OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Passeports sanitaires ou vaccinaux: où en est-on?

Cours temps réel: 6 353,67  -0,21%



cool13 cool13
11/03/2021 10:20:29
1

Un passeport pour le covid19, quelle bonne idée. D’une, il existe un carnet de vaccination international, délivrée pour les vaccins obligatoires, la fièvre jaune, pour voyager dans certains pays, ou c'est obligatoire.
Donc il suffit à L’OMS, d’ajouter le vaccin covid19, a la liste des vaccinations obligatoires et l’affaire est dans le sac.
Tout le monde exécute, pas besoin de loi pour chaque pays.

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
11/03/2021 10:03:53
1

Perso, je ne comparerais jamais ce qui se passe en Chine en particulier et à l'Est en général ( Russie comprise ), avec se qui se passe à l'Ouest, tant je considère que ce sont deux planètes totalement distinctes.

L'Est et son humilité étant bien supérieur à mon sens, à l'Ouest et son arrogance vaniteuse.



Message complété le 11/03/2021 10:06:35 par son auteur.


... L'Est et son humilité EFFICACE étant bien supérieur à l'Ouest et son arrogance vaniteuse, ne serait ce que dans le domaine médical...
Voir les Etatsuniens qui vont se faire soigner à Cuba. Ou la Médecine Traditionnelle Chinoise qui prend en compte le corps dans on ensemble et dont le but est de soigner les gens et non pas être instrumentalisée à des fins politiques

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
11/03/2021 09:17:58
1

Faut dire qu'ici le QR code , c'est tellement banal que l'on n'y fait meme pas attention; On circule librement et "en toute securité" ( oui je sais, " toute securité", c'est du chinois et une insulte, pour la tres grande majorité des francais..).

Les contaminés sont mis en quarantaine d'office dans un lieu spécialisé, testés 3 ou 4 fois au minimum pendant leur quatorzaine, enfin leur "détention", et surveillés médicalement voire soignés si nécessaire.

Pas de résurgence de cas nouveaux. Maitrise nickel de l'épidémie; Les vaccinations se déroulent tranquillement. Y a pas le feu ici; la moitié des vaccins produits sont livrés dans le monde entier sauf quelques pays....

ET puis, oui tout le monde est heureux ici, le printemps est la, les gens sont contents, le business reprend bien, bref tout va bien... et moi aussi !


  
Répondre
cosmo2 cosmo2
11/03/2021 08:39:34
1

Perso si Bill, ses frères et la Enessa sont heureux d'avoir QR codé toute l'humanité, je suis heureux aussi.

Après tout j'aime que les gens soient heureux et que cette supercherie n'ait pas servit à rien.

Toi aussi visiblement

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
11/03/2021 07:37:55
0

Les australiens avait dégainé les premiers (Quantas Airlines) en lançant le pavé dans la mare. Tollé en vieille Europe, en France surtout !!!

La Chine, elle, lance tranquillement son passeport sanitaire qui sera obligatoire pour tous ceux qui voudront venir en Chine. Les autres pays d'Asie, les USA et la Russie ne vont pas tarder à suivre...En Europe, Grèce et Chypre en ont déjà mis en place un. Le Danmark et la Suède devraient suivre rapidement, .... Bref plus d'un bon tiers de l'humanité représentant une bonne moitié du PIB mondial aura son passeport sanitaire....Mais France en tete, et RFA freinent des 4 fers (pour la RFA, elle ne devrait pas freiner très longtemps...)


En France ? "Cela pose des problèmes juridiques qui expliquent notamment la timidité de la France".


Et la CNIL qui en plus va s'en mêler, ca promet !


Avant, on était régulièrement en retard d'une guerre. Là, on passe à la vitesse supérieure : On sera en retard de 3 guerres !!!

Entre refus du masque, refus du confinement même ciblé, refus de vaccination, refus de passeport sanitaire, le progrès est en marche!


Air France, si elle survit, devrait changer de nom et s'appeler Air Chance!


  
Répondre
simcour simcour
10/03/2021 21:28:23
0

@BAWA50 Selon mes informations les données sont sur un serveur au Royaume des Pays-bas (Cette information se trouve dans la presse en ligne).

Même si le serveur n'est pas situé aux États-Unis d'Amérique. Les autorités Américaines (Pas que les fédérales visiblement) ont un accès à ces données à cause d'une loi en vigueur aux États-Unis au niveau fédéral obligeant toute entreprise de ce pays à collaborer.


Le nom de celle-ci est "Clarifing Lawful Overseas Use of Data Act" plus connu sous le nom informel de "CLOUD Act" qui est un jeu de mot avec le concept d'informatique en nuage (Plus communément désigné sous l'anglicisme Cloud) et l'acronyme pour le nom exact du texte.

L'une des traductions possibles (J'ai essayé de traduire ça en prenant en compte des noms de lois Française tout en respectant l'esprit des noms des lois Américaines pour que ce soit plus compréhensible et ne pas me contenter d'une traduction littéral) du nom du texte est "Loi portant clarification de l'usage légal des données à l'étranger".

