OK
Accueil > Communauté > Forum Forum général

Virus : un troisième mort, l'épidémie s'étend en Chine...



Ribo
23/02/2020 14:53:26
2

Rappel du lien pour suivre l'épidémie (chiffres de la veille). Pour voir l'Italie, cliquer sur la ligne et zoomer la carte (+)

https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

  
Répondre
Ribo
23/02/2020 14:44:56
1
manuborelli
23/02/2020 14:21:35
0

comment passer de spectateur a acteur?

au départ je suis devant ma télé:

virus en chine des morts etc etc....en gros c'est la merde la haut.

bon c'est malheureux pour eux mais la chine c'est loin. on zappe.

puis...

premier cas en france.... ah? ouais ,bon on gère en france on est bon.

puis...

oh là pfff attention ça craint en italie, la ça devient sérieux.

alors demain.

toc toc...... qui est là?

  
Répondre
Ribo
23/02/2020 14:15:16
1

CODOGNO (awp/afp) - 23/02/2020 | 13:55►Coronavirus en Italie : Codogno entame sa quarantaine

"Ne vous bousculez pas", dans la file d'un des uniques supermarchés ouverts à Codogno, dans le nord de l'Italie, l'angoisse est palpable alors que la police a commencé à fermer le périmètre autour d'une dizaine de villes des alentours.

Trois voitures surveillent l'entrée de Codogno, petite ville de 15.000 habitants environ à une soixantaine de kilomètres au sud de Milan.

"Nous préparons la mise en place des points de contrôle de la zone de confinement", explique à l'AFP une jeune policière qui commande l'équipe.

"Ce sera d'abord un périmètre relativement étroit, les communes touchées par l'épidémie, mais par la suite le périmètre pourrait s'élargir", dit-elle.

Les forces de l'ordre seront nombreuses à être déployées dans cette zone pour assurer le respect de la décision annoncée samedi soir par le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte: on n'entre pas, on ne sort pas de la zone contaminée, sauf dérogation spéciale.

"Nous sommes au total une dizaine d'équipes de la police criminelle, donc rien à voir avec ce genre de situation, mais on a fait appel à nous, de Bologne, de Turin, de Gênes, pour donner un coup de main", poursuit la policière.

Selon cette même source, ce seront des unités de la police financière (GDF), un autre corps de police, qui s'occuperont par la suite des points de contrôle.

"S'il vous plaît, ne vous bousculez pas, nous avons la volonté de servir tout le monde mais pas en même temps. Je compterai 40 personnes, pas 40 chariots mais 40 personnes, qui pourront entrer, puis au fur et à mesure que des personnes sortent d'autres pourront entrer", annonce un responsable d'un supermarché Lidl à une cinquantaine de personnes plantées devant l'entrée.

"Eviter le chaos"

La scène se passe à Casalpusterlengo, une petite commune aux portes de Codogno, considéré comme "l'épicentre du foyer" d'épidémie détecté en Lombardie (région de Milan), devant un supermarché qui n'a ouvert que vers 09H30 GMT (10H30 locales).

"Notre objectif est d'éviter le chaos et de tous se protéger. Tout le monde pourra faire ses courses", ajoute le responsable non identifié.

"C'est inhumain, se battre pour quatre sandwiches c'est tout simplement dégueulasse", se désole Sante, la cinquantaine, assis dans sa voiture sur le parking du supermarché, très remonté contre le gouvernement.

"Je leur souhaite tout le mal possible, si je pouvais j'irais à Rome leur donner des coups de pied aux fesses", ajoute Sante.

Une femme dans la file tente de tranquilliser les gens autour d'elle: "le virus n'est pas mortel, si on s'en occupe à temps, on guérit".

"Moi j'ai très peur, on vit une situation vraiment pesante", confie à l'AFP-TV Emanuela, une infirmière qui travaille dans la zone et cherche à faire ses courses.

Casalpusterlengo héberge un site de la multinationale Unilever où travaille le cadre de 38 ans, considéré comme le "patient 1" qui a déclenché l'épidémie dans cette zone.

Sa femme enceinte de 8 mois est contaminée, ainsi qu'un ami avec lequel il jouait au foot, des habitués d'un bar appartenant à la famille de cet ami, des médecins qui l'ont soigné et des patients de l'hôpital de Codogno où il se trouvait de mercredi à samedi.

Environ 52.000 habitants de 11 villes dans le nord de l'Italie sont depuis dimanche en quarantaine, avec interdiction d'entrer et sortir de leur zone, après une brusque multiplication des cas de nouveau coronavirus et les deux premiers décès d'Européens sur le continent.

Le gouvernement a adopté samedi soir un décret-loi très strict qui met à l'isolement 11 villes, 10 en Lombardie autour de Codogno, et 1 à Vo' Euganeo, près de Padoue en Vénétie (région de Venise, nord-est), où est décédé le tout premier mort italien vendredi soir.

ljm/fka/lch

Message complété le 23/02/2020 14:25:27 par son auteur.

[...]
Le patient 1 pour la Lombardie est un homme de 38 ans, Mattia, cadre de la multinationale américaine Unilever qui a un site important près de Codogno, à Casalpusterlengo, où 120 des salariés sur 160 ont été testés.

Sa maladie est un mystère car il est exclu qu'il ait été contaminé par l'un de ses amis revenu de Chine en janvier. "Sur la base des tests effectués, (l'ami) n'a pas développé les anticorps", a indiqué le ministre adjoint de la Santé, Pierpaolo Sileri.

Très sportif, le patient 1 a participé à plusieurs marathons début février. [...]

L'autre zone de contamination est Vo' Euganeo où a été annoncé vendredi le tout premier décès d'un Européen victime du virus, un maçon italien de 78 ans nommé Adriano Trevisan. Une femme du même âge est morte près de Codogno la nuit suivante.

En Vénétie, sous le choc d'avoir enregistré le premier mort italien, les autorités ont soumis à des tests des ressortissants chinois qui fréquentaient le même bar de Vo' Euganeo que le maçon décédé.
fka/lch

  
Répondre
Dubaisan
23/02/2020 13:46:44
0

Bonsoir Luncyan,

S'il y a quelque chose dont je sois au moins parfaitement sûr, ce sont mes courbes. Les courbes de tendance bleue et rouge en pointillé fin sont des polynomiales de degré 3 pour les cas avérés et degré 2 pour celle des décès et celles en pointillé gras sont des moyennes mobiles de période 3 (les mêmes que l'on trouve pour la Bourse…). J'aurais pu prendre d'autres paramètres; mais ceux-ci sont parfaitement cohérents avec les courbes elles-mêmes. La courbe de tendance bleue en pointillé fin, ne changera pas beaucoup de forme lorsque je rajouterais le mois de Mars; elle deviendra seulement plus verticale et pointue

J'ai une plage limitée (qui s'arrête au 29 Février), parce qu'au-delà il me faut réduire tellement le tableau pour rentrer dans les 130 Ko que les chiffres deviennent illisibles….ou alors à le présenter de façon beaucoup moins détaillé, ce que je serais obligé de faire dès que Mars débutera.

Les données dont je tire ces courbes sont celles de la National Health Commission of China. J'avais bien pointé au début quelques incohérences, mais ça s'est stabilisé lorsqu'ils ont enfin pris des cas avérés mais non comptabilisés parce que pas hospitalisés par manque de place. Pour Info à Wuhan, c'est au total 24000 places ou lits supplémentaires qui ont été créées dans une vingtaine d'hôpitaux qui n'existaient pas il y a 1 mois...et il y a 46201 cas avérés….donc beaucoup encore qui ne peuvent être hospitalisés.

  
Répondre
Ribo
23/02/2020 11:12:40
1

On sent dans les media TV que la pandémie en Italie et les mises en quarantaines (de mémoire 41 villes...) sont traités avec beaucoup de retenu (c'est le moins qu'on puisse dire...). Faut-il y voir les recommandations de l'Etat pour ne pas affoler la populace, façon Tchernobyl ? C'est vrai qu'on a les meilleurs douaniers du monde, et qu'à Vintimille ils vont faire barrage avec leur corps pour empêcher les camions de fret d'entrer en France...

