OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

3000 ou 45000 morts à Wuhan ?



ALEZE
19/04/2020 12:36:05
0

les chinois c est comme les criquets ou alors j ai pas tout compris !


  
Répondre
waine70
19/04/2020 12:31:31
0

Le mossad ? ....


Comme le temps en ce moment. .....



  
Répondre
0PHENIX0
19/04/2020 12:30:03
0

Plutôt mourir debout que de vivre à genoux.

0PHENIX0 – spin doctor, ancien cyrard spécialisé dans le renseignement Français et agent double travaillant pour le Mossad.



Message complété le 19/04/2020 12:30:50 par son auteur.

Am Israel 'hai.

  
Répondre
Coco85
19/04/2020 10:56:40
3

Il y a eu beaucoup de morts, beaucoup trop !

Alors n’oubliez pas cette pensée profonde :

« LA VIE EST UNE MALADIE MORTELLE, SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ! ».


  
Répondre
deckard6
19/04/2020 10:16:27
0

Méfie toi des asiatiques fipuaa, les vietnamiens aussi étaient '' tout petits et tout secs ''. Je n'ai pas besoin de développer je pense...

  
Répondre
waine70
19/04/2020 10:11:00
0

Si je lis bien



Le confinement à commencé le 22 janvier. Les festivités du nouvel an étant le 25 janvier, il y a certainement des millions de chinois qui étaient déjà rentrés dans leur province pour cette fête.


A t on des victimes avérées ailleurs qu'à Wuhan et ses alentours en Chine ?

  
Répondre
fipuaa
19/04/2020 08:39:19
0

c'est facile de faire disparaître des chinois, ils se ressemblent tous, sont tous petit tous secs, ils brûlent en 2 secondes et on peut en mettre une dizaine par urne comme des grains de riz alors

  
Répondre
JCROIPLU
19/04/2020 07:58:50
1

L'armée de terre cuite (兵马俑, bīngmǎ yǒng, « statues funéraires de soldats et chevaux », ou armée d'argile, est un ensemble de près de huit mille statues de soldats et chevaux en terre cuite, représentant les troupes de Qin Shi Huang, le premier empereur de Chine.


Datant de 210 ans avant J.Christ, découvert seulement en 1979.

Grande capacité pour cacher certaines choses, pour défendre leur n°1.

Un jour viendra, aussi, où de nouvelles découvertes feront jour.

Ne pouvant pas attendre 2000 ans pour connaître la vérité sur le chiffre réel de décès en Chine, je préfère me faire une évaluation propre, qui m'appartient, à la quelle je me fou des arguments extérieurs. Je mets la barre à 500.000 morts.

JCROIPLU – (avec ses comparses qu’il manipule habilement ) ancien para-commando du 13ème dragon parachutiste spécialisé dans le renseignement Français placé en Allemagne, à la solde de la United States Secret Service (service secret US) . Comme il s’en trouve sur tous les forums, partout à travers le monde. (pour son pseudo, il a à peine modifié son nom de code)

  
Répondre
0PHENIX0
18/04/2020 20:43:03
0

Rodolphe – (avec ses comparses qu’il manipule habilement ) est à la solde de la United States Secret Service (service secret US) . Comme il s’en trouve sur tous les forums, partout à travers le monde. (pour son pseudo, il a à peine modifié son nom de code)

Sa mission : campagne de dénigrement de la Chine , (et éventuellement de l‘Europe), en droite ligne du plan Trump : « Economic War » (guerre économique).


Source : McM

  
Répondre
0PHENIX0
17/04/2020 16:07:00
0

Quand je vous le disais


31/03/2020 14:19:20

2

Les Chinois n'ont fait que la mise en place pour la 2e vague, les morts sont déjà prêts.

Gouverner, c'est prévoir !

