OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

CAC40: enfonce les 6200Pts après une salve de statistiques

Cours temps réel: 7 925,54  -0,65%



Fibopivots Fibopivots
31/08/2022 14:11:19
0

Au niveau technique,...même simple (!), Sur l.ecart ( range), 6600/5800, on pouvait rebondir au moins un peu Juste au milieu, vers 6200 mais ,...les algos ont voulu 6132 , actuel, qui n.est autre que ...le fibo 38 (%).

Petit rebond en Cours...

  
Répondre
nanard87 nanard87
31/08/2022 13:37:54
0
Comment croire les chiffres de l'insee qui est un organisme de l'état ?
  
Répondre
nanard87 nanard87
31/08/2022 13:37:33
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris débute la séance en repli après une nouvelle salve de statistiques susceptibles d'influencer les prochaines décisions de politique monétaire. L'indice CAC40 est en repli de 0,9% à 6154 points.

Cette dernière séance du mois est rythmée par de nombreuses publications d'indicateurs macroéconomiques, avec entre autres la première estimation de l'inflation dans la zone euro en août.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 9,1% en août 2022, en légère accélération donc par rapport à 8,9% en juillet, selon une estimation rapide publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Comme en Allemagne hier, ces chiffres mettent en évidence une nouvelle accélération des prix à la consommation dans la région et venir encore un peu plus alimenter le débat sur la remontée des taux, le facteur dominant du moment.

En France, selon l'estimation provisoire réalisée par l'Insee en fin de mois, les prix à la consommation en France augmenteraient de 5,8% en août 2022, marquant donc une légère décélération après +6,1% le mois précédent.

Au deuxième trimestre 2022, le PIB de la France en volume rebondit de 0,5% en variation trimestrielle (après -0,2% au premier trimestre 2022), selon les données détaillées de l'Insee qui confirme donc sa première estimation.

'Les discours récents ne laissent augurer aucune pause imminente dans le cycle de resserrement', rappellent les équipes d'Oddo BHF dans une récente note.

Pour la banque privée, la réunion de la BCE prévue la semaine prochaine devrait se solder par une hausse de 50 points de base, même si l'hypothèse d'un relèvement de 75 points semble de plus en plus tenir la corde.

Aux Etats-Unis, la probabilité estimée d'une hausse de taux de 75 points de base atteint désormais 62,5%, selon le baromètre FedWatch de CME Group, après le solide indice de confiance du Conference Board dévoilé hier.

'Ces nouvelles positives sur l'économie ont renforcé la confiance des investisseurs sur le fait que la Fed allait poursuivre ses hausses de taux en 2023', soulignent les analystes de Deutsche Bank.

Après leur remontée de la veille, le rendement des bons du Trésor américains à 10 ans se tassent un peu ce matin, aux abords de 3,11%, contre 3,14% hier soir.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans se détend lui aussi à 1,50% alors qu'il pointait à 1,54% hier. Son équivalent français, à 2,12%, se replie lui aussi.

Sur le marché des changes, l'euro poursuit son redressement au-delà de la parité face au dollar, à 1,003 face au dollar, en perspective de la normalisation de la politique de la BCE.

Seule bonne nouvelle de ce début de matinée, l'indice des directeurs d'achat PMI du secteur manufacturier chinois est ressorti à 49,4 en août, contre 49 en juillet, selon des données du Bureau d'Etat des statistiques.

'Malgré les impacts de la Covid-19 et les canicules, l'économie chinoise a maintenu sa reprise', se félicité le BES.

Du coté des valeurs, TotalEnergies annonce le démarrage, le 1er septembre, de son programme massif de réduction des prix des carburants en France, programme qui concerne près de 3.500 stations-service. Ainsi, il baissera le prix des carburants pétroliers vendus en stations de 20 centimes d'euro le litre du 1er septembre au 31 octobre, puis de 10 centimes du 1er novembre au 31 décembre par rapport aux prix formés sur les cotations des marchés internationaux.

Airbus annonce que Dominik Asam, son chief financial officer (CFO), a décidé de quitter l'entreprise début mars 2023 après presque quatre ans en poste, pour saisir une nouvelle opportunité en tant que directeur financier de l'éditeur de logiciels d'entreprises SAP.

bioMérieux indique rehausser légèrement ses objectifs de croissance des ventes, à entre -6% à -3% en organique, et de résultat opérationnel courant contributif, à entre 580 et 625 millions d'euros. Au premier semestre 2022, le spécialiste français du diagnostic in vitro a vu son résultat net part du groupe reculer de 18% à 228 millions d'euros, et son ROC contributif se tasser de 15% à 322 millions, soit une marge de 19,4%.

Copyright © 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202208311411 947678
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste