OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Medef et CCI veulent que tous les commerces restent ouverts en cas de

Cours temps réel: 6 701,98  0,98%



whatelse whatelse
25/01/2021 12:10:50
1
Et si on arrêtait de nous faire chier et qu'on nous laissait vivre?
  
Répondre
PL63 PL63
25/01/2021 12:10:44
0
Un confinement où tout resterait ouvert n'est plus vraiment un confinement... De plus, si on veut laisser tous les commerces c'est je suppose pour que les clients puissent y venir, ils seront donc tentés de violer le confinement !
  
Répondre
Luncyan Luncyan
25/01/2021 11:34:36
0

c'est pas le gouvernement qui empeche d'utiliser les cliniques privee, c'est le public trop cupide et interessé par la tarification a l'acte qui ne veut surtout pas se delaisser de quelques patients

  
Répondre
P12C75 P12C75
25/01/2021 11:28:11
0
le gouvernement a peur de la saturation ds hopitaux et les cliniques privées ???? elles servent à quoi ???? au niveau mondial d apres les chiffres de woldometers 2 pour cent pour le covid et combien pour les autres maladies alcool cancer malaria ect ,,, l faut laisser VIVRE les gens et les rendre responsables de leurs acte et non les infantiliser avec la COM!!! de la peur .
  
Répondre
dood dood
25/01/2021 10:43:03
0
Bref, rien ne change.
  
Répondre
dood dood
25/01/2021 10:46:13
0

Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bezieux, à Paris, le 12 janvier 2021 (AFP/Archives/Thomas COEX)

Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux a demandé lundi, à l'instar de l'organisation nationale des Chambres de commerce et d'industrie qui s'était prononcée un peu plus tôt, que tous les commerces puissent rester ouverts en cas de reconfinement.

"On demande de trouver le bon équilibre, qu'on laisse tous les commerces ouverts, qu'on ne retombe pas dans ce débat un peu absurde sur essentiel, pas essentiel, qu'on a eu en novembre", a déclaré sur RMC le patron des patrons.

"On souhaite aussi si c'est possible que les écoles restent ouvertes. Si elles sont fermées, cela a un impact économique. Il faut que ce confinement soit le plus court possible. Certains secteurs sont à l'agonie", a-t-il ajouté.

Avant lui, Pierre Goguet, le président de CCI France, l'organisation nationale des Chambres de commerce et d'industrie, avait également plaidé pour maintenir l'ouverture des commerce, pour des raisons économiques mais aussi car les commerçants sont "moralement extrêmement atteints".


Magasin en soldes à Rennes, le 22 janvier 2021 (AFP/Archives/Damien MEYER)

"Il faut absolument qu'on puisse avoir une activité économique qui se poursuive", a-t-il affirmé au micro de BFM Business, ajoutant: "si vous mettez un confinement là, vous tuez les soldes, une des seules soupapes" pour les commerçants qui ont la possibilité d'"écouler leurs stocks" - alors que les soldes doivent se poursuivre jusqu'au 16 février.

"Il y a 80% de l'économie qui tourne à peu près correctement, 5% qui marche très bien et profite de la crise, c'est horrible à dire, et 15%, toute l'économie présentielle et ses fournisseurs, qui souffre, a poursuivi M. Roux de Bézieux. Les aides ne sont pas toujours suffisantes et moralement c'est très difficile de ne pas avoir d'horizon".

"C'est là que le +quoi qu'il en coûte+ doit continuer, a-t-il ajouté. Pour le reste de l'économie, on est prêt à dire qu'il faut commencer à réfléchir à être un peu moins aidant. Pour les restaurateurs, il faut continuer à l'être à 100%. C'est normal, c'est l'Etat qui les a fermés".


Un restaurant fermé sur les Champs Elysées à Paris, le 12 novemvre 2020 (AFP/Archives/STEPHANE DE SAKUTIN)

M. Goguet a également mis en avant le fait que les commerçants "sont moralement, après ces couches successives de contraintes, extrêmement atteints, et en danger".

Il a également demandé au gouvernement de "réactiver certaines mesures dérogatoires", notamment pour autoriser le "click and collect" auprès des restaurants qui ne peuvent plus proposer ce service en raison du couvre-feu à 18H.

Selon les données des CCI de régions où ce couvre-feu a été imposé de manière anticipée, comme Nice ou Aix-Marseille, "la baisse moyenne de chiffre d'affaires" pour les commerce "est à peu près de 25%", et le "+click and collect+ a chuté de plus de 50%", a détaillé le président de CCI France.

S'agissant des stations de ski et de l'économie de la montagne en général, Pierre Goguet a également demandé "un plan de relance spécifique", alors que les remontées mécaniques sont toujours à l'arrêt.

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202101251210 834389
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.