OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Sanctions: la Russie va devoir réorganiser son secteur des hydrocarbur

Cours temps réel: 6 712,48  0,08%



Almas Almas
17/05/2022 23:36:24
0

Sacré Mr Hyde, Austin a en fait déclaré à des journalistes en Pologne lundi : "Nous voulons que l'Ukraine reste un pays souverain, un pays démocratique capable de protéger son territoire souverain. Nous voulons voir la Russie affaiblie au point qu'elle ne puisse plus faire le genre de choses qu'elle a faites en envahissant l'Ukraine."

  
Répondre
hellforthem hellforthem
17/05/2022 22:59:19
1

Manu a décidé après référendum avec lui même de continuer à alimenter le foyer en livrant des armes autant que besoin. Faut pas tarir les exportations vers un pays sur endetté qui pourra jamais payer.

C'est beau l'humanisme ! 😥😥😥


Et au passage faut surtout faire plaisir aux maîtres de lloyd Austin qui a avoué que le but réel c'est d'affaiblir la Russie



  
Répondre
sergiobress sergiobress
17/05/2022 19:24:50
2

C’est peut-être le contribuable européen qui va payer la facture mais la France n’a pas demandé à faire partie de cette guerre, un référendum aurait été la bienvenue sur un tel sujet et non la prise de décision par quelques barjots de l’U.E. Et de l’OTAN qui d’ailleurs ne mènera à rien si ce n’est des morts supplémentaires.

Il faut toujours faire attention à son adversaire et surtout aux conséquences que cela engendrent.

  
Répondre
floalain floalain
17/05/2022 17:08:24
0
Il est certain que c'est le contribuable européen qui va payer la facture. La rentrée de septembre risque d'être houleuse d'autant plus que l'inflation pointe le bout de son nez.
  
Répondre
floalain floalain
17/05/2022 17:07:47
0
Le président russe Vladimir Poutine lors d'une réunion en visioconférence consacrée au secteur pétrolier, à Moscou le 17 mai 2022
Le président russe Vladimir Poutine lors d'une réunion en visioconférence consacrée au secteur pétrolier, à Moscou le 17 mai 2022 (SPUTNIK/AFP/Mikhail METZEL)

La Russie va devoir réorganiser son secteur énergétique face aux sanctions européennes, a jugé mardi Vladimir Poutine, mais il a estimé que l'UE allait être la première à souffrir de son "autodafé économique" en renonçant aux hydrocarbures russes.

S'exprimant lors d'une réunion dédiée au secteur pétrolier, le président russe a souligné qu'en se passant des ressources énergétiques russes, l'Europe devenait la région où les prix de ces dernières devenaient "les plus élevés".

"Commettre un tel autodafé, un tel suicide économique, c'est évidemment leur problème", a-t-il estimé. "Nous devons agir de façon pragmatique, tenir tout d'abord compte de nos propres intérêts", a-t-il poursuivi.

"Le résultat des actions chaotiques de nos partenaires a été une hausse des revenus du secteur des hydrocarbures", a observé M. Poutine, estimant néanmoins que les changements sur le marché pétrolier étaient de nature "tectonique".

"Il est peu probable qu'on pourra refaire des affaires comme avant", a-t-il reconnu.

"Dans les nouvelles conditions, il est important non seulement d'extraire le pétrole, mais aussi de construire toute la chaîne jusqu'au consommateur final", a développé le président.

Il a assuré que l'Etat ferait "tout pour changer le business model des entreprises", "améliorer la logistique", ou encore "permettre les règlements en monnaie nationale", autant de domaine où les sanctions occidentales ont fragilisé l'économie russe.

Depuis le début de l'offensive russe en Ukraine le 24 février, les 27 Etats de l'UE s'efforcent de réduire leur dépendance aux hydrocarbures russes, mais ils n'ont pas réussi pour l'instant à s'entendre concernant un arrêt progressif des achats de pétrole russe.

La Hongrie bloque actuellement un projet d'embargo pétrolier contre la Russie, Budapest ayant calculé qu'un arrêt des achats de pétrole russe lui coûterait entre 15 et 18 milliards.

Depuis l'arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir en Russie au tournant des années 2000, les autorités promettent des changements pour permettre au pays de se défaire de sa très forte dépendance aux exportations d'hydrocarbures et de développer d'autres secteurs économiques. Des promesses qui ont jusqu'à présent figure de voeux pieux.

© 2022 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202205172336 931538

Investir en Bourse avec Internet