OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Relance: la baisse de TVA écartée en France, mais utilisée en Allemagn

Cours temps réel: 6 568,82  1,35%



papygaga papygaga
08/06/2020 12:38:00
0

@moicmoi,


Pas d'accord, en cas de baisse de la TVA les négoces vont se goinfrer sur les marges.

Cela c'est déjà produit ( TVA sur la restauration).

Et par seulement pour la TVA.

Les containers des prêts à porter chinois: On les a vu arriver en masse en France, sans que les prix ne diminuent, la marge est absorbée par les vendeurs.

Idem pour l'immobilier, la baisse des taux d'intérêts a été absorbée par les vendeurs et n'a pas bénéficié aux acheteurs.

  
Répondre
moicmoi moicmoi
08/06/2020 10:10:16
0

« « Maintenir un taux de TVA haut permet de faire participer les entreprises étrangères » »

Faudrait raisonner autrement , par l’effet de masse.

Faire la balance entre ces termes : Combien d’étrangers payent la TVA et pendant combien de temps contre combien de Français payent la TVA et pendant combien de temps .

Pour faire payer les étrangers, il existe tout un arsenal de taxes diverses « à la frontière » , et nous avons à Bercy des experts pour en inventer d’autres. C’est d’ailleurs tout ce qu’ils savent faire. Enfin presque, car ils savent aussi faire des A/R public/privé pour aller conseiller les directeurs financiers sur la meilleure façon d’éviter de payer ces taxes.

Chez le Français, une baisse de la TVA serait bien accueillie , cela donnerait un peu plus de pouvoir d’achat (donc rentrées fiscales en plus ou compensées) , cela allégerait un peu les dépenses des collectivités locales.
Mais pour cela, il faudrait que les Gvt pensent à réduire leur train de vie, tailler à la hache dans le nombre de z’élites , leur avantages princiers, et vider tous les placards dorés.
Et il faut aussi se dire que la belle E.U. va très bientôt ( 3, 4 ans?) réclamer un pourcentage de TVA pour son premier impôt « made en E.U. »
Mais ça, on ne le verra jamais.

« « de baisser la CSG qui ne frappe que les résidents français. » »

Tout le monde sait que la CSG n’est que provisoire ( depuis nombre d’années). En tout cas, c’est comme ça qu’elle nous a été présentée. C’est comme les restaux du coeur que Coluche ne voyait que pendant 3 ans.

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
08/06/2020 10:05:04
0

On va surtout traverser un tres mauvais moment

  
Répondre
Yellowsubmarine Yellowsubmarine
08/06/2020 10:04:23
0

A propos croyez-vous encore à un remaniement alors que la durée restante jusqu'à la fin de ce mandat PR ne permet pas de glaner la retraite de ministre...bon on peut encore changer les lois, mais ça ferait très mauvais effet en l'occurence.

  
Répondre
Yellowsubmarine Yellowsubmarine
08/06/2020 10:00:25
0

Le bon DR s'est bien rendu célèbre par son "il suffit de traverser la rue", bon avant c'était plus aventureux, la chanson disait bien:

"Il suffit de traverser le pont,

c'est tout de suite l'aventure."

Mais justement comme il n'avait que sa formule réductrice à la bouche , nous allons tous traverser quelque-chose au prochaines élections...

  
Répondre
papygaga papygaga
08/06/2020 08:40:24
1

D'accord avec BIdouille.

Maintenir un taux de TVA haut permet de faire participer les entreprises étrangères qui doivent ajuster leurs prix pour rester compétitif en France. C'est donc faire participer les entreprises étrangères.

Le meilleur moyen de redistribuer du pouvoir d'achat est de baisser la CSG qui ne frappe que les résidents français.


Après, c'est peut être un choix politique difficile à assumer de la part de celui qui a augmenté la CSG dés le début de son quinquennat.

  
Répondre
Bidouille Bidouille
07/06/2020 19:31:25
4

La TVA est une taxe qui pèse sur les produits importés, comme nous importons tout, il ne faut surtout pas baisser la TVA, peut-être baisser la CSG qui pèse elle sur le revenu des Français, cela permettra à la classe moyenne de consommer plus et relancer un peux la machine. Il est aussi possible de donner des primes (non imposables) à l'ouvrier de base, qui lui consomme pratiquement 100% de son revenu et n'épargne rien car il ne peux pas.

  
Répondre
j.tavern j.tavern
07/06/2020 17:41:59
0


Le Dr Macron doit remettre sa petite france au travail après ses 2 mois de coma volontaire sanitaire-économique imbécile soit ajd plus de 150 Mds E/an pendant des années à payer bien sûr comme dans toutes guerres par les jeunes et les actifs pour assurer heureusement aussi les pensions retraites .

