OK
Accueil > Communauté > Forum Général

Bretagne : pourquoi les ventes d'autocollants pour plaque d'immatricul



St@rix St@rix
07/04/2021 22:50:49
0

Bretagne : pourquoi les ventes d'autocollants pour plaque d'immatriculation s'envolent

Les automobilistes venus de grandes agglomérations sont nombreux à vouloir apposer un autocollant numéroté 35, 22, 29 ou 56 pour cacher qu'ils sont venus passer le confinement en Bretagne. Ils craignent les contrôles policiers liés aux restrictions sanitaires, mais également le regard des locaux.

C’est une transhumance qui se veut discrète. Au gré des confinements qui ont jalonné les douze premiers mois de pandémie de coronavirus, la Bretagne a été une terre d’accueil pour un nombre important de Parisiens. Qu’ils y possèdent une résidence secondaire ou non, ils ont été nombreux à venir passer le confinement au bord de la mer. Et comme l’a rapporté France Bleu mardi 6 avril, ils ne sont pas toujours bien vus par les locaux. Ainsi, la vente d’autocollants pour plaques d’immatriculation a-t-elle grimpé en flèche : avec une voiture les faisant passer pour originaires de Bretagne, les nouveaux arrivants jouent la discrétion pour éviter les déconvenues.

Le titre de cet article de Libération du 1er avril traduit l'exaspération de certaines régions qui attirent les citadins : A Bayonne, "faut pas que les vacanciers arrivent, sinon on leur balance des jambons". Pourtant, un garagiste de la région de Vannes, interrogé par la radio locale, a confié avoir vendu "une bonne trentaine" d’autocollants en un week-end. Ce nouvel afflux de confinés discrets fait suite aux dernières annonces d’Emmanuel Macron : mardi 6 avril, le nouveau confinement a officiellement commencé, pour quatre semaines, sur l’ensemble du territoire national pour juguler l’épidémie de coronavirus.

Rester vigilant malgré "l'impression de vacances"

Un autre vendeur d’un centre automobile, cette fois-ci près de Saint-Malo, confirme que "depuis deux semaines, la demande a clairement augmenté". S’il assure que les vendeurs ne se permettent pas de demander l’origine de leurs clients, les plaques d’immatriculation avant l’achat du fameux autocollant ne trompent pas.

À La Baule, en Loire-Atlantique, BFMTV a rapporté que la population avait quadruplé pendant le week-end de Pâques. Le maire, Franck Louvrier, voit les choses du bon côté : "Nous nous sommes retrouvés en rupture de stock (…) ça veut dire que les personnes qui ne sont pas d’ici ont tout de suite voulu s’intégrer et passer pour des Baulois". Il rappelle d’ailleurs que dans sa commune, "il n’y a pas d’ennemis" mais demande aux nouveaux arrivants de rester vigilants malgré "l’impression d’être en vacances".

>> A lire aussi - Pour Emmanuel Macron, il n'y aura pas un autre confinement d'ici septembre

Éviter l'amende et la colère des locaux

Ce que craignent les confinés de Bretagne, c’est tout d’abord une amende. Les déplacements étant limités à dix kilomètres autour de son habitation – sur présentation d’un justificatif de domicile récent -, en cas de contrôle, ils risquent de devoir payer 135 euros pour profiter de leur confinement au grand air. Peut-être ces derniers ignorent-ils qu’il est également illégal d’apposer un autocollant sur sa plaque, depuis un arrêt de la Cour de Cassation de la fin d'année 2020. Cet acte est, lui aussi, puni d’une amende de 135 euros.

Mais, selon les résidents bretons, leurs nouveaux "invités" tentent également d’éviter les actes malveillants de la part des locaux. Les habitants de grandes agglomérations qui souhaitent échapper au confinement en famille dans des petits appartements urbains sont parfois mal vus : ils peuvent en effet être accusés d’aggraver la propagation du virus, selon les taux d'incidence de leurs régions d’origine. Et ainsi risquer de voir leur véhicule payer les frais de leur présence. D’où leur envie de se fondre le plus possible dans la masse bretonne.

Question: Les français deviennent t-il raciste en eux le pays se divise en régions maintenant .


  
Répondre

Forum de discussion Général

202104072250 852817
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.