OK
Accueil > Communauté > Forum CAC 40

Betterave et néonicotinoïdes: faute de solution "plus d'industrie sucr

Cours temps réel: 4 594,24  0,54%

PX1


gamma76
14/08/2020 17:04:15
1

« par le passer les agriculteurs savaient régéner des terres par le trèfle etc. Maintenant on est dans de la mono culture et le rendement a outrance... »

Le gros cliché... Le grand public citadin devrait sortir un peu de temps en temps... Il ne faut pas oublier non plus que le lobying écolo est très puissant.

La mono culture et la non implantation de CIPAN (dont le trèfle ou autre culture apportant naturellement de l'azote au sol) impacte fortement les indemnisation PAC de l'agriculteur, il a plus ou moins l'obligation de faire une rotation assez longue et de mettre en place des intercultures (pour éviter l'érosion des sols et apporter moins d'engrais de synthèse) avant ses cultures de printemps.

Certaines régions de France on effectivement une faible rotation des cultures mais c'est surtout lié au fait qu'ils abandonnent certaines cultures qui n'ont plus de rentabilité économique pour eux et en sont dégoutés (betterave, colza, pois, féverole...)

Le rendement à outrance, c'était plutôt dans les années 90, les rendements plafonnent dorénavant de par les suppressions de nombreuses matières actives (des produits phytosanitaires sont supprimés chaque année à la vente) et de par la réduction de la quantité d'engrais épandu dans les sols et je peux vous dire que cette année, mes rendements en blé sont très très médiocres, du jamais vu depuis au moins 20 ans... (-27 % par rapport à l'an dernier et -3 % par rapport à la terrible année de 2016)

Ma parcelle de betterave commence a avoir la jaunisse du pucerons, donc je m'attends à avoir un rendement de -30 % minimum par rapport à l'an dernier.

Michel Fouchault (conseiller régional d'IDF) a donné un bon tâcle argumenté à Corinne Lepage sur Tweeter :

"Calmez vous . C'est la matière active de 4 ou 5 colliers anti puces autorisés à la vente répartis sur. 10 000 M2 qui plus est enterrés avec la graine dont les betteraves ont besoin. Trop technique pour vous ???"

https://twitter.com/FouchaultMichel/status/1291812626637496323

  
Répondre
moicmoi
13/08/2020 14:07:41
4

michel1993

« « Ces carottes, pdt, céréale tordues. On pourrait au pire nourrir l'élevage avec ? » »

ça pourrait nourrir les cons…. sommateurs, s’ils étaient moins cons ...cernés par les belles images à la télé, et ils cons...tribueraient à faire baisser les prix de vente .

Et le paysan producteur serait con...tent de pouvoir bénéficier d’une meilleurs rétribution sur son travail et ses dépenses.

Le con….sommateur est-il intelligent ? ….Mouais….va savoir.

  
Répondre
Invectus
13/08/2020 12:25:23
0

" On pourrait au pire nourrir l'élevage avec ? "

C'est ce qui est fait, vu que l'on nous rend pour du bétail

XD

Message complété le 13/08/2020 12:25:41 par son auteur.

l'on nous Prend pour

  
Répondre
michel1993
13/08/2020 12:23:50
1

Ces carottes, pdt, céréale tordues. On pourrait au pire nourrir l'élevage avec ?

  
Répondre
mika57
13/08/2020 12:07:30
3

"De nos jours peu de consommateurs acceptent d’acheter une carotte tordue, une tomate un peu boursouflée, des patates un peu ci un peu ça, des poireaux un peu rikiki, une pomme un peu tachée et pas aussi luisante que dans les pub, …..etc….etc…..
Ce qui ne correspond pas à NOS exigences part sur le tas de fumier. Quel pourcentage ? 1 %, 20 %, 50 % ?...Je n’en sais rien, mais ce doit être conséquent."

1/3 de la production mondiale de nourriture est gaspillée.

https://storymaps.arcgis.com/stories/64f84021298541688c6dfa422d5e68ff

"Selon un rapport de la FAO publié en 2013, 30% des céréales produites sont mises à la poubelle, 50% pour les tubercules, les fruits et les légumes, 20% pour les oléagineux, la viande et les produits laitiers, et 35% du poisson"

Les océans se vident de leur poisson et on se permet d'en rejeter 1 tiers. Dégueulasse.


https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/16/gaspillage-41-2-tonnes-de-nourriture-jetees-chaque-seconde-dans-le-monde_5201728_4355770.html

En revanche, je ne sais pas quelle proportion les fruits et légumes "pas beaux" cela représente dans le total

De toute façon, la nature n'est pas parfaite, et rien qui existe sur Terre ne l'est. Je vois pas pourquoi les aliments devraient l'être, surtout si le "beau" et le "pas beau" ont le même goût.

C'est à cause de ce genre de raisonnement des con-sommateurs que la faim dans le monde existe encore.

  
Répondre
waine70
13/08/2020 11:56:58
1

On a de la chance .....


Nouvelle pollution ; on voit de plus en plus apparaître par terre dans les fossés des masques usagés de lutte contre la covid.

Bonne nouvelle, cela n'affecte en rien la politisation. ....


....

  
Répondre
moicmoi
12/08/2020 22:09:37
3

pantone41

« « par le passer les agriculteurs savaient régéner des terres par le trèfle etc. Maintenant on est dans de la mono culture et le rendement a outrance... » »

Sans doute, sans doute.....

Mais , avant c’était avant , et le passé est révolu. Mort et enterré !
Les modes de vie, de consommer, les exigences des consommateurs et des acheteurs (grandes surfaces) sont de plus en plus pesantes. Tout à changé !

De nos jours peu de consommateurs acceptent d’acheter une carotte tordue, une tomate un peu boursouflée, des patates un peu ci un peu ça, des poireaux un peu rikiki, une pomme un peu tachée et pas aussi luisante que dans les pub, …..etc….etc…..
Ce qui ne correspond pas à NOS exigences part sur le tas de fumier. Quel pourcentage ? 1 %, 20 %, 50 % ?...Je n’en sais rien, mais ce doit être conséquent.

Savez-vous que Mc Cain (les frittes surgelées) sont capables d’appeler le paysan à 20 heures pour un ou deux camions dans la matinée qui suit.
Et que si 2 ou 3 patates ne rentrent pas dans leurs critères, ils renvoient le camion avec sa cargaison.

Mais tout ça, dites-vous bien que ça un prix.

Un prix que VOUS , que NOUS , imposons par nos exigences de zolis zolis fruits et légumes.

Dans la culture, comme partout ailleurs, c’est la course à l’échalote. (sans jeu de mots).

Et tout comme chez vous, dans votre cuisine ou dans votre salon, la pub vous tente et vous y "oblige" à la longue, à vous , à leur (les paysans) acheter ce dont vous n’avez pas besoin. La pub crée des besoins.

Franchement ? L’écran plat vous est indispensable ? Le téléphone portable qui fait tout sauf la vaisselle vous est vital ? La montre connectée dernier modèle qui vous espionne en permanence vous propulse au firmament ? Le dernier modèle de chez Renault, Peugeot, Kawasaki, 4X4 plein de chrome, ou autre doit obligatoirement dormir dans votre garage , alors que l’autre, la « vieille bagnole » pouvait encore faire ses 100 000 bornes sans problème ?

Ben oui. Avant, on s’en passait de tout ça. Mais c’était avant.

Les culs-terreaux ont plus besoin d’acheteurs pas trop sourcilleux , pas trop...disons un peu plus cools, que de conseilleurs à la petite semaine qui ne connaissent rien à la terre.

Ces conseilleurs là, je leur dit : achetez une exploitation agricole, investissez, lancez-vous, et on en reparlera dans un an ou deux. Si vous ne vous êtes pas suicidé avant.

  
Répondre
waine70
12/08/2020 22:06:03
4

A la fin de l'hiver 2020, les gens de la ville sont restés confinés.

Cela a été la plus grande contribution à l'écologie et bio diversité. ....

Les paysans eux ont continué à bosser ....

Les paysans ça crée pas de richesse ? ..... Oui sûrement.

Pendant ce fameux confinement les gens ont pu arrêter de consommer des voitures. .... Des voyages.... Des vêtements. ....


Par contre, essayer d'arrêter de consommer de la bouffe ....

On verra ou se trouve la vrai richesse.


Omo lave plus blanc que blanc, mais commencez à laver devant votre porte ...?....

  
Répondre
ALEZE
12/08/2020 21:18:46
2

bientôt vous pourrez vous reconvertir dans le cannabis beaucoup plus rentable que la betterave.

le gouvernement veut endormir le peuple donc certaines drogues vont être légalisé patience !

