OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

En Corse, la récolte des clémentines "sauvée" par les saisonniers maro - Page 3

Cours temps réel: 6 578,60  0,15%



Luncyan Luncyan
28/11/2020 10:45:13
1

Moi j'ai une proposition, on met tous les retraités de -70 ans aux champs gratos. Ils ont déjà leur retraite bien payé pas besoin de salaire

Message complété le 28/11/2020 10:45:41 par son auteur.

Et ceux qui refusent on leur coupe définitivement leur retraite

  
Répondre
manuborelli manuborelli
28/11/2020 10:39:55
4

je n’ai jamais vu un agriculteur qui ne sait pas compter.

ce sont les meilleurs comptable qui existent.

tout est optimisé.

maintenant si je suis agriculteur ( je connais rien de leur métier je parle sans savoir) et si j’ai besoin de main d’oeuvre pourquoi je prends des polonais des marocains des roumains etc plutôt que de la main d’oeuvre française?

certainement pas pour leurs beaux yeux et encore moins pour leurs compétences.

faut arrêter les conneries. 🤣

Renault préfère les polonais car ils sont les meilleurs au niveau des boulons. 🤣

c’est une blague?

à un moment faudrait arrêter d’être complétement con.



  
Répondre
Luncyan Luncyan
28/11/2020 10:27:00
0

Je lui ai répondu vu qu'il se met le doigt dans l'œil jusqu'au coude :p


Mais c'est la classique vu son âge, il est pas le seul à être hors du temps c'est vraiment tous des timbrés






  
Répondre
HYBRID3 HYBRID3
28/11/2020 10:19:44
0

Tu ne dis pas ca pour Dubaisan j'espère.


Et Luncyan le tueur de boomers, ou est ce qu'il est?

Maintenant avec 900 euros /mois gratos, rester chez soi c'est mieux que de se casser les reins a recolter des mandarines ou faire les vendanges....

Dubaisan 27/11/2020 09:28:08

  
Répondre
Luncyan Luncyan
28/11/2020 10:11:01
0

Comme d'habitude ça cause fort les boomers mais quand faut passer au tableau tous des brêles :)

  
Répondre
HYBRID3 HYBRID3
28/11/2020 09:31:52
0

Landes : une exploitation agricole répond aux accusations de maltraitance sur ses saisonniers

Dans l'article sont décrites des conditions d'accueil terribles : pas de draps, pas de douche, de toutes petites chambres sales, des toilettes pleines de boue... Mais aussi des journées de travail de 12 heures en plein soleil, sans pause, avec des insultes. Le site d'investigation explique qu'ils sont une dizaine de saisonniers à dénoncer ces conditions de travail indignes.

La CGT des Landes a, elle aussi, mené son enquête. Aline Rondeau est la coordinatrice du collectif pour les travailleurs exploités au sein de la CGT. Elle raconte avoir été en contact avec deux jeunes Colombiens qui ont travaillé pour les Fermes Larrère de mars à mai dernier. Ils se sont confiés auprès de la CGT juste avant de repartir chez eux.

"Ces contacts-là n'avaient pas de contrat de travail, précise Aline Rondeau. On leur a envoyé un contrat de travail antidaté une fois qu'ils sont rentrés en Colombie. Ils étaient logés dans des conditions tout à fait insalubres. Ils étaient quarante dans une maison faite pour un quart de ses occupants. Dans la cuisine, il y avait des mouches et des rats. Et pour dormir, il n'y avait ni drap, ni oreiller."

"Comment des êtres humains normalement constitués peuvent-ils traiter comme cela leurs semblables ?"

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/landes-l-entreprise-larrere-se-defend-apres-l-enquete-de-mediapart-1595672872


Dans un Etat de droit, et à une époque où l'on ne pratique plus guère l'esclavagisme, je me permets de qualifier les personnes qui seraient capables d'être les auteurs de telles exactions, de négriers, en effet. Un conseil, rendez-vous dans une librairie, achetez des œuvres de Victor Hugo, lisez les, faites les vous expliquer et après, et seulement après, on pourra peut-être, peut-être, en reparler.

Message complété le 28/11/2020 09:37:13 par son auteur.

Pas de réponse concernant l'OMI ? Alors pour la connaissance de tous:

On les appelle, dans le jargon, les "saisonniers OMI", ou les "Contrats OMI", pour Office des Migrations Internationales. C'est l'organisme qui permet leur venue de travail sur le territoire français, pour des CDD de 4 à 6 mois maximum. Ces "contrats OMI" représentent une grosse partie de l'immigration de travail en France, ils travaillent à 90% dans l'agriculture, et à près de 80% dans les exploitations de fruits et légumes.

