bourse investir
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

Allemagne: grève mardi à l'aéroport de Francfort


Actualité publiée le 11/01/19 12:19
Cac 40
5 395,32  -0,56%



Des portes d'embarquement fermées en raison d'un mouvement de grève des personnels de sécurité, le 10 janvier 2019 à l'aéroport de Düsseldorf, en Allemagne (dpa/AFP/Marcel Kusch)

Le trafic aérien sera de nouveau perturbé mardi 15 janvier en Allemagne en raison de l'appel à la grève de personnels de sécurité à l'aéroport de Francfort, le plus fréquenté d'Allemagne, a annoncé vendredi le principal syndicat du secteur.

La grève, à l'appel du syndicat Verdi et qui pourrait concerner d'autres aéroports, débutera mardi à 02H00 (01H00 GMT) et se poursuivra jusqu'à 20H00 (19H00 GMT).

"Les passagers avec un vol au départ de Francfort n'auront pas la possibilité d'atteindre l'appareil, nous demandons à ces passagers de ne pas se rendre à l'aéroport", a indiqué dans un communiqué la direction du quatrième hub aérien européen.

En ce qui concerne les transferts et les vols à l'arrivée, des perturbations sont également à prévoir, ajoute l'aéroport de Francfort sans plus de précisions.

Plusieurs grèves d'avertissement ont déjà eu lieu la semaine dernière dans les deux aéroports de la capitale allemande, Tegel et Schönefeld, ainsi qu'à Cologne, Düsseldorf et Stuttgart, entraînant l'annulation de plusieurs centaines de vols.

L'ampleur des perturbations que devrait provoquer ce troisième débrayage n'était pas encore connue vendredi matin.

"Il n'est pas exclu que d'autres aéroports rejoignent ce mouvement", a averti le syndicat Verdi.

Verdi, qui représente 23.000 agents de sécurité aéroportuaire dans le pays, souhaite que les salaires soient portés à 20 euros de l'heure, contre 17 euros environ actuellement.

L'association fédérale des compagnies de sécurité aérienne (BDLS) a de son côté proposé des augmentations de salaire allant de 2 à 8,1%.

Les prochaines négociations entre Verdi et la BDLS doivent se tenir le 23 janvier.

© 2019 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.