Le Dr Macron, à part comme panacée au lourd taux de chômage "il suffit de traverser la rue" doit assumer ses actes remède de cheval rapide et brutal "confinement généralisé" et maintenant un référendum avec sa démission dans la balance ou plus pour un retour au septennat supprimé comme dans la plupart des désastres en France par les socialistes mensongers et manipulateurs des masses crédules comme tjrs depuis Marx et Lénine.

  
Répondre
j.tavern j.tavern
07/06/2020 11:48:25
0


Relance: accélération du déconfinement(car probabilité actuelle dépend du temps de décès covid-19 ajd est en dessous de 1%), retours plus rapide en entreprises d'un maximum de salariés "bloqués" y compris fonctionnaires et fonction publique, tourisme en France et/ou DOM-TOM, hausses allègements de charges sur les salaires d'indispensables premiers de corvée, ...? Merci

  
Répondre
j.tavern j.tavern
07/06/2020 11:48:26
0


Une baisse temporaire de la TVA a été décidée en Allemagne, mais rejetée par le gouvernement français (AFP/Archives/Philippe HUGUEN)

Parmi les nombreuses mesures prises des deux côtés du Rhin pour relancer l'économie après la crise sanitaire, une baisse temporaire de la TVA a été décidée en Allemagne, mais rejetée par le gouvernement français. Le recours à ce levier fiscal soulève plusieurs questions.

Une baisse de la TVA se répercuterait-elle sur les prix?

Difficile de savoir à l'avance dans quelle mesure cet allègement de la fiscalité bénéficierait aux consommateurs ou aux entreprises.

"Nous avons quelques expériences par le passé qui montrent qu'une baisse de TVA pouvait surtout être utilisée pour reconstituer des marges plutôt que pour baisser les prix et encourager la consommation", dit-on à Bercy.

L'instauration d'une TVA à taux réduit dans la restauration en 2009 avait en effet davantage bénéficié aux restaurateurs qu'à leurs clients.

Mais "comme on est en crise, ce n'est pas très grave puisque si les entreprises ont des marges, ça se traduit par des emplois", objecte Ludovic Subran, chef économiste de l'assureur Allianz.

Une baisse de la TVA peut-elle stimuler la demande?

Selon Bercy, "le taux d'épargne des ménages, structurellement, est plus élevé en Allemagne et donc une baisse de la TVA peut tout à fait être justifiée en Allemagne alors qu'elle ne l'est pas nécessairement en France".

L'épargne "forcée", qui s'est constituée pendant le confinement en France, approche les 100 milliards d'euros. Le gouvernement cherche à éviter qu'elle ne se transforme durablement en épargne de précaution en période de récession.

Toutefois, en France, "étant donné l'étroitesse des marges de manoeuvre budgétaires, on est obligé de réagir au bon moment et de manière ciblée", relève Emmanuel Jessua de l'institut Rexecode.

"On a pas encore véritablement de données sur la consommation depuis le déconfinement. Il faudra regarder au cas par cas les produits pour lesquels il pourrait y avoir effectivement un retard à l'allumage pour la demande", ajoute-t-il.

Et "si la consommation des ménages reste encore trop prudente pour certains types de biens, on peut envisager des soutiens ciblés" comme pour l'automobile avec des mesures qui "essaient d'orienter la demande vers des priorités politiques et écologiques" comme le véhicule électrique, préconise cet économiste.

Pour M. Subran en revanche, "on risque d'avoir une reprise beaucoup plus forte en Allemagne parce qu'ils auront fait ce que disent la plupart des livres" d'économie, en prenant des mesures transversales pour stimuler à la fois l'offre et la demande.

Il note également que le Royaume-Uni avait utilisé avec succès la baisse de la TVA durant la crise financière en 2008-2009.

Le coût d'une baisse de la TVA est-il trop élevé pour les finances publiques?

A Bercy, on souligne que la mesure coûterait cher. En France, la TVA pèse près de 45% des recettes fiscales de l'Etat, contre environ 30% de celles de l'Etat fédéral et des Länder en Allemagne.

Outre-Rhin, où le niveau d'endettement public est plus faible qu'en France, la baisse du taux normal de TVA de 19% à 16% et du taux réduit de 7% à 5% pour six mois au deuxième semestre 2020 coûtera 20 milliards d'euros.

Une baisse de TVA pourrait-elle aggraver le déficit commercial?

Le ministère de l'Economie craint des dispositifs "peu ciblés qui bénéficient à tous et en particulier à des consommations importées".

"La part des biens d'équipement importés en France est de 70% et donc il y a une forte probabilité pour que ça bénéficie surtout aux importations", estime Bercy.

"Le problème de la France c'est que pour un euro dépensé, il y a 33 cents importés", relève aussi M. Subran.

L'Allemagne a un excédent du commerce extérieur qui atteint 8 points de PIB alors que la France est en déficit, "ce qui montre bien que nous avons une consommation qui est plus dynamique", souligne-t-on encore au ministère.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202006081238 786350
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.