OK
Accueil > Communauté > Forum Général

Thaïlande : des Français sur la paille après la faillite d'un promoteu



St@rix St@rix
15/05/2021 11:39:45
0

Thaïlande : des Français sur la paille après la faillite d'un promoteur

Des centaines d'investisseurs, qui avaient placé toutes leurs économies pour changer de vie, ont tout perdu.

Écrit par Xavier Martinage

Publié le 14/05/2021 à 23h55

Mis à jour le 15/05/2021 à 9h23

Le lieu est rêvé : la Thaïlande, ses plages, le soleil, et un programme immobilier alléchant. Mais le rêve d'investissement en Asie a tourné au vinaigre, relate Le Parisien, pour des centaines de Français. New Nordic Development, c'était le nom du projet, lancé par le Norvégien Kurt Svendheim avec sa société New Nordic Group (NNG). Sauf que depuis le premier confinement instauré avec la crise sanitaire du Covid-19, NND a été placée sous la protection du tribunal de commerce et les chantiers sont à l'arrêt.

Une excuse "officieuse" pour une association de victimes qui déplore devoir faire face à "des escrocs". Car Kurt Svendheim n'est pas un inconnu. Selon Le Parisien, le Norvégien est arrivé en Thaïlande en 2009, mais tous les projets immobiliers instaurés depuis sont au point mort ou "n'ont pas vu le moindre coup de pioche", apprend-on. Pire, il est mêlé à des affaires de faillites immobilières mettant en jeu des millions d'euros au Brésil ou en Bulgarie.

Vers une action en justice

Mais pour ses projets de Phuket et de Pattaya, des sociétés immobilières locales avaient été séduites. Company Vauban, Thai Property Group, Thai Property Promotion et Osiris sont toutes tenues par des Français, et ont forcément attiré une majorité de… Français. D'autant que les commissions accordées s'élevaient à 15%. Pour chaque société, rien de plus facile pour faire saliver les investisseurs, notamment avec des prestations comme un 'haut rendement avec fiscalité minimale".

Pour le directeur de Thai Property Promotion, le seul à avoir voulu répondre au Parisien, l'homme d'affaires norvégien ne serait pas responsable, ce serait juste la faute du Covid-19. Sauf que le son de cloche diffère pour les investisseurs (évalués à 2.500), qui ont parfois tout perdu dans l'affaire, des économies d'une vie dans la nature, alors que des prêts sont toujours à rembourser. Une bonne partie envisagent une action en justice (contre NDD et les agents locaux), mais ils ne savent pas s'ils doivent le faire en France ou en Thaïlande. Le tribunal de Pattaya doit rendre une décision à la fin du mois alors que Kurt Svendheim est parvenu à s'octroyer un prêt de 100 millions d'euros sur les fonds de l'entreprise. Bien loin de la Thaïlande il vivrait aujourd'hui aux Emirats arabes unis et aurait… d'autres projets en tête.

  
Répondre

Forum de discussion Général

202105151139 860170
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.