  
Répondre
Dubaisan
07/04/2020 16:06:45
1

"La Chine chercherait à cacher l’origine de l’épidémie et l’ampleur de la catastrophe par des campagnes massives de censure et de désinformation …"

Les faits 0Phenix0, seulement les faits ! Merci de vous en tenir aux faits uniquement et pas à vos interprétations partisanes issues de vos merdias d'opposants.

Un petit rappel des faits pour ceux dont la mémoire est encore plus volatile que le cours du pétrole.

Le 17 Novembre 2019: Un rapport non publié du gouvernement chinois fait état du premier cas connu de la maladie;

Le 1er décembre 2019: Le gouvernement chinois donne un premier rapport à l'OMS sur ce premier cas; Il sera suivi le 8 décembre par un second rapport plus complet.

Du 10 au 18 Décembre 2019: 3 nouveaux cas arrivent dans les hôpitaux de Wuhan, créant la confusion et la panique. Les médecins alertant leurs Autorités et prônant des mesures d'urgence, Autorités qui, elles, ne considèrent pas qu’il y a urgence, 3 cas ne faisant pas une épidémie.

Le 3 Janvier 2020 : le Docteur Li et 7 de ses collègues inquiets de voir l’évolution du nouveau coronavirus qui en parlent et le signalent sur Internet et sont admonestés par la Police. Les réseaux sociaux commencent à s’agiter.

Le 5 Janvier 2020 : une équipe menée par GaoFu, le patron du chinese CDC et plusieurs spécialistes est envoyé pour enquêter sur ce coronavirus et la situation à Wuhan et dans le Hubei.

Le 7 Janvier 2020 : Après leur visite à Wuhan, ils ne concluent pas à une situation épidémique, mais des études sont lancées sur ce nouveau coronavirus par différents laboratoires afin de mieux le comprendre. Un de ces spécialistes sera contaminé durant l’enquête et tombera malade le 19 Janvier.

Le 10 janvier 2020: La Chine met à la disposition de l’OMS et du monde sur une base accessible à tous les chercheurs:

- la séquence génétique du virus.

- Les premiers résultats des labos.

Le 18 Janvier 2020 : La ville de Wuhan maintient son dîner de fin d’année réunissant près de 40000 convives.

Le 20 janvier2020 : Zhong Nan Shan envoyé à Wuhan pour faire un bilan de la situation fait à la TV chinoise un rapport explosif, enjoignant les Autorités de Wuhan et du Hubei à prendre des mesures drastiques.

Le 22 Janvier 2020 23h00mn : l’épidémie d'un nouveau coronavirus, le 2019-nCov, partie de la ville de Wuhan au centre de la Chine mi-décembre a déjà contaminé 571 personnes et fait 17 morts, touche 14 provinces et municipalités. Une équipe de l’OMS est à Wuhan. L’état d’urgence épidémique est prononcé ; La ville de Wuhan et la province du Hubei annoncent leur confinement, tous les moyens de transports sont suspendus.

Le 24 janvier 2020 14h30mn : L'OMS a estimé qu'il est encore trop tôt pour déclarer le coronavirus comme une urgence de santé publique de portée internationale compte tenu de sa nature restrictive et binaire.

Le 25 Janvier à12h40mn : L'autorité sanitaire nationale chinoise organise 6 équipes médicales impliquant 1 230 personnes pour se rendre à Wuhan, dans la province de Hubei, et soutenir la lutte contre le nouveau Coronavirus. Au total ce seront 42000 personnels médicaux de toutes les provinces qui iront à Wuhan et le Hubei.

Le 25 Janvier à13h00mn : 22 provinces et municipalités, couvrant plus de 1,1 milliard de personnes, lancent une alerte sanitaire d'urgence majeure au plus haut niveau. Le Heilongjiang, dans le nord-est de la Chine, et le Henan, en Chine centrale, sont les derniers à avoir relevé ce niveau. L'Italie connait son 1er cas, la France suivra peu après.

Le 25 Janvier à16h00mn : Wuhan va construire un hôpital spécial de 1 300 lits en l'espace d'une dizaine de jours pour les personnes infectées par un nouveau coronavirus…

dois-je continuer….?


Pas la peine pour vous et vos amis sinophobes de re-écrire l'histoire.. Elle est là sous vos yeux.


Gars d'Ain,

Ici aussi, je fais vieillir certains fromages naturels à pâte semi-dure (genre Gouda doux) irlandais et les transforme en quelques mois en moitié bleu de bresse et moitié roquefort, mais au goût moins prononcé, plus doux et onctueux. Quand des français viennent manger à la maison, tous me demandent tous ou je trouve mon plateau de fromages...


  
Répondre
gars d'ain
07/04/2020 12:08:26
2


Merdiatiquement vôtre : actuellement, même le mar de café est plus sûr...


Objectivement, tout ce que je vois c'est qu'à peu près partout d'une façon ou d'une autre... TOUS les chiffres compilés sont à peu-près faux pour diverses raisons évoquées souvent avec parcimonie, et surtout sans son copain arménien "bon escient".


Entre autre, globalement le dépistage a été très et trop tardif et nettement insuffisant.

Globalement encore, le confinement est une non réponse sanitaire puisque le déconfinement ramènera inexorablement à la situation de départ et donc une risque d'un nouveau foyer épidémique comme cela s'est produit pour Ebola...

En gros, l'économie a été sacrifiée pour rien sur l'autel compassion public afin apaiser les peurs du risque sanitaire, afin d'éviter d'avoir à rendre des comptes et d'éviter d'avoir à faire un terrible constat d'impuissance des moyens (que préalablement on n'a pas su garantir et faire perdurer dans le temps pour garantir un accès aux soins à la population même en cas d'épidémie)

L'aplatissement de la courbe est encore partout du prêchi-précha pour faire gober à la population que les gouvernement sont à la hauteur du problème alors que ce sont eux et eux seuls qui ont généré ce merdier sanitaire qui met en péril les populations.


La seule façon de traiter le problème, c'est de remettre le pays en état de marche, d'assumer les morts : la vie n'a rien d'éternel, c'est à chacun de faire un minium pour la faire durer... compter sur les autres pour le boulot à sa place, c'est un peu facile et personnellement, je refuse de pourrir et mourrir par ordonnance...

C'est encore consternant de voir que le monde paranoïaque de l'hygiénisme alimentaire actuel conduise une bonne partie de la population à négliger les principes de base de l'hygiène corporelle et à la maison. Ce n'est pas arrêter l'économie du pays qui répondra à une telle aberration en terme de risque sanitaire...

Dubaisan, tu as connu comme moi, les fromages avec 30 000 listérias et à l'époque, on n'en mourait pas... Le sur-hygiénisme alimentaire d'aujourd'hui conduit à l'absence de défenses immunitaires de demain.

Chez nous, on organise des concours de vieillissement camemberts ; notre records est à 14 mois après la Date de la boite... On vise actuellement les 16 avec un Coulommiers ! Et c'était excellent surtout avec un bon vin et du bon pain...


tout ça pur dire que l'ensemble, des chiffres, des méthodes et des moyens sont très largement critiquables notamment au regard de cette publication ce matin que j'ai bien sûr vivement critiqué.

"Merci aux guignols de l'ETAT, du gouvernement sans oublier le conseil scientifique d'avoir été en dessous de tout...

Je note : "Fin mars, la France réalisait 12.000 tests quotidiens reposant sur la technique RT-PCR, une méthode d'amplification du matériel génétique du virus. La Corée du Sud ou à l'Allemagne revendiquent 300.000 à 500.000 tests hebdomadaires. "

Au rythme actuel de dépistage du COVID sur la population française, on en pour 5583 SEMAINES et 465 ans...

C'est PIRE que les peines de bagne de Lucky Luke..."