  
Répondre
BAWA50 BAWA50
09/03/2021 19:10:21
0
En France la base de données des vaccinés covid est contenue dans un serveur microsoft loué à l'Etat depuis décembre 2020 et donc accessible par les USA à tout moment, est ce normal ?
  
Répondre
BAWA50 BAWA50
09/03/2021 19:10:07
0

La Chine lance un "passeport santé" pour les voyages internationaux. (AFP/Archives/NICOLAS ASFOURI)

Des passeports sanitaires pour relancer les déplacements internationaux malgré la pandémie persistante de Covid-19? Plusieurs pays y croient, comme la Chine qui en lance un cette semaine, les grandes compagnies aériennes y travaillent, mais le concept recouvre plusieurs projets différents, voire concurrents.

- De quoi parle-t-on ? -

Le passeport sanitaire est un document qui prouve que son détenteur est, a priori, immunisé contre le Covid-19 et peut donc se rendre d'un pays à un autre sans risquer de le transmettre le virus à travers les frontières.

On parle souvent de passeport "vaccinal" car c'est le fait d'avoir reçu un vaccin qui pointe le plus clairement vers cette immunité.

Mais les divers projets en cours, qui prennent en général la forme d'une application sur smartphone, acceptent d'autres critères: par exemple un test garantissant la présence d'anticorps chez le voyageur dans l'idée qu'il ait déjà été atteint par la maladie par le passé.

Il faut distinguer ces passeports d'un autre concept, celui par exemple qualifié de "pass sanitaire" par Emmanuel Macron, le président français.

Ce dernier n'a pas la même finalité car il ne serait valable que dans son pays d'origine. Il vise à réserver l'entrée de certains commerces, comme les restaurants, ou de certains événements, comme les concerts, aux personnes immunisées.

- Qui travaille dessus ? -


Un écran de téléphone avec un modèle du nouveau "certificat de santé pour les voyages internationaux" chinois, à Pékin, le 9 mars 2021 (AFP/NICOLAS ASFOURI)

De nombreux pays sont en train de réfléchir à la mise en place d'un passeport sanitaire et certains l'ont déjà lancé.

En pointe, la Chine a annoncé cette semaine un tel "certificat de santé" numérique pour les Chinois qui voudraient voyager à l'étranger.

En Europe, la Grèce et Chypre ont mis en place des passeports de ce type vers Israël, un pays particulièrement avancé dans sa vaccination, en accord avec l'Etat hébreu: les citoyens vaccinés peuvent voyager entre ces pays sans restrictions.

Isolément, d'autres pays européen, comme le Danemark et la Suède, comptent lancer prochainement des passeports sanitaires. Mais c'est bien plus compliqué au niveau de toute l'Union européenne (UE), face aux réticences de l'Allemagne et de la France.

L'UE a toutefois promis de présenter à la mi-mars un projet de "passeport vert" pour faciliter les déplacements en son sein.

- Est-ce un vrai passeport ? -


Un test du Covid à l'aéroport de Tel Aviv, en Israël, le 8 mars 2021 (AFP/JACK GUEZ)

Non, aucun projet ne s'apparente encore à l'équivalent d'un vrai passeport, c'est-à-dire un document obligatoire pour voyager d'un pays à l'autre.

Par exemple, le passeport sanitaire chinois n'est qu'une options pour les ressortissants de ce pays, dans l'idée de leur donner plus de "commodités". Mais, faute d'accords pour l'heure avec d'autres pays, l'intérêt en reste flou.

En définitive, il s'agit moins d'un nouveau document officiel que d'une application destinée à faciliter les contrôles sanitaires au passage d'une frontière.

C'est pour cela que le privé s'est aussi saisi de l'idée, en premier lieu les grandes compagnies aériennes qui bouillonnent de voir reprendre une activité ravagée par les restrictions sur les voyages.

L'Association du transport aérien international (Iata), qui regroupe l'essentiel du secteur mondial, planche depuis plusieurs mois sur un passeport numérique permettant aux passagers de prouver leur statut sanitaire avant d'embarquer. Des compagnies isolées, comme American Airlines, le font déjà.

- Peut-on aller plus loin ? -

Systématiser ces passeports sanitaires et les rendre plus contraignants ? Cela pose des problèmes juridiques qui expliquent notamment la timidité de la France.

Ils sont de deux ordres. D'abord, en rendant de fait la vaccination obligatoire pour certains déplacements, ils créeraient une inégalité entre citoyens, alors que l'accès aux vaccins anti-Covid est encore très contraint dans la plupart des pays.

Enfin, les défenseurs de la vie privée se soucient aussi de la manière, qui reste largement imprécise, dont ces applications accéderaient aux données de santé des particuliers.

En France, par exemple, il existe une base de données officielle des personnes ayant déjà reçu un vaccin anti-Covid.

L'autorité de régulation du numérique, la Cnil, accepte son existence, mais elle a bien prévenu: s'il s'agit de s'en servir pour un passeport, elle réexaminera le sujet de très près.

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202103111020 846154

Investir en Bourse avec Internet