  
Répondre
pantone41
12/08/2020 20:54:57
0

Il faut juste se poser les bonnes questions :

veux t'on une agriculture purement réduite aux traitements chimiques ou au contraire utiliser plus de territoires en friche pour compenser les pertes par surface et imposer de faire tourner les cultures par parcelles, par le passer les agriculteurs savaient régéner des terres par le trèfle etc. Maintenant on est dans de la mono culture et le rendement a outrance...


  
Répondre
gamma76
12/08/2020 19:49:47
1

L'effet jaunisse sur la betterave dont il est question dans l'article peut quand même faire chuter jusqu'à -50 % le rendement ! Si je vous disais que dans 1 an on vous réduisait de 50 % de revenu, quel serait votre ressenti ?! Qui va payer ce delta ? Certainement pas le consommateur très radin ! Je fais mes calculs de marge avec un logiciel très pointu et je peux vous assurer que je suis déjà déficitaire en 2019 sur la culture de la betterave alors si j'ai un rendement entre -25 % et -50% cette année, c'est un sacré fiasco...

La betterave est actuellement payée entre 22 € la tonne au producteur, soit son cours le plus bas depuis des lustres... Le moindre dérapage dans l'itinéraire technique est fatal.

Pour votre information, le coût de la semence de betterave est de 250 €/hectare et la prestation d'arrachage est de 270 €/hectare (des engins dont le prix est à plus de 450 000 €).

Varier les cultures ? Justement de plus en plus d'agriculteurs (ils représentent moins de 5 % de la population française) vont arrêter de produire de la betterave ce qui fera une culture de moins dans leur assolement... Je me pose aussi cette question et j'ai la chance d'être dans une région où je peux facilement intégrer plus de 7 cultures variées dans ma rotation (je n'ai pas besoin d'irriguer mes cultures même par cette canicule). Décidément, beaucoup de français s'improvisent ingénieurs agronomes.

  
Répondre
Invectus
12/08/2020 18:01:26
2

La solution aux pesticides industriels: AMOEBA !

  
Répondre
zozio
12/08/2020 18:01:22
0

arretez voir avec vos histoires de bobo ecolo parisiens versus la france des terroirs. Surtout que pour le coup, c'est l'inverse, c'est la version phytosanitaire de l'agriculture qui est "gagnante"


A force de pleurer au diktat vert, de se draper dans son bon sens paysan, vous allez y avoir droit au kolkoz. La réalité c'est que 80% de la population française est urbaine, 95% de la richesse française se situe en ville, et que la cambrousse ne pèse ni économiquement, ni politiquement. Qu'elle se vide sans fin de sa population, et que dans 2 générations, fort à parier que les paysans français soient d'origine kazakh, malienne ou ukrainienne. C'est fini l'époque de Chirac qui caresse le cul des vaches. Ca, c'est le passé, les magouilles, et surtout, la défaite électorale.


S'adapter ou mourir. L'agriculture française va disparaitre avec vos conneries. L'agriculteur passe pour un benêt avide aux yeux de la société...



  
Répondre
waine70
12/08/2020 17:57:20
3

Toujours le même problème. ... ..... Y a trop de paysans ! sur les forums !!!!!!!!

  
Répondre
pantone41
12/08/2020 17:57:16
0

il ne faut pas nier les effets de ces produits sur la santé et sur les abeilles, faire l'autruche n'est pas la solution, il serait peut être possible de faire des rendements moindres par parcelle sans traiter et varier les cultures pour ne pas appauvrir les sols.

  
Répondre
floalain
12/08/2020 17:27:13
0

C'est effrayant de voir de telles décisions. Les Bobos-écolos parisiens ont encore une fois frappé.

  
Répondre
gamma76
12/08/2020 17:09:17
0

Voici un lien pour illustrer mes propos (Les plus grands ennemis de l'abeille sont aussi (et surtout) le Varroa et le frelon asiatique.) :


https://www.coordinationrurale.fr/abeilles/


https://www.lavoixdunord.fr/art/economie/la-premiere-cause-de-la-mortalite-des-abeilles-ce-ia237b0n2836520

  
Répondre
gamma76
12/08/2020 17:00:28
0

Les plus grands ennemis de l'abeille sont aussi (et surtout) le Varoa et le frelon asiatique.

  
Répondre
gamma76
12/08/2020 16:59:12
0

Les abeilles ne viennent pas butiner sur les betteraves. Sur le colza oui.

  
Répondre
gamma76
12/08/2020 16:57:55
1

Dans ma région, les particuliers ont énormément supprimés des vergers pour pouvoir faire construire des lotissements ainsi que des centres commerciaux.

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

202008141704 797455
Ma liste