OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

France: l'économie repart légèrement au premier trimestre, avec une cr

Cours temps réel: 6 600,66  0,83%



cosmo2 cosmo2
30/04/2021 12:13:34
0

Le "delitement" comme disent certains militaires gateux...


Euh non Dubaisan ! S'il y en a qui sont pas gâteux, c'est justement ceux qui ont signé la tribune


Sinon à part ça, vous voudriez quand même pas que pendant les années à venir on passe sous silence les décès de vieillards grabataires atteints de multiples pathologies ?

Non non ! Faut surtout continuer à en faire le décompte ! C'est excellent pour le moral des populations !!!

Et en plus, si un jour on décide d'en sortir, les peuples seront tellement habitués aux privations et à l'autoritarisme arbitraire, qu'ils en auront perdu le peu de sens critique démocratique qu'il leur restait

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
30/04/2021 11:55:59
0

Mika57

"Qu'on confine les personnes à risque".

Depuis le début de l'épidemie (a Contamines les Joies début Février 2020), c'est exactement ce que j'ai dit qu'il fallait faire.

J'ai lu rapidement quelque part, qu'il y a 2 jours, en Italie, les passagers d'un avion venant d'Inde dont plusieurs ont été testés positifs au variant indien, ont tous été confinés d'office dans un "hotel-Covid" spécialement amenagé pour...

Bravo les Italiens, ils sont plus pragmatiques que nos "grosses têtes"!

Message complété le 30/04/2021 11:59:26 par son auteur.

Doudouvieux,
Entièrement d'accord et ca va même durer plusieurs années....

  
Répondre
mika57 mika57
30/04/2021 11:40:49
3

En fait le mieux c'est de se demander quand est-ce qu'il ne parleront plus, ou moins.

Chaque jour, même sans TV, on me les brise à parler de la même chose

Qu'on confine les personnes à risque et qu'on arrêt de nous faire chier avec le couvre-feu et le confinement déconfiné qui finira par nous reconfiner par peur du déconfinement.

  
Répondre
doudouvieux doudouvieux
30/04/2021 11:12:22
2

Dubaisan, je pense qu'on parlera du virus encore, fin 2021 et + si affinités.

  
Répondre
cool13 cool13
30/04/2021 10:18:40
1

Délit de l'information fausse ou trompeuse, est le fait de répandre dans le public, par des voies et moyens quelconques, des informations fausses ou trompeuses sur les perspectives ou la situation d'un pays ou l'information fausse ou trompeuse en vue de manipuler les citoyens pour éviter la faillite.

Message complété le 30/04/2021 10:29:15 par son auteur.

https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeTheme=2&codeStat=SP.POP.GROW&codePays=FRA&optionsPeriodes=Aucune&codeTheme2=1&codeStat2=x&codePays2=FRA&optionsDetPeriodes=avecNomP

Message complété le 30/04/2021 15:34:56 par son auteur.

Je confirme, la dernière fois, ce pays a fait 6.34% de croissance, en 1973. soit 48 ans.
La preuve
École de politique appliquée
Faculté des lettres et sciences humaines
Université de Sherbrooke, Québec, Canada.

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
30/04/2021 10:16:37
1

Ben oui, on est bon, nous, au moins. On partage la croissance avec les autres....Enfin on recupere ce qu'on peut....

Le "delitement" comme disent certains militaires gateux...

Message complété le 30/04/2021 10:17:42 par son auteur.

@ Doudouvieux,
Avec une 4em vague, c'est - 5% assures!!!

  
Répondre
lfdp lfdp
30/04/2021 09:53:53
0
+0,4% au T1-2021après -8,2% annuel 2020 et prévision de déficit 9% en 2021,...
  
Répondre
doudouvieux doudouvieux
30/04/2021 08:50:32
0
+0.4 % contre 1 % attendu , on vous dore la pilule en permanence, donc...une fois de plus. Maintenant , imaginez qu'une 4 eme vague se profile ????? On fera 5 % en fin d'année ?????
  
Répondre
doudouvieux doudouvieux
30/04/2021 08:50:10
0

Ce rebond de croissance de 0,4% au premier trimestre reste "limité", souligne l'Insee (AFP/Archives/Aurore MESENGE)

L'économie française est légèrement repartie au premier trimestre, avec une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 0,4%, selon une première estimation publiée vendredi par l'Insee.

Ce rebond, après la récession record enregistrée en 2020 (-8,2%) reste toutefois "limité", souligne l'Institut national de la statistique, le PIB se situant encore 4,4% sous son niveau de fin 2019, juste avant le début de la crise sanitaire.

Cette croissance est inférieure à ce qu'anticipait l'Insee, qui tablait sur un rebond de 1% du PIB, même si cette prévision, publiée mi-mars, ne tenait pas compte du renforcement des mesures sanitaires intervenu en toute fin de trimestre.

Après le recul de 1,4% enregistré au dernier trimestre 2020, la reprise de l'économie vient notamment du léger redressement de la consommation des ménages (+0,3%), mais qui est restée fortement contrainte par les restrictions sanitaires (couvre-feu, fermeture des grands centres commerciaux, des restaurants, lieux culturels, etc.).


Croissance française (AFP/Archives/)

La production est elle aussi repartie à la hausse (+0,4%), en particulier dans la construction (+4,2%), tandis que l'investissement a poursuivi son redressement (+2,2%).

Au premier trimestre, la production totale (services, industrie, construction) se rapproche ainsi légèrement de son niveau d'avant crise, avec un écart de -4,3%.

En revanche, le commerce extérieur a pesé sur la croissance, avec un net repli des exportations au premier trimestre.

L'Insee n'a pas encore communiqué de prévision pour l'ensemble de l'année, mais l'acquis de croissance, qui correspond à la croissance que l'on aurait fin 2021 si l'activité restait au niveau actuel jusqu'à la fin de l'année, s'établit à 4,1%.

Le gouvernement table pour cette année sur une croissance de 5%, comptant sur un fort rebond à partir de l'été grâce à la campagne de vaccination. Il est ainsi légèrement moins optimiste que la Banque de France (5,5%) ou l'OCDE (5,9%).

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202104301213 857432
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.