OK
Accueil > Communauté > Forum Général

Brexit, le bal des menteurs



Sylvie48 Sylvie48
14/12/2020 14:05:51
3

@jipes


Comparer mon petit texte, le talent en moins, à la dénonciation de l'incompétence des politiciens que sous-entendait le film de Kubrick, je suis flattée.

Espérons ne pas en arriver à celui de Coppola « Apocalypse now »

sylvie48

  
Répondre
jipes jipes
14/12/2020 12:46:32
0

Bonjour Sylvie,


On croirait à s'y méprendre à revisionner "Docteur Folamour" de Stanley Kubrick.

As-tu aimé ce film ?

  
Répondre
Alboreto23 Alboreto23
14/12/2020 11:58:40
0

Très optimiste tout ça ! Tu devrais lire "atlas des guerres a venir" de Philippe fabry.


Je vois plus les choses comme ça :

l'UE veut pas lâcher la bride au britannique ce qui arrange bien Boris qui est en train de signer des traité de libre échange avec tout le monde.

Ça finira par les britanniques qui diront Fu... y.. .

Dans 5-10ans si L'euro et l'UE sont encore là on verra qu'il s'en sortent mieux que nous.

On aura droit a des articles de presse biaisé sur l'économie des britannique en nous montrant 4 pauvres et 1 tondue.


Les peuples sous l'euro après avoir morflé d'une inflation a +10% par ans ce rendront compte que l'euro ne vaut plus rien et Benoît Hamon alors président sera sur l'échafaud après plusieurs semaines de manifestations très violentes.

  
Répondre
Sylvie48 Sylvie48
14/12/2020 11:39:56
2

Et la comédie se poursuit.

Dimanche 13 décembre à minuit serait la dernière des énièmes fin des négociations, c’était sûr et certain (reprendre les déclarations entre autres de Boris et d’Emmanuel)... et puis non finalement on continue le dialogue de sourds qui va se poursuivre jusqu’au ? Ben en fait on en sait rien. 31 décembre ? Pâques ou la Trinité ?

Le Brexit est un monstre enfanté par des politiques qui aujourd’hui sans se l’avouer sont effrayés par leur créature.

Scénario improbablement possible :

Le 12 janvier 2021 après une dernière tentative avortée la Grande Bretagne sort de l’UE sans accord.

La Royale Navy envoie deux frégates et un destroyer le HMS Dauntless de type 45 pour chasser des pêcheurs normands qui refusent de quitter les eaux territoriales britanniques.

Le 15 janvier un chalutier dieppois « La Marie Jeanne » est éperonné et envoyé par le fond avec ses 5 membres d’equipages. Aussitôt sur ordre du gouvernement français deux sous-marins d’attaque le Vigilant et le Terrible quittent l’Ile Longue de Brest et se rendent sur zone.

Le 18 suite à un intense grenadage du Dauntless, le Vigilant doit faire surface et son équipage, capturé par des commandos du SBS, est embarqué sur la frégate anglaise Northumberland.

En représailles le Terrible torpille la seconde frégate anglaise au niveau du gouvernail la rendant immanoeuvrable. Cette dernière menace de s’échouer sur la Côte d’Opale.

Le 19 en urgence Angela Merkel parvient à faire se rencontrer à Berlin Johnson et Macron pour leur tirer les oreilles,

Pendant ce temps Donald qui refuse toujours de quitter la présidence propose de mettre à disposition de l’Angleterre la 2ème flotte de la Navy protégeant la côte Est des États-Unis.

De retour de Berlin le président, l’oreille encore douloureuse, réunit une cellule de crise.

Les faucons du gouvernement préconise la destruction totale de Londres à titre d’avertissement.

Le 20 des missiles M-51 possédant 10 têtes nucléaires à trajectoires indépendantes sont chargés sur le sous-marin d’attaque nucléaire Suffren qui quitte aussitôt Toulon.

Les pays du continent de la vieille Europe commencent à ressentir douloureusement les effets de cette crise : plus de poissons sur les étales des poissonniers. La colère gronde, le peuple réclame des sanctions exemplaires contre le Royaume-Uni.

Poutine et Xi Jinping, rigolards, proposent leur médiation.

L’UE unanime fait savoir que ce n’est pas à des accros à la Vodka et à des bouffeurs de riz qui ne respectent même pas les Droits de l’homme de se mêler de ça.

Le 23 le Suffren confirme que l’objectif est à portée opérationnelle et demande l’ordre de tir.

Le 24 les satellites détectent le stationnement de 22 divisions russes aux frontières de l’Europe.

Le soir même la Suisse et la Suède rappellent leur neutralité et propose d’accueillir les capitaux que les uns et les autres voudraient mettre à l’abris, « gratuitement » les 3 premiers mois.

Le 26 Macron et la présidente de l’UE organisent à Fontainebleau une chasse à courre, suivi d’un feu d’artifices censé montrer notre puissance de feu à Boris qui, adorant faire la fête, accepte cette réunion que les journaux du monde entier qualifie d’ultime.

Le commandant du Suffren s’impatiente et fait savoir à l’Etat-Major que, nom de Dieu, il n’a pas raté l’anniversaire de son fils pour faire de la figuration.

Non mais les Hommes ne sont pas si fous que ça. Quoique...

sylvie48

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
08/12/2020 16:58:59
1

Tu n'y est pas du tout Sylvie, ces gens là sont indispensables. Que pourraient ils bien faire d'autre, sinon bavardiner inlassablement à des concepts essentiels.

Ce n'est pas comme si leurs bavardinages coûtaient un bras. Non, le bénévolat pour le bien commun est leur credo.

C'est pas non plus comme si le déménagement mensuel du parlement européen de Bruxelles à Strasbourg coutait 114 millions d'euros et 19 000 Tonnes de CO2 par an. Claquer du pognon en discussions à l'ère de la visioconférence et polluer la Planète qu'ils nous somment de '' protéger '' est normal pour des êtres si indispensables.

C'est nous pauvres sans dents qui ne comprenons rien à l'essentiel.

Alors soyons magnanimes avec eux, accordons leur notre attention ( à défaut de notre confieance ) et faisons semblant de les penser exceptionnels. De la bonne issue des discussions pour le Brexit, dépend que le sens de rotation de la Terre pour les années qui viennent


Un déménagement à 114 millions d'euros par an

https://www.leparisien.fr/politique/de-bruxelles-a-strasbourg-la-migration-mensuelle-du-parlement-europeen-27-05-2018-7738572.php

  
Répondre
Sylvie48 Sylvie48
08/12/2020 16:43:57
2

Suspens insoutenable, savamment orchestré de part et d’autre du Channel et puis...

tout cela se termina en eau de boudin sans traité officiel. Mais après, très vite, loin des feux médiatiques, une multitude d’accords commerciaux se tisseront. Ainsi nos petits coqs n’ayant pas perdu la face (je devrais dire la farce) chanteront victoire et les affaires reprendront, avec peut-être des droits de douane en plus. Au fait, au final c’est qui qui les paiera ?

Quatre années écoulées. Que de temps, d’énergie, d’argent perdus.

Enfin ce n’est qu’une des versions possibles.

« Est-ce que ce monde est sérieux ? » dirait l’homme de « la cabane au fond du jardin ».

sylvie48

  
Répondre

Forum de discussion Général

202012141405 823112
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.