OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Hôtellerie-restauration: le patronat travaille avec Tunis pour recrute

Cours temps réel: 5 794,96  -2,68%



jlccasa jlccasa
17/05/2022 18:12:13
0
Et toi ces immigrés qui sont au RSA et qui vivent cool au pays !
  
Répondre
JD1976 JD1976
17/05/2022 17:45:51
0

Embauche d’un salarié ressortissant européen : liste des pays concernés

Les ressortissants des pays membres de l’UE sont autorisés à travailler en France sans aucune formalité au préalable. Les pays concernés sont :

L’Allemagne ;

L’Autriche ;

La Belgique ;

La Bulgarie ;

Chypre

La Croatie ;

Le Danemark ;

L’Espagne ;

L’Estonie ;

La Finlande ;

La Grèce ;

La Hongrie

L’Irlande ;

L’Italie ;

La Lituanie ;

La Lettonie ;

Le Luxembourg ;

Malte ;

Les Pays-Bas ;

La Pologne ;

Le Portugal ;

La République Tchèque ;

Le Royaume-Uni (en cours de sortie de l’UE) ;

La Roumanie ;

La Slovaquie ;

La Slovénie ;

La Suède ;

Le titre de séjour du ressortissant européen peut lui être demandé au cours du processus de recrutement. En effet, la réglementation du travail en France stipule la nécessité pour le travailleur de présenter un justificatif de son statut avant l’occupation d’un poste. Une fois ce document accompagné d’une pièce d’identité vérifiée, l’employeur peut ensuite procéder au recrutement et à l’embauche du candidat étranger européen.

  
Répondre
michel1993 michel1993
17/05/2022 17:41:10
0

Pourquoi ils engagent pas dans des pays européens ?


En Italie du sud le chômage est atroce.


Dans les pays de l'est, certains seraient content d'avoir ces jobs.


Vraiment j'espère que ces patrons auront des tunisiens comme voisins... ce serait le karma.

  
Répondre
JD1976 JD1976
17/05/2022 17:40:04
0

Bienvenue ! à tous ceux qui veulent bosser... (c'est loin d'être toujours le cas chez nous).

  
Répondre
seahorse50 seahorse50
17/05/2022 17:30:52
0

LES RESTAURATEURS ,LES PROFESSEURS DE MATH ,BIENTOT ON AURA PLUS BESOIN D'ALLER LA BAS LE PAYSAGE SERA LE MEME EN FRANCE

  
Répondre
seahorse50 seahorse50
17/05/2022 17:30:15
0
A la terrasse d'un bar à Toulouse, le 25 février 2022
A la terrasse d'un bar à Toulouse, le 25 février 2022 (AFP/Archives/Valentine CHAPUIS)

L'Umih, principal syndicat patronal de l'hôtellerie-restauration, un secteur qui cherche à recruter tous azimuts, s'apprête à signer une convention avec le gouvernement tunisien pour faciliter la venue de jeunes Tunisiens désireux de travailler comme saisonniers dans le secteur.

Le secteur, déjà en "tension permanente depuis des années", a perdu un grand nombre d'effectifs pendant la crise sanitaire et "Pôle emploi a un stock très faible de demandeurs d'emplois fléchés sur notre activité", explique à l'AFP Thierry Grégoire, président de l'Umih saisonniers.

C'est pourquoi le patronat "ne s'interdit pas de regarder les bonnes pratiques d'autres secteurs, comme l'agriculture", dit-il.

Depuis plusieurs années l'ANETI, l'équivalent de Pôle emploi en Tunisie, "travaille sur des mobilités de salariés saisonniers tunisiens avec le monde agricole et la FNSEA, pour compléter les besoins des entreprises lorsqu'il y a des carences sur certains types de postes", rapporte M. Grégoire.

Dans le cadre d'une convention que l'Umih veut signer en juin à Tunis, l'organisation mettra en relation l'ANETI et les entreprises françaises souhaitant recruter des saisonniers tunisiens pour cinq mois maximum, payés selon les grilles de salaires de la branche hôtellerie-restauration en France.

Ce dispositif qui se mettra réellement en place en 2023 "restera très marginal" car "la priorité reste d'embaucher des demandeurs d'emploi en France, mais le vivier ne permet pas de pourvoir tous les postes", poursuit le responsable patronal.

Les employeurs devront pouvoir loger ces salariés tunisiens, qui déposeront leur candidature sur la plateforme de recrutement HCR-EMPLOI créée par l'Umih.

"Cette possibilité existe depuis plus de 20 ans. Jusqu'ici ça n'intéressait pas trop notre secteur, mais face à la pénurie d'emplois à laquelle nous sommes confrontés, nous voulons explorer cette piste supplémentaire pour embaucher des saisonniers", indique M. Grégoire, précisant que des discussions à ce sujet ont débuté il y a près d'un an avec le ministère de l'Intérieur.

Depuis 2003, un accord sur l'échange de jeunes professionnels entre les deux pays donne accès au marché du travail français aux jeunes Tunisiens diplômés ou expérimentés dans de nombreux secteurs (la construction, l'hôtellerie-restauration, l'informatique, le secteur médical, les services à la personne...) et permet à de jeunes professionnels français d'aller travailler en Tunisie.

Il existe de tels accords bilatéraux avec une douzaine de pays (Maroc, Argentine, Bulgarie, Canada, Estonie, Etats-Unis, Hongrie, Pologne...).

© 2022 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202205171812 931546
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.