OK
Accueil > Communauté > Forum General

oui, on l'a compris ; c'est même pour cela que le marché monte



gars d'ain
25/08/2020 17:05:16
0

Ben de temps en temps, faut aussi payer pour voir...


Fut un temps, ou toute la presse était payante : faut tout même que le journal corrects puissent vivre.


Quand au modèle de presse tout gratuit avec l'effondrement des recettes publicitaires, il vient de prendre un coup sur les oreilles. La plupart des gratuits sont à la rue financièrement et un de leur principal canal de ressources , la publicité culturelle est complètement à l'arrêt...

  
Répondre
Luncyan
25/08/2020 15:45:59
0

On ne peut pas voir l'article

  
Répondre
gars d'ain
25/08/2020 12:55:08
0


Covid-19 : douze livres qui avaient tout prévu (ou presque)

De George Orwell à Astérix, des livres ont prédit la crise sanitaire que le monde connaît aujourd'hui.


leJDD.fr : 14h00 , le 11 mai 2020


https://www.lejdd.fr/Culture/Livres/covid-19-douze-livres-qui-avaient-tout-prevu-ou-presque-3966096

  
Répondre
gars d'ain
25/08/2020 12:29:17
0

C'est le nombre de types qui font la promo de leur bouquins sur le COVID 2019 en surfant sur la vague du retour pour être invité partout...

Message complété le 25/08/2020 12:52:56 par son auteur.

C'est fou le nombre de types

  
Répondre
doudouneuf
25/08/2020 12:24:34
0

allons tous au feu, les ptits gars ; il parait que ça ne fait plus mal plus en 2020.

  
Répondre
doudouneuf
25/08/2020 12:22:53
0

Le coronavirus n'est pas "devenu doux", prévient le directeur général de l'AP-HP

Le plus important dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, "c'est notre comportement", a insisté mardi 25 août le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch. Il faut "arrêter de penser que le comportement du virus a changé" et qu'il est "devenu doux", a-t-il prévenu sur France Inter, soulignant qu'en Île-de-France "le nombre de malades hospitalisés augmente".

"La première chose qu'on peut faire de mieux, c'est arrêter de penser que le comportement du virus a changé", a souligné le responsable de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

"La musique 'tout d'un coup il est devenu doux' (...) c'est faux. En Île-de-France, le nombre de malades hospitalisés augmente, il double tous les 26 jours" , a-t-il expliqué, rappelant toutefois qu'au plus fort de la crise sanitaire, "début mars", le nombre de malades hospitalisés "doublait tous les trois jours".

"La moyenne d'âge dans les hôpitaux n'a pas diminué, a ajouté Martin Hirsch, auteur de "L'énigme du nénuphar: face au virus" (Stock), un livre à paraître mercredi dans lequel il raconte comment il a vécu la crise sanitaire en tant que directeur de l'AP-HP.

  
Répondre

Forum de discussion General

202008251705 799572
Ma liste