OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Covid-19: après les annonces de Macron, l'explication de texte de Cast

Cours temps réel: 6 525,92  0,02%



cool13 cool13
27/11/2020 09:51:36
0

01
Chaque français qui paie l’impôt sur le revenu ne paie que les intérêts de la dette à ses créanciers et non le capital, qui lui, reste entièrement à rembourser !

  
Répondre
faroul5 faroul5
26/11/2020 12:41:24
0

les opposants politiques sont trés forts en paroles lorsque ils passent à la télé et trés doués pour critiquer les élus en place ( que se soit du niveau communal .....au niveau national ) , j'appelle certains à prendre leurs responsabilites pour que cela change et ils verront que cela n'est pas facile .........oui , on aurait du ....il devrait faire ..... bla bla bla ........etc on connait la musique ........

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
26/11/2020 11:11:51
0

Oh, un sacristain pour les messes de fin d'année...


Le comité de fêtes de fin d'année Vichy II va distribuer les hosties bénites en guise de papillotes.


Boules à noël aux tisons, branlette à Pâques sur le bal-con...

  
Répondre
artedo38 artedo38
26/11/2020 10:56:18
1

quelques cours d'orthographe s'imposent..... d'autre part vous ne parlez que pour vous en ce qui concerne Macron, mais, dites-moi qui proposez-vous à sa place, c'est facile la boîte à YA/FOKON. Pour ma part, je revoterai Macron malgré quelques erreurs mais dans l'opposition je ne vois que des critiques mais pas beaucoup de propositions, comme vous d'ailleurs

  
Répondre
SPhilippe SPhilippe
26/11/2020 10:45:21
0

Du pain et des jeux disait César.
Le Micron a toutes les chances de repasser, justement grâce à la dilapidation de l'argent public et par la création de dette supplémentaire, indolore sur le moment.

  
Répondre
angeloysse angeloysse
26/11/2020 10:27:52
1

puissance 1000 la casse social

macron est la honte de notre pays le quoi qu'il en coute l'argent ne vient pas de sa poche et être fière de créer de la dette comme jamais pour remplir les caisses de aire France , Renault ...et faire faire des crédits avec couteau sous la gorge a des petits commerce ou restaurateur pour ce retrouver avec des dettes .....

le peuple va viré ce macron en 2022 mais je ne pense pas qu'il va renoncé vu le bilan catastrophique a son chèque de départ .

Message complété le 26/11/2020 10:30:11 par son auteur.

macron aura passé tout son mandat a insulté les Français

  
Répondre
cool13 cool13
26/11/2020 10:23:59
2

Le désastre économique qui nous est imposée par la crise du covid19, quel conséquence pour nous citoyens ?.

( Une révolution est toujours inaugurée par des naïfs, poursuivie par des intrigants, consommée par des scélérats) de Paul Bourget.

La France vie dans une illusion économique permanente. Nos responsables, aux affaires du pays. Nos élite, des haut fonctionnaires, ont fabriquez un mensonge à la nation française, à son âme et à son indépendance. Depuis plus de 40 ans. Manipulations successives, organisées et pilotées pour ne profiter qu’à une seule entité ; les banques privées.

Grâce à cette barbouzerie de haut fonctionnaire zélé, chaque semaine des milliards, son empruntés par l’état pour payer les retraites, salaires et aussi… intérêt de la dette.

Les initiateurs zélés, voici les noms. Valery Giscard D’estaing, Michel Rocard, Olivier Wormser, Michel Camdessus, Edourd Balladur, Claud Pierre-Brossolette, Raymond Barre, Jacques Delors. Ensuite, les successeurs, (disons les supplétifs) d’hier à aujourd’hui, non pas améliorée l’arnaque institutionnel.

En 1973, chaque français (homme, femme, enfant) était endetté à hauteur de 808€ par personne. En 2012 cette dette était déjà d’environ 26.108 euros par personne. Soit 32 fois plus. Aujourd’hui elle représente des montants considérables.

(( voilà ce qui va se passer : les difficultés monétaires et financières qui seront considérable vont amener les successeurs à céder aux américain. Certes, on leur mettra des ‘tapis rouge sous les pieds’, mais ils passeront par la volonté des anglo-saxons et, les difficultés financières servant d’excuse, toute l’indépendance française va disparaître…)
Charle De Gaulle, le 24 avril 1969.


Message complété le 26/11/2020 10:39:31 par son auteur.

Les médias, prédicateur, supplétifs, zélé, pour vendre la messe économique.
L’héritage du passé ne les valorise pas.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
26/11/2020 10:17:25
2

Blablabla... et saupoudrage au sucre glace de l'argent public pas public pour tout le monde.

Donc le sport amateur reprendra le 15, mais pas le Ski et les sports de montagne : il y adonc Sport et sport...

Concernant la restauration, j'espère que les restaurants refusront de servir ceux qui leur ont filé des coups de bâtons et plantés des couteaux dans le dos.

Je note : "Emmanuel Macron a annoncé mardi que pour les entreprises fermées administrativement, pourraient obtenir une aide correspondant à 20% de leur chiffre d'affaires annuel."

Vue l'ardoise que Macron va laisser, il va pouvoir la plonge jusqu'à la fin de ses jours et méditant sur "L'écume des jours" et Proust...

Message complété le 26/11/2020 10:48:05 par son auteur.

Correction : lire "Vue l'ardoise que Macron va laisser, il va pouvoir FAIRE la plonge jusqu'à la fin de ses jours et méditant sur "L'écume des jours" et Proust...

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
26/11/2020 10:17:24
0


Un patron de commerce prépare une affiche du protocole sanitaire à respecter pour la réouverture le 28 novembre 2020 des commerces non essentiels, le 25 novembre 2020 à Bordeaux (AFP/Philippe LOPEZ)

Après les annonces, place à l'explication de texte: le Premier ministre Jean Castex doit détailler jeudi les mesures d'allégement du confinement exposées par Emmanuel Macron et qui présentent encore de nombreuses zones de flou.

Le rituel est désormais bien rôdé: d'abord une allocution d'Emmanuel Macron, suivie mardi soir par près de 30 millions de Français, pour dévoiler les termes d'un allègement du confinement et "fixer un cap". Charge ensuite aux ministres de préciser "les mesures de réouvertures et les protocoles qui prévaudront".

Lors de sa conférence de presse jeudi à 11h00, Jean Castex sera entouré de cinq membres du gouvernement, dont Olivier Véran (Santé) et Bruno Le Maire (Economie) et Roselyne Bachelot (Culture), pour assurer ce service après-vente.

Les grandes lignes du plan de l'exécutif sont connues. Le desserrement se fera en trois étapes. Après des semaines de polémique, les petits commerces pourront rouvrir samedi avec un protocole sanitaire renforcé.

Les offices dans les lieux de culte seront de nouveau permis et il sera possible de se déplacer, avec une attestation, dans un rayon de 20 km autour de son domicile, pendant trois heures. Le Premier ministre "reviendra sur cette règle des 20 km et 3 heures pour rappeler que cela ne signifie pas qu'il faut aller chez les uns ou les autres" et multiplier les interactions, explique son entourage.

A condition que la situation sanitaire continue à s'améliorer, les salles de cinéma, les théâtres et les musées pourront rouvrir à leur tour le 15 décembre lorsqu'un couvre-feu national nocturne replacera le confinement en vigueur depuis le 29 octobre.

Enfin, à partir du 20 janvier, après des fêtes de fin d'année placées sous haute surveillance, les restaurants - mais pas les bars - pourront accueillir à nouveau des clients, là aussi si tout va bien.


Le Premier ministre Jean Castex à l'Assemblée nationale, le 24 novembre 2020 à Paris (AFP/Anne-Christine POUJOULAT)

L'amélioration de la situation sur le front épidémique, observée depuis la mi-novembre, s'est confirmée mercredi avec un nombre de malades hospitalisés désormais sous la barre des 30.000.

La pression continue à baisser également en réanimation. Mais plus de 16.000 nouveaux cas positifs ont été confirmés mercredi, bien au-delà du palier des 5000 cas/jour fixé par Emmanuel Macron pour continuer à desserrer l'étau.

- Aides et assouplissement -

Si le cadre est posé, les interrogations restent nombreuses et de nombreux secteurs sont toujours dans l'attente de directives.


Covid-19 : situation dans les hôpitaux (AFP/)

D'autres misent encore sur un assouplissement des restrictions. La Conférence des évêques de France a assuré mercredi que la limitation à 30 personnes maximum par office religieux, y compris dans les cathédrales, allait être revue.

Les stations de ski, prises de court par les annonces présidentielles semblant exclure une réouverture pour Noël, espèrent aussi encore pouvoir infléchir la position du gouvernement.

Alors que Jean Castex avait parlé lundi d'une "réponse définitive le 5 décembre", un arbitrage définitif n'est cependant pas attendu jeudi.

Le Premier ministre devrait également clarifier la situation pour le sport amateur. Mardi, Emmanuel Macron a seulement évoqué la reprise des "activités extra-scolaires", en plein air à partir de samedi et en salle à partir du 15 décembre.


Un malade du Covid transféré de Lyon vers Strasbourg par hélicoptère le 12 novembre 2020 (AFP/FREDERICK FLORIN)

Olivier Véran devrait, lui, revenir sur la campagne "massive" de vaccination qui doit démarrer fin décembre/début janvier, enjeu crucial sur lequel l'exécutif est attendu au tournant, après les ratés sur les masques et les tests.

"Les vaccins et la question de l'isolement seront abordés", selon l'entourage de Jean Castex. "Mais il ne faudra pas attendre" de détails supplémentaires par rapport aux déclarations d'Emmanuel Macron qui a lancé le débat sur des conditions d'isolement plus contraignantes des cas positifs en appelant le Parlement à s'en saisir.

Il y aura en revanche davantage de précisions sur les mesures à destination des jeunes, des précaires et des intermittents promises par le chef de l'Etat ainsi que sur les aides à destination des entreprises.


Un restaurant des Champs-Elysées fermé pour cause de confinement le 12 novembre 2020 (AFP/STEPHANE DE SAKUTIN)

Emmanuel Macron a annoncé mardi que pour les entreprises fermées administrativement, pourraient obtenir une aide correspondant à 20% de leur chiffre d'affaires annuel. D'autres secteurs, partiellement fermés, pourraient aussi être concernés, avec une aide modulée, avance-t-on dans l'entourage du Premier ministre.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202011270951 819818
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.