OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

L'UE suspend son projet de taxe numérique sous la pression de Washingt

Cours temps réel: 6 598,92  -0,36%



JCLAUDIO JCLAUDIO
12/07/2021 18:49:11
0
les petits toutous européens qui aboyaient encore il y a quelques jours ,vont rentrés à la niche......Mami Janet ,garde chiourme de son métier est passée par là ,et en deux aboiements,elle a remis les choses en place..... "Allez !!!! à la niche !!!! et pas un bruit....Sinon gare !!!!! "
  
Répondre
sergiobress sergiobress
12/07/2021 18:07:20
2

On entend plus Le Maire , il a perdu la parole…………………ou il fait le sourd

Message complété le 12/07/2021 18:10:19 par son auteur.

Un beau guignol

  
Répondre
fipuaa fipuaa
12/07/2021 17:51:40
1

la culotte sur les chaussettes comme d'hab ! J'espère pour eux qu'ils apprécient car c'est récurent enfin systématique quoi!

  
Répondre
era era
12/07/2021 17:12:17
2
En affaires, et donc dans la vie, particulièrement dans les relations entre les états, ce qui prime c'est la diplomatie. C'est donnant donnant comme on dit dans les coursives de hlm. Il était donc évident que l'impôt minimum de 15 % que les Français essayaient d'obtenir depuis des lustres avec l'efficacité coutumière des bavards arrogants, les Etats Unis l'ont obtenu en 1 mois mais bien évidemment avec une contrepartie. Et la contrepartie était tellement évidente que les bavards arrogants ne l'ont pas vu venir : c'est non pour une taxe discriminatoire contre nos champions américains. Idem pour leur démantèlement pour ne pas offrir un boulevard aux Chinois.
  
Répondre
abadie loic abadie loic
12/07/2021 15:42:45
1

C'est assez sidérant, faibles avec les forts on dit non?

  
Répondre
grand cru grand cru
12/07/2021 15:00:44
0
et l'équité fiscale pour les valeurs mobilières en France c'est pour quand? Vous spéculez en bourse on vous épargne les TTF et on vous impose seulement à 30 %, si vous possédez un PEA qui est un placement de très long terme on ne tient aucun compte de l'érosion monétaire et en plus on supprime les taux historiques et les prélèvements sociaux ne font qu'augmenter,si l'inflation revient on sera taxé sur des plus-values en grande partie fictives, on vient de mettre en place le PEA jeunes qui sera donc pour l'investisseur de long terme une grosse arnaque, à la commission des finances ils se taisent tous quand on évoque ce problème qui date pourtant de 1996
  
Répondre
grand cru grand cru
12/07/2021 15:00:33
0

Les Etats-Unis jugent le projet européen de taxe numérique discriminatoire pour les champions américains des technologies comme Amazon, Google ou Facebook (AFP/Archives/JUSTIN TALLIS)

Bruxelles a annoncé lundi, sous la pression de Washington, le gel de son projet de taxe numérique pendant les négociations à l'OCDE sur une réforme de la fiscalité des multinationales qui doivent s'achever en octobre.

"La réussite de ce processus nécessitera une dernière impulsion de la part de toutes les parties, et la Commission s'est engagée à se concentrer sur cet effort. C'est pourquoi nous avons décidé de mettre en pause notre travail sur une proposition de taxe numérique", a déclaré un porte-parole de la Commission.

Le projet de taxe numérique de l'UE était une des nouvelles ressources prévues pour financer son plan de relance de 750 milliards d'euros. Bien qu'il n'ait pas encore été rendu public, la Commission européenne avait souligné à plusieurs reprises que son projet de taxe numérique serait conforme aux accords de l'OCDE et qu'il toucherait des milliers d'entreprises, y compris européennes.

Mais il a suscité des critiques américaines. Washington juge ce projet discriminatoire pour les champions américains des technologies comme Amazon, Google ou Facebook. La secrétaire au Trésor Janet Yellen, présente lundi à Bruxelles pour une rencontre avec les ministres des Finances européens (Eurogroupe), avait appelé dimanche l'UE à le reconsidérer.

Les ministres des Finances du G20 ont approuvé samedi une réforme jugée "révolutionnaire" qui vise à mettre fin aux paradis fiscaux. Elle prévoit notamment d'instaurer un impôt mondial d'au moins 15% sur les profits des plus grandes firmes internationales et de répartir plus équitablement les droits à taxer ces entreprises. Les détails de cette réforme doivent être encore négociés jusqu'en octobre dans le cadre de l'OCDE pour une mise en oeuvre à partir de 2023.

L'accord approuvé samedi par le G20 "invite les pays à accepter de démanteler les taxes numériques existantes que les États-Unis considèrent comme discriminatoires et à s'abstenir d'instaurer des mesures similaires à l'avenir", avait déclaré Mme Yellen dimanche devant la presse, en marge du G20 de Venise.

"Il appartient donc à la Commission européenne et aux membres de l'Union européenne de décider de la marche à suivre", avait-elle lancé.

L'accord conclu au G20 a suscité un concert de réactions enthousiastes, y compris à Bruxelles.

"Une étape audacieuse a été franchie, que peu de gens auraient cru possible il y a seulement quelques mois. C'est une victoire pour l'équité fiscale, pour la justice sociale et pour le système multilatéral", avait notamment estimé samedi le commissaire européen à l'Economie, Paolo Gentiloni. "Mais notre travail n'est pas terminé. Nous avons jusqu'au mois d'octobre pour finaliser cet accord", avait-il averti.

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202107121849 869573
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.