OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Plus de croissance, moins d'inflation: l'Europe fera mieux que prévu e

Cours temps réel: 7 923,15  -0,05%



Fibopivots Fibopivots
13/02/2023 23:15:11
1

Nos élites sont des lumières et même des devins...

Ils viennent de se rendre compte par le biais d.un " médiateur ou similaire" que la France se classe derrière l.Italie et l.Espagne au niveau industriel .!

Bravo les gars !

On a vu pire !

Le titre de ce médiateur, pas moins de 8 mots je crois...!

Combien à t il été rémunéré pour écrire pareille nouvelle connue et vécue par tous ?

  
Répondre
NAMIRO NAMIRO
13/02/2023 12:01:07
1

Que du conditionnel dans cet article !


Nous ne sommes que mi-février... Et ils nous parlent de toute l'année 2023 ! 🤣


Il reste quand même presque 1 an à couvrir...


On en reparle au printemps !

  
Répondre
nanard87 nanard87
13/02/2023 10:50:22
3

Des nullités ! Ils ne pensent qu'à rassurer , mais cela me conforte dans la nécessité de revenir à une Europe des Nations. Les Bruxellois trop payés , dehors .

  
Répondre
nanard87 nanard87
13/02/2023 10:50:11
0
Piétons devant le siège de la Communauté européenne à Bruxelles le 23 septembre 2021
Piétons devant le siège de la Communauté européenne à Bruxelles le 23 septembre 2021 (AFP/Archives/Kenzo TRIBOUILLARD)

L'économie européenne devrait afficher cette année une inflation moins forte et une croissance meilleure que prévu, après avoir évité une récession cet hiver malgré la guerre en Ukraine, a annoncé lundi la Commission européenne.

L'exécutif européen a annoncé qu'il révisait à la hausse sa prévision de croissance pour la zone euro en 2023 à 0,9% (+0,6 point) et estimé qu'elle devrait "éviter de peu" une récession cet hiver.

Même tendance pour l'ensemble de l'UE, dont la croissance est désormais annoncée à 0,8% (+0,5 point).

Ces chiffres marquent un fort ralentissement par rapport aux 3,5% de croissance enregistrés l'an dernier tant dans l'UE que la zone euro.

Mais l'économie résiste mieux que prévu aux conséquences de la guerre en Ukraine. "Malgré des chocs exceptionnels", l'économie européenne a évité une contraction du Produit intérieur brut (PIB) au dernier trimestre de 2022.

"Des développements favorables depuis l'automne ont amélioré les perspectives pour cette année", a estimé la Commission dans un communiqué, citant notamment la chute des prix de gros du gaz "bien en dessous de leur niveau d'avant guerre".

La Commission européenne a par ailleurs abaissé sa prévision d'inflation pour la zone euro en 2023 à 5,6% (-0,5 point) et estime que le pic est désormais dépassé grâce à l'accalmie sur les prix de l'énergie.

Bruxelles table sur un chiffre un peu plus élevé dans l'ensemble de l'UE avec une hausse des prix à la consommation de 6,4% en 2023, de 0,6 point inférieure au chiffre attendu jusqu'ici.

L'inflation a baissé durant trois mois consécutifs, après avoir atteint un plus haut niveau historique à 10,6% en octobre, ce qui "laisse penser que le pic est maintenant derrière nous", a souligné l'exécutif européen.

Cependant, "les vents contraires restent forts", avertit Bruxelles. Les ménages et les entreprises continuent d'affronter des prix de l'énergie élevés.

La politique monétaire devrait continuer à devenir "plus restrictive" alors que les pressions inflationnistes demeurent, ce qui devrait "peser sur l'activité des entreprises et plomber l'investissement".

La Commission européenne a également averti que l'incertitude entourant ces prévisions était "élevée" dans le contexte de tensions géopolitiques persistentes.

© 2023 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202302132315 971227

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste