire, ne l'ai jamais été et je n'ai pas l'intention de le devenir. Je souhaite toutefois que vous ayez raison rapidement. A défaut, cela prendra de nombreux mois. C'est mon avis.


A+

  
Répondre
valcasse
25/10/2019 23:51:49
0

@gars d'ain,

Je ne donne pas de leçons de bourse, j'essaie simplement de tempérer des jugements qui me paraissent outranciers. Ainsi la prévision de 37€ m'est apparue excessive ... le titre est d'ailleurs remonté à 47€ ce soir !
La famille Guillemot, l'affaire Vivendi : je connais l'histoire et l'évolution du titre Ubisoft et je ne suis apparemment pas le seul à penser aujourd'hui que ses déboires ne sont que passagers.
J'ai été actionnaire d'Ubisoft pendant plusieurs années, j'ai connu la formidable poussée de Vivendi sur Ubi (jusqu'à plus de 100€) et la glissade ensuite. J'ai revendu mes titres il y a quelques mois (trop tard encore sûrement) avec une PV de 50%, limite que je m'étais fixée.
Je n'exclus pas d'en reprendre lorsque les turbulences se seront un peu calmées (ce n'est pas un conseil ... ni une leçon !)

Des personnes vous suivent et comme c'est souvent le cas n'hésitent pas à en "rajouter" ... en l'occurrence en voyant le titre à 30€. C'est cela qui est ennuyeux car je crois que vous avez une grande valeur personnelle dans le domaine boursier.


Vous martelez, vous invectivez, vous n'acceptez aucun point de vue différent du vôtre et vous n'écoutez pas ...

Message complété le 26/10/2019 00:02:41 par son auteur.

47€ ce soir et un volume du jour multiplié par 10 ...

  
Répondre
gars d'ain
25/10/2019 11:52:53
1

Rassurez-vous, après que les calculs en précédents, c'est pas pour tout de suite. C'est juste destiné à éviter que le gens vendent pour faire plonger encore plus le titre. pour l'instant, l'objectif de 80 euros compte tenu d'une grane possibilité de comptes de résulats négatifs pour l'exercice qui vient, est totalement des plus farfelus...

: (


UBISOFT : LCM reste à l'Achat

25/10/2019 | 11:01

LCM a confirmé sa recommandation d’Achat et son objectif de cours de 80 euros sur Ubisoft après son profit warning. Le bureau d’études souligne que cet avertissement est en de nombreux points identique à celui d’octobre 2013, avec le décalage de Watch Dogs et The Crew. Le titre avait alors dévissé à près de 7,55 euros. « Le groupe n’hésite pas à sa sabrer sa guidance, retrousser ses manches et corriger ce qui n’a pas marché pour réaliser une année fantastique par la suite », explique l’analyste.

  
Répondre

Forum de discussion Ubi Soft

202007261711 719876
Ma liste