Toujours, suivant les chiffres, au final, si on est réaliste, ce sont finalement sans doute les USA qui vont acquérir le meilleur taux couverture d'auto-vaccination dans la population....

Actuellement à peu près partout dans le monde, on fuit le problème et le fuir n'a jamais permis de le résoudre : l'histoire en témoigne à longueur de chapitre....

  
Répondre
0PHENIX0
07/04/2020 11:23:30
0

Phenix, toi aussi tu t'imagines pouvoir me dire ce que je dois ou non commenter et la façon de le faire ? Si le topic ne te convient pas, adresse toi donc à l'auteur de la file ou sinon tu peux également passer ton chemin.

Message complété le 07/04/2020 11:24:31 par son auteur.

Phenix parle à Phenix, je vais finir maboul ici :)

  
Répondre
phenix
07/04/2020 11:12:11
1

Ophenixo, balayer devant ta porte avant de chercher des noix chez les autres

  
Répondre
deckard6
07/04/2020 11:05:32
1

...

  
Répondre
0PHENIX0
07/04/2020 11:00:08
0

philsnac07/04/2020 10:35:45

Covid-19 : faut-il s’inquiéter de ce qui se passe en Chine ?

... La Chine chercherait à cacher l’origine de l’épidémie et l’ampleur de la catastrophe par des campagnes massives de censure et de désinformation ...


Censure et désinformation, les deux mamelles de la police de la pensée ou politique si chère aux régimes fascistes et autres néo-naz.

  
Répondre
Dubaisan
07/04/2020 10:56:02
1

C'est tout ce que tu as trouve phenix?

Gars d'Ain n'a pas ete inspire de mettre en ligne ces deux merdes, mais ca va dans ton sens alors tout est bon.

Parceque cote "enfumage" ou malhonnetete crasse, ces deux-la Courmont et Lincot, sont des bons.

Tout ca pour faire passer la pilule de nos gouvernants et politiques:

- "pas de masques, c'est inutile" (parcequ'on en a pas grace a notre gestion calamiteuse)

- "l'immunite collective vaincra".... parcequ'on a un hopital a genoux, sans lits et sans moyens suffisants de reanimation...

avec pour consequences:

- laisser crever les vieux dans les Ehpad. (La, ca nettoie dur... faut bien sauver les regimes de retraite....)

- Trier entre les maladies qui sera sauve et qui devra "se demerder tout seul"

Attaquer la Chine bien sur, pour defendre des ASSASSINS qui eux savaient parfaitement ce qui allait se passer, les pires collabo depuis 80 ans.

  
Répondre
0PHENIX0
07/04/2020 10:51:56
1

06/04/2020 17:11:46

W70, c'est maintenant le monde entier qui dénonce leurs mensonges et la propagande qui s'en est suivie


Et c'est bien ça l'essentiel, la liberté d'expression a encore du sens hors des dictatures et autres autocraties. Le rouleau compresseur est en marche et les futurs soumis seront endoctrinés (ou envoyés dans des camps de rééducation) mais il ne pourront pas dire qu'ils n'avaient pas été prévenus.

  
Répondre
deckard6
07/04/2020 10:48:23
1

Médiapart :


Coronavirus : la Chine et l’Iran dénoncent la probabilité d’une attaque biologique

15 MARS 2020

« Où était votre patient zéro ? » Un responsable chinois accuse les Etats-Unis d’avoir infecté Wuhan lors des Jeux mondiaux des forces armées

Extraits :

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lijian Zhao, a exigé des autorités américaines qu’elles révèlent ce qu’elles cachent sur les origines du Covid-19, allant jusqu’à suggérer que le coronavirus aurait pu être introduit en Chine par l’armée américaine.

Pointant vers une vidéo où le directeur du Centre pour le Contrôle et la Prévention des maladies (CDC), Robert Redfield, semble admettre que des Américains sont morts du Covid-19 avant de disposer de tests pour l’établir, Zhao a appelé l’organisme de surveillance sanitaire américain à révéler toute la vérité dans un tweet publié jeudi...


...« Ce pourrait être l’armée américaine qui a amené l’épidémie à Wuhan », a suggéré Zhao, appelant le CDC (et les États-Unis en général) à être « transparents » et à partager ce qu’ils savent sur le lieu et le moment où le « patient zéro » a été diagnostiqué pour la première fois....


...Dans la vidéo, Redfield a reconnu que certains cas de coronavirus avaient été mal classés comme grippe car les médecins n’avaient pas de test précis pour la nouvelle épidémie à l’époque. Il n’a pas précisé quand ces cas mal diagnostiqués sont apparus pour la première fois, disant seulement que « certains cas ont été diagnostiqués ainsi »...

https://blogs.mediapart.fr/le-cri-des-peuples/blog/150320/coronavirus-la-chine-et-l-iran-denoncent-la-probabilite-d-une-attaque-biologique

  
Répondre
philsnac
07/04/2020 10:35:45
3

Covid-19 : faut-il s’inquiéter de ce qui se passe en Chine ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Ces derniers jours, de plus en plus d’informations commencent à circuler sur la situation en Chine :

Le gouvernement chinois aurait menti sur le nombre de décès liés au coronavirus

La Chine chercherait à cacher l’origine de l’épidémie et l’ampleur de la catastrophe par des campagnes massives de censure et de désinformation

Une nouvelle vague de cas toucherait certaines villes chinoises

Dans cette lettre, je vais vous dire ce que l’on sait à l’heure actuelle de la situation en Chine.

Vous verrez pourquoi c’est probablement plus grave qu’on le croyait… et pourquoi, à mon avis, ce n’est pas une raison de paniquer.

Censure et propagande

Attention, toutes les informations que je donne dans cette lettre sont à prendre avec des pincettes.

Le gouvernement chinois filtre soigneusement tout ce qui sort du pays. Il est donc impossible de savoir avec certitude ce qu’il s’y passe.

Cela dit, malgré cette surveillance extrême, certains habitants chinois parviennent à partager certaines informations sur la situation à Wuhan et dans la province de Hubei.

À commencer par le Dr Li Wenliang, aujourd’hui considéré comme un héros en Chine. Médecin à l’hôpital central de Wuhan, il est l’un des premiers à avoir alerté, fin décembre, sur les dangers du nouveau coronavirus.

Il a été arrêté le 1er janvier pour « propagation de fausses rumeurs[1] », avant de décéder du coronavirus le 7 février.

À la suite de cette affaire, le gouvernement a décidé de renforcer son contrôle sur les réseaux sociaux. Il s’est mis à contrôler tous les messages portant sur le coronavirus.

De nombreux comptes de réseaux sociaux ont été fermés, accusés eux aussi de propager de fausses rumeurs.

Malgré tout, des Chinois continuent d’alerter sur la gravité de la situation.

100’000 morts du coronavirus en Chine ?

Le nombre de décès officiel causés par le coronavirus en Chine est de 3322 décès (vendredi 3 avril).

Ces chiffres peuvent surprendre dans un pays de 1,3 milliard d’habitants. En comparaison, l’Italie, qui ne compte « que » 60 millions d’habitants (20 fois moins que la Chine) recense déjà plus de 13'000 décès.

Mais ces derniers jours, plusieurs informations laissent penser que les chiffres chinois seraient largement sous-évalués.

Le 27 mars dernier, le média indépendant chinois Caixin, qui fait un gros travail d’investigation depuis le début de la crise, a publié une photo d’urnes funéraires entreposées. Il y aurait là 3500 urnes, soit plus que le nombre de décès officiel en Chine[2]. D’après ce média, 5000 urnes auraient été livrées à un centre funéraire en un seul jour.

Vous avez peut-être vu dans la presse des photos de longues files d’attente devant les sept crématoriums de Wuhan. Ces crématoriums tourneraient à plein régime depuis une dizaine de jours, au rythme de 3500 urnes par jour[3].

En s’appuyant sur ces chiffres, certains estiment donc qu’au total, 42'000 personnes seraient décédées à Wuhan ces dernières semaines, comme le relaie le groupe d’information Radio Free Asia[4].

Le site chinois Regard froid sur l’économie et la finance, avance même qu’il y aurait eu 59’000 morts rien qu’à Wuhan, et plus de 97’000 en Chine[5].

Très récemment, un rapport du service de renseignements américain, relayé par plusieurs parlementaires depuis mercredi, semble confirmer que le nombre de décès serait supérieur à celui annoncé par le gouvernement chinois[6].

Les détails n’ont pas été révélés, mais selon certaines sources, ce rapport ferait état de 70'000 à 400'000 décès réels en Chine.

Bien sûr, il faut être prudent avec ces différentes estimations, car elles ne sont basées que sur des hypothèses. Elles ne prouvent rien et le gouvernement chinois réfute fermement ces chiffres…

Mais de plus en plus d’informations remettent en doute les données officielles.

Ce qui est sûr, c’est que nous ne pouvons pas nous baser sur la situation en Chine pour tirer des conclusions sur l’évolution de la maladie en France et en Europe.

De plus, il semblerait que la situation ne soit pas encore totalement maîtrisée en Chine, contrairement à ce qu’on pouvait croire jusque-là.

Deuxième vague de coronavirus

Ces dernières semaines, les cas annoncés en Chine se faisaient rares, et étaient presque toujours des cas importés d’un autre pays.

La situation semblait se rétablir peu à peu. Les autorités ont pu lever le confinement total dans la province de Hubei et ont annoncé qu’il serait également levé à Wuhan le 8 avril.

Mais depuis trois jours, le gouvernement chinois fait état de plusieurs nouveaux cas.

Mercredi, tout le district Jia (dans la province de Henan) a été mis en quarantaine, soit 600'000 personnes, après la découverte d’un nouveau cas[7].

Wuhan a aussi annoncé 4 nouveaux décès[8], alors que l’épidémie semblait pourtant maitrisée dans la ville.

La Chine craint l’arrivée d’une nouvelle vague de coronavirus et d’autres villes pourraient être mises en quarantaine ces prochains jours.

Il semblerait que l’épidémie ne soit pas encore prête de se terminer en Chine…

Mais faut-il s’inquiéter pour autant ?

La Chine n’est pas la France

Ces nouvelles de la Chine ne sont guère rassurantes. Mais à mon avis, ce n’est pas une raison pour paniquer, et ceci pour plusieurs raisons :

La Chine est un très grand pays, avec plus d’un milliard d’habitants. Même si le nombre de décès doit être revu à la hausse, celui-ci reste cohérent par rapport à la situation en Europe.

Même si elle a pris des mesures extrêmes, la Chine a beaucoup tardé avant de réagir à l’épidémie. Il est probable que la propagation du virus était déjà bien avancée quand le gouvernement a commencé à confiner la population.

La Chine est l’un des pays les plus pollués au monde, et en particulier la ville de Wuhan. Or une récente étude suggère un lien entre pollution de l’air et coronavirus[9]. On sait par ailleurs que la pollution affecte les poumons et favorise le risque de maladies respiratoires.

La Chine est le plus gros consommateur de tabac au monde[10]: or une étude a montré que fumer doublerait le risque d’avoir des complications à cause du coronavirus[11].

Avec plus de 240 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, la Chine est considérée comme une « société super-vieillissante »[12].

La population est donc particulièrement à risque en Chine. Cela pourrait expliquer aussi pourquoi le nord de l’Italie, région elle aussi, vieillissante, très polluée, et où de nombreuses personnes fument, serait aussi touchée par l’épidémie.

Ce que disent vraiment les chiffres

En France, les chiffres font peur, on parle d’un taux de mortalité de 7 %. Mais seules les personnes qui arrivent aux urgences dans un état grave sont testées.

