OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

La Bourse de Paris s'effondre sous les 3.800 points

Cours temps réel: 6 161,68  -0,13%



Ptitchat72 Ptitchat72
18/03/2020 18:33:56
0

bien sur que je suis sérieux.

et oui les bourses ne sont que des casinos modernes..qu'il vous en déplaise.

un cours de bourse ne se fait que sur des projections futures (donc inexistantes par définition).

et ce, peu importe le sens du marché.

à la différence que lorsque ça monte, cela arrange tout le monde..

contrairement aux baisses.

  
Répondre
tirelire19 tirelire19
18/03/2020 18:24:43
2

Quand les bourses ne cessaient de monter dans le dénie de réalité , personne ne s' est opposé à leurs fermetures , maintenant que le Krach est en marche faudrait les fermer en changeant les règles du CASINO car les bourses sont des CASINOS.

Soyez sérieux !

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
18/03/2020 18:17:32
0

ça va finir par le fait que toutes les bourses mondiales vont être mises en confinement aussi !

Message complété le 18/03/2020 18:23:57 par son auteur.

18/03/2020 | 18:06

New York (awp/afp) - Les échanges ont été suspendus à la Bourse de New York après la chute de 7% du S&P 500, les craintes liées à la pandémie de coronavirus l'emportant de nouveau malgré les efforts massifs des autorités pour tenter de rassurer les marchés.

L'effondrement de l'indice S&P 500 a automatiquement déclenché un mécanisme d'interruption des échanges d'un quart d'heure, censé permettre aux acteurs du marché de reprendre leurs esprits. Au moment de la suspension, le S&P 500 reculait de 7,01%, le Dow Jones de 7,82% et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 6,30%.

----------------
Mais lol, comme si une pause de 15min aller changer quelque chose !
la peur engendre la peur point barre.
le but du jeu étant de récupérer le max de liquidités ==> mieux vaut tard que jamais et surtout ne pas rester coincer dans un marché fermé pendant x jours.

  
Répondre
Bill17 Bill17
18/03/2020 17:34:16
0

L'effondrement va aller jusqu'au 2800 points, je dis ça complètement au PIF!


  
Répondre
tirelire19 tirelire19
18/03/2020 17:31:45
1
Mise à jour graphique de l' effondrement
  
Répondre
exbourso exbourso
16/03/2020 11:01:10
0
pas grand chose à faire, le confinement doit etre extrème , c'est la seule solution pour en sortir au plus vite , tous ensemble …
quant au marchés : laissez passer l'orage , la vie d'abord , il y aura une recomposition dans beaucoup de domaines mais on ne sait pas jusqu'à quand cette crise va durer … seul un vaccin validé sera le signal d'un retournement !
  
Répondre
cigale11210 cigale11210
16/03/2020 10:56:14
0
Stop ,les bourses doivent fermées ,,,,,,

Ce soir la France passeras en confinement,,,

Inconscients,irresponsables ,vous avez raison,,,,,tirelire19. C est la mentalité de certains français de même pour les politiques.




  
Répondre
tirelire19 tirelire19
16/03/2020 10:25:28
0
Effondrement du Cac 40 illustré par le graphique .
Krach , dépression quand toutes les activités vont s' arrêter , pendant ce temps là , les français se promènent , totalement inconscients du danger , en irresponsables.
  
Répondre
tirelire19 tirelire19
16/03/2020 10:18:00
0
La Bourse de Paris s'effondre sous les 3.800 points
  
Répondre
tirelire19 tirelire19
16/03/2020 10:18:00
0

La Bourse de Paris s'enfonce à nouveau dans le rouge (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris s'effondrait sous les 3.800 points lundi matin (-9,07%), la panique continuant de s'emparer des marchés financiers après plusieurs actions des banques centrales, dont la Fed, face à la propagation du coronavirus.

Vers 09H50 (08H50 GMT), l'indice CAC 40 chutait de 9,07% à 3.744,65 points. Vendredi, il avait fini une semaine catastrophique, au cours de laquelle il a perdu 20,03%, sur un maigre rebond technique (+1,83%).

La Fed a abaissé brutalement dimanche son taux à 0%-0,25% et annoncé une injection de liquidité de 700 milliards de dollars, en amont de la réunion de politique monétaire qui devait se dérouler mardi et mercredi prochain.

La dernière fois que la Fed avait abaissé ses taux à un tel niveau remonte à décembre 2008, au coeur de la crise financière dite des "subprimes".

Néanmoins, ce geste ne réussit pas à rassurer les marchés, les Bourses européennes plongeant à l'ouverture tandis que les contrats à terme sur les indices américains sont stoppés.

Le manque de liquidités fait de plus en plus craindre aux marchés une crise financière.

Une action concertée au niveau mondial a été menée pour garantir que ces liquidités seraient suffisantes lundi. La Fed, la Banque centrale européenne et les Banques centrales du Japon, Royaume-Uni, Canada et de Suisse, ont assoupli les conditions auxquelles elles s'échangent des devises entre elles, afin de pouvoir garantir un approvisionnement suffisant des marchés et, au final, du système économique tout entier, en dollars.

"La décision d'intervenir une nouvelle fois 3 jours avant la réunion officielle de la Fed laisse un bon nombre de questions sur l'état réel de la situation (sanitaire et économique). Y aurait-il un problème de liquidités dans le marché ?", s'interroge John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

La Banque du Japon (BoJ) a décidé lundi lors d'une réunion d'urgence de renforcer sa politique de rachats d'actifs, notamment de fonds indiciels négociés en Bourse, pour tenter de contenir l'impact de la pandémie du nouveau coronavirus sur l'économie du pays.

Le Covid-19 a fait plus de 6.000 décès dans le monde, dont plus de 2.000 en Europe, devenue, selon l'Organisation mondiale de la Santé, l'épicentre de la maladie.

L'Europe a renforcé ses barricades ce week-end, en imposant le confinement quasiment total dans plusieurs pays. L'Allemagne à même annoncé le retour des contrôles aux frontières avec la plupart de ses pays limitrophes.

Les Etats-Unis prennent le même chemin avec des écoles fermées, des bars-restaurants dorénavant portes closes à New York comme à Los Angeles, tout comme les casinos du groupe MGM Resorts à Las Vegas.

A l'effondrement des marchés financiers s'ajoute celui des statistiques économiques.

En Chine,la production industrielle s'est contractée pour la première fois en près de 30 ans tandis que les ventes de détail se sont effondrées, ce qui montre l'étendue des dégâts en attendant d'y voir plus clair sur l'impact économique de la pandémie en Europe et aux Etats-Unis.

"Nous pouvons nous attendre au même type de publications dans les autres zones économiques mondiales pour le mois de mars et au-delà.", prévient Vincent Boy, analyste marché chez IG France.

"Les économies du monde entier devraient plutôt se concentrer sur le ralentissement de la propagation, puis annoncer des mesures fiscales et budgétaires immédiates et efficaces avant d'intervenir au niveau monétaire", estime t-il.

Car, selon lui, "si l'épidémie perdure et si les petits commerçants ne sont pas massivement soutenus, une relance monétaire sur un tissu économique décimé n’aura aucun impact et mènera probablement à la prise crise financière que le monde est connu".

- Le CAC 40 à l'agonie -

Tout le secteur des transports suffoquait : Airbus (-17,57% à 66,57 euros), Air France-KLM (-19,75% à 4,48 euros), qui a annoncé une réduction drastique de son offre, Renault (-15,20% à 15,75 euros) et Peugeot (-13,84% à 11,45 euros).

ADP (-16,56% à 84,8 euros) craint une perte d'exploitation de 190 millions d'euros en 2020.

Parmi les grosses valeurs de la cote, Total plongeait de 5,73% à 24,54 euros. LVMH chutait de 9,35% à 292 euros et L'Oréal de 6,03% à 202,4 euros.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202003181833 753137
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.