  
Répondre
gars d'ain
23/02/2020 10:58:35
1

Luncyan,


En principé c'est corrélé à la détection de nouveaux cas en rectangles oranges en pied de graphe. C'est donc l'évolution logique actuellement qui peut être extrapolé assez justement.


C'est le même principe d'une courbe de bourse avec un plus haut ....


  
Répondre
Luncyan
23/02/2020 10:50:31
0

Tu es sûr de tes pointillés bleues ? :)

  
Répondre
Dubaisan
23/02/2020 10:50:24
1

Merci Gars d'Ain,

J'espère surtout qu'en France, vous n'aurez pas à faire un tel tableau de suivi….mais si ce putain de virus venait à se propager et se développer en France, les déclarations récentes de notre nouveau Ministre de la Santé me laissent plus que perplexes...


  
Répondre
gars d'ain
23/02/2020 10:33:28
2

Très bon, ton graphe !

: )

Dubaisan

  
Répondre
Dubaisan
23/02/2020 09:59:24
4

MAJ du 23 Février.

J'ai essayé d'améliorer la lisibilité du tableau en réduisant les échelles des axes, changeant les polices de caractères, décaler les étiquettes de chiffres pour aérer le tableau et rendre les chiffres plus lisibles ect…., mais 130 Ko , c'est vraiment trop peu.

La courbe des cas avérés continue son ascension moins vite et de manière presque linéaire. Elle est passée très nettement en dessous de sa courbe de tendance et suis celle de sa moyenne mobile.

La courbe des cas nouveaux continue sa baisse … c'est bon signe...

La courbe des décès continue sa progression, mais par contre marque pour la 1ère fois un passage sous sa courbe de tendance. La moyenne mobile, elle semble filer vers son asymptote et s'infléchit nettement marquant le début d'un retournement.

Le taux de décès rapporté au nombre de cas avérés s'élève à ce jour, à 3.17%, ce qui est nettement plus élevé que celui de la grippe et se rapproche de celui du Sras en 2003...

Le pic épidémiologique (en Chine) devrait être atteint entre le 28 février et le 5 Mars. Celui des décès aura lieu environ 21 jours après soit vers le 26 Mars.

  
Répondre
Dubaisan
22/02/2020 16:18:54
1

0phenix0,

Mais je ne l'ai pas quittée, bien que par moments je partirais bien sur une autre planète d'une autre galaxie….

Je continue de penser que la croissance de la Chine pour l'année 2020 sera faiblement impactée, que celui-ci sera aux alentours de 5% au lieu des 6 % prévus, et ceci à condition que le reste du monde mette en place des mesures draconiennes pour stopper l'épidémie. Ca, c'est la grande inconnue de l'équation.

je redis aussi que l'impact maximum, en Chine, se fera sentir essentiellement sur les chiffres du 1er trimestre.

Pour ma part (je ne suis qu'un modeste exemple et certainement pas représentatif de la majorité des entreprises), j'ai fait un excellent mois de Janvier bien qu'il fût amputé de 10 jours pour les vacances.

Au début de cette épidémie, je me pronostiquais un CA = 0 pour Février. Or depuis Lundi dernier, jour de notre reprise, mon CA de Février se monte déjà à 30% de celui de Janvier…. encore un tout petit peu d'ici la fin du mois et je passe le point mort. Je ne serais même pas en perte sur Février!!! Pour Mars et Avril…. mon carnet d'ordres explose et pourtant mon client principal ...lui est complètement bloqué par l'épidémie, les mesures de confinement et ne me passe pas de commandes...

Je suis optimiste. Comme disait mon ami de chevet WC:

"le pessimiste voit des problèmes dans toute opportunité, l'optimiste voit des opportunités dans chaque problème".

Message complété le 22/02/2020 16:42:09 par son auteur.

je vois que dans le post d'Alèze, le FMI donne une croissance 2020 pour la Chine de 5.6% et j'écrivais juste avant:
"L’objectif révisé de croissance interne devrait se situer aux alentours de 6%-0.48% soit 5.52%."
Bref, tout cela concorde….

  
Répondre
ALEZE
22/02/2020 15:38:46
1

Coronavirus: le principal fournisseur d’Apple paralysé par l’épidémie

Le géant taïwanais Foxconn, principal assembleur de l'iPhone, peine à relancer la production dans ses usines en Chine depuis la crise du coronavirus. Des retards dans la livraison semblent désormais inévitables.

https://www.challenges.fr/economie/coronavirus-le-principal-fournisseur-d-apple-paralyse-par-l-epidemie_700014

  
Répondre
0PHENIX0
22/02/2020 15:19:53
0

Dubaisan, je vois que tu es revenu sur Terre :)


16/02/2020 14:58:22

https://www.abcbourse.com/forums/msg730992_laissez-moi-vous-dire_2

  
Répondre
Dubaisan
22/02/2020 15:13:50
3

Bonsoir Deckard6,

Non je ne pense pas que le pic en chine soit atteint; la courbe de tendance me donne ce pic vers le 23 Février, mais avec le retour progressif des salariés (sauf ceux du Hubei) dans leur province de travail, on assiste à une remontée légère des nouveaux cas qui risque de durer encore 10 à 15 jours. Donc je prévois plutôt un pic entre la fin Février et le 5 mars.

La grosse majorité des entreprise ont repris maintenant le travail, donc, cela ne change pas ma vision concernant la perte de PIB pour la Chine sur 2020, tout au moins pour les 9/10 prochains mois .

Pour le reste du monde, je n'ai pas assez de données pour l'évaluer, ce d'autant plus que l'on ne sait pas du tout comment va évoluer l'épidémie dans le reste du monde. Si j'en crois les propos alarmistes de l'OMS, ça peut tourner rapidement à la catastrophe auquel cas, la Chine pourrait être re-touchée dans un second temps par la crise économique affectant à son tour le reste du monde, et ceci dans un effet boule de neige très inquiétant….C'est dans les 6 à 9 prochains mois que tout risque de déraper….et là dangereusement.

Pour l'instant, les marchés ignorent, mais personnellement j'ai commencé à me dégager (20%) et continuerait cette tendance tranquillement en m'allégeant fortement et ne conservant quelques valeurs de fond de portefeuille ou de croissance solides, sans refuser les phénomènes "flambées" style Novacyt , Amoeba etc...Je préfèrerais avoir 90 à 95% de liquidités à la fin de l'année.

  
Répondre
deckard6
22/02/2020 14:37:10
0

Salut Dubaisan, penses tu que le pic en Chine soit atteint et / ou passé ?

Dans le cas contraire, je pense qu'il vaut mieux l'attendre pour évaluer la perte sur les PIB, Chinois et mondial


En tout état de cause, merci pour le job et bon courage à toi, ainsi qu'à nos amis Chinois

  
Répondre
Dubaisan
22/02/2020 14:27:31
2

MAJ et analyse de l'impact de l'épidémie sur la croissance chinoise en 2020

Concernant, l’impact de Covid-19 sur la croissance chinoise, soyons pragmatiques ; Celle-ci va être impactée principalement par 3 facteurs :

- La fermeture des usines et entreprises de la province du Hubei

- La fermeture des usines et entreprises de la province de toute la Chine

- Une réorganisation de la sous-traitance mondiale par les clients occidentaux.

=> Les vacances de Nouvel An ayant démarré le 22 Janvier jusqu’au 31 Janvier, on ne peut tenir compte de cette période, 90% des entreprises étant traditionnellement fermées pendant cette période

1) Concernant le Hubei, son PIB 2018 est de 3937 mds de rmb (7èm province). La réouverture des entreprises est prévue pour le 11 mars prochain. Soyons prudents et ne prévoyons une réouverture progressive que début Mai. Cela signifierait que pendant 3 mois (Fév, Mars et Avril), 90% des entreprises ne fonctionnent pas. L’impact sur son PIB annuel serait de l’ordre de : -0.25%*90% = -22.5% .

