OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Air Caraïbes envisage de demander des aides à l'Etat

Cours temps réel: 7 051,38  -1,98%



HYBRID3 HYBRID3
23/08/2021 18:49:20
1

La République est une et indivisible.

La Polynésie n'a posé aucun problème tant qu'elle servait aux essais nucléaires.

La Nouvelle Calédonie ne pose aucun problème avec son Nickel. Et pour la petite histoire, cette industrie hautement polluante n'est pas comptabilisée au niveau européen dans les émissions de la France qui ferait remonter gravement la très mauvaise note française. Vous avez dit hypocrisie ou entourloupe politicienne ?

Qui connait l'histoire du scandale du BUMIDOM de Debré mis sur pied pour servir de main d'œuvre gratuite ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bureau_pour_le_d%C3%A9veloppement_des_migrations_dans_les_d%C3%A9partements_d%27outre-mer

Quelqu'un peut nous rappeler le nombre de milliards alloués à Air France l'an dernier ?

Et puis c'est vrai qu'aucun français ne part jamais en vacances aux Antilles, jamais...

Message complété le 23/08/2021 18:56:18 par son auteur.

Ni aux Caraïbes d'ailleurs; jamais...

  
Répondre
era era
23/08/2021 18:21:48
0
Dès que l'état intervient, c'est à dire politicaillons, en faveur d'une catégorie de population (antillais, paysans, grévistes), c'est toujours en allant chercher l'argent dans la poche des contribuables .... métropolitains pour la quasi totalité. On sait bien que les anciennes colonies sont un gouffre financier pour la France, et que la consommation de drogue et d'allocations sociales est le passe temps local essentiel.
  
Répondre
fpeucham fpeucham
23/08/2021 15:03:15
0
Le paradoxe français : on veut diminuer le CO2 dans le monde du transport sauf dans celui qui en produit le plus car porteur de nombreux emplois qualifiés...
  
Répondre
deltafinance deltafinance
23/08/2021 13:30:53
2
Mise à contribution des contribuables pour faire voyager les antillais (ou apparentés) à prix cassés.
  
Répondre
BAWA50 BAWA50
23/08/2021 13:17:01
0
ils ont raisons, lemaire l'a confirmé: il faut embaucher, faire voler les avions, même vide, c'est une question climatico économique vitale d'avenir
  
Répondre
BAWA50 BAWA50
23/08/2021 13:16:29
0

Un avion de la compagnie Air Caraïbes sur le tarmac de l'aéroport Paris-Orly, le 27 août 2019 (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

La compagnie Air Caraïbes envisage de demander un soutien financier de l'Etat face à l'effondrement de son activité provoquée par la violente vague épidémique aux Antilles, a affirmé lundi son PDG Marc Rochet.

"On était parti pour (...) faire un été moyen, moyen plus, on n'aura pas fait cet été-là", a déploré M. Rochet sur BFM Business.

Le variant Delta combiné à une couverture vaccinale limitée a plongé la Guadeloupe et la Martinique dans une situation critique sur le plan sanitaire et entraîné le confinement des deux départements, stoppant net toute activité touristique.

Air Caraïbes et French Bee, les deux compagnies aériennes du groupe Dubreuil, ont bénéficié des mesures de chômage partiel et de report des redevances et taxes aéronautiques comme le reste du secteur mais n'ont pas bénéficié d'aide directe de l'Etat depuis le début de la pandémie, contrairement à la plupart des compagnies aériennes.

Mais "la question va se poser", a estimé Marc Rochet, considérant que l'Etat devait être "conscient de ce qui nous est tombé dessus".

Assurant que la compagnie a "encore des moyens" face à une pandémie qui se prolonge, il a jugé que "si cela doit durer trop longtemps, effectivement, nous sommes en risque et ce qui est extrêmement dangereux."

"Soit à la mi-décembre, les conditions sanitaires se sont reprises (...) pour la reprise traditionnelle des vacances d'hiver, importantes sur les Antilles et sur le Pacifique, soit ça repoussera plus loin" et "pour tout le monde la situation sera extrêmement difficile", selon lui.

Air Caraïbes, qui dispose de cinq A350 et de trois A330, a équipé l'un de ses A350 de civières et effectue pour le compte du ministère de la Santé des évacuations sanitaires vers la métropole.

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202108231849 875619
ebook immo