OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Une pétition d'élus et de personnalités pour un "Noël sans Amazon"

Cours temps réel: 6 600,66  0,83%



Pictou Pictou
17/11/2020 18:29:36
1

Amazon revendique la création directe de 9.300 emplois depuis 10 ans.n revendique la création directe de 9.300 emplois depuis 10 ans.

Petite remarque: tout est relatif, n'oublions pas qu'en France, ça fait ... seulement 10 emplois créés par an, par département...; Une paille donc, pour laisser sur la paille combien de petits commerces de proximité ? avec cela on fait un désert dans les campagnes.

  
Répondre
fipuaa fipuaa
17/11/2020 15:29:17
1

comment en est-on arriver là?

Ben trop d'impôts et de charges pour ceux qui bossent et produisent chers et ne peuvent pas vendre


et pourquoi trop d'impôts?

Ben pour alimenter le social et acheter la paix des banlieues

  
Répondre
angeloysse angeloysse
17/11/2020 14:48:35
1

oui les restaurateurs que des pleureurs toujours a vouloir grapillé .

je me souviens qu'ils pleuré pour une baisse de la TVA pour selon eux une amélioration des menus et une baisse de prix et

leurs permettre également de pouvoir augmenté le salaire de leurs employés.

personne n'a vu la couleur ni les clients ni les employés !!!

je ne vais pas plaindre ses restaurateurs .

  
Répondre
syjo syjo
17/11/2020 14:24:55
0

Oui mais si possible achetez nous nos fromages et notre pinard !!

  
Répondre
pea17 pea17
17/11/2020 11:30:30
0

Euh.... ça me rappelle les restaus contre McDo...
les cibles clientèles sont pas les mêmes....
Sinon, dans ce cas pourquoi autoriser les supermarchés/hypermarchés/centre commerciaux/Drive au détriment du petit commerce ????

toujours le même combat, les anciens contre les modernes...

Les politiques en 1999 : Internet : c'est une mode ça va passer...

LOL

  
Répondre
whatelse whatelse
17/11/2020 10:48:49
1

Era, vous achetez de jour comme de nuit, la semaine comme les dimanches, cela me fait penser aux fonctionnaires, que je connais, qui râlent dans les grandes surfaces, quand on leur dit de se diriger vers les caisses car le magasin va fermer.


  
Répondre
era era
17/11/2020 10:43:54
2

J'espère qu'Amazon s'interdira d'investir dans les villes et les régions dirigées par les zéternels frustrés verts et roses, et ira donc enrichir d'autres collectivités par les taxes et les impôts versés, et les emplois créés, directs et indirects.

Perso j'achète tout ce que je peux sur Amazon, de jour comme de nuit, la semaine ou le dimanche ; ça c'est le vrai service public, celui qui est au service du public.

On comprend que les planqués de la sphère politico fonctionnaire avec leur 32h / semaine et leur 10% d'absentéisme n'aime pas.

  
Répondre
angeloysse angeloysse
17/11/2020 10:42:49
0

ils sont bien beaux tout ses manifestants qui ne se sont jamais mis a la page

  
Répondre
era era
17/11/2020 10:37:37
3

Amazon est une réussite exceptionnelle imaginée et réalisée par un américain, libraire de son état.
Donc, forcément, cela déchaine la fureur de tous les médiocres, au même titre que les derniers de la classe détestent les élèves brillants.

  
Répondre
waine70 waine70
17/11/2020 09:27:07
2

Jusqu'à présent,


le progrès est inévitable .... à moins d'avoir encore besoin de maréchal ferrant pour sa voiture ....?...


Le tout est de savoir s'il n'y aura qu'un Amazon USA ou s'il peut y avoir un amazone qui se serve des petits commerçants comme de succursale ou autre solution ....

  
Répondre
whatelse whatelse
17/11/2020 09:26:37
5

Et si on faisait une pétition du style :
La France avec 3 fois moins d'élus, ce serait pas plus cool ?

  
Répondre
zekat55 zekat55
17/11/2020 09:10:28
0

si c est un souhait c est bien s il demande une interdiction c est
.....pas bien

  
Répondre
zekat55 zekat55
17/11/2020 09:10:28
0


Des élus de gauche et écologistes comme Anne Hidalgo (PS) ou Eric Piolle (EELV), des personnalités du monde de la culture et des associations se sont associés à une pétition lancée mardi, pour s'engager à ne pas recourir à la plateforme Amazon pendant la période de Noël (AFP/Archives/DENIS CHARLET)

Des élus de gauche et écologistes comme Anne Hidalgo (PS) ou Eric Piolle (EELV), des personnalités du monde de la culture et des associations se sont associés à une pétition lancée mardi, pour s'engager à ne pas recourir à la plateforme Amazon pendant la période de Noël.

"Cher Père Noël, cette année, nous prenons l'engagement d'un #NoëlSansAmazon", avancent les signataires de la pétition.

Parmi eux des députés et patrons de collectivités de gauche et écologistes comme l'ex-ministre de l'Environnement, Delphine Batho, l'ex-LREM Matthieu Orphelin, François Ruffin (LFI), les maires de Paris, Grenoble et Poitiers, Anne Hidalgo (PS), Eric Piolle (EELV) et Léonore Moncond'huy (EELV), le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard (EELV) ou Carole Delga, présidente PS de la région Occitanie.

France Nature Environnement, Greenpeace ou la confédération des commerçants de France et le syndicat de la librairie française font partie des associations signataires, tout comme le réalisateur Cyril Dion, la romancière Christine Orban, le chansonnier François Morel ou le dessinateur Philippe Geluck.

Les pétitionnaires qui dressent un sombre tableau des conséquences sociales, fiscales et environnementales du développement d'Amazon, plaident pour privilégier le recours aux commerces de proximité ou à l'économie circulaire pour les cadeaux de Noël.


Manifestation contre l'installation d'Amazon en Alsace, le 5 novembre 2020 à Colmar (AFP/Archives/SEBASTIEN BOZON)

"Ce n'est pas qu'un appel à ne pas commander sur Amazon, c'est aussi une pétition positive au bénéfice des commerçants de proximité et d'un e-commerce plus durable", avance M. Orphelin.

La pétition réclame également "au pied de notre sapin" des lois qui freinent le développement du géant du numérique en France.

Elle demande pêle-mêle l'interdiction de nouveaux entrepôts ou des lois "qui mettent fin à la concurrence déloyale et à l'injustice fiscale entre les mastodontes du numérique et les commerces physiques et de proximité".

Face aux "brigands du numérique", la pétition exige également des lois "qui profitent à notre économie et pas à la fortune délirante de Jeff Bezos" et "surtout, surtout, des dirigeants politiques qui osent lui faire face, qui osent mener la bataille contre ces +adversaires de l'Etat+".

La publication de la pétition intervient après celle d'une tribune où responsables politiques, syndicaux, mais aussi libraires ou éditeurs appellent à imposer une taxe exceptionnelle sur les ventes d'Amazon, soulignant "l'urgence de stopper l'expansion du géant du e-commerce".

Face aux critiques, la direction de Amazon France défend ses investissements dans le pays et revendique la création directe de 9.300 emplois depuis 10 ans.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202011171829 817195
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.