OK
Accueil > Communauté > Forum CAC 40

La France championne du rebond économique post-Covid, selon une étude

Cours temps réel: 4 816,12  -1,90%

PX1


ALEZE
26/07/2020 19:59:17
0


MARC TOUATI PUBLIÉ LE 26/07/2020 À 12H30

Plan de relance de l'économie européenne : 6 raisons de s'inquiéter

Si la gouvernance de l’Union européenne et de la zone euro ne s’améliore pas, les 750 milliards d’euros annoncés ne serviront pas à grand-chose et finiront même par coûter très cher, avertit notre chroniqueur Marc Touati, président du cabinet ACDEFI et écrivain.

Ouf ! Enfin ! Après 20 ans d’attente et à l’issue d’un sommet historique tant par sa durée que par ses décisions, les 27 pays membres de l’Union européenne ont réussi à se mettre d’accord pour permettre à cette dernière d’émettre pour la première fois de son histoire une dette mutualisée. Pour ceux qui, comme nous, n’avons cessé de demander depuis des années une augmentation massive du budget européen et une mutualisation de la dette européenne, cette révolution a de quoi nous mettre du baume au cœur.

En effet, pour financer une partie des 750 milliards d’euros prévus par ce plan, précisément 390 milliards d’euros, ce sera bien l’Union européenne à 27 qui fera appel aux marchés obligataires internationaux et qui remboursera collectivement cette dette. Parallèlement, elle distribuera ces 390 milliards aux pays et aux régions les plus affaiblis par la crise du Coronavirus, sans distinction de poids dans le PIB européen et encore moins de sérieux budgétaire ou autres critères.

https://www.capital.fr/economie-politique/plan-de-relance-de-leconomie-europeenne-6-raisons-de-sinquieter-1376313?utm_content=buffer21c4f&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=Twitter_Capital

  
Répondre
virgules44
26/07/2020 19:33:58
0

et alors?

  
Répondre
jclaudio50
26/07/2020 19:18:38
1

et pour l'instant nous sommes le maillot jaune du chomage !!!!!

  
Répondre
marcoxxxy
24/07/2020 18:59:17
0

c tirer un plan sur la comète ☄ on verra bien in fine...

  
Répondre
marcoxxxy
24/07/2020 18:59:17
0


Un cracheur de feu le 12 juillet 2020 à Paris (AFP/Archives/Raphael Lafargue)

La France est le pays qui a connu le plus plus fort rebond économique post-Covid-19, grâce à la consommation des ménages, mais ce sursaut d'activité est à la merci d'un rebond épidémique, révèle une étude du Boston Consulting Group publiée vendredi.

Le cabinet de conseil a élaboré, à partir des outils de l'intelligence artificielle, un indice composite permettant de mesurer, en temps réel, l'ampleur du rebond ("recovery gap") par rapport à un niveau 100 d'avant-crise et ce, pour neuf pays, dont la France, l'Allemagne, les Etats-Unis, le Japon et le Brésil.

Au 12 juillet, la France et l'Allemagne affichaient un score de 94, très proche du niveau d'avant-crise, suivies de l'Italie (91) et de l'Espagne (90), le Royaume-Uni étant à la traîne avec un score de 76.

"Aujourd'hui, la France est le maillot jaune du rebond. Autant elle était le pays européen qui avait le plus baissé, autant c'est celui qui remonte le plus vite", analyse Sylvain Duranton, directeur monde de BCG GAMMA, la branche de "data science" du cabinet.


File d'attente devant une boutique à Paris, le 16 mai 2020, au début du déconfinement (AFP/Archives/FRANCOIS GUILLOT)

Ainsi, après avoir chuté de 49 points, la consommation a rebondi en France de 45 points, à comparer avec une chute de 32 suivie d'un rebond de 27 pour l'Allemagne, qui n'a pas confiné aussi strictement sa population.

Le secteur automobile, qui avait particulièrement souffert du confinement, repart aussi davantage en France (95) que chez ses voisins européens (90 en moyenne), "notamment grâce au plan de relance gouvernemental", note l'étude.

Cependant, "les deux mois qui viennent vont être une période charnière pour les économies européennes car les niveaux d'activité sont entre 90% et 95% de ce qu'ils étaient pré-Covid, mais on observe un petit tassement de la reprise: soit on va continuer à croître pour atteindre, voire dépasser, les niveaux pré-crise avant la fin de l'année, soit au contraire, avec les craintes de reprise de l'épidémie, de reconfinement partiel, on va voir ces indicateurs chuter", souligne M. Duranton.

Si les États-Unis, qui n'ont pas connu de confinement généralisé, ont beaucoup moins baissé (86) que l'Europe, en revanche il n'y a plus d'indice de reprise de l'activité et la consommation affiche même d'inquiétants signes de décrochage, tandis que le Japon se trouve, lui, dans une situation de stagnation complète.

Seule la Chine a retrouvé son niveau d'activité pré-Covid : "dans ce pays, tous les secteurs (...) sont en croissance par rapport à la même période de l'an passé", note l'étude du BCG, à l'exception du secteur du transport et de la logistique, dépendant de la reprise des exportations et importations.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

202007261959 794890
Ma liste