OK
Accueil > Communauté > Forum General

Le gouvernement français a-t-il su anticiper et réagir à la crise du c



jipes
30/03/2020 20:47:19
3

CRI,


**Heureusement encore qu'on ait la décence au niveau des instances dirigeantes d'appeler les scientifiques et spécialistes reconnus mondialement au passage afin d'initier les décisions idoines .**


Malheureusement, je n'avais pas bien analysé ton écrit. Heureux d'avoir des scientifiques et des spécialistes reconnus qui ont permis que le 1er tour des Municipales ait lieu, heureux c'est toi qui le dis !

Message complété le 30/03/2020 20:47:56 par son auteur.

A présent, je te souhaite une bonne nuit.

  
Répondre
ALEZE
30/03/2020 20:29:02
2

la question que pose Moi

est-ce l Europe a réagi correctement pour luter contre ce virus

parai t -il q a Bruxelles une compagnie de faignant est payer a rien faire ?

tous parti confondu .

  
Répondre
jipes
30/03/2020 19:36:27
1

Te revoilà CRI, incapable de comprendre ce qui s'est passé en France.

Je vois que tu parles de redressements de "tords", avec quel esprit ? Peut-être une esprit "tortu" ?

Et ton asservissement à notre caste dirigeante devient criante.

  
Répondre
CRI74
30/03/2020 19:23:53
1

Encore une de ces files tendancieuses où des inepties sont reprises à corps et à cris , adoubées par une frange populiste incapable d'apporter la moindre réflexion fondatrice , pas même argumenter sérieusement sur des solutions intelligibles sinon intelligentes .

Epargnez nous vos sempiternelles redressements de tords alors que vos critiques et autres arguties n'apporteraient que des ruines .

Heureusement encore qu'on ait la décence au niveau des instances dirigeantes d'appeler les scientifiques et spécialistes reconnus mondialement au passage afin d'initier les décisions idoines .

Que l'économie et le lobbying viennent ralentir celles ci demeurent l'une des tares d'un système qu'il faudra bien réformer profondément , mais certainement pas avec des solutions aussi dangereuses qu'incapacitaires telles celles prônées par le RN

  
Répondre
Bill17
30/03/2020 19:19:08
0

On le sait aujourd'hui seul le confinement fonctionne. On peux fermer les frontières pour faire croire que cela va arrêter le virus. Mais c'est inutile sauf à créer encore plus de difficultés .....

  
Répondre
jipes
30/03/2020 19:13:29
1

Bill,


Il aurait certainement mieux valu une solution qui n'en est pas une à tes yeux que ne rien faire du tout.

  
Répondre
Bill17
30/03/2020 19:07:15
0

Mon post était faussement "interrogatif."

En fait j'ai appuyé là ou ça fait mal. Les "solutions" de MLP n'en sont pas....

CQFD

  
Répondre
jipes
30/03/2020 19:00:17
2

@ Bill


"et pourtant ils ont le record de morts"


Mais ils ont aussi exporté le virus. Chaque jour, 80'000 ouvriers italiens passaient la frontière suisse et le Canton du Tessin a été le plus touché de Suisse. Ces ouvriers venaient essentiellement d'Italie du Nord où le foyer du coronavirus était le plus important.


Les Suisses auraient aussi dû fermer leur frontière mais pour des raisons économiques……...

Message complété le 30/03/2020 19:11:32 par son auteur.

…...ils ont attendu à tort.

  
Répondre
Bill17
30/03/2020 17:45:15
2

@angeloysse,

Je ne comprends pas ton raisonnement: "les Italiens ont fermé leurs frontières" et pourtant ils ont le record de morts?

Ou est la logique?

(sans polémique)


  
Répondre
angeloysse
30/03/2020 17:37:01
2

le plus incroyable lorsque marine lepen a demandé la fermeture des frontières les ministres et députés l'ont critiqué comme a leurs habitude et pourtant les autres pays comme l'italie ou l'espagne entre autre ont fermé leurs frontières .

ce qui fut drôle c'est de voir les italiens passer la frontière et les français refouler

  
Répondre
virgules44
30/03/2020 17:35:00
0

si nous étions dans un pays totalitaire, comme le crait certains en Janvier, il y a longtemps que bon nombre seraient ou en prison....regardez du coté de la Core du Nord: aucun malade et aucun mort, à cause du Covid 19....à méditer.

  
Répondre
virgules44
30/03/2020 17:31:29
0

Je fais confiance et je sais que nos gouvernants mettent tout en oeuvre......et agissent beaucoup plus que tous ces gueulards et apprentis médecins , ces" faut qu'on" ou" y'a qu'à"

ce n'est pas quand le bateau est dans la tempête qu'il faut contester le capitaine.

  
Répondre
MMManson
30/03/2020 17:19:33
2

Salut Jipes

<<il n'a pas osé prononcer le mot "confinement">>

Exactement !


  
Répondre
jipes
30/03/2020 16:10:45
5

Salut MMManson,


Quand tu dis que le 16 mars, le Président de la République annonçait un confinement de deux semaines minimum, il n'a pas osé prononcer le mot "confinement" et c'est ce que les médias et autres personnalités politiques proches du Président veulent nous faire croire à présent.

Je suis d'avis que l’exécutif a failli à sa mission et son irresponsabilité est coupable. Quand Madame Buzin a alerté, au mois de janvier, et le Président et le Premier Ministre de ce qui pouvait se passer et que ceux-ci n'ont pris aucune décision, elle aurait dû démissionner. Cela aurait-il fait prendre conscience de la gravité de la situation, je n'en suis pas sûr mais peut-être ?

Quant à Monsieur Véran qui a pris sa place au Ministère de la Santé, je ne le trouve pas brillant. Il n'a pris aucune décision si ce n'est de s'en référer au "Conseil Scientifique". Et si ce Conseil s'était trompé ? Bon nombre de pontes de la médecine en France ont des idées fort différentes sur la manière de faire face au coronavirus, alors si au Gouvernement on se plie à certaines décisions émanant de ce Conseil, on en a encore pour de nombreux mois en France.

Et quand le Premier Ministre n'accepte pas qu'on le critique, cela ressemble à une levée de bouclier d'un homme aux abois.

Par contre, et cela je le trouve déplacé, notre Président et la plupart de nos Ministres ne font que parler de l'Union Européenne et de la solidarité que l'on doit retrouver entre les Etats. Est-ce vraiment le moment d'aborder ce sujet alors que la vie s'écroule pour certains d'entre nous ?



  
Répondre
MMManson
30/03/2020 15:29:24
4

Au 29 mars au soir, le bilan en France de l’épidémie de coronavirus était de 2 606 morts et 40 174 cas d’infections. Ce bilan est sous-estimé : seuls les cas sévères de la maladie sont dépistés ; de nombreuses personnes âgées meurent en Ehpad ou à domicile, et n’ont pas encore été comptabilisés.

A l’échelle mondiale, le coronavirus a fait officiellement plus de 31 000 morts et 667 000 cas d’infection ont été diagnostiqués. La France est le 5e pays où le virus a fait le plus de mort, derrière l’Italie, l’Espagne, la Chine et l’Iran. Aux Etats-Unis, le nombre de cas, le plus élevé du monde, a explosé (140 000) et l’épidémie devrait encore faire des milliers de mort. En France, la réponse de l’exécutif à la crise a évolué. Le 9 mars, les rassemblements de plus de 1000 personnes étaient interdits. Le 12 mars, Emmanuel Macron encourageait les personnes âgées à rester chez elles, mais maintenait le premier tour des élections municipales. Le 13 mars, les rassemblements de plus de 100 personnes étaient interdits. Le 16 mars, le Président de la République annonçait un confinement de deux semaines minimum, renforcé depuis et renouvelé de deux semaines supplémentaires. La France participe actuellement à un essai clinique européen, Discovery, pour trouver un remède contre le virus.

Pour certains, l’exécutif a fait tout ce qui était en son pouvoir pour gérer au mieux la crise. Il a suivi au fur et à mesure les recommandations du conseil scientifique (composé de 10 grands médecins et experts) en augmentant progressivement les mesures sanitaires en France. Il ne pourrait être tenu responsable de l’incertitude scientifique entourant ce virus et son traitement. Il n’a pas cédé à la pression populaire d’administrer de la chloroquine aux patients malades, préférant attendre le résultat des tests cliniques. Un état d’urgence sanitaire a été voté, permettant au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour préserver l’économie du pays (modifications temporaires du code du travail, fonds de solidarité pour les entreprises). Relativement à d’autres pays, la France aurait mieux réagi : le Royaume-Uni a d’abord privilégié l’immunité collective, tardant à se confiner ; Donald Trump a nié la gravité de l’épidémie, facilitant sa propagation aux Etats-Unis ; la crise a révélé que les systèmes de santé italiens et espagnols n’étaient pas préparés pour une telle crise.

Pour d’autres, l’exécutif a failli à sa mission et son irresponsabilité est coupable. Plutôt que de donner des injonctions contradictoires, Emmanuel Macron aurait dû annuler le premier tour des élections présidentielles, afin d’empêcher la propagation du virus, et mettre en œuvre le confinement plus tôt. Le gouvernement devrait aujourd’hui faire confiance au professeur Raoult et généraliser le recours à la chloroquine pour soigner les patients malades. Surtout, l’exécutif n’aurait pas su entendre les nombreux signaux d’alarmes lancés depuis des années par le personnel hospitalier, les médecins et les infirmiers dénonçant le sous-effectif et le manque de moyens des hôpitaux. Il aurait, au contraire, systématiquement affaibli et démantelé les services publics. La France manque aujourd’hui de masques, de respirateurs, de lits en réanimation, pour faire face à l’épidémie. D’autres pays auraient beaucoup mieux géré la crise : la Chine a fait construire en urgences des hôpitaux et mobilisé toute la force productive du pays ; la Corée du Sud a eu recours très tôt à un dépistage individuel généralisé ; Taïwan a fermé ses frontières à la Chine.

  
Répondre

Forum de discussion General

202003302047 761629
Ma liste