OK
Accueil > Communauté > Forum Général

que d'infantilisme.....



Dubaisan Dubaisan
13/08/2020 19:15:08
2

La maladie de la vache folle a été provoquée par des farines contenant des déchets d’animaux provenant d’équarrissage.

Rien à voir avec ces “pâtés” pour élevage de porcs qui proviennent d’aliments destinés à la consommation humaine et sont du reste cuits à haute température dans l’huîle, et recuit après tri et broyage.


  
Répondre
philiberts philiberts
13/08/2020 19:00:27
1

Si vous ne mangez pas votre soupe vous n'aurez pas de dessert !

  
Répondre
Yellowsubmarine Yellowsubmarine
13/08/2020 18:43:42
1

C'est comme cela que la "maladie de la vache folle" est rentrée en UE par les pâtées destinées au porc d'une région célèbre pour son élevage depuis le moyen-âge en UK.

  
Répondre
Invectus Invectus
13/08/2020 18:09:18
0

Et le Pangolin, il est mangé frais aussi?

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
13/08/2020 18:08:06
1

La tradition chinoise dans la famille, c'est de manger "frais"; les légumes, fruits comme viandes, poissons et œufs sauf s'ils sont traités spécialement pour un traitement de longue conservation (sel, piment, potasse ou soude….etc...). Tout ce qui a plus de 2 jours et n'est pas consommé est jeté. Les chinois traditionnellement au sud du Yangtze, les chinois font leur courses tous les jours; Il n'y a pas de stockage. C'est aussi la tradition à Pékin et ses environs, mais moins vrai dans le nord et l'extrême nord de la Chine ou les conditions hivernales ne permettent pas toujours de sortir...

A côté, c'est vrai qu'il y a un énorme gaspillage alimentaire dans les restaurants, mais:

- les huiles de friture sont récupérées pour en faire un "bio- gasoil"

- les reliefs de repas sont récupérés chaque jour par des gens qui trient ces restes et les broient pour en faire une "pâtée" pour les élevages de porcs ou des engrais.

Rien n'est donc perdu complètement et une très grosse partie est recyclée.

  
Répondre
fipuaa fipuaa
13/08/2020 16:04:01
4

très bonne initiative en effet

quand je vois ces imbéciles se jeter sur "la bouffe" dans les cafétérias et laisser 30% de l'assiette c'est terrible

le respect en général est une notion qui n'est plus enseignée par les parents ce qui fait le drame de notre société . Mai 68 a fait beaucoup de mal à ce niveau, il a créé l'enfant roi

  
Répondre
JEBOOST JEBOOST
13/08/2020 15:34:24
1

Fini les banquets somptueux et les plats innombrables : les Chinois, réputés pour leur gastronomie et leur appétit, vont devoir se mettre à l'austérité culinaire, conformément à un ordre du président Xi Jinping contre le gaspillage alimentaire.

Si la tradition exige que soient servis à table autant de plats qu'il y a de convives plus un, les fils du dragon sont désormais invités à essayer l'inverse : un plat par invité, moins un. Plusieurs associations professionnelles du secteur de la restauration dans les villes de Pékin, Wuhan et Xian tentent désormais d'imposer ce modèle « N-1 ». Leurs membres sont également invités à offrir sur leurs menus la possibilité de commander des portions réduites, voire des demi-portions.

De la famine à la surconsommation

Ces initiatives font suite à une « instruction » publiée mardi 11 août par Xi Jinping en personne. L'homme fort de Pékin a jugé « choquant et inquiétant » le gaspillage alimentaire de ses compatriotes. « En dépit des bonnes récoltes engrangées par notre pays chaque année, il est nécessaire de maintenir un sentiment de crise en matière de sécurité alimentaire », a averti le chef de l'État et du Parti communiste chinois.

Lire aussi : Haro sur le gaspillage alimentaire

Dans un rapport de 2018, l'Académie chinoise des sciences estimait à près de 100 grammes la quantité de nourriture gâchée en moyenne par personne à chaque repas. À la fin d'un repas, la politesse traditionnelle exige de laisser de la nourriture dans son assiette pour ne pas donner l'impression que l'on n'a pas eu assez à manger. Avec son essor économique, la Chine est passée en quelques décennies des périodes de famine à la surconsommation. En 2015, l'Académie des sciences agricoles évaluait à 35 millions de tonnes la quantité de nourriture gaspillée chaque année dans le pays de plus de 1,4 milliard d'habitants.

Changer les habitudes nationales

Les réseaux sociaux ont pris le relais de la lutte anti-gaspillage. Les populaires plateformes Douyin et Kuaishou ont annoncé qu'elles fermeraient les comptes des utilisateurs qui se filment en train de s'empiffrer à l'extrême, une habitude connue sous le terme coréen de « mukbang ».

Mais certains internautes semblent douter des résultats de la nouvelle politique d'austérité affichée. « Il faudrait commencer par changer notre habitude nationale de vouloir en mettre plein la vue, observe un utilisateur du réseau Weibo. On pense toujours que l'on perd la face si l'on commande un seul plat pour deux personnes. »

  
Répondre

Forum de discussion Général

202008131915 797659

Investir en Bourse avec Internet