OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

L'application de traçage devrait être prête pour la deuxième quinzaine

Cours temps réel: 6 285,24  0,20%



syjo syjo
04/05/2020 12:18:44
0

Mettez tous votre smartphone à la poubelle et il n'y aura plus de problèmes,mais évidemment c'est plus facile de pleurnicher!!

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
01/05/2020 00:18:09
0

Avec moi. Et ça devrait, comme pour l’impôt, être obligatoire pour tout le monde sans exceptions.

Malheureusement, grâce à la lâcheté de nos gouvernants et élus, ce ne sera pas le cas. Aussi je conseille malgré tout à tous ceux, notamment les plus de 60 ans, qui veulent vivre et ne pas être assassines, par les égoïstes qui ne voient dans cette application qu’une atteinte à leur liberté, d’y participer.

Avec une généralisation des tests, un confinement sous surveillance médicale des seules personnes contaminées , l’épidémie devrait être bloquée, et l'économie redémarrer dans les meilleures conditions.

Message complété le 01/05/2020 00:20:59 par son auteur.

0phenix0,
Ne parles pas de ce que tu ne connais pas .

  
Répondre
mika57 mika57
30/04/2020 23:29:17
2

La France, pays où il est plus rapide de mettre au point une appli de suivi de la population que d'avoir du matériel décent pour soigner

Mais rassurez-vous, nous ne sommes pas seuls

  
Répondre
ALEZE ALEZE
30/04/2020 22:32:06
1

quand j irai faire la grosse commission je veux bien leurs faire une photo , est leurs envoyer pour q il l analyse !

ça va être possible non ?

  
Répondre
TITI1958 TITI1958
30/04/2020 20:56:38
0

Big Brother über alles !🤡

  
Répondre
Marie Socrate Marie Socrate
30/04/2020 20:22:36
1

Sans moi ...

  
Répondre
Marie Socrate Marie Socrate
30/04/2020 20:22:36
0


L'application de traçage des contacts devrait être prête pour la deuxième quinzaine de mai (AFP/Archives/Catherine LAI)

L'application de traçage des contacts, envisagée par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, devrait être prête pour la deuxième quinzaine de mai, selon Orange et Capgemini, acteurs clefs du projet.

"On a effectivement un planning qui permet l'obtention d'une application dans la deuxième partie du mois de mai", a indiqué jeudi Marie-Noëlle Jégo-Laveissière, la directrice de l'innovation d'Orange, à l'occasion d'une conférence de presse sur les résultats financiers de l'opérateur télécoms.

"Nous serons prêt à livrer l'application dans une espèce de démonstrateur vers la mi-mai", a soutenu quant à lui le PDG de Capgemini, Paul Hermelin, jeudi sur France Info. Ce dernier a cependant estimé qu'il faudrait "quelques semaines de plus pour avoir (une application) robuste" et ce afin de limiter au maximum les risques de piratage des données sensibles.

"Je pense que dès le mois de juin on pourra la déployer sur une base de volontariat individuel", a affirmé M. Hermelin.

Ce calendrier exclut pour l'instant que l'application puisse être prête pour le début du déconfinement le 11 mai, un objectif que le gouvernement lui-même avait reconnu difficilement atteignable.

Le projet, baptisé pour l'instant StopCovid, est coordonné par l'Inria, l'institut français de recherche en informatique.

Capgemini a été choisi pour être le "maître d'œuvre de l'architecture informatique", explique son PDG.

Orange joue également un rôle central, en étant notamment chargé des discussions avec Apple pour obtenir le déblocage de certaines fonctionnalités des smartphones de la marque.

"Cette discussion technique (...) est intense", a indiqué Stéphane Richard, PDG d'Orange, évoquant des réunions "quotidiennes".

"Ça n'est pas fait, c'est en cours, mais la dynamique de discussion n'est pas mauvaise", a-t-il estimé.

Orange joue également un rôle central dans le projet en étant chargé de vérifier que les différentes "briques" technologiques apportées par les différents acteurs fonctionnent bien ensemble.

L'opérateur mène aussi les réflexions sur l'utilisation d'un autre objet électronique que le smartphone pour permettre un traçage des contacts en cas de contamination, a indiqué Mme Jégo-Laveissière.

Ce projet "est à un petit peu plus long terme", a-t-elle indiqué.

De nombreux pays européens réfléchissent à diffuser une application pour smartphone qui permettrait à une personne qui découvre qu'elle est contaminée par le coronavirus de prévenir les personnes qu'elle a pu croiser les deux semaines précédentes.

Les pays européens n'ont pas tous les mêmes approches techniques sur ces projets très controversés en raison de leur incidence possible sur la vie privée des citoyens.

Mais "j'ai bon espoir qu'on arrivera à converger rapidement sur tout cela", a indiqué Stéphane Richard.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202005041218 774813
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.