Admettons que :

a) les 3 mois suivants 50% des entreprises fonctionnent à nouveau normalement, l’impact sur le PIB annuel serait pour cette période de : -0.25%*50% = -0.125%

b) les 3 mois suivants 75% des entreprises fonctionnent à nouveau normalement, l’impact sur le PIB annuel serait pour cette période de : -0.25%*25% = -0.0625%

Au total l’impact sur le PIB annuel de la seule province du Hubei se monterait à : 22.5% + 12.5% +6.25% = 41.25% ce qui est considérable pour la province, mais négligeable sur l’ensemble de la Chine.

2) Comment évaluer l’impact de l’épidémie sur le PIB de Chine :

Hors Hubei, pour l’ensemble des régions chinoises et surtout les plus industrielles (Shanghai, Jiangsu, Zhejiang, Fujian, Guangdong etc.. ou sont concentrées 60% des entreprises), la reprise du travail a eu lieu le 10 Février pour les grosses et moyennes entreprises et entre le 14 Février et le 21 Février pour les petites (- de 5000 salariés).

L’arrêt réel des entreprises n’aura duré que 10 jours pour les grosses et moyennes et 18 jours en gros pour les petites. SI l’on considère une moyenne générale de 15 jours d’arrêt, l’impact sur le PIB de toute la Chine ne représentera que 2 semaines sur 52 c.a.d 3.846% du PIB annuel soit une perte de 3637 mds de rmb sur un total de 94576,24 milliards de rmb mais aussi 0.23% des 6% de croissance qui auraient été attendus pour 2020 (2/52*6).

A ces 0.23% points de croissance perdus il faut rajouter celle du Hubei. Or le PIB du Hubei ne représente que 4.16% du Pib de toute la Chine hors Hubei et donc 0.24974% des 6% de toute la croissance de la Chine.

L’impact donc peut être estimé à 0.23% + 0.24974% soit 0.4805% point de PIB qu’il convient de retrancher des 6%.

L’objectif révisé de croissance interne devrait se situer aux alentours de 6%-0.48% soit 5.52%.

Si l’on inclut, des pertes de marché dues à une réorganisation de la production et de la sous-traitance mondiale se traduisant par 0.5 point de croissance, la croissance du PIB 2020 chinois devrait s’établir aux alentours de 4.8 à 5%.

Cela n’est pas de nature à remettre en cause le modèle de croissance sur le long terme.


Message complété le 22/02/2020 14:37:58 par son auteur.

doublon du au réseau...Sorry

  
Répondre
Dubaisan
22/02/2020 14:27:31
1

MAJ et analyse de l'impact de l'épidémie sur la croissance chinoise en 2020

Concernant, l’impact de Covid-19 sur la croissance chinoise, soyons pragmatiques ; Celle-ci va être impactée principalement par 3 facteurs :

- La fermeture des usines et entreprises de la province du Hubei

- La fermeture des usines et entreprises de la province de toute la Chine

- Une réorganisation de la sous-traitance mondiale par les clients occidentaux.

=> Les vacances de Nouvel An ayant démarré le 22 Janvier jusqu’au 31 Janvier, on ne peut tenir compte de cette période, 90% des entreprises étant traditionnellement fermées pendant cette période

1) Concernant le Hubei, son PIB 2018 est de 3937 mds de rmb (7èm province). La réouverture des entreprises est prévue pour le 11 mars prochain. Soyons prudents et ne prévoyons une réouverture progressive que début Mai. Cela signifierait que pendant 3 mois (Fév, Mars et Avril), 90% des entreprises ne fonctionnent pas. L’impact sur son PIB annuel serait de l’ordre de : -0.25%*90% = -22.5% .

Admettons que :

a) les 3 mois suivants 50% des entreprises fonctionnent à nouveau normalement, l’impact sur le PIB annuel serait pour cette période de : -0.25%*50% = -0.125%

b) les 3 mois suivants 75% des entreprises fonctionnent à nouveau normalement, l’impact sur le PIB annuel serait pour cette période de : -0.25%*25% = -0.0625%

Au total l’impact sur le PIB annuel de la seule province du Hubei se monterait à : 22.5% + 12.5% +6.25% = 41.25% ce qui est considérable pour la province, mais négligeable sur l’ensemble de la Chine.

2) Comment évaluer l’impact de l’épidémie sur le PIB de Chine :

Hors Hubei, pour l’ensemble des régions chinoises et surtout les plus industrielles (Shanghai, Jiangsu, Zhejiang, Fujian, Guangdong etc.. ou sont concentrées 60% des entreprises), la reprise du travail a eu lieu le 10 Février pour les grosses et moyennes entreprises et entre le 14 Février et le 21 Février pour les petites (- de 5000 salariés).

L’arrêt réel des entreprises n’aura duré que 10 jours pour les grosses et moyennes et 18 jours en gros pour les petites. SI l’on considère une moyenne générale de 15 jours d’arrêt, l’impact sur le PIB de toute la Chine ne représentera que 2 semaines sur 52 c.a.d 3.846% du PIB annuel soit une perte de 3637 mds de rmb sur un total de 94576,24 milliards de rmb mais aussi 0.23% des 6% de croissance qui auraient été attendus pour 2020 (2/52*6).

A ces 0.23% points de croissance perdus il faut rajouter celle du Hubei. Or le PIB du Hubei ne représente que 4.16% du Pib de toute la Chine hors Hubei et donc 0.24974% des 6% de toute la croissance de la Chine.

L’impact donc peut être estimé à 0.23% + 0.24974% soit 0.4805% point de PIB qu’il convient de retrancher des 6%.

L’objectif révisé de croissance interne devrait se situer aux alentours de 6%-0.48% soit 5.52%.

Si l’on inclut, des pertes de marché dues à une réorganisation de la production et de la sous-traitance mondiale se traduisant par 0.5 point de croissance, la croissance du PIB 2020 chinois devrait s’établir aux alentours de 4.8 à 5%.

Cela n’est pas de nature à remettre en cause le modèle de croissance sur le long terme.


  
Répondre
gars d'ain
21/02/2020 19:36:54
4


Aux États-Unis, avant le coronavirus, la grippe saisonnière pèse sur l’économie

La grippe, cet hiver en Amérique, qui a fait déjà 14.000 victimes est particulièrement meurtrière. Avec un coût de 30 milliards de dollars, évalue une étude de la banque Mirabaud.

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/aux-etats-unis-avant-le-coronavirus-la-grippe-saisonniere-pese-sur-l-economie-20200221

-------------------------------------------------------------------------------------

Notons que : "Le monde entier a l’œil vissé sur le coronavirus Covid-19 et son expansion en Chine et à l’extérieur. Pourtant, c’est une autre épidémie, la grippe saisonnière aux États-Unis, qu’il faudrait surveiller, pointe l’économiste de Mirabaud securities John Placard.

Selon l’agence américaine de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention ou CDC), la saison actuelle de la grippe, qui est loin d’être terminée, est particulièrement virulente cette année. Elle a déjà envoyé plus de 250.000 Américains à l’hôpital, avec une proportion plus élevée que d’habitude d’enfants et de jeunes adultes. Et elle a tué au moins 14.000 personnes."




La suite de l'article au lien...

  
Répondre
Dubaisan
21/02/2020 14:25:21
4

Le problème pour le reste du monde, va venir de tous ces pays, qui n'ont pas les moyens, ni la volonté de mettre en place des mesures draconiennes. La Chine s'en sortira complètement au moment ou le reste du monde basculera dans l'urgence….SI l'épidémie se développe dans le Sud Est asiatique, Cambdge, Vietnam, Laos, Thaïlande, Birmanie, Bangla-Desh, Inde et Pakistan, avec tous les touristes dans ces pays, l'Europe ne sera pas épargnée...

Message complété le 21/02/2020 14:30:26 par son auteur.

Bah, un peu fatigué...même pas le temps de m'intéresser à la bourse, j'avais vu pour Novacyt, mais pas le temps …
Sur ce, bons trades à tous je vais me coucher, demain on travaille et ça va être encore une rude journée.

Message complété le 21/02/2020 14:30:40 par son auteur.

Bah, un peu fatigué...même pas le temps de m'intéresser à la bourse, j'avais vu pour Novacyt, mais pas le temps …
Sur ce, bons trades à tous je vais me coucher, demain on travaille et ça va être encore une rude journée.
Merci à toi.

  
Répondre

Forum de discussion Forum général

202002231453 734122
Ma liste