On passe donc à côté de la grande majorité des cas. Rappelons que 8 cas sur 10 seraient bénins. Ils passeraient totalement inaperçus. En réalité il pourrait donc y avoir 5 fois plus de personnes contaminées, et un taux de mortalité beaucoup plus faible.

D’ailleurs, dans les pays qui ont effectué des dépistages massifs, comme en Corée du Sud ou en Allemagne, le taux de mortalité se situe sous les 1 %.

C’est certes plus que la grippe saisonnière (0,1 % selon l’OMS), mais déjà beaucoup moins inquiétant que les chiffres donnés en France.

À titre de comparaison, le Sras et le Mers, les deux autres coronavirus principaux qui ont provoqué des épidémies par le passé, ont des taux de mortalité bien supérieurs : plus de 13 % pour le Sras[13], 35 % pour le Mers[14]. Sans parler d’Ebola, dont la mortalité est même supérieure à 50 %[15] !

De plus les tests de dépistage ont été très critiqués : il y aurait entre 30 et 40 % de faux négatifs[16] : cela signifie que de nombreux Français testés négativement ont peut-être malgré tout été contaminés.

Difficile dans une telle situation d’avoir une idée précise du nombre de personnes contaminées, et donc du taux de mortalité.

Surtout que les données françaises ne font pas la différence entre une personne qui décède du coronavirus et une qui décède d’une autre pathologie, mais qui était porteuse du coronavirus.

Quand on sait que la grande majorité des personnes décédées ont au moins une pathologie grave (diabète, maladie respiratoire, hypertension, obésité), il est compliqué d’affirmer que le coronavirus est bel et bien la cause de leur décès, ou si ce n’est pas plutôt la maladie dont ils souffraient déjà qui en est responsable.

De nombreux éléments viennent donc brouiller les données, et il est fort probable que le véritable taux de mortalité du virus soit bien inférieur à ce qu’on dit.

Hôpitaux surchargés

Actuellement, le problème majeur du coronavirus, c’est que de nombreux malades ont besoin de soins intensifs et d’assistance respiratoire.

C’est pour cette raison que certains hôpitaux sont surchargés et que certains patients doivent être transférés dans d’autres hôpitaux[17].

Mais si certaines régions, comme la région parisienne, sont effectivement en manque de lits, ce n’est pas le cas de toutes les régions de France. Les hôpitaux des régions moins touchées peuvent faire face à cet afflux.

Pour le moment, on ne peut donc pas dire que la situation soit particulièrement critique.

Et la suite ?

Risque-t-on de manquer bientôt de lits dans les hôpitaux à l’échelle nationale ?

Le confinement va-t-il suffire à endiguer l’épidémie ?

Le virus va-t-il disparaître avec l’arrivée des beaux jours ?

Va-t-il revenir l’hiver prochain ?

Va-t-il muter et devenir beaucoup plus dangereux ?

Actuellement, il est impossible de répondre à toutes ces questions. N’écoutez pas ceux qui prédisent une immense catastrophe, ni ceux qui pensent que tout sera bientôt réglé.

La vérité, c’est qu’on n’en sait rien.

Le mieux que nous puissions faire, c’est de continuer à prendre soin de notre santé, rester actif, manger sainement et surtout, continuer à profiter de la vie autant que possible (même si ce n’est pas facile en ce moment).

De mon côté, je continuerai de vous tenir au courant de l’évolution de la situation, et de partager avec vous mes conseils pour vivre au mieux cette période.

Prenez bien soin de vous !

Amicalement,

Florent Cavaler

Pour consulter les sources de cet article, rendez-vous ici .

https://www.pure-sante.info/chine-inquiet/#yuzo_widget-2?base=647&campaignId=1131706&segmentId=1145567&shootId=1189378



  
Répondre

Forum de discussion General

202004191236 761248
Ma liste