OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

Appel aux dons.



simcour
02/04/2020 16:24:30
0

@manuborelli En parlant de don d'organes je pense au fait que tout le monde en France est présumé donneur d'organe si il ne s'est pas formellement opposé. Qui veux en savoir plus ?

  
Répondre
ALEZE
31/03/2020 20:22:56
0

Un jeune homme de 18 ans a été écroué à l’issue de sa garde à vue. Bien connu de la justice, il sera jugé ce mercredi après avoir été verbalisé à six reprises en quelques jours dans l’Hérault, pour non-respect des mesures de confinement.

La loi est claire : si plus de trois violations aux mesures de confinement sont relevées dans les 30 jours, l’infraction devient un délit. C’est ce qui s’est produit pour ce jeune homme de 18 ans qui habite à Sérignan, près de Béziers (Hérault). Entre le 20 et le 29 mars, ce dernier a été verbalisé pas moins de six fois explique France 3.

Des verbalisations successives qui l’ont conduit en garde à vue ce lundi 30 mars. Face aux gendarmes, le jeune majeur a expliqué son comportement par le fait qu’il voulait voir des amis et qu’il s’ennuyait chez lui durant ce confinement, en lien avec l’épidémie de coronavirus.

Déjà condamné pour plusieurs délits

Le mis en cause est bien connu de la justice puisqu’il a été condamné à la fin de l’année 2019 pour plusieurs délits commis alors qu’il était mineur, à des peines de sursis avec mise à l’épreuve et à des travaux d’intérêts généraux. De plus, le jeune homme devait être prochainement jugé pour des faits de conduite en état d’ivresse.

A l’issue de sa garde à vue, le mis en cause a été déféré en vue d’un jugement en comparution immédiate. Le juge des libertés et de la détention (JLD) a ordonné en l’attente, son placement détention provisoire. Il encourt désormais six mois d’emprisonnement et 3750 euros d’amende.


  
Répondre
Bill17
31/03/2020 19:53:40
2

Vous voulez des dons? Envoyons l'armée récupèrer les Fonds détournés dans les coffres forts des paradis fiscaux....

Amha il y aura de quoi payer l'ensemble de la crise mondiale...

  
Répondre
ALEZE
31/03/2020 19:52:20
0

Dès à présent, les indépendants, petits patrons, professions libérales peuvent faire une demande à la Direction générale des finances publiques (DGFiP) pour bénéficier du fonds de solidarité, mis en place par l’exécutif. Capital vous explique comment.

La crise sanitaire qui touche l’Hexagone a entraîné la mise en sommeil d’une grande partie de l’économie. Dans ce contexte difficile, le gouvernement d’Edouard Philippe a annoncé un premier bouquet de mesures financières pour venir en aide aux Français. Parmi celles-ci, la mise en place d’un fonds de solidarité, doté d’1,2 milliard d’euros. Ce fonds doit bénéficier aux indépendants, professions libérales ou petits patrons qui ne peuvent pas prétendre à une indemnisation chômage de Pôle emploi. Conditions requises, l’entreprise ne peut pas compter plus de 10 salariés et son chiffre d’affaires sur un exercice ne peut excéder un million d’euros. Pour les entreprises qui ont moins d’une année d’existence, le chiffre d’affaires mensuel moyen ne peut excéder 83.333 euros (ce qui équivaut à un million d’euros sur une année).

Depuis ce mardi, il vous est possible de demander l’aide pour la période écoulée du mois de mars. Pour cela, il vous suffit de vous connecter sur le site impots.gouv.fr (ici). La DGFiP a créé une bannière spéciale pour aiguiller les professionnels. Pour faire une demande, connectez-vous à votre espace particulier, et “non sur l’espace professionnel habituel”, précise Bercy. Une fois connecté à votre espace, direction la messagerie sécurisée. Au sein de votre messagerie, il y a un onglet “écrire”. Cliquez dessus et faites dérouler jusqu’à la case “je demande l'aide aux entreprises fragilisées par l'épidémie Covid-19".

À partir de là, le processus est rapide, en 7 étapes : pour la première, appelée “conditions de dépôt”, il vous suffit de cocher la case qui certifie que votre entreprise remplit les conditions requises. Il est nécessaire de préciser le nombre de vos salariés. Pour rappel, il est impossible d’avoir plus de 10 employés pour recevoir le coup de pouce. Seconde étape : rentrer ses coordonnées (nom, prénom, mais surtout votre qualité : entrepreneur individuel, gérant de la société, expert-comptable…). Troisième étape, il faut indiquer votre numéro SIRET et la région dans laquelle votre entreprise est implantée. Quatrième étape : indiquez la période concernée pour l’aide. Vous n’aurez pas le choix, celle-ci correspondra au mois de mars.

  
Répondre
sergiobress
31/03/2020 19:47:16
2

Oula quelle imagination !