Essentiellement marocains, polonais et tunisiens, et de plus en plus roumains, ce sont les antennes de l'OFII (Office Français de l'Intégration et de l'Immigration ) dans ces pays qui organisent leur recrutement et leur acheminement. Pour les faire venir, l'employeur doit démontrer que le marché du travail local n'a pas suffisamment de main-d'œuvre disponible.

Et pour dégonfler un peu la baudruche.

Coronavirus : près de 150 000 volontaires pour aider les agriculteurs
La majorité des postulants sont des salariés confrontés à un arrêt de leur activité. Des retraités ont aussi répondu, mais ils sont incités à ne pas prendre de risque.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/03/30/pres-de-150-000-volontaires-pour-aider-les-agriculteurs_6034875_3234.html

Message complété le 28/11/2020 09:38:42 par son auteur.

L’appel lancé conjointement par le ministre de l’agriculture et le syndicat agricole FNSEA, mardi 17 mars, a bien été entendu par les Français. Ils ont répondu en nombre, prêts à proposer leurs bras pour aider les agriculteurs sur le territoire national. « Nous dénombrons près de 145 000 candidats disposés à travailler », assure Jean-Baptiste Vervy, directeur de la plate-forme WiziFarm, qui héberge la page « Desbraspourtonassiette » créée pour l’occasion.
« 33 000 le mardi, 49 000 le mercredi, puis 42 000, 26 000 et 10 000 » : face à la vague, WiziFarm a dû faire appel à une dizaine de personnes supplémentaires, soit un quasi-doublement de ses effectifs, pour gérer l’afflux de candidatures. M. Vervy note que les premiers volontaires venaient des départements les plus touchés par le Covid-19, en l’occurrence le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, mais que, progressivement, l’ensemble des régions a répondu présent.

Message complété le 28/11/2020 09:50:06 par son auteur.

Dans le département du Lot-et-Garonne, le recours à des saisonniers étrangers – notamment polonais – pour répondre aux besoins agricoles est largement répandu. Pour les employeurs, ils constituent une main d’oeuvre travailleuse et flexible, contrairement aux jeunes et aux demandeurs d’emploi locaux. A priori, les intérêts convergent puisque les travailleurs étrangers sont particulièrement attirés par le niveau des salaires français. Pourtant, les relations de domination et d’exploitation sont présentes structurellement tant dans les discours que dans les formes institutionnelles que prend la relation de travail. Cela permet et encourage des abus, d’autant plus que les dénonciations sont peu nombreuses.

http://www.agricultures-migrations.org/francais-migrants-saisonniers-en-agriculture-bouffee-doxygene-pour-les-employeurs-droits-etouffes-pour-les-travailleurs/

  
Répondre
waine70 waine70
28/11/2020 09:18:46
1

Tu l'expliqueras au juge

  
Répondre
HYBRID3 HYBRID3
28/11/2020 09:17:56
0

Qu'est ce que l'OMI très cher agriculteur impliqué ?

  
Répondre
waine70 waine70
28/11/2020 09:15:26
2

Donc pour négrier, on fait quoi ?


Devant le juge vous pourrez expliquer tous vos autres griefs sur l'agriculture. Ca fera surement pencher la balance en votre faveur ...

Message complété le 28/11/2020 09:16:00 par son auteur.

Je ne fais aucune réunion syndicale

Message complété le 28/11/2020 09:18:14 par son auteur.

Mustapha , l'ouvrier que j'emploie à un logement gratuit, travaille qd il veut dans la mesure ou le travail est fait, est payé au smic, touche le congé parental et on échange régulièrement nos plats cuisinés

  
Répondre
HYBRID3 HYBRID3
28/11/2020 09:12:19
0

Particulièrement parlant, l'exemple de l'agriculture intensive dans le sud de la France, dépendante d'une main-d'œuvre dont le droit de séjour est limité. Faute de contrôles et de moyens, ces ouvriers agricoles saisonniers travaillent sans que la réglementation liée à leur tâche soit toujours appliquée. Les atteintes à leur sécurité et à leurs droits sont de ce fait invisibilisées, comme le documente précisément le chercheur dans "Saisonniers en servage", la revue du GISTI, en octobre 2008. En outre, ces saisonniers étrangers n'ont pas le droit à certaines prestations sociales liés à la résidence en France : l’assurance-chômage notamment, ou les prestations familiales.

Ouvre les yeux tête de noeud et sors lenez de ton arpent et de tes réunions de syndicalistes patronaux mafieux.

  
Répondre
waine70 waine70
28/11/2020 09:08:43
2

Une main-d'œuvre prête à travailler pour moins cher que des travailleurs locaux, qui devient alors la variable d'ajustement des agriculteurs, ces derniers ne contrôlant plus le prix de vente de leur production, ni celui de leurs intrants (produits phytosanitaires, énergie, eau, etc.). Toujours selon Frédéric Décosse, "les conditions de rémunération, mais aussi de travail, de santé et de sécurité opèrent de fait une segmentation du marché du travail, créant un sous-marché sur lequel les normes salariales et sanitaires tendent à toujours plus s’abaisser vers celles des pays d’origine des salariés, selon un processus de 'délocalisation sur place'."


Bien sur !

Ca réfléchit dur !

Sur une exploitation, il y a des travailleurs français et d'autres qui viennent de l'étranger; Et on va payer certains moins cher que d'autres ? ...

Ca s'est déjà fait dans l'histoire et ça a eu des conséquences ....


De plus, ;es travailleurs étrangers connaissent plus les lois que les locaux; Essaies de payer un marocains moins que le smic .....


Enfin, qui fait rentrer des marchandises étrangères ? Cherches bien .... n'accuses pas les GS. C'est toi qui y va dedans ...

Message complété le 28/11/2020 09:10:40 par son auteur.

Si t'es sûr de l'utilisation du mot négrier que tu as fais plus bas, on peut aller devant un juge pour s'expliquer ?

Message complété le 28/11/2020 09:13:35 par son auteur.

Et oui,

membre de la fdsea , producteur bio et qui travaille avec des gens de la coordination rurale . Rien ne s'explique donc ...

  
Répondre
HYBRID3 HYBRID3
28/11/2020 09:00:49
0

Négrier : Personne qui se livrait à la traite des Noirs (ca s'appelle l'histoire)

Synonyme : marchand

Où est le racisme ? Qualifier une chose, la définir, n'est pas la cautionner, ni l'embrasser.

Pour votre culture :

Les syndicats agricoles français, qui dénoncent quotidiennement la faiblesse de leur rémunération, font valoir aux politiques que l'agriculture est pourtant un marché non délocalisable et pourvoyeur d'emplois. Paradoxalement, les exploitants opèrent une forme de "délocalisation sur place" en faisant appel régulièrement à de la main-d'œuvre immigrée, notamment dans les métiers de l'arboriculture intensive (ramassage de fruits) et du maraîchage sous serre, qui font partie des secteurs les plus en tension. Les saisonniers qui y travaillent font partie, selon l'Organisation internationale du Travail, des "plus pauvres d'entre les pauvres". La France ne fait pas exception, même si les salaires qu'elle offre sont plus intéressants que ce que peuvent espérer les saisonniers dans leur pays d'origine.

Une main-d'œuvre prête à travailler pour moins cher que des travailleurs locaux, qui devient alors la variable d'ajustement des agriculteurs, ces derniers ne contrôlant plus le prix de vente de leur production, ni celui de leurs intrants (produits phytosanitaires, énergie, eau, etc.). Toujours selon Frédéric Décosse, "les conditions de rémunération, mais aussi de travail, de santé et de sécurité opèrent de fait une segmentation du marché du travail, créant un sous-marché sur lequel les normes salariales et sanitaires tendent à toujours plus s’abaisser vers celles des pays d’origine des salariés, selon un processus de 'délocalisation sur place'."

Message complété le 28/11/2020 09:05:54 par son auteur.

Wayne, désolé, mais j'ai bien peur que vous concernant, il est à craindre un rejet permanent et définitif de toute greffe. Vous devrez faire avec le peu que la nature vous a doté, c'est à dire de la soupe, dont la destination primaire est l'estomac. Nobody's perfect.

Message complété le 28/11/2020 09:08:09 par son auteur.

Membre de la FNSEA, bah voilà, tout s'explique.

  
Répondre
waine70 waine70
28/11/2020 08:56:08
1

Voilà !

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn-et-garonne/montauban/tarn-garonne-arboriculteurs-manquent-main-oeuvre-1678725.html


Yvon Sarraute.

C'est lui qui a voulu jouer le jeu l'an dernier.

Vous voulez discuter avec lui ? Il tient un stand au Marché de Montauban le samedi matin et il est à la FNSEA ( moi aussi entre autre ...).

Et aux grandes bouches; l'année prochaine je pourrai embaucher. Pas sur une période estivale régulière, mais j'attends vos candidatures.

Vous verrez le négrier, le balanceur de travail au noir (oui, il faudra finir la nuit si vous pouvez me suivre .... (même pas en rêve !!!)) , ne pas regarder quel jour on est si le mauvais temps menace ....

Pause café offerte. C'est la seule différence avec les grosses structures qui ne peuvent pas la faire .

Message complété le 28/11/2020 08:59:54 par son auteur.

Pour les GB demandeurs de travail

Avril récolte de fève et petit pois , pomme de terre
mai cerises tomate
juin abricot tomate plus éclaircissages," attachage"mise en place filet anti grele
juillet aout prune
septembre muscat courgette concombre
octobre pomme potimarron

Message complété le 28/11/2020 09:00:25 par son auteur.

Vous inquiétez pas, je ramasse avec vous ....

  
Répondre
waine70 waine70
28/11/2020 08:42:07
2

Pour hybrid


propos raciste et imbécilisant.


Je t'invite à aller dans une boucherie, une triperie même. Il vende des cerveaux d'animaux. Ca pourrait etre utile de s'en greffer un pour augmenter un QI d'huitre ...?...

Message complété le 28/11/2020 08:45:11 par son auteur.

ils vendent

  
Répondre
waine70 waine70
28/11/2020 08:08:18
3

Puisqu'on part au délire. .... petit rappel.


L'an dernier, une directive ministérielle à demandé aux pommiculteurs d'embaucher des chômeurs.

Un voisin qui a voulu jouer le jeu ( vers lafrancaise ) attendait une trentaine de personnes.

UNE SEULE S'EST PRÉSENTÉE ! !!! Puis est partie ....


Comme toujours sur les forums, beaucoup parlent sans savoir où aux travers de filtres déformés.


Les francais ne veulent pas travailleeet ne savent pas travailler dans les champs.


Tu prends n'importe quel marocain espagnol portugais polonais bulgare ..... tu les met dans un champ avec 2 -3 explication et c'est réglé !


Avec des chômeurs. ....


Et pour le printemps avec la covid, les agriculteurs ont préférés dans bien des cas de détruire la récolte que d'employer de la main d'oeuvre française incompétente et surtout non rentable. ....


Message complété le 28/11/2020 08:38:50 par son auteur.

https://www.abcbourse.com/forums/msg714718_agribashing-et-consequences-

  
Répondre
HYBRID3 HYBRID3
28/11/2020 06:17:08
0

Ne pas regarder vers la FNSEA et ses négriers, des fois que ca rendrait aveugle et puis ca permet de beugler de bonnes grosses conneries. C'est pas la faute aux végans ou aux écolos bobos par hasard, ces autres bonnes grosses feignasses, par hasard ?

  
Répondre
xertigny xertigny
28/11/2020 04:52:52
2

tout simplement scandaleux 4 millions de chomeurs et pas possible de trouver quelques centaines de personnes pour cueillir les oranges pauvre France c'est vraiment la decadence

  
Répondre
manuborelli manuborelli
27/11/2020 22:21:57
0

c’est smic mais logé nourri?

  
Répondre
ettircs ettircs
27/11/2020 22:06:44
3

Pendant le premier confinement j'ai voulu "aider" des agriculteurs dans le nord, avec la fameuse apli qu'ils avaient mis en place place pour que les agriculteurs trouvent de la main d'œuvre.... Jamais eu de réponse.... Les agriculteurs se plaignent de pas trouver de main d'œuvre mais lorsque l'on propose nos services et que l'on refuse ou pas de réponse ... 🙄 J'appelle ça de l'hypocrisie

Message complété le 27/11/2020 22:07:43 par son auteur.

Faut croire que ça aide de se plaindre pour obtenir subventions et autres, sans pitié pour eux.

Message complété le 27/11/2020 22:11:16 par son auteur.

Michele1993 a semble-t-il connu la même expérience... Je viens de lire, ahah je suis pas le seul

  
Répondre
philiberts philiberts
27/11/2020 21:40:00
2

Rien contre les corses ni les clémentines

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202011281045 820114
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.