OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

L'Etat accorde 44,6 millions d'euros de subvention à Goodyear pour son

Cours temps réel: 6 712,48  0,08%



sergiobress sergiobress
17/03/2022 13:37:44
0

Je n’écoute jamais les infos ni les médias depuis fort longtemps amigo 😎

Le jour où les mensonges arrêteront, on verra ………

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
17/03/2022 13:15:28
1

Pour l’instant c’est l’effondrement de l’économie française.


Mais nan écoutes les médias et les "moyennes" des administrations comptables françaises..

elles disent toutes que le chômage est en baisse. voir même est au plus bas depuis + de 5 ans.

vous êtes vraiment des défaitistes rhooo !


Ou alors c'est du dialecte Gadinnois au niveau de "l'effondrement". :p

  
Répondre
sergiobress sergiobress
17/03/2022 12:37:37
1

Pour l’instant c’est l’effondrement de l’économie française.

Bon app à toutes et tous

  
Répondre
moicmoi moicmoi
17/03/2022 12:01:33
2

gars d'ain
« « Encore une mesure électoraliste patentée et ciblée... // .. C'est un pneu beaucoup, non... »
»

Rôôôô… . Mauvaise langue, va. Moi, une telle réflexion,…. pas un cheveu de ma tête n’y aurai pensé.

En tout cas, c’est une mesure réfléchie : 8 ans de réflexion, c’est pas rien.
Le Pb était sur la table depuis 2014. Et même que not’ « premier de la classe » s’était rendu sur place.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
17/03/2022 11:39:34
2

Encore une mesure électoraliste patentée et ciblée...

: (


Question tabou en période électorale : d'où vient l'argent ?

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
17/03/2022 11:28:18
3

C'est un pneu beaucoup, non...


Je suis sûr qu'il y a pleins d'entreprises françaises qui mériteraient d'être aidées...


Mais qu'est-ce qu'on ferait pas pour aider les boites du pote de l'OTAN...

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
17/03/2022 11:28:17
0
Le Premier ministre Jean Castex lors d'une visite à l'usine Goodyear à Amiens, le 17 mars 2022
Le Premier ministre Jean Castex lors d'une visite à l'usine Goodyear à Amiens, le 17 mars 2022 (AFP/FRANCOIS LO PRESTI)

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi une subvention de 44,6 millions d'euros pour moderniser le site Goodyear d'Amiens-Sud, le groupe américain s'engageant à investir environ 100 millions dans cette usine de 800 salariés.

Cette subvention, qui reste soumise à l'approbation de la Commission européenne, s'inscrit dans le cadre du plan France Relance du gouvernement, destiné à réindustrialiser le territoire et à favoriser l'innovation.

"Investir dans notre industrie c’est retrouver notre souveraineté, c’est être moins dépendant", a déclaré M. Castex lors d'un discours sur le site de l'usine.

"Voyez ce qui se passe en ce moment où un pays décide unilatéralement d’agresser une démocratie", a-t-il développé en référence à la guerre en Ukraine. "Évidemment, on prend des sanctions. Celles-ci montrent la dépendance dans laquelle on se trouve (...) surtout sur les segments industriels."

Les syndicats ont été informés de cet investissement lors d'un CSE mercredi soir.

Sans cette subvention, le site était menacé de fermeture "d'ici quatre ou cinq ans" en raison de "la concurrence en Europe de l'Est", a affirmé à l'AFP le président d'Amiens Métropole, Alain Gest (LR), présent sur place.

L'argent investi par l'Etat et Goodyear doit permettre de moderniser et digitaliser le site "pour une production plus durable", ont indiqué les services du Premier ministre.

Le secrétaire du CSE, Laurent Douillet (Unsa), s'est félicité auprès de l'AFP d'une "très bonne nouvelle".

"On fabriquait 75% de segments B, des pneus à petite valeur ajoutée, et là on va fabriquer 75% de segments A, c’est-à-dire du 17 pouces au 21 pouces, ce sont des pneus à haute valeur ajoutée, ça va nous dégager plus de bénéfices", a-t-il relevé.

"Je suis content comme tout le monde", a aussi réagi pour l'AFP le député LFI de la Somme, François Ruffin, présent sur le site, pointant toutefois un "cadeau façon père Noël à la veille de la présidentielle".

"Il y avait une inquiétude car les produits sur le site étaient très vieillissants (...) Là au moins il y a une garantie donnée pour les prochaines années", a-t-il ajouté.

En janvier 2014, un autre site Goodyear de la ville, l'usine d'Amiens-Nord, spécialisée dans la fabrication de pneus agricoles, avait fermé ses portes, après un bras de fer de plus de six ans entre personnel et direction, entraînant le licenciement de 1.143 personnes.

Le groupe américain avait été condamné en mai 2020 pour licenciement abusif par le conseil des prud'hommes, qui avait estimé que les seules difficultés économiques de la filiale française ne suffisaient pas pour justifier le motif économique.

Goodyear avait dû verser une indemnité au moins équivalente à six derniers mois de salaire brut à près de 800 salariés qui l'avaient attaqué.

© 2022 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202203171337 917902
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.