Au fait, quand les moyennes et grosses entreprises gagnent des milliards, on ne les entend pas, qu'est-ce qu'ils font de tous ces milliards ? Paradis fiscaux ? Investissement à l'étranger ? Détournement de fonds ?

Quelle bassesse ……………………………..


Message complété le 31/03/2020 19:48:45 par son auteur.

C'est bientôt Pâques on va leur donner une médaille en chocolat pour la trouvaille.

Message complété le 31/03/2020 19:51:08 par son auteur.

Bon les gars ils vous restent pas un petit chocolat de l'année dernière

  
Répondre
tagushi76
31/03/2020 19:35:19
1

Le jour d'après :

Dans la rue: les petites PME qui auront mis la clé sous la porte car pour eux il faudra rembouser ( l,état ne donne pas ,il prête vos dons )

Les gilets jaunes et bonnets rouge ( de retour et toujours plus pauvres )

Les blouses blanches.

Et puis ...........

  
Répondre
ALEZE
31/03/2020 19:15:26
7

oui c est bien sa la solution !

on va tous faire un appel au dons est l envoyer a l Elysée .

Message complété le 31/03/2020 19:19:52 par son auteur.

j en reviens pas comment ils sont forts nos élites pour nous faire les poches.

  
Répondre
realnogains
31/03/2020 19:08:44
3

Bonsoir

Oui est bien je crois que je vais faire pareil .

Vu que je vais être dans une merde noire ( le mot est bien choisi )si je veux garder ma maison.

Alors un appel aux dons serait le bien venu

@ plus

  
Répondre
mika57
31/03/2020 19:07:20
1

Cumulé depuis le vote de leur création / suppression, nous avons :

- CICE : 20 milliards X 6 ans (1er janvier 2013 - 31 décembre 2018) = 120 milliards

- Allègement de charges pour les entreprises : 40 milliards en 2 ans (1er janvier 2019 - 2020 et après)

- Suppression de l'ISF = 3 milliards X 2 ans = 6 milliards

- Fraude fiscale = 80 milliards par an (estimation basse, je suis sympa) = 560 milliards

- Fraudes patronales et à la TVA = 20 milliards par an (et je suis gentil) = 140 milliards


Total d'argent gaspillé / envolé / offert par les français depuis 2013 = 120 + 40 + 6 + 560 + 140 = 866 milliards d'euros depuis 2013

Un mec au gouvernement <font face="roboto-medium, Arial">appellerait</font> ça un vrai pognon de dingue

Ces chiffres sont tout simplement hallucinants...

Les TPE-PME ont elles profité du CICE comme cela leur était destiné ???? Je ne crois pas non... Moins de 60% des sommes engagées sont allées aux TPE-PME, qui, pourtant, représentent plus de 90% de l'emploi en France


Prenez le CICE et les baisses de charges, et rapportez cette somme au nombre d'emplois NETS créés en France depuis 2013.

Je vous laisse chercher

Divisez cette somme par emploi et rapportez-là en € / emploi / an.

Je vous garantie qu'il n'y a que dans vos rêves les plus fous que vous seriez payés une telle somme.

Et même si la moitié des sommes engagées auraient (hypothèse) servi aux investissements, la somme par emploi est quand même énorme


De l'autre côté, on a :

- Austérité dans l'Hôpital Public = 9 milliards depuis 2008

- Austérité dans la Fonction Publique (Gel du point d'indice, salaires qui stagnent)

- Austérité dans la Justice (prisons surpeuplées, manque de gardiens, dossiers qui s'accumulent par personne, délais de jugement gigantesques, ..)

- Austérité dans l'Ecologie

- Austérité l'Education Nationale (fermeture de classes en milieu rural, non remplacement de profs, classes surchargées, etc...)

Etc...


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et le gouvernement a l'outrecuidance de demander la solidarité nationale ????????

Elle existe déjà la solidarité nationale.

On appelle ça l’impôt


  
Répondre
retrovade
31/03/2020 18:55:21
1

Bonsoir,

@ALEZE

Les PME n'iraient pas très loin avec ça !

  
Répondre
Bill17
31/03/2020 18:41:11
1

Le GVT sent le vent tourner:

Boursier.com : publié le 31/03/2020 à 18h31

Pas d'aides de l'Etat sans baisse de rémunération des dirigeants.

  
Répondre
ALEZE
31/03/2020 18:35:43
3

moi je propose q ils donnes 10% de leurs salaires , ministres , parlementaires , etc....

pour prouver leurs bonne foi !

  
Répondre
manuborelli
31/03/2020 18:22:02
0

aux dons d'organes?

  
Répondre
tagushi76
31/03/2020 18:07:00
0

L'état va lancé un appel aux dons pour aider les PME.

Qu'en pensez vous?

Pourquoi ne pas lancer un.emprunt?


  
Répondre

Forum de discussion General

202004021624 762302

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste