ADP: l'intérêt de Vinci est conditionnel
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Adp  > Actus Adp

ADP: l'intérêt de Vinci est conditionnel


Actualité publiée le 18/04/19 11:23
Adp
165,90 € 0,67%


(CercleFinance.com) - Dans une interview accordée aux Echos parus ce jour, Xavier Huillard, le PDG de Vinci, est notamment revenu sur l'intérêt - conditionnel - de son groupe pour Aéroports de Paris (ADP), dont la privatisation est en cours.

Présent au capital d'ADP depuis une dizaine d'années, le groupe de BTP et de concessions en détient 8% à ce jour, et l'Etat 50,6%. La branche de concessions aéroportuaires de Vinci, Vinci Airports, se développe rapidement ces dernières années, autant par croissances interne qu'externe.

Dans les Echos, M. Huillard, énervé par ce qu'il appelle le 'Vinci bashing', confirme son intérêt pour ADP, mais pas dans n'importe quelles conditions : 'Nous ne serons pas nécessairement candidat à la reprise d'ADP', déclare-t-il. Les conditions : que Vinci puisse jouer le rôle d'un 'vrai partenaire industriel', ce qui passerait donc par 'une participation significative au capital et un rôle dans la gouvernance', afin - en substance - de pouvoir agir sur les investissements et les coûts.

Par ailleurs, comme annoncé, Vinci va prendre le contrôle de l'aéroport londonien de Gatwick. 'Gatwick a prouvé qu'il existait d'autres opportunités à saisir dans le monde. ADP n'est pas la seule, Vinci en aura d'autres. En revanche, la France aura perdu l'occasion de faire naître un champion national face aux grands hubs aéroportuaires des pays émergents', déclare encore Xavier Huillard.

Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.