OK
Accueil  > Communauté   > Forum Lvmh

LVMH: Oddo BHF initie un suivi à 'achat'

Cours temps réel: 386,80€  3,46%

MC


Bill17
28/01/2020 15:26:32
0

Je croyais que le Luxe était sensible aux frasques du Coronavirus..comme koi , en bourse rien n'est jamais sur...

  
Répondre
sennac
28/01/2020 15:23:22
0
toujours les mêmes commentaires des zanes à liste acheter quand c'est au plus haut et vendre quand c'est au plus bas ne pense qu'à prêcher pour leur paroisse aucune crédibilité aucun délai

LAMENTABLE devrait être interdit de citer
  
Répondre
0PHENIX0
27/01/2020 12:20:15
0

En fait la reco ici postée date du 21-01



Message complété le 27/01/2020 12:20:35 par son auteur.

"La veille de sa recommandation, LVMH clôturait à 429.75"


Message complété le 27/01/2020 12:20:51 par son auteur.

Cours temps réel: 402,00€ -3,44%

  
Répondre
doudouneuf
27/01/2020 12:13:35
0

bravo , ODDO, une fois de + , il aura raison dans quelques semaines......mais il aurait mieux fait de donner son conseil plus tard.

  
Répondre
0PHENIX0
27/01/2020 11:48:03
0

Douche froide sur les marchés actions. Le CAC 40 chute de plus de 2%, tiré vers le bas par les valeurs les plus exposées au coronavirus. Hermès abandonne plus de 4%, Kering et LVMH, 3,7%. Le luxe n'est pas le seul secteur à être emporté par ce vent de défiance. Le tourisme, avec Accor (-3,8%) et le transport aérien (-5% pour Air France-KLM) sont également malmenés. Les investisseurs s'inquiètent de l'impact de l'épidémie sur l'activité de ces sociétés présentes en Chine et/ou dépendantes du marché mondial du tourisme en plein Nouvel An chinois, période propice aux voyages et aux dépenses.

Cette crise rappelle celle du Sras au début des années 2000. Entre novembre 2002 et l'été 2003 le Sras avait touché environ 8 000 personnes et provoqué le décès de 800 et les groupes de luxe avaient été nettement affectés.

La croissance organique de LVMH était passée de +6% au premier trimestre 2003 à -4% au deuxième trimestre 2013. Celle d'Hermès était passée de +5% à +1%. La valorisation du secteur du luxe avait chuté en moyenne de 25% entre le début de la crise, en décembre 2002 et son apogée, en mars 2003.

Le mouvement de repli est d'autant plus marqué que les actions évoluaient sur des niveaux de valorisation élevés après une année boursière 2019 exceptionnelle (+28% pour le CAC 40).

A cet égardn la semaine dernière, Thierry Le Clerq, gérant chez Mandarine Gestion, rappelait que le que le luxe a surperformé l'an dernier. "Aux cours de vendredi 17 janvier, soit avant l'annonce de l'épidémie, le panier de valeurs LHEKE (LVMH, Hermès, Kering) se traitait à 30 fois ses bénéfices attendus sur les 12 prochains mois, contre 15 fois pour le CAC 40. Par ailleurs, ce panier a bénéficié d'un " re-rating " important, passant d'une PER de 23 à 30 en un an", a calculé le professionnel.

Pour autant, l'impact de l'épidémie est-il susceptible de marquer le secteur à long terme ? Après la chute des ventes au deuxième trimestre 2003, les leaders du luxe s'étaient rapidement repris.

Ainsi, la croissance organique de LVMH avait rebondi de 6% au troisième trimestre et celle d'Hermès de 9%, entrainant leurs actions dans leur sillage.

Ce matin, dans une note globalement positive sur le secteur, Exane BNP Paribas a rappelé qu'historiquement, la baisse du luxe liée à une épidemie constituait une source d'opportunités pour les investisseurs.

Copyright 2020 AOF

  
Répondre
Bill17
27/01/2020 10:14:58
0

Ha,ha, ha...

Tout est dit!

  
Répondre
0PHENIX0
27/01/2020 09:43:54
1

Oddo ne fait pas d'analyse graphique pour anticiper les virus ? :)


Cours temps réel: 405,00€ -2,71%

  
Répondre
0PHENIX0
26/01/2020 17:44:59
0

La veille de sa recommandation, LVMH clôturait à 429.75

...

Cours temps réel: 416,30€ 1,06%

  
Répondre
tirelire19
26/01/2020 17:24:32
0
Nous prenons soin de noter ce suivi achat d' Oddo pour LVMH.
  
Répondre
tirelire19
26/01/2020 17:24:33
0
bourse Lvmh

(CercleFinance.com) - Oddo BHF initie un suivi sur LVMH avec une opinion 'achat' et un objectif de cours de 471 euros, dans le cadre d'une note portant sur les cinq principales capitalisations du luxe en Europe sur lesquelles il entame une couverture.

Le bureau d'études affiche un 'biais résolument positif sur les trois ténors du soft luxury', Hermès, LVMH et Kering (tous trois conseillés à 'achat') pour lesquels il table sur une 'croissance top line maintenue au-delà des +5% par an sur les prochains exercices'.

'Nous sommes plus circonspects pour Richemont et Swatch qui nous paraissent moins à même de croître visiblement', ajoute l'analyste en charge du dossier, qui adopte une opinion 'alléger' sur les titres des deux groupes suisses.

Copyright © 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

  
Répondre

Forum de discussion Lvmh

202001281526 735595

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste