OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Forum Cac 40

Cours temps réel: 5 821,53  -0,15%



cool13 cool13
02/12/2020 15:24:35
0

Alboreto23

En complément d’information
Au cas où vous n’avez pas compris les taxes sur les carburant.
Les régions gagnent de l’argent sur les automobilistes depuis 2008.

https://www.banquedesterritoires.fr/la-modulation-de-la-tipp-procure-t-elle-aux-regions-de-nouvelles-marges-de-manoeuvre

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/taxe-interieure-consommation-sur-produits-energetiques-ticpe

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
02/12/2020 15:21:17
1

Emmanuel Todd : Trahison des élites françaises ?


• Diffusé en direct le 7 nov. 2018

https://www.youtube.com/watch?v=6adEOQR3ea4

  
Répondre
cool13 cool13
02/12/2020 15:08:55
0

Alboreto23

Les transport en France, n’est pas rentable, est ne vis que par des subventions.
Même une entreprise privée, par délégation de service public, vit de subvention, sinon pas rentable.

Ci-dessous subventionnée.
https://www.lemonde.fr/blog/transports/2013/10/09/les-transports-publics-toujours-plus-chers-toujours-moins-rentables/

Ci-dessous subventionnée.
https://www.actu-environnement.com/ae/news/Fnaut-subventions-publiques-transport-aerien-32692.php4

Ci-dessous subventionnée.
https://www.journaldunet.com/economie/transport/1206071-ile-de-france-subvention-covoiturage-renouvellement/


La seul entités économique, qui vie du transport, sens subvention, le transport par taxi.
Les transports par taxi, c’est une délégation de service publique, non subventionnées.

  
Répondre
Alboreto23 Alboreto23
02/12/2020 14:43:13
1

La SNCF serait une entreprise privée elle aurait déposé le bilan depuis 30ans

  
Répondre
cool13 cool13
02/12/2020 13:16:31
1

Voila un début de réponse. le pourquoi du problème nos élus des usurpateur.

Comment une élite de banquier et de hauts fonctionnaires a endetté la France auprès des banques privées avec un texte obscur (avant loi du 3 janvier 1973) enquête sur la loi du 3 janvier 1973

Extrait page 19.

Le secret des ‘trente glorieuses’ : le circuit du trésor.

On peut se demander comment un système tel que celui des trente glorieuses (1945-1975). Avec ces grands travaux, la reconstruction, les autoroutes, le nucléaire, etc., pouvait être financé. L’une des réponses est le circuit du trésor. Il s’agit d’un ensemble de règles qui permis au trésor, entre la fin de la seconde guerre mondiale et la fin des années 60, de jouer un rôle essentiel dans le financement de l’économie.

La banque centrale peut faire des avances à l’état sans intérêt, nous l’avons vue. L’état émet donc de la dette (cette dette est symbolisée par des reconnaissance de dettes , par des bons du trésor). Qui sera échangée contre de l’argent par la banque de France. L’état rembourse cette dette en capital, mais sans intérêt. On dit alors que l’état (monétise sa dette). A ce mécanisme s’ajoute l’émission d’obligations et de bons du trésor.

Message complété le 02/12/2020 13:18:51 par son auteur.

(( voilà ce qui va se passer : les difficultés monétaires et financières qui seront considérable vont amener les successeurs à céder aux américain. Certes, on leur mettra des ‘tapis rouge sous les pieds’, mais ils passeront par la volonté des anglo-saxons et, les difficultés financières servant d’excuse, toute l’indépendance française va disparaître…)
Charle De Gaulle, le 24 avril 1969.

Message complété le 02/12/2020 13:45:42 par son auteur.

Enquête sur la loi du 3 janvier 1973 de Pierre-Yves Rougeyron.
Livre qui doit être lu par tous les français.
Voir la video.

http://www.informaction.info/video-economie-enquete-sur-la-loi-du-3-janvier-1973-pierre-yves-rougeyron-et-pierre-jovanovic

kleptocratie française de eloise benhammou ( expert comptable)
Livre qui doit être lu par tous les français.
Voir la vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=VDJBGXg2ppo

apprêt ont devrait êtres moins idiot normalement.

  
Répondre
moicmoi moicmoi
02/12/2020 13:14:40
2

Invectus

« « Tant que le mérite se réduira au copinage » »

Houlala ! Tu vas t'attirer les foudres de la CGT !

Attention ! Nier le mérite chez le fonctionnaire, est une grave offence. Tous te diront qu’ils sont très méritants ! J’ai même un copain qui m’a assuré s’être posé maintes fois la question s’il avait gagné son casse-croûte, et y avoir toujours répondu OUI !

Mais , attention : ne jamais prononcer devant un fonctionnaire le mot rentabilité. Ce serait du harcèlement moral !!!

Susceptible de déclencher une grève générale de 3 ou 4 jours au moins.

Tous (du moins les rares qui connaissent le mot « rentable ») te répondront : la fonction publique n’a pas vocation a être rentable !

  
Répondre
petrus12 petrus12
02/12/2020 13:13:43
0

cela n'est pas grave avec le sncf 5 de + ou 5 de -ils s'en battent les C....... nous impots vous éponger tout ça,vivement les marchés aux privés ,meme si je paie mon billet +chere

  
Répondre
plantieres plantieres
02/12/2020 13:08:50
0

C'est le merveilleux service public que les melanchophiles, les cgtistes, les benets de gauche et du RN pour lequel ils sont prêts à mettre le pays à feu et à sang.
Et je ne parle pas des 4 milliards par an de retraite payés par les salariés du privé pour financer la retraite des cheminots.

  
Répondre
Invectus Invectus
02/12/2020 12:45:21
0

Tant que le mérite se réduira au copinage, nos sociétés publiques pataugeront dans les déficits!


  
Répondre
moicmoi moicmoi
02/12/2020 12:44:24
2

Pertes de 5 milliards ? Pas grave, l’état c’est à dire NOUS - va recapitaliser ( cracher au bassinet, en clair).

Je lu ce jour un article disant que la SNCF nous a coûté 13 MILLIARDS en 2020. (je n’ai pas vu le détail , mais je suppose que tout n’est pas pris en compte.)

Donc, au nom de l’égalité de traitements, je demande – j’exige – que l’état subventionne les automobilistes du même montant . Tous les ans ! Plutôt que de nous racketter comme il le fait en permanence et à tous prétextes.

Message complété le 02/12/2020 13:32:10 par son auteur.

Soit env. 325 € par automobiliste , plus la restitution du racket : 412 € * = 737 € par automobiliste.
* recettes en baisse pour 2019 pour cause de mise HS massive des bandits-manchots.

  
Répondre
Alboreto23 Alboreto23
02/12/2020 11:53:17
0

Je propose que l'état reste propriétaire des lignes, un appel d'offre pour les mettre en concession et le reste privatiser a 100% ça va les maté les "cheminots".


La SNCF n'est plus d'utilité publique avec la démocratisation des voiture dans les années 60-70 et avec le télétravail en ce moment.


Pa besoin de faire 3h de train par jour pour aller remplir des fichier excel et ton bullshit job au siège à Paris les gens peuvent très bien le faire au domicile !?!

  
Répondre
avis1 avis1
02/12/2020 11:29:09
1

est ce que a un moment il ne va pas falloir comme au canada couper les branches du fonctionnariat .
sans pour autant négliger le citoyen .
on a le sentiment que le fonctionnariat est utile qu'aux fonctionnaires.

  
Répondre
RIEUTORD RIEUTORD
02/12/2020 11:20:44
3

Encore une fois, l'Etat fera les poches des contribuables pour combler le déficit abyssal de la SNCF qui ne cesse de se creuser chaque année davantage....La privatisation et la fin de la mise à contribution des contribuables, c'est pour quand ?

  
Répondre
Invectus Invectus
02/12/2020 11:08:46
1

Tant que le mérite se réduira au copinage, nos sociétés publiques pataugeront dans les déficits!

amha

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
02/12/2020 11:05:56
3

Comment on va encore mettre un plus à poils le contribuable qui avait tout payé cash...

Je note "Jean-Pierre Farandou a confirmé que le groupe public avait mis en vente le loueur de wagons Ermewa, qu'il estime à 2,5 milliards d'euros.

Le groupe réfléchit à la cession des 50% qu'il détient dans le loueur de locomotives Akiem, mais aucune décision n'a encore été prise, a-t-il ajouté."

Comme je l'ai dit depuis Mars dernier, le gouvernement et l'Etat font chaque jour mieux dans l'excellence du pire ... et les conséquences sont dramatiques. "

En ce moment, c'est tout de même l'entourloupé généralisé à grand renfort de gogo-gadgets...

Il ne faut pas oublier :
• Le retour de EDF bleu et EDF vert, projet pourri qui vise à retirer les vrais actifs d'EDF pour y laisser aux actionnaires la coquille vide des services énergies (C'est parfaitement fumeux pour camoufler des graves erreurs d'approximations financières et technologiques concernant l'implantation d'EPR)
• La vente par Engie du restant de capital de Suez à son principal concurrent. Gros cadeau empoisonné nuisible à l'expression saine de la concurrence et contre l'avis de la direction de SUEZ. Une bel escroquerie pour replâtrer le soldat Engie dont la reprise en mains par Isabelle Kocher n'était pas du goût de tous.

Bref, ça déraille de toute part dans la sphère publico-privé des entreprises administrées par l'Etat.

On peut encore y ajouter les manipulations pourries et divergentes de l'entreprise concernant Renault... Tout a été fait non officiellement pour couler Ghosn et Renault...

Le constat est cinglant : gestion économique des biens de l'Etat, au dessous de tout. Les capitaines d'industries de l'Etat sont des capitaines de pédalo...

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
02/12/2020 11:05:56
0


Le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou, le 25 août 2020 à Blois dans le Loir-et-Cher, pour la présentation de trains de nouvelle génération (AFP/Archives/JEAN-FRANCOIS MONIER )

Durement frappée par la crise sanitaire, la SNCF pourrait perdre près de 5 milliards d'euros cette année, a estimé son PDG Jean-Pierre Farandou mercredi.

"Nous sommes en négatif cette année. Nous allons finir l'année en perte importante", a indiqué M. Farandou devant la commission de l'aménagement du territoire du Sénat.

"Je rappelle qu'au premier semestre, ce qui donne une idée au milieu de l'année, nous étions en résultat net à -2,5 milliards" d'euros (précisément -2,39 milliards, ndlr). "On sera pas loin de faire x2", a-t-il ajouté.

"Je n'aurais pas dit ça avant le confinement numéro 2", a ajouté le dirigeant, qui espérait "un second semestre moins mauvais" que le premier.

"Je ne valide aucun chiffre à ce stade", a-t-il ensuite tenu à préciser, notant que son calcul était encore "une estimation un peu rapide". "On voit que c'est beaucoup d'argent. (...) C'est autant d'argent qu'il faudra aller chercher sur les marchés financiers", a relevé M. Farandou.

Pendant "toute l'année 2020, nous sommes allés sur les marchés financiers, lever de l'argent. Pour rembourser nos emprunts, pour payer les salaires, pour payer nos fournisseurs...", a-t-il rappelé. "On voit la dette de la SNCF s'envoler."

"On va faire un bout du chemin par des cessions", a-t-il indiqué.

Jean-Pierre Farandou a confirmé que le groupe public avait mis en vente le loueur de wagons Ermewa, qu'il estime à 2,5 milliards d'euros.

Le groupe réfléchit à la cession des 50% qu'il détient dans le loueur de locomotives Akiem, mais aucune décision n'a encore été prise, a-t-il ajouté.

"Je me suis clairement opposé à toute idée de cession de Geodis et Keolis", les filiales de logistique et de transports publics du groupe SNCF qui "sont au coeur de la stratégie de l'entreprise", a-t-il en revanche souligné.

M. Farandou, qui dirige la SNCF depuis novembre 2019, doit être reconduit dans ses fonctions, conséquence de la transformation du groupe public en société anonyme au 1er janvier.

Le processus a pris du retard, la pandémie ayant empêché l'élection des administrateurs représentants du personnel au printemps, et sa nomination doit être validée par les commissions de l'aménagement du territoire et du développement durable de l'Assemblée nationale et du Sénat.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202012